L'économie française inquiète Michel Rocard

 |   |  268  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
L'ancien Premier ministre de François Mitterrand plaide pour un ralentissement des déficits et pour une réduction du temps de travail pour réduire le chômage.

Dans un entretien accordé au Journal du dimanche, Michel Rocard l'affirme : "Il y a le feu" ! "Regardez où en sont les moteurs de la croissance. La consommation est en panne à cause du chômage, l'investissement aussi puisque les perspectives sont nulles, les exportations sont en berne car l'Europe est en récession et la dépense publique est contrainte par l'objectif de réduire les déficits", explique-t-il dans les colonnes de l'hebdomadaire.

Et de poursuivre, "aussi longtemps que nous n'aurons pas fait accepter à nos partenaires européens un ralentissement dans la réduction de la dette, nous serons sous contrainte". Autre point abordé par l'ancien Premier ministre de François Mitterrand entre 1988 et 1991, le chômage. 

Une nouvelle réduction de travail

"La première des urgences, c'est de faire baisser le chômage. Comme nous n'avons pas de croissance économique, la seule façon d'y parvenir est de réduire le temps de travail", assure-t-il. Reconnaissant que "ce sujet est un tabou", il souhaite "que la réflexion s'ouvre à nouveau. En France, les salariés travaillent en moyenne 36,5 heures par semaine, contre moins de 33 heures en Allemagne et moins de 31 aux Etats-Unis. Il faut y parvenir par la négociation, en réduisant les cotisations sociales des entreprises", propose-t-il.

"Je dis qu'il faut travailler plus tous collectivement pour gagner plus collectivement. Ce qui permettra de réduire un peu la durée de chacun. Si les partenaires sociaux s'en saisissent, Hollande n'ira pas contre", assure Michel Rocard. Il  vient de publier avec l'économiste socialiste Pierre Larrouturou un livre intitulé "La gauche n'a plus droit à l'erreur".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/01/2013 à 9:53 :
Mamie-Nova, Fleury-Michon, Ducs de Gascogne...

Ces entreprises sont passées à 4 jours/semaine sans baisse de salaire depuis 15 ans grâce à la loi De Robien de juin 1996 (malheureusement abrogée par les 35h) et s'en portent très bien.
400 autres ont suivi et ont créé 15.000 emplois CDI, faites le calcul !
a écrit le 30/01/2013 à 3:38 :
Allez hop, soyons grand seigneur, grand projet non rentable 25 milliards pour un tunnel Lyon Turin. Entre les Concordes et les papiers, on n?est pas gâtés ! Et Colbert, c?est malin, on est à l?époque de la manufacture royale ! Au moins lui il exportait ! 440 milliards pour Grenelle, est-ce vraiment raisonnable et rentable ? Voila qui pourrait financer nombre d?entreprises? seulement on ne finance pas le risque. L?investissement dans l?activité rapporte double aux USA et triple en Asie? on risque pas d?avoir des entrées ! On joue les princes dispendieux! Combien pour ça?
a écrit le 29/01/2013 à 11:13 :
réduire le temps de travail pour réduire le chomage. Quelle idiotie !!! c'est la meilleure façon de paupériser encore davantage la population active. certains ne se lévent déjà pas pour 1200 euro net /mois et 35 heures alors ils ne seront pas davantage encouragés à travailler pour encore moins. par contre créer de l'emploi en réindustrialisant la france cela me semble plus efficace meme si ça n'est pas la seule solution bien sur!!!
a écrit le 28/01/2013 à 19:07 :
Si l'économie française inquiète michel Rocard´ j'ai l'impression que l'inverse est vrai aussi.
a écrit le 28/01/2013 à 17:28 :
Tiens j'aurai plutôt pensé que c'est les tarifs des maisons de retraite qui inquiètent ce spécialiste pas manchot des pingouins et non le pôle emploi comme il le laisse entendre dans l'interview !
a écrit le 28/01/2013 à 16:52 :
Pour infos en allemagne//Belgique //Hollande //Autriche etc... les salariés sont payés plus de 25 à 40 % de plus qu"en france tout en payant moins de cotisations mensuellles de plus 37 à 39 ans de cotisations pour la retraite suffit à prendre sa retraite malgréque l'age légal est supèrieure allors arretez de propager tous ses infos incomplètes le gros problème Francais trop de solidarité à sens unique et pas de différentiation entre des salariés qui ont bossés cotisés plus de 40 ans et ceux qui ont travaillés guère plus de 2 ans aussi bien pour le chomage indemnisé (2 ans maxi de chomage aussi bien pour ceux qui ont travaillés maxi 2 ans et ceux qui ont travaillés 40/41 ans )et idem pour la retraite à taux plein pour le secteur privé 41 à 44 ans de cotisations et trimestres obligatoires pour avoir droit à la retraite à 62 ans pour un smicard et pour ceux qui bosseront quelques trimestres sur quelques années retraite à taux plein sans DECOTE à 65/67 ans ils toucheront la meme retraite ??????????
a écrit le 28/01/2013 à 16:46 :
je rappelle à M. Rocard : "la folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre à un résultat différent" Einstein.
a écrit le 28/01/2013 à 16:12 :
qu'est ce donc, qui pourrait inquiéter ce monsieur ?? Rien, dans SA situation" !
a écrit le 28/01/2013 à 16:01 :
AU MOINS, IL DIT UNE CHOSE RAISONNABLE : LA GAUCHE A DEJA FAIT ASSEZ D'ERREURS.
Réponse de le 28/01/2013 à 16:32 :
Et elle n'est pas prêt d'arrêter !
a écrit le 28/01/2013 à 15:33 :
"aussi longtemps que nous n'aurons pas fait accepter à nos partenaires européens un ralentissement dans la réduction de la dette, nous serons sous contrainte". ah bon, parce que l'augmentation de la dette, c'est à dire plus de remboursements, donc plus d'impôts, moins de pouvoir d'achat, plus de charges pour les entreprises, donc encore moins d'emplois..donc encore plus de cotisations...ça nous libère ?????? il est vraiment grand temps de rejoindre une maison de retraite....pas étonnant qu'on soit en faillite..
a écrit le 28/01/2013 à 15:29 :
il a tout dit et son contraire... et des relations de cause à effet des plus hasardeuses, comme si les pays étaient identiques...comme tous les politiques, il faudrait qu'il aille faire un stage en PME pour apprendre à gérer, et qu'il est suicidaire de dépenser plus qu'on a de recettes. Il fait partie de ceux qui depuis 30 ans ont voté des budgets en déséquilibre, ce qui nous offre 1900 milliards de dette.. la première urgence est de tailler dans notre énorme dépense publique pour redonner de l'oxygène aux ménages et aux entreprises...
a écrit le 28/01/2013 à 14:58 :

TROP DE TAXES....ET DE CONTRAINTES ..
a écrit le 28/01/2013 à 13:51 :
30 heures par semaine et la retraite pour tous à 50 ans. La seule solution pour supprimer le chômage !
Réponse de le 28/01/2013 à 15:58 :
Je vous trouve timoré. Il suffit de supprimer le travail pour qu'il n'y ait plus de chômage : tous rentiers, et tout sera réglé. Qu'attend la vraie gauche pour nous le proposer ?
Réponse de le 28/01/2013 à 16:30 :
@coco34:et pourquoi pas 30 heures par semaine et la retraite a 50 ans?si c'est pour laisser la place a nos jeunes!ce n'est pasde gaité de coeur que je suis parti en préretraite si jeune,c'était parce que je n'en pouvais plus de voir ces jeunes au chomage!
a écrit le 28/01/2013 à 13:10 :
pour gagner plus? Il faut de toute urgence lui trouver un conseil d'administration pour qu'il s'occupe!
a écrit le 28/01/2013 à 12:56 :
Ce que nous critiquons c'est la stupidité du propos....quil soit de droite ou de gauche n a aucune importance.....
Tant que vous n aurez pas compris que nous sommes arrivé à un stade ou la priorité c'est l intérêt générale
la survie de notre quotidien et de nos familles en dépendent ....le combat droite gauche est depuis bien longtemps obsolète ....mais tant qu on les laissera aux manettes ils nous rouleront dans la farine et cela nous mènera à notre perte.....
a écrit le 28/01/2013 à 12:46 :
Ils nous prennent vraiment pour des " neuneu" ......
Depuis quand travaille peu fait gagner de l argent ...le socialisme est entrain de nous faire glisser gentiment vers le communisme et les kolkhozes ....
Tant t étude pour nous pondre ÇA ....cela fait peur " mangeons moins comme ça tout le monde pourra manger"
Et puis même si cela va faire grincer des dents....certaines non négligeable veulent l argent mais pas le travail...
À. Moi les sans culottes....
Réponse de le 28/01/2013 à 14:05 :
ne pas oublier que lorsque quelqu'un travaille, même relativement moins que 40h, il n'est plus à la charge de la société (ou largement moins): chômage, aides, etc. ce qui permet de réduire les impôts, donc augmenter les dépenses de consommation. Les montants des cotisations diverses additionnées aux aides sociales, chômage, etc. ne laissent finalement que peu d'argent libre pour la consommation libre. De surcoît, elle créé un sentiment d'assisté, ou il est normal d'être aidé en tout, pour tout (changement de voiture, passage au solaire, etc.) et ensuite on se retourne vers les riches avec des yeux tout faché: TAXONS LES PLUS! On pourrait commencer à rendre une dignité d'autonomie à un maximum de français, cela aiderait peut-être à changer d'état d'esprit...
Réponse de le 28/01/2013 à 14:55 :
vous semblez pour le retour des tuc(travaux d'utilité collective) mais l'experience montre qu'en definitive ses emplois aidées sont artificiels , coutent tres chers à la societe, donc aux entreprises, qui ainsi débauchent ou coulent aggravant la situation de l'emploi. La meilleure façon de remettre les gens au travail reste des mesures visant à abaisser le cout de celui-ci, et à assouplir dans certaines situations le droit du travail(ou plutot droit au licenciement) pour (re)donner confiance aux employeurs potentiels. Ceci n'empeche pas de fournir des aides ciblées, par exemple en cas d'embauche d'un chomeur longue durée
a écrit le 28/01/2013 à 12:42 :
Les Dynosaures ont la peau dure !!!
Rocard en est un exemple. Le pouvoir, le pouvoir, le pouvoir ....n'importe quoi pourvu que l'on parle de moi !!
a écrit le 28/01/2013 à 12:05 :
En plus ils sont partis en retraite de bonne heure et ont profité des 35 heures. Faite ce que je dis, pas ce que je fais, c'est leur slogan !!!
a écrit le 28/01/2013 à 11:52 :
Les papys boomers commentateurs confondent présentéisme et efficacité/résultats. Déjà moi qui les ai vu à l'oeuvre depuis 1983, j'ai remarqué qu'ils avaient tendance à croire que passer 2h30 à table avec un client ou dicter un courrier à une secrétaire, c'était du travail (remarquez, c'est un métier...). Ensuite cette génération qui n'a pas ou peu connu les outils numériques (et pour certains d'entre eux la maîtrise des outils bureautiques...) a une notion assez vague de ce qu'est la productivité. Sans parler de la fongibilité croissante entre temps personnel et temps professionnel grâce aux outils communiquants. Enfin cette génération pour qui "il était interdit d'interdire", s'est curieusement caractérisée par une pratique assez autoritaire et hiérarchique des relations au travail. La verticalité, le règne des petits chefs, ça ils ont adoré. Le travail en équipe, la collaboration, ils l'ont souvent ignorée, ayant à coeur de préserver leurs petits territoires (comme aujourd'hui ils s'arcboutent sur leurs rentes). Un patron moderne aujourd'hui ne paye pas la présence, ni la sueur, il paye le talent et le résultat, ça nos papys ont du mal à le comprendre...
Réponse de le 28/01/2013 à 12:12 :
Vous vous trompez de cible. Les papys dont vous parlez sont de la génération d'avant celle du papy boom.
Réponse de le 28/01/2013 à 12:40 :
@ laolao désolé mais je sais encore compter : en 83, les boomers et en particulier les 68tards étaient déjà aux manettes et déjà "donneurs de leçons"
Réponse de le 28/01/2013 à 12:58 :
Je sais aussi compter : en 83, les boomers avaient 35 ans. Désolé de vous contredire, mais a cet age-là, ils n?étaient, en général, pas encore aux manettes. Votre prenez votre cas pour une généralité. Des faits, SVP, Merci.
a écrit le 28/01/2013 à 11:50 :
S'il est exact que les américains passent beaucoup d'heures dans l'entreprise, ils ne passent pas beaucoup de temps effectif à travailler(dixit, des membres de ma famille qui travaillent en Californie. Ils leur faut 1 journée pour accomplir ce que le travailleur français effectue en 1 matinée. Par contre, ils prennent couramment sur leur temps de travail pour des occupations perso. style coiffeur, dentiste... Cela dit, dans le milieu des cadres.
Réponse de le 28/01/2013 à 12:15 :
D?après la cousine de mon coiffeur, il y a beaucoup de posters qui parlent de ce qu'ils ne connaissent pas.
a écrit le 28/01/2013 à 11:26 :
rocard annonce sans sourciller que les américains ne travaillent que 30 heures semaine. il y a franchement de quoi avaler son dentier. faut arrêter de dire des énormités comme celle-ci. ça suffit.un bon repos ne sera pas de trop.
Réponse de le 28/01/2013 à 16:46 :
Il n'a pas forcément tort ! Si les gens ne peuvent pas tout savoir, en consultant les rapports économiques de la maison blanche (qui l'indiquait déjà avant la crise des "subprimes" en 2007), ou ceux d' autres institutions, ou les données économiques du BLS ou d'autres organismes fédéraux ou fédérés sans oublier les études universitaires sur le sujet, on peut découvrir que la durée du travail aux EU (tous contrats confondus) est nettement moins forte que chez nous et cela bien avant la crise américaine de 2007.
Selon le rapport de la maison blanche de 2007, avant même la crise, la durée moyenne de travail était, du fait des inégalités dans le travail (petits jobs trop nombreux et de l'autre des temps plein dans l'industrie parfois nettement supérieurs à 40,7 heures par semaine / on voit aujourd'hui des usines tourner avec moins de salariés plus de 60 heures par semaine à l'exemple de Ford), seulement de 33,7 heures ! Pour trouver une durée du temps de travail (tous emplois confondus) supérieure à 40 heures il faut remonter au début des années 1960...Il suffit de regarder les données !
Ce que les gens ont du mal à comprendre, c'est que du fait de l'innovation et du progrès technique (machines), dans nos sociétés dites modernes, on produit plus avec moins de travail ! Grâce aux machines et aux techniques de production on a besoin de moins en moins de main d'oeuvre pour produire tout en produisant plus vite (d'ailleurs les français sont dans le trio de tête des plus productifs au monde...La dernière étude que je viens de lire indique même, au passage, qu'en France la productivité des salariés est montée trois fois plus vite que leur salaire sur les dix dernières années.
Ce phénomène n'est pas nouveau ni propre aux USA et existe aussi en Europe et notamment en Allemagne. Les chiffres du ministère du travail allemand indique clairement qu'avant la crise de 2008/2009 le temps de travail des allemands (tous emplois confondus), avant le recours au "Kurzarbeit" et sans compter les chômeurs, n'était que de 30,3 heures...
En janvier 2011, le ministère du travail allemand, dans un rapport qui a rappelé que le temps de travail (tous emplois confondus), du fait des réformes de Schröder (nota. Hartz 4) n'avait fait qu'accentuer cette érosion...Pour rappel l'Allemagne détient le record d'Europe des contrats précaires pour les pays riches de la zone euro ( plus d'1/ 4 des contrats) et la pauvreté, selon les critères européens, dans ce pays est proche des 12 millions de personnes ( 17 à 18% de la population / dans certains Landërs la pauvreté est supérieure à 20%). Même l'OIT, dans un rapport de janvier 2012, critiquait sévèrement les choix sur les politique de l'emploi en Allemagne (rapport OIT du 24 janvier 2012).
a écrit le 28/01/2013 à 11:07 :
Michel Rocard a été 1er ministre pour la 2em fois de juin 1988 à mai 1991, soit déjà 22 ans !
a écrit le 28/01/2013 à 11:04 :
Partager les miettes, plutôt que d'augmenter le gâteau, tel est le nouveau credo du chantre "éclairé" de l'écono-socialiste déclinant.
a écrit le 28/01/2013 à 11:03 :
"Il faut réduire la dépense public" Alors M. Rocard commençons par supprimer les sénateurs et députés inutiles et trop trop nombreux en comparaison au U.S.A. et autres pays et record mondial du nombre de fonctionnaires pour un pays démocratique, deuxième poste de dépense pour les salaires après l'éducation nationale pour l'état "inutiles et trop trop nombreux" à licencier d'urgence. Pays en faillite égale remède de cheval !
a écrit le 28/01/2013 à 10:37 :
Quelqu'un lui a déjà expliqué que mettre enceintes 9 femmes en même temps ne fera pas naître un bébé en un mois?
a écrit le 28/01/2013 à 10:34 :
Moi c'est l'état de Rocard qui m'inquiète... vu le nombre d'inepties qu'il débite par entretien, cela ne présage rien de bon.
a écrit le 28/01/2013 à 10:09 :
Ce Rocard est un véritable fléau, après avoir foutu en l'air l'économie française en tant que ministre de Mitterrand, il revient encore faire des dégâts en racontant des âneries économiques qui le feraient recaler en 1ère année de n'importe quel cursus économique hors de France. Le pire c'est qu'il y aura toujours des gens pour croire ce qu'il dit, malgré l'absurdité évidente de ces idées malthusiennes (le travail serait une denrée divine tombée du ciel en quantités limitées, qu'il faudrait donc "partager").
a écrit le 28/01/2013 à 9:41 :
D'accord pou le partage collectif mais alors on commence par obliger les fonctionnaires à partager 50/50!!!!!!
a écrit le 28/01/2013 à 9:34 :
Les 35 heures ont été une catastrophe qui ont durablement dégradé les conditions de travail et cassé l'évolution salariale. Cela n'est pas viable dans une Europe qui ne se protège pas de la concurrence déloyale et même qui coule sa propre industrie.
a écrit le 28/01/2013 à 9:05 :
Que la premier urgence soit la baisse du chômage, l'idée fait son chemin, la réduction des déficits passe maintenant en second. Le chômage amène des personnes à avoir des comportement violents voir criminels qu'ils garderons probablement. Maintenant le temps de travail n'est pas le seul facteur à prendre en compte, les taux de productivité, les mi-temps, les coûts horaires, la flexibilité de licenciement, les formations en adéquation avec les besoins, le travail féminin qui est un des plus important du monde.
a écrit le 27/01/2013 à 23:05 :
Pauvre Michel Rocard a la sénilité avancée... Il nous ressort ce qui a ruine la France il y a quelques années! Et il a l'air d'y croire!
a écrit le 27/01/2013 à 20:35 :
Pourquoi ne prendrait il pas sa retraite, ce Monsieur, ça lui éviterait de nous pondre ce genre de gabegie
Réponse de le 28/01/2013 à 9:16 :
tout ce Rocard a fait ,la droite ne l'a pas remis en cause....critique comme toujours mais rien sur le fond!!!!
a écrit le 27/01/2013 à 20:13 :
S'il parle retraite à 65 ans... ce qu'il faut c'est investir massivement, 2 points de pib par an et faire un plan compétitivité-export de 2 points de pib. Avec la stabilisation de la dette, on passe à 2 points en récession... Pour mémoire, un tiers de nos masters sont abandonnés, comme on nous le dit.
a écrit le 27/01/2013 à 20:02 :
Affligeant mais en plus la Tribune se fait l'Echos de ces élucubrations.
Pourquoi ne dit-il pas tout simplement il faut aller vers la décroissance?
a écrit le 27/01/2013 à 19:32 :
Marrant de lire ceux qui sont partis en préretraite à 55 ans venir réclamer que les suivants bossent jusqu'à 65 voire 70 ans ! Ça serait pas les représentants de la fameuse "génération tout pour ma gueule" ?
Réponse de le 28/01/2013 à 10:25 :
Vous oubliez que c'est le pays entier qui est à présent peuplé à 90% d'individus "tout pour ma gueule".
a écrit le 27/01/2013 à 19:23 :
Encore un qui confond la durée réelle du travail et la durée légale. Et qui nie les problèmes de compétitivité. Enfin, il n'est pas le seul...
a écrit le 27/01/2013 à 19:20 :
il faut dans un premier temps imposer les 35 heures aux artisans commerçants et paysans sinon la concurrence est faussée avec les autres catégories sociales:c'est Karine Berger,l'économiste star du PS qui le préconise,et je trouve cette idée pertinente
Réponse de le 28/01/2013 à 10:35 :
Toujours adepte du second degré, j'adore vous lire élu ps.
a écrit le 27/01/2013 à 19:06 :
Ce monsieur est inquiété? sûrement pas pour sa paye!
a écrit le 27/01/2013 à 17:14 :
Triste constat: il ne change pas. Réduction du temps de travail, la recette miracle de la gauche, oui par ce système on peut réduire le chômage et mettre tout le monde au travail, le partager comme ils disent...mais, car il y a un mais, si le produit de notre travail n'augmente pas et il n'augmenterait pas puisque le nombre d'heures travaillés seraient le même, il faudrait aussi comme pour le travail "partager" les revenus...normal!
Qui est prêt à voir sa paye diminuée de 10% ?
Réponse de le 28/01/2013 à 9:47 :
Personnellement, je serais prêt à sacrifier 15 % si tout le monde s'y met, si c'est intégralement compensé par des recrutements (pas avec de l'immigration !) et si les loyers et charges fixes de ce genre sont réduits de 15 %. On pourrait choisir de nouveau son métier, évoluer et ne plus être à la totale merci des employeurs. Mais je suis contre, car j'ai bien vu ce que c'est devenu pour les 35 heures...
a écrit le 27/01/2013 à 17:08 :
Cet homme propose de réduire le temps de travail en comparant la durée MINIMALE hebdomadaire en France vs Allemagne. Il oublie de dire qu'en Allemagne il n'y a que 20 jours de congés, 9 fériés ET surtout ils ont une pyramide des âges qui facilite l'entrée dans le monde actif des plus jeunes. Quelle entreprise serait assez folle pour investir dans un pays où les charges salariales, les impôts, la réglementation et l'administration sont insupportables ?
Réponse de le 27/01/2013 à 18:33 :
+ nos inénarrables et inégalables RTT
Réponse de le 27/01/2013 à 19:48 :
La comparaison ne porte pas sur la durée MINIMALE mais - c'est dans l'article - MOYENNE, c'est à dire en tenant compte aussi des très nombreux temps partiels et autres contrats....
a écrit le 27/01/2013 à 17:02 :
Le problème des socialistes c'est qu'ils imposent des réformes brutales, sans négociations donc sans contrepartie ou au moins une réflexion économique, qui coutent un bras et qui ne sont pas financées. Oui, il y a de quoi être inquiet pour l'économie française depuis 81.
Réponse de le 27/01/2013 à 19:56 :
La proposition de réduction du temps de travail de M Rocard, est basée sur une incitation financière pour les entreprises qui réduisent le temps de travail. Pour celles qui ne le souhaitent pas, elle restent au même horaire t aux mêmes charges. Pour celles qui acceptent elles voient leurs charges diminuer. Au final, c'est donc bien à une réduction des charges que l'on aboutirait. Cela ne me semble pas une " réforme brutale ", ni " sans contrepartie ", et....dont le refrain sur la réduction des charges est plus souvent entendu à droite qu'au PS ( ce qui a valu probablement à M Rocard, de n'être jamais majoritaire au PS)
a écrit le 27/01/2013 à 16:43 :
Il faut l'euthanasie politique de ce monsieur trés imbu de lui même, aprés la csg,le travailler moins,la retraite plus tard il continue son radotage,toujours de façon trés docte et à donner son avis sur tout alors qu'on lui demande rien.
Réponse de le 27/01/2013 à 17:32 :
moyen...
Réponse de le 27/01/2013 à 19:50 :
Il y en à d'autres qui radotent et " donnent leur avis alors qu'on ne lui demande rien " ...
a écrit le 27/01/2013 à 16:41 :
il est facile aujourd?hui hui de sortir des résolutions de problèmes mais pour la dette sous Mitterrand on a financiarisé le dette et on ne s est jamais arrêté d augmentation le trou .alors oui faire des incantations comme rocard c est facile puisque lui ça va pas le déranger ce sont les générations qui arrivent qui en pâtissent déjà .merci qui ?
tous les partis politiques sont coupables puisque la course a l échalote n a jamais résolue de problème
a écrit le 27/01/2013 à 16:15 :
Le jour ou les énarques seront écartés de la vie politique Française, le pays pourra enfin compter se redresser.
Réponse de le 27/01/2013 à 19:07 :
ah! voeux pieux !! mais, c'est pour quand? ça URGE!!
Réponse de le 27/01/2013 à 20:02 :
Je ne pense pas que le c?ur du problème soit la. Les hommes politiques non énarques, ne se sont pas comportés différemment.
Le pays se redressera t il plus facilement le jour ou les français éliront quelqu'un qui leur ira qu'il faut augmenter les impôts pour rembourser la dette ET diminuer les dépenses de tous les electur? pas seulement ceux de nos voisin ( les cmuiste? les étrangers, les fraudeurs...bref...les autres)
Quelques hommes politiques, dont quelques énarques d'ailleurs, ont eu le courage, depuis plusieurs décennies de tenir un discours raisonnable. Mais les français ne les ont jamais élus à la Présidence de la République.
Réponse de le 28/01/2013 à 12:02 :
@Optimiste
Faisons comme les Islandais, virons tout le staf politique pourri,et annulons la dette que les irresponsables ont contacté!.
a écrit le 27/01/2013 à 15:56 :
il nous refait le coup des 35 heures; travailler moins pour produire moins et gagner moins.
partir à la retraite à 50 ans pour dégager des emplois. raisonnement simpliste et décevant pour quelqu'un qui était sensé être intelligent.
Réponse de le 27/01/2013 à 20:05 :
Le projet ne parle pas de partir à 50 ans mais de diminuer le temps de travail . C'est très différent...
Réponse de le 28/01/2013 à 1:31 :
Non ça n'est pas différent, le temps de travail par semaine ne peut pas se dégager du temps de travail en terme d'année, car, in fine, la capacité productive d'un pays, sa puissance économique se calcul en tenant compte du taux d'emploi de sa population, qui lui-même se calcule en multipliant le nombre d'heure travaillées en une année, par le nombre d'année travaillée.
a écrit le 27/01/2013 à 15:34 :
être plus nombreux à travailler pour travailler moins, c'est probablement ce qu'appliquent déjà nos ministres: on apprend dans le Canard Enchaîné que nous avons deux fois plus de ministres que l' Allemagne. Un ministre coûte 17 millions d' Euros par an.
Réponse de le 27/01/2013 à 22:32 :
ts les conseillers des cabinets parlementaires
a écrit le 27/01/2013 à 15:22 :
Ah la vieille antienne qui ressort éternellement. L'emploi s'associe avec la notion de richesse. La création de richesse engendre la création d'emploi. Ca, c'est le modèle expérimenté par de nombreux pays du Nord. Et leur expérience tend à prouver qu'en axant premièrement sa politique sur la création de richesse, on finit par réduire le chômage.
M. Rocard nous explique que l'emploi se créer en se focalisant sur l'emploi. La richesse, finalement, n'est que secondaire. Je ne vois pas comment l'on pourrait augmenter le nombre d'emplois sans que des richesses soient créées, sauf à diminuer le niveau de vie de tout le monde.
Churchill disait : "Le vice inhérent au capitalisme consiste en une répartition inégale des richesse. La vertu inhérente au socialisme consiste en une égale répartition de la misère".
M. Rocard, c'est mon amour propre que vous balisez, comme si nous étions condamné à ne plus créer de richesse, et que dès lors, nous n'avions plus qu'à partager celle créée autrefois, et devenir des miséreux. C'est insupportable.

www.librepolitique.wordpress.com
a écrit le 27/01/2013 à 14:18 :
mr rocard pour diminuer le chomage il simplement supprime le travail!!!!
Réponse de le 27/01/2013 à 20:07 :
Une bonne blague de toto ! Le bien nommé.
a écrit le 27/01/2013 à 14:02 :
Mr Roccard envisage de partager ses différentes retraites accumulées durant sa (trop) longue carrière politique avec des retraités moins bien dotés afin de donner l'exemple par le haut!!!! Enfin un politique qui assume pas simplement avec des mots .....
Réponse de le 27/01/2013 à 18:54 :
@ tauto
Sachez qu'un socialiste partage avec les riches, mais jamais avec les pauvres!.
a écrit le 27/01/2013 à 14:01 :
"un ralentissement dans la réduction de la dette", il a bu ou quoi ? La dette ne cesse pas d'augmenter, quand on fait 4% de déficit public on risque pas de baisser la dette. Rocard se fait courtiser par la presse parce qu'il a un certain franc parler sur ses amis. Pour autant, s'il n'a que la réduction du temps de travail comme solution, il vaudrait surement mieux qu'il arrête d'intervenir.
a écrit le 27/01/2013 à 13:52 :
Monsieur Rocard, diplômé de Es Lettre et ENA, Wah wou, aucune culture économique sauf peut être le model économique copié de l'administration et de son fonctionnement.
Aucune culture de la dynamique économique.
Partager le travail, c'est possible, pour des personnes qui travaillent dans l'administration, ou il n 'y a pas création de travail causé par le dynamisme de l'administration, on peut diminuer effectivement le temps du travail pour en absorber plus de fonctionnaires, dans le mesure ou tout le monde fait presque la même chose.
Mais M. Rocard, dans une entreprise, créatrice de valeur ajoutée et de richesse, la diminution du temps de travail et anti-productif, on peut pas demander à un ingénieur en mécanique de bosser moins, pour absorber un ingénieur en Informatique pour occuper le même poste, car, il faut un ingénieur dans la même discipline et avec la même connaissance du domaine du travail.
On ne peut pas demander à un Commercial de baisser son temps de travail pour absorber un comptable, on ne peut pas demander à un chef de projet, de baisser son temps de travail pour absorber un technicien en calculs. On peut continuer comme ca des pages et des pages.
Monsieur Rocard, ce que vous proposez, est valable juste si on veut demander à un fonctionnaire dans l'administration de baisser son temps de travail pour absorber un autre fonctionnaire dans l'administration, et encore, si on avait vraiment besoin.
Bref, Il continue dans l'erreur jusqu'au bout.
Votre model, c'est la course entre les fonctionnaires de l'administration à bosser moins, vu que les autres en font moins encore, bénéfice net : après plusieurs années, une fonction publique gigantesque, et un rendement minimaliste.
Réponse de le 27/01/2013 à 15:23 :
+1
Réponse de le 27/01/2013 à 15:25 :
Que de bon sens et que de réalisme !

www.librepolitique.wordpress.com
a écrit le 27/01/2013 à 13:27 :
pourquoi aucun homme politique n'est-il victime des fautes qu'ils se rejettent les uns les autres et qui fabrique cette crise durable . c'est vrai pourquoi sont-ils presque tous ( sauf au début ) à l'isf ?
je ne me fais aucun souçis pour mr rocard et pour aucun autre d'ailleurs sauf à ce que le peuple fasse son printemps chrétien " les chrétiens contre les crétinzélus "
a écrit le 27/01/2013 à 13:16 :
je n'ai pas toujours travaillé dans ce que je souhaitais hélas ! mais je n'ai jamais connu le chômage ... non jamais !! et je paye des impôts depuis 1970 sans interruption . ces impôts qui pour partie , sert à des gens qui ne parlent même pas ma langue et , ou , qui tranquillement sont assis sur le traineau ( pas du père noêl ) de la solidarité spontanée devenue galopante et stupide . pas assez riche pour partir mais suffisament pour me faire traire par cette administration politisée et électoraliste soit une promesse ( très coûteuse ) pour une voix dans l'urne ( chômeurs donc coûteux ) quand à moi vous savez où elle se trouve .
a écrit le 27/01/2013 à 12:46 :
entièrement d'accord avec Vue!
a écrit le 27/01/2013 à 12:20 :
Les congés des uns fait le travail des autres, travailler tous 24h par jour et 12 mois par an et vous vous sentirez bien utile!?
a écrit le 27/01/2013 à 12:20 :
les socialistes veulent partager le travail et le salaire DES AUTRES.
par contre en ce qui concerne le cumul des mandats, la réduction de la fonction oublique (et donc des prélèvements et impôts qui pèsent sur les ménages) les socialistes ne font que les augmenter (impôts locaux ou TVA, CSG,...)
il suffit de voir le nombre de commissions ou organismes bidon auquel Michel Rocard a participé dans les derniers gouvernements pour se dire que ce genre de politiciens ne vit que sur le dos du contribuable et lui demande après de se serrer la ceinture.
Débarrassons nous de ces mafieux juste bons a nous voler notre argent durement gagné.
ils augmentent les impots et nous demandent en plus de donner une partie de notre travail ? Dites messieurs les socialistes, ma femme vous la voulez aussi ?
Réponse de le 27/01/2013 à 13:50 :
Il est clair que la masse de parasites administratifs et représentants de tous poil constitue de plus en plus un dangereux lest, qui croit de plus en plus de manière anarchique, et consomme toutes les ressources du corps sain de la nation, sans apporte un quelconque service, autre que réclamer toujours plus. En cela, cette couche parasitaire a toutes les caractéristiques d'un cancer dont notre pays crèvera...
Réponse de le 27/01/2013 à 14:45 :
Traduction du projet de monsieur Rocard :
Certains travailleurs travaillent trop, quand le chômage est à 10%.
Conclusion des socialistes : il faut contraindre de force les travailleurs a travailler moins (et donc réduire leur salaire) pour qu'ils partagent leur travail avec les chômeurs.
Apres les 35 heures, les 32 heures par semaine.
Ce que les socialistes n'ont toujours pas compris, c'est que les entreprises n'embaucheront pas des chômeurs pour compenser, mais ils délocaliseront les entreprises en Roumanie, Chine, et même en Allemagne ou l'Etat ne se mêle pas autant des relations entre employés et employeurs.
Et pour ceux qui seront aux 32 heures en France, bonne chance pour survivre avec 20% de salaire en moins, surtout avec les nouvelles taxes du gvt. Les bobos payés 4000 euros par mois s'en sortiront eux (c'est pour cela qu'ils votent socialiste d'ailleurs) les vrais travailleurs auront du mal par contre...
a écrit le 27/01/2013 à 11:57 :
entièrement d'accord . 6 milliards d'êtres humains et on entend parler de souffrance au travail !! donnez-nous des petits salaires ça sera 1000x mieux que des petites allocs . faudrait aussi faire une alloc chomage/rsa unique plus elevée que le rsa socle actuel mais plus basse que les allocs chômage . quand t'es au chômage tu travailles pas donc aucune raison que tu touches un salaire de PDG . une alloc unique à 800E serait bien . et faut également fortement taxer les produits qui sont issus de pays ou de sociétés qui ne respectent pas le droit du travail européen . cette concurrence déloyale nous bouffe , crée nos déficits en faisant exploser le cout des allocs chômages avec des délocalisations à tour de bras , ou des frais de la sécu sans cesse à la hausse à cause de cadences démentielles qui nous sont imposées pour concurrencer l'"inconcurrençable" . faudrait savoir ou on défend des lois et des valeurs et on les applique ou on pactise avec le diable auquel cas l'issue est à l'évidence l'échec . seul un accord , une loi au niveau européen peut être mise en place car le géant asiatique est trop gros pour être affronté de face par nos pays européens pris chacun dans leur coin . accepter des produits qui sont fabriqués par des méthodes de fabrication/production qui ne sont pas tolérés en France , est illogique et illégal !
Réponse de le 27/01/2013 à 12:51 :
Bonne analyse, mais qui gagne à exporter et à faire travailler les enfants ??????
Réponse de le 27/01/2013 à 19:10 :
Bien Vu !
a écrit le 27/01/2013 à 11:43 :
Il y a le feu OUI mais c'est pas en reduisant la durée du travail qu'on s'en sortira, la preuve, les petits-patrons, travaillent de plus en plus juste pour maintenir un semblant de niveau de vie, ceux qui peuvent pas les salaries, ont leur pouvoir d'achat qui plonge. Baisser le temps de travail ça irait dans un pays cloisonné (et encore) et dans Europe sans dumping fiscal et social (aussi) et cette europe-là ? ouverte à tous les vents? a toutes les concurrences déloyales ? qui l'a imaginée? Vous et vos amis monsieur Rocard.
Je rappelle que Michel Rocard est non seulement pro-européen, mais il milite pour l'élargissement de l'union a la Turquie. Ce qui agraverait encore les problèmes actuels.
Non, monsieur Rocard, montez-donc juste une petite société, rien que pour voir, et surveillez votre boite aux lettres quand elle sera remplie de charges à payer alors que vous n'aurez même pas commencé à gagner le moindre centime... vous comprendrez dejà-mieux le problème du "feu à la France".
a écrit le 27/01/2013 à 11:30 :
Courage messieurs les élus !

1 Changer la dénomination du client des Assedic en remplaçant « DEMANDEUR D?EMPLOI par CHERCHEUR D?EMPLOI »

2 Assurer une 1° année de revenu à tout CHERCHEUR D?EMPLOI sans perte de pouvoir d?achat
3 Limité l?indemnisation du chômage à 24 mois maxi y compris pour nos élus qui se sont votés à l?unanimité 6 années d?indemnisation en cas de non-réélection?..

4 Plafonner les indemnisations à 4000 ? (chiffre fétiche de NORMAL 1° )

5 Compléter le salaire du CHERCHEUR D?EMPLOI lorsqu?il retrouve un emploi moins payé

6 Conserver les anciens droits restants lorsque vous retrouvez un emploi CCD ou un emploi moins payé. .

8 Supprimer les licenciements de complaisance par accord tacite avec l?employeur

9 Faire contribuer au même niveau les employés et les fonctionnaires du service public.
(Garantie de l?emploi aux frais du contribuable)
a écrit le 27/01/2013 à 11:26 :
Réduire le temps de travail à la SNCF, à EdF, dans la fonction publique etc. ? Bientôt ils pourront rester chez eux pour attendre la paie. Et la réformes du parlement, des Collectivités c'est pour quand ?
Réponse de le 27/01/2013 à 19:11 :
pffff! à la Saint Glinglin !
a écrit le 27/01/2013 à 11:02 :
si je décide pour augmenter la productivité de mon usine de vous remplcer par des machines performantes c'est pas pour vous payer à ne rien faire , c'est pour me passer de vous .. non ? . mécaniquement je crée du chômage .
donc l'idéal , c'est de supprimer en partie ces robots pour les remplacer par la main , je dis la main car l'autre est solidaire du portable qui lui est partie intégrante de l'oreille maintenant . ainsi avec un robot de moins c'est à minima trois personnes donc trois bras ( à vérifier ) dont j'aurai besoin .
regardez , le luxe fonctionne avec des petites mains qui valent une fortune dans ces boites . tout ce qui a une forte valeur ajoutée est réalisé à la main ! c'est pas par hasard , alors pourquoi vouloir toujours trvailler moins . ah si ! pour générer de l'oisiveté génératrice de grandes tensions . partager le travail de l'homme est une hérésie , un jour , seuls les robots pourront le faire car l'homme aura perdu cette fonction cérébrale de produire lui même ses besoins en pensant que c'est à "l'autre" de le faire .
bon ! vous faites comme vous voulez puisque la démocratie le dit .......... la preuve !!!
a écrit le 27/01/2013 à 11:01 :
travailer 40H/ semaine et 7 semaines de congés / an . Arret des écoles le 14 Juillet et reprise des cours le 15 Aout . Les stations de vacances auraient tout le loisir de travailler toute l'année . D&graiisage massif des administrations possible grace aux déclarations informatisées . Regroupement des départements en 5 régions ( celles qui correspondent à l'annuaire téléphonique 01 02 03 04 05 ) et suppression des 22 conseils régionnaux actuels , remplacés par 5 nouveaux . Vous verrez la bataille qui en découlera pour nos cher politiques . Bref des idées il y en a , mais le courage pour sauver la FRANCE ......
Réponse de le 27/01/2013 à 11:30 :
Régions : Grand Est, Nord, Grand Ouest Ouest, Sud-Ouest, Méditerranée; Rhône Alpes et Ile de France. Exit les conseils généraux et les 36 000 communes.
Réponse de le 27/01/2013 à 12:33 :
La réforme des collectivité fait disparaître les conseils généraux des 2014, le seul problÚme c est que 85% des effectifs sont
Chargés des collÚges et de aide social de terrain, donc
C est un coup pour rien
a écrit le 27/01/2013 à 11:00 :
La bonne solution, c est de declarer le travail obligatoire pour tous, de diminuer les salaires de chacun afin que les patrons puissenrt embaucher.... Ca me rapelle quelque chose mais quoi ?
a écrit le 27/01/2013 à 10:59 :
En reduisant de 160 heures de travail par an, soit moin de 10% de l activite de chacun, les reductions de salaire devrait atteindre 4% vu que les charges diminuerai. Meme si une diminution de salaire et difficile à admettre elle serai compenser par du temps libre et moin d inquiétude, ce qui dans cette période n est pas neutre. La question est qu en France Ce type de mesure salutaire ne passera pas trop individualisme. J attend aussi les réplique du genre partager la misÚre, si vous penser que perdre 4% c est pire que perdre 42% pendant 2 ans et 100% aprÚs vous avez raison.
Réponse de le 27/01/2013 à 12:05 :
@ guetteur: vous rêvez. La diminution de salaire sera aussi de 10 %, sinon aucun intérêt pour un employeur
Réponse de le 27/01/2013 à 12:40 :
Une diminution de 10% des salaire entraîne immanquablement une réduction des charges, vous avez déjà presque 23% de charges salariale et le double au niveau patronale, une réduction du chômage de 7 point réduira également les cotisations et les impôts. Les patron gagnerons dans cette affaire plus de 10% et les salarié perdrons de l ordre de 4%, vérifiez vous arriverai au même résultat.
Réponse de le 27/01/2013 à 12:48 :
Oui les salaires diminurons de 10% mais avec les charges le résultat sera de 4% regarder vos prélÚvement et pour le calcul les employeur eux gagerons de l ordre de 14% avec une diminution de 10, bien entendu il faudra que les prélÚvement soit ajuster au taux de chômage.0
a écrit le 27/01/2013 à 10:58 :
Il y aurait aussi la possibilité de renvoyer chez eux les 1.7 millions de travailleurs étrangers au chomage depuis plus de 6 mois. Cela se fait quasiment partout ailleurs, pourquoi pas en France ?
Réponse de le 27/01/2013 à 11:41 :
Parce qu'en France on fait de l'assistanat .. Et c'est toujours les mêmes qui paient...
Réponse de le 27/01/2013 à 12:23 :
pas de tabou... il faut dire que c'est toujours les mêmes qui en profite!
Réponse de le 27/01/2013 à 13:28 :
@ Et voilà : pourriez-vous me dire car là vous n'êtes pas trop explicite : quand vous dites pas de tabou..... il faut dire que c'est toujours les mêmes qui en profite, soyez sympa argumentez cette phrase en n'ayant pas de tabou et de langue de bois.
Réponse de le 27/01/2013 à 17:16 :
@ Paulo:...A vous lire, et étant donné le pseudonyme que vous employez, vous sembler porter sur vous un «penchant étranger», qui, à se vérifier, pourrait vous qualifier pour les mesures drastiques que vous préconisez...Morale historique: «Vous êtes toujours l'étranger d'autrui...Il suffit de savoir par quel biais on vous prend»...
a écrit le 27/01/2013 à 10:51 :
On parle beaucoup de Rocard ces temps-çi!
Son diagnostic est correct, mais sa proposition est erronée...
Réduire autoritairement le temps de travail.. tss
Commençons déja par retrouver un peu de souveraineté, notamment monétaire, et collons un coup de pied au cul aux membres de la commission EU, de cette effroyable Troika, et mettons les escrocs de la haute finance au tribunal, non mais!
a écrit le 27/01/2013 à 10:50 :
On devrait d'abord commencer par demander un non cumul des mandats de nos hommes politiques qui se gavent sur le contribuable (à droite comme à gauche) et une évolution drastique des emplois non-productifs vers des emplois productifs. Le reste n'est que du bla-bla d'énarques ou équivalents.
Réponse de le 27/01/2013 à 11:02 :
Typiquement français, même si il y a du vrai, quel est effort que vous feriez vous pour sortir le pays de la crise
a écrit le 27/01/2013 à 10:50 :
Mr ROCARD , prenez enfin votre retraite au lieu de dire des conneries
a écrit le 27/01/2013 à 10:47 :
C est faux. Rocard est à mettre au placard. Qu à t'il fait de si efficace pour la France ? Rien.
De plus diminuer le temps de travail ne marche pas pour deux raisons claires:
- c est pas avec un plus petit salaire qu on consomme plus.
- les 35 heures non pas march?es et ont desorganis? les entreprises. Selon l insee, on travaille même plus dans une entreprise les applicants ! J ajoute que ça n'a pas créer d emploi de manière significative !

D autre part, il faudrait rappeler à la fois à Rocard et au journaliste que les chiffres concernant le temps de travail dans les autres pays sont biaisés voir faux car ils ne prennent pas en compte une caractéristique sociale d'importante des pays cit?s : le deuxième voir troisième boulot . Si bien qu au état unis, il y a pas de durée légale du travail. Une semaine se rapproche plus de 41 heures ! J ajoute ( j ai vecu la bas) qu il n'y pas de durée défini des congés (fix?s à deux semaines généralement ) donc les américains travaillent déjà 105 heure de plus par an... Bref sortez de chez vous monsieur Rocard !
Réponse de le 27/01/2013 à 11:36 :
@Julien75
Tres intelligent votre programme : 2 ou 3 boulots pour les uns et du chomage pour les autres
Avec comme exemple les E.U. ///y 'a pas de chomage aux E.U. ? et en angleterre, et en espagne .....c'est la faute aux 35 h ?Et en allemagne quel est le temps de travail ? En meme temps venant de quelqu'un qui conseille de mettre Rocard au placard....Vous devez etre d'un sacre niveau pour vous permettre ce genre de propos, vous n'avez jamais pense à postuler pour un poste de conseiller auprès d'Obama ?
Réponse de le 27/01/2013 à 12:43 :
Boss, ce que vous dites est à côté de la plaque. A aucun moment Julien75 ne dit de prendre exemple sur le modèle américain. Il constate que M. Rocard compare ce qui n'est pas comparable. L'homme est intelligent, sûrement le fait-il d'ailleurs à dessein. Après tout, il est socialiste et les socialistes tirent constamment la couverture à eux et déforment / travestissent aisément la réalité pour la tourner à leur avantage.

Son idée de réduire le temps de travail est belle sur le papier mais inapplicable. J'en sais quelque chose en étant parfois tenu de faire des semaines de 70 à 80 h, et rarement moins d'une grosse cinquantaine d'heures.
Réponse de le 27/01/2013 à 17:01 :
@Boss n'a rien.....
Avant de juger les socialistes "qui tirent la couverture à eux" rappelez vous du dernier spectacle offert par Coppe Fillon les deux comiques liberaux de droite.
Vous pretez un dessein à Rocard. A 82ans on peut imaginer que sa carrière politique est plutot derrière lui. D'autant que parmi ces propositions figure la retraite à 65ans Pour s'attirer les faveurs d'un quelconque electorat on fait mieux. Et puis si vous aviez suivi le parcours de Rocard vous sauriez qu'il est desteste par la plus grande partie de la gauche.
Ce qui permet de porter un interet à ces propositions et d'eviter de les taxer d'opportunisme ou de demagogie.
Rassurez vous il y a peu de chance que ses propositions voient le jour (du moins pour la baisse du travail). L'ideologie liberal est dominante. Avec le succes que l'on connait, : un taux de chomage de 10% en europe, des contrats precaires, le travail à temps partiel qui progressse, le taux de pauvrete idem...Jusqu'au jour ou ca craquera vraiment....
Réponse de le 27/01/2013 à 22:43 :
À boss. Je ne prend aucun modèle pour exemple, encore moins le mod?le américain. Par contre, je ne laisse pas passer des donnes qui me semblent eronn?es ou partielles. Concernant Rocard, il fait parti des poulets élevé au grain ( vos impôt), qui ne sont jamais sorti de la ferme. Il n a jamais un carnet de commande, n a jamais eu a repondre a aucun imperatif econnomique, n a jamais eu a porter la responsabilit? de ses erreurs... Accorderiez vous du crédit à un professeur de madarin n ayant jamais mis les pieds en Chine ? Moi non . Pourtant ces idées neo socialo libéral sont appliquées depuis bientôt 30 ans et je pense qu on est d accord pour dire que ça ne marche pas ... Si je devais citer un modèle, ça serait le modèle suédois ou j ai également vécu.
a écrit le 27/01/2013 à 10:42 :
Sacré Rocard tu as le mot pour rire
a écrit le 27/01/2013 à 10:41 :
Rocard a oublié de préciser que la baisse du temps de travail qu'il envisage s'accompagnerait d'une baisse corrélative de salaire, hein !
Ben comme les salaires ne permettent déjà plus de s'assurer le nécessaire, ça va pas le faire !
Le libéralisme a planté l'économie et ce n'est pas demain que la spirale va s'inverser. Plus on facilite les licenciements et plus le chômage augmente sans la moindre embauche.
Réponse de le 27/01/2013 à 11:04 :
Le niveau du salaire ne veut rien dire dans l'absolu ! Tout dépend du niveau des loyers, des produits de premières nécessité, bref tout ce qui permet à une famille de vivre décemment. Le système libéral n'apporte plus la croissance qui faisait sa seule raison d'être. L'état devrait donc prendre le relais mais il n'en a plus les moyens s'étant endetté jusqu'aux yeux. Rocard ne dit pas autre chose et il n'y a que les libéraux béats pour le critiquer. L'état doit reprendre progressivement la main en particulier sur le logement problème N°1 des francais. La réduction des déficits progressive doit être également un objectif du gouvernement. Heureusement, nous avons à la tête une équipe de centre gauche loin des mirages de l'extrême gauche et loin d'une droite qui a jeté à la poubelle le sens de l'état pour ne promouvoir que les privilèges de quelques uns.
a écrit le 27/01/2013 à 10:38 :
Dix ans après, nous subissons encore les conséquences funestes des 35 h : chômage qui explose, coût du travail non compétitif, blocage du marché de l'emploi?Et ce cinglé voudrait en rajouter une couche !!! Et la Tribune se fait l'écho de ces âneries !!!!!!
Réponse de le 27/01/2013 à 10:51 :
La crise bancaire de 2008, la mondialisation, la délocalisation de nos moyens de production, l'euro fort, la concurrence entre les pays européens, l'absence d'investissement dans les industries d'avenir : tout ça ne te vient pas à l'esprit ? Qui dit des aneries ?
Réponse de le 27/01/2013 à 14:06 :
La crise bancaire a bon dos, l'investissement aussi. Quand le monde change, il faut s"avoir s'adapter, d'autres pays l'ont fait (il n'y a qu'à regarder en Allemagne). Visiblement M. Rocard en est incapable !
Bonne journée
a écrit le 27/01/2013 à 10:35 :
Bravo Rocard tu nous a bien amusé.
a écrit le 27/01/2013 à 10:32 :
Faite le calcul si chaque travailleur faisait 160h de moin comme en Allemagne c'est plus de 2 millions d emplois qui seraient crees,
a écrit le 27/01/2013 à 10:32 :
à son age il doit avoir alzheimer pour avoir oublié ce qu'on fait les 35h !! (tiens ça rime)
a écrit le 27/01/2013 à 10:32 :
Il a raison, réduire les heures pour partager l'emploi, une initiative politique qui doit se mettre en place si la France veut s'en sortir.
a écrit le 27/01/2013 à 10:30 :
Ben on a vu les 35h la retraite a 60ans la 5eme semaine conges payes le chomdu garanti 2 ans a la moitie du salaire....
Si on essayait de liberer. Suppression de ttes contraintes sur le travail type smic ou 3 mois preavis licenciement ou retraite a 60 ans maladie.... si on supprimait les charges sociales...
Si on supprimait la fct publique. Aujourd hui meme les fts regaliennes st prives comme pompiers armes police justice et ce ds presque tous le monde sauf en france.
MR nous dit que l on ne peut pas s appuyer sur la fct pu car nous sommes contraints. Mais est ce le but ou est ce le service du public au meilleur rapport prix ?
a écrit le 27/01/2013 à 10:26 :
COMPLETEMENT A L'OUEST LE ROCARD
a écrit le 27/01/2013 à 10:23 :
je voudrais faire un petit calcul: disons que pour se serrer les coudes dans la situation actuelle de baisse de compétitivité de nos produits, chacun gagnant plus de 3000 euros par mois accepte de lâcher 100 euros, au profit du maintien en place d'un chômeur potentiel de son entreprise, ou pour embaucher dans son entreprise un actuel chômeur; il faudrait grosso modo 15 de ces personnes pour faire à peu près un Smic; mais combien de personnes gangnent plus de 3000 euros?
a écrit le 27/01/2013 à 10:21 :
anna c'est l'inverse qu'il faut faire pourquoi vouloir toujours accélérer ?
Réponse de le 27/01/2013 à 12:34 :
je ne souhaite rien accélérer, simplement je regarde autour de moi. Et je suis surprise de voir des couples trentenaires avec de jeunes enfants, très stressés entre la famille, le boulot, les transports, les traites du pavillon.
A côté de çà, des seniors, qui souhaiteraient travailler sont écartés du marché du travail.
Voilà la société actuelle. De plus je constate avec effroi que ceux qui travaillent sont agressifs, fatigués,...
De toute façon on ne peut pas continuer à bosser comme des dingues comme le souhaite le néo libéralisme, cause ressources naturelles bientôt finies.
Réponse de le 27/01/2013 à 19:16 :
sans compter que l'etre "humain", n'est pas une MACHINE! compétitivité, competitivité!! l'ENFER! et on s'éatonne que " ceux qui travaillent sont agressifs, fatigués " il y a de quoi
a écrit le 27/01/2013 à 10:20 :
à Davos l'économiste Kenneth Rogoff de Harward a déclaré que le seul Pays en Europe qui n'a pas encore fait des réformes c'est la
France.. bien,ce matin Michel Rocard nous déclare qu'il faut encore réduire l'horaire du travail,etc.etc.Alors de 35 heures on
passera à 20 heures et en suite plus rien mais,mais on continue
ra à perçevoir un salaire......Voila la solution pour détruire
un Pays.Merçi Michel de nous avoir sortie de ce merdier qui porte
le nome de France.Terminées les vacances blanches ou neige on
se concentrera sur la S,Valentin,suite la Paques,la Pentercotre,
1er Mai et les vacances d'eté pour un finir à la Toussainte et
réprendre à Noel.Le Pays des merveilles et de la coccagne
Réponse de le 27/01/2013 à 10:47 :
Quand tu seras vieux et fatigue, que t auras bosse jusquba 80 ans et qu on te mettra a la poubelle parce que t auras pas les moyens de te payer tes medocs et que ta compagnie d assurance t auras lourde parce/que trop de risque. T auras gagne quoi a bosser comme un con ?
Réponse de le 27/01/2013 à 10:50 :
Vous oubliez que les réformes du marché du travail en Allemagne engagées par Schröder ont eu justement pour conséquence de faire baisser sensiblement la durée moyenne du travail (en développant le travail à temps partiel dit subi). Le raisonnement était simple: ne vaut-il pas mieux un marché du travail plus flexible, des temps de travail mieux adaptés aux besoins de l'économie (ce que permet le développement du temps partiel, c'est-à-dire la baisse du temps de travail moyen), un effort certes inégalement réparti (il faut donc trouver des compensations à la baisse du temps de travail imposé à une partie de la population) , mais qui pèse moins sur les charges sociales (indemnisation du chômage) et soutient l'emploi? Travailler moins individuellement pour travailler plus collectivement. C'est la solution social-démocrate prônée par Rocard. Maintenant on peut croire comme vous que la crise est la conséquence d'un brusque accès de fainéantise des populations... Mais je ne vois pas alors quelle réforme peut y remédier!
Réponse de le 27/01/2013 à 19:24 :
à ET ALORS? parce que la vie, actuellement, par crainte de perdre son job, si on a la chance d'en avoir un, meme précaire! ne se limite qu'à bosser ! au détriment de la famille, de la santé, de petits loisirs, on en est arrive à vivre pour "travailler", l'homme-robot, quoi!on ne se voit pratiquement plus, des trajets longs,on est crevé lorsque l'on rentre vu l'ambiance de la boite, et le "toujours plus", on se trouve HS, famille, enfants, nous passent un peu au dessus, une vie de dingue.....eh! oui, on aura trimé comme des cons, et puis.......au final, je vous laisse conclure.....à Méditer grave !
a écrit le 27/01/2013 à 10:15 :
31 heures ??? Mais c est qu il voudrait mettre les fonctionnaires au boulot !!! Il est fou , c est rajouter 15 h par semaine de travail à des profs déjà en déprime !!! Et que faire de nos employés municipaux en trop ? Si déjà un seul devait bosser 31 h , il enlèverait le pain de la bouche de 3 de ses collègues !!! Les PMU feraient alors faillites ... Ah elle est belle la demago de la gauche
a écrit le 27/01/2013 à 10:12 :
Baisser les charges des entreprises,bravo belle idée nouvelle, et reverser une partie de ces baisses de charge aux salariés afin d' augmenter le pouvoir d'achat . Pour baisser les charges, la diminution des dépenses de l'état obèse s'impose il a peut être des idées sur le sujet Mr Roccard....Sabrer dans la foulée les avantages des politiques cumulards trop nombreux voir inutiles et privilégiés 'le pays n'a plus les moyens d'entretenir toute la richesse de ces politiques' là aussi il a peut être des idées...Réduire le temps de travail avec 9 millions de sans emplois, de gens au RSA et de petits boulots subis à moins de 78h par mois il faut passer à combien d'heures
par semaine pour redonner du travail à tous ce monde? Là aussi Mr Roccard où Mr Larrouturou pourraient peut être nous éclairer concrètement sur leurs idées....
a écrit le 27/01/2013 à 10:07 :
Rocard, un homme du passé, avec un gros passif : qu' a t-il fait comme premier ministre ?
Réponse de le 27/01/2013 à 10:39 :
Rocard a été le seul Premier Ministre réformateur en plus de trente ans. Les autres se sont contentés d'agiter les bras en faisant le gros dos!
a écrit le 27/01/2013 à 10:03 :
Nous devrions faire comme les Allemands, ne pas réduire le temps de travail mais augmenter les congés 160h par an de plus c est ce qu un Français fait par rapport à son cousin Allemand. 160h c est beaucoup beaucoup d emplois.
a écrit le 27/01/2013 à 10:01 :
Plus on travaille plus on s'enrichit. En France, c'est soit l'assistanat soit les loisirs que l'on met en avant. Aux États-Unis, la durée moyenne dans l'industrie est de 40,7 heures mais comme il y a tellement de petits boulots, la durée moyenne, tous secteurs confondus, est de 33,7 heures. Les Japonnais n'ont aucune matières premières mais ce sont de vrais bosseurs qui exportent dans le monde entier leurs produits ; résultat : ils sont n° 2 dans le monde. Pour tous les pays, les TRAVAILLEURS sont sa RICHESSE !
Réponse de le 27/01/2013 à 10:28 :
Les Us et le Japon ont des deficit abissale, trouver d autres exemples. La question est bien un probleme de competivite
Réponse de le 27/01/2013 à 10:37 :
voila une phrase qui pique les yeux
a écrit le 27/01/2013 à 9:59 :
il a raison, la réduction du temps de travail est une très bonne solution mais il faut augmenter les salaires. Nous, on est fonctionnaire et on a un salaire incorrect, assez bas mais on bosse trop.
Réponse de le 27/01/2013 à 10:33 :
Excellent sacre blageur... presque de la provoc la...
a écrit le 27/01/2013 à 9:59 :
Après tout le mal, qu'on paie encore et toujours, qu'ont fait les 35 heures, on ne peut réduire la durée du travail, alors que nombre de pays, plus compétitifs que nous, travaillent plus. La seule solution est de créer et vendre, en particulier à l'extérieur, des produits attractifs et disposant d'un marché. Rocard, qui ne sait pas ce qu'est une entreprise privée, et nous a plombé dans le passé (CSG...) n'est pas compétent pour parler d'économie.
a écrit le 27/01/2013 à 9:57 :
Le temps de travail n'est pas seul le critère à prendre en compte, il y aussi la productivité, le coût du travail, le travail à mis temps, et le taux de travail des femmes un des plus important du monde.
a écrit le 27/01/2013 à 9:54 :
oui il faut absolument réduire la durée du temps de travail puisque la productivité a été multipliée par 250 depuis le début un siècle.
Sinon, ce qui attend les français, c'est un nombre de plus en plus réduit de gens qui se tueront au travail, pour payer le rsa des autres et faire tourner le système.
D'ailleurs il n'y a qu'à constater la dégradation des conditions de travail pour comprendre, que déjà le système tient avec de moins en moins de cotisants.
Mais les gens auront-ils suffisamment de solidarité entre eux pour partager le travail?

a écrit le 27/01/2013 à 9:53 :
D'où sortent ces chiffres sur le temps de travail ?
http://clesdusocial.com/telechargement/documents/dossierdureedutravailenEurope.pdf et d'autres sources montrent qu'à part la Finlande nous sommes ceux qui tavaillons le moins en Europe. En Allemagne on travailles 225 heures de plus par an, et on prend sa retraite 2'3 ans plus tard.
Réponse de le 27/01/2013 à 10:34 :
Un allemand notamment les cadres ne passent pas sa vie au tra ail. C est assez mal vu et c est un signe d incompetence. Le travail est organise rt doit etre fait dans le temps reglementaire. On est assez loin des cadrs a la francaise qui bossent jusqu a pas d heure .
a écrit le 27/01/2013 à 9:52 :
Sérieusement ! quel crédit faut il accorder aux propos de ce sympathique M ROCARD ? Quelqu'un peut il me rappeler une mesure économique efficace prise par cet homme politique ? ? pour une raison que j'ignore M Rocard a pris depuis quelques années une dimension de" conscience intellectuelle "dans plusieurs domaines et notamment en économie que rien dans son parcours professionnel ne justifie . .
a écrit le 27/01/2013 à 9:51 :
Tous l es politicards à la retraite à partir de 65 ans,cella laissera (des dizaines de milliers) de places pour les jeunes,mais la,pas fout les vieux croutons,ils s'accrochent,non pas avec les dents,mais avec les ongles,je ne comprend toujours pas pourquoi,peut être l'amour de servir le peuple,dans se cas la,respect (blague)
a écrit le 27/01/2013 à 9:48 :
Je respecte ce monsieur
Mais la je crois que l'on atteint la limite d'âge et de crédibilité
La retraite que Mitterrand avait mise en place c'est bien 60 ans ?
Peut être qu'il faudrait la réduite à 55 ans pour réduire le chômage
Chère monsieur faite place aux gens qui sont dans leur temps et avec tout le respect que je vous dois
Profitez de votre retraite sans vous mêler des affaires
Vous avez déjà donné
a écrit le 27/01/2013 à 9:47 :
Moins de 31h hebdomadaire aux US? 33h en Allemagne.
Arrêtez de dire tout et son contraire. Où sont les journalistes?
Réponse de le 27/01/2013 à 10:17 :
Les Allemands ont 2,5 semaines de congés de plus que les Français, c est un fait.
Les allemand Partent en retraite en moyenne à 59 ans ( la loi allemande n impose pas d age légal mais un âge limite de 67 ans), depuis 2012 l âge de départ à la retraite des Français est passé de 58,4 ans à 60,2 ans. En matiÚre de competivitebmes Allemand nous montre le chemin
a écrit le 27/01/2013 à 9:44 :
a commencer par reduire les primes et autres a tout ces politiciens qui veulent ramener leurs science et croyent détenir une vérité taxé les retraités les travailleurs et les chomeursmais
donner plus au etrangers ,et la crds elle vient de qui?bande de ma......x
Réponse de le 27/01/2013 à 10:56 :
patate a ecrit le27/01/2013
d'accord avec vous combien e lettres de l'alphabet encore pas utilisees pour instaurer d'autres taxes on est revenus aux temps des seigneurs qui prenaient tous aux pauvres gens
a écrit le 27/01/2013 à 9:43 :
Hum c'est bizzare lorsque j'etais au canada j'etais plus proche des 50H/semaine (45H sur le contrat) avec 2 semaine de vacs.

La en suisse je suis a 40H sur le contrat (mini de 42 en ce moment du a la mission) avec 20 jours de vacances sur l'année.

Et pourtant la suisse a un taux de chomage a 3% et le quebec a 7%.

Et on veut me faire croire qu'au US ils sont a 31H et en allemagne a 33, j'aimerais bien savoir d'ou sortent ces statistiques
a écrit le 27/01/2013 à 9:41 :
Puisque la réduction du temps de travail crée des emplois.
Je propose la semaine de 8 heures pas semaine!!!
Autant accélérer la paupérisation d'une bonne partie de la population
Par contre pour les politicards véreux, je propose 0 heure par semaine.
Il vaudrait mieux qu'ils restent chez eux, ils seraient moins nuisibles.
D'autant que se sont les fonctionnaires qui se tapent tout le travail!!!
Réponse de le 27/01/2013 à 12:36 :
Je propose la semaine de quatre jour de 9 heure pour allier a la fois la compétivité, temps de repos, économie des transports et partage d'un poste!
a écrit le 27/01/2013 à 9:40 :
Pour être compétitif, travaillons moins...
euh... mais plus collectivement...
comme ... euh... les allemands.

N'importe quoi!
Réponse de le 27/01/2013 à 10:10 :
Badaboum, les Allemands travaille moin que les Français et ils sont plus compétitif, ce n'est pas une idée , c'est un fait.
À mediter
Réponse de le 27/01/2013 à 12:52 :
Les allemands boivent plus de bières et ils sont plus compétitifs, ce n'est pas une idée, c'est un fait.
Où est-ce que j'ai écris que les allemands travaillaient plus que les français?
Baisser le temps de travail à salaire constant n'augmente certainement pas la compétitivité, la preuve, ça augmente mécaniquement le salaire horaire.
a écrit le 27/01/2013 à 9:39 :
Michel ROCARD ferait mieux de pointer toutes les inégalités que la gauche a laissé perdurer au détriment des petits salariés : les régimes spéciaux des retraites , les allocations dépendances versées aux personnes riches , l'exonération des oeuvres d'art; les avantages de la haute fonction publique, les régiems de retraite des sénateurs et députés, le cumul des mandats, les strates des collectivités territoriales, le manque de progressivité de l'impôt, ça fait des années que de grandes réformes s'imposent.
a écrit le 27/01/2013 à 9:39 :
Malthus, quand tu nous tiens........Allez, on reste chez soi un peu plus longtemps.Déjà qu'on ne fout plus rien (allez trouver un ou une fonctionnaire le mercredi ou le vendredi après-midi!)
a écrit le 27/01/2013 à 9:32 :
Tous à 8h/semaine, il y aura bien un résidu de travail à partager, on parle salaire? Et les patrons? Ils peuvent partager?
-Non.
-Les cadres?
-Très peu.
-Les employés, ouvriers?
-Oui, en majorité.
- Bon si j'ai bien compris, ce sont les salaires bas et moyennes basses qui partagent leurs travails?
-Oui.
a écrit le 27/01/2013 à 9:31 :
Je regarde la date du jour sur ma tablette, me ressers une tasse de café, une petite claque sur la joue...sommes-nous le 1ier avril? L'espace temps s'est-il effondré durant la nuit? Ouf, nous ne sommes qu'en face d'une provocation maligne d'une personne qui a passé la date de péremption...
a écrit le 27/01/2013 à 9:30 :
Le travailler plus, pour gagné plus ! .c'est fini alors ? C'était donc du pipo politique ...bravo Sarkozy le fric c'est vraiment chic. Les gas qui bâtisse l'avenir sur de fausse promesses alors qu'il en non pas les moyens du faite de la crise .chapeau ! Merci ricard..
Réponse de le 27/01/2013 à 10:13 :
Les propositions de Mr Rocard sont insensées. Revoyez votre orthographe avant de poster des commentaires aussi débiles.
a écrit le 27/01/2013 à 9:28 :
Dans quel monde habit celui là ? Il n'a jamais eu contact avec le monde réel !!! C'est à cause de 35h qu'on dégringole et maintenant ça !!! Il faudrait lui faire passer un test anti-dopage au pÚre Rocard. Et aprÚs nous les français nous nous demandons pourquoi les anglais veulent partir et pourquoi les allemands ne veulent pas mutualiser les dettes.
Réponse de le 27/01/2013 à 9:57 :
Il faut ouvrir, les yeux et être un peu moin partisans, les Français travail 160h de plus que les Allemand par an qui ont 7,5 semaines de congés et qui ne font pas de zÚle sur les horaires. L idée de partager le travail est aussi déjà une des solutions appliqué par les Allemands. Enfi
Je vous rappel que l UMP a été au pouvoir pendant 17 ans sans rien modifier au 35 heures, même Sarko n à pas oser un Faire une loi, mais une négoce qui a abouti à des dépenses supplémentaires pour état avec la dérégulation des heures sup.
a écrit le 27/01/2013 à 9:14 :
tout a fait d accord , l allemagne travaille moins que nous.
Réponse de le 27/01/2013 à 9:45 :
Vos sources ?
a écrit le 27/01/2013 à 9:10 :
Semaine de 31 heures... Mais c'est encore beaucoup trop ! Mdr

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :