Déclaration ISF 2012 : jouer à cache-cache avec le fisc, un jeu dangereux

 |   |  519  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Certains contribuables cherchent parfois à jouer la carte du « pas vu, pas pris ». D'autres ignorent qu'ils sont théoriquement imposables. Une omission qui peut s'avérer douloureuse si le fisc retrouve leur trace...

Quand prend-on conscience que l'on est imposable à l'ISF ? La question pourra sembler incongrue aux ménages modestes qui peinent à faire revenir au vert leur solde bancaire, et à l'immense majorité...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/04/2013 à 11:57 :
Jeux dangereux, mais avant tout méprisable ! Pourquoi si peu de contrôles, pourquoi de l'autodéclaration : le truandage du fisc étant un sport national sous prétexte que les impots ne servent qu'à payer des fonctionnaires inutiles, il faut au contraire embaucher des contrôleurs des impôts (dont le salaire de fonctionnaire glandeur sera remboursé 100 fois...) mais aussi des inspecteurs du travail, des inspecteurs de qualité sanitaire et des policiers (fonction républicaine)....
a écrit le 26/05/2012 à 13:25 :
+1

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :