Fleur Pellerin s'engage à "rompre la solitude de l'entrepreneur"

 |   |  254  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Commentant mardi les chiffres de l'Insee sur les créations d'entreprise, la ministre déléguée chargée des PME a estimé qu'il fallait mieux accompagner les entrepreneurs.

Il faut agir, la situation est préoccupante. Tel était le message de Fleur Pellerin, lancé en prélude du 20e salon des entrepreneurs prévu les 6 et 7 février prochains à Paris. "Certes, la France se situe toujours à un niveau respectable de créations. Mais, ce résultat global (550.000 au total l'année dernière) ne doit pas faire oublier qu'hors auto-entreprises, les créations d'entreprises sont finalement en baisse de 6% sur douze mois par rapport à l'année 2011", a commenté la ministre déléguée chargée des PME.

Un meilleur accompagnement est nécessaire

"Pour augmenter la proportion de nouvelles entreprises de croissance dans la création d'entreprises, notre pays doit être en mesure de mieux repérer les potentiels et de mieux accompagner les entrepreneurs de croissance", a-t-elle estimé, s'engageant à "rompre la solitude de l'entrepreneur". Et la ministre de relever que moins d'un porteur de projet sur cinq était accompagné avant "le passage à l'acte de création". "C'est notoirement insuffisant", s'est exclamé la ministre.

"Le créateur est  trop seul"

"A bien des égards, le créateur est seul. Très largement et trop souvent livré à lui-même, malgré le foisonnement de l'offre, malgré la diversité des aides aux entreprises", a-t-elle encore insisté. Fleur Pellerin n'a d'ailleurs pas manqué d'évoquer la récente signature, le 24 janvier dernier, avec le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg de la "charte nationale du mentorat entrepreneurial", visant à encadrer et développer cette pratique qui soit dit en passant a déjà fait ses preuves.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/01/2013 à 21:01 :
Est-ce que ses déclarations méritent vraiment des commentaires.
a écrit le 30/01/2013 à 14:48 :
Je comprends peut être pourquoi ils ne connaissent pas le monde de l'entreprise. Qui voudrait de gens d'une incompétence aussi élévée. Au premier entretien d'embauche je les recale tous.....
a écrit le 30/01/2013 à 13:51 :
Vous rendez-vous compte que c'est avec l'argent du peuple qu'elle raconte des inepties pareilles ?
a écrit le 30/01/2013 à 12:25 :
Ohhh la gourmande...
a écrit le 30/01/2013 à 12:08 :
Il faut aussi, pour accompagner les créateurs d'entreprise, faciliter l'émergence de nombreux business angels au lieu de les dégouter par la matraquage fiscal.
a écrit le 30/01/2013 à 12:04 :
Que tous ces hommes et femmes politiques se taisent et nous laisse travailler, on à surtout pas besoin d'eux, qu'ils se rassure on continue à payer nos charges, on à pas le choix et ils pourront continuer à bénéficier de leurs priviléges et faire de la politique un métier et une rente mais qu'ils et qu'elles se taisent, nous on travaille et on veut la paix et surtout pas leurs conseils.
Réponse de le 30/01/2013 à 12:34 :
D'habitude, quand autant de personnes s?associent pour nuire et détourner de l'argent, on appelle cela association de malfaiteurs et escroquerie en bande organisée. Sauf quand c'est contrôlé par les partis politiques...
a écrit le 30/01/2013 à 11:58 :
Moi, dirigeant d'entreprise, je ne me sent pas seul, il y a bien une vingtaine d'employés d'officines para gouvernementales qui me sollicitent et me ponctionnent en permanence, à la vérité, la solitude me manque.
a écrit le 30/01/2013 à 11:37 :
Si je comprends bien la démarche de cette dernière version de politiques, leur nouvelle meilleure nouvelle idée consiste a mieux tranxéniser les moutons que l'on envoie a l'abattoir, pour qu'ils y aillent avec une meilleure volonté, sereins, zen, et ne mettent pas autant la pagaille dans le chemin et qu'on puisse les y envoyer en plus grand nombre plus rapidement ?
a écrit le 30/01/2013 à 11:27 :
Le niveau des idées de nos politiques s'améliore a chaque nouvelle tournée. De l'extrême gauche a l'extrême droite, tous ces gens qui n'ont pas un seul échantillon de définition du mot "travail" nous expliquent tous la meilleure méthode pour l'exercer. Il n'existe maintenant plus qu'une seule piste qui n'ait pas été tentée : celle consistant a se débarrasser de toute cette strate parasitaire cancéreuse inutile. Ca ne pourra surement pas marcher plus mal, et ca nous fera économiser ce qu'on les paie a raconter ces conneries, augmenté des dépenses qu'ils ne feront plus avec notre argent pour justifier leur existence. Le déficit de l'Etat serait résorbé en un minimum de temps en dégageant toute cette nouvelle monarchie parasitique. Et surtout , on les renverra trouver et comprendre par eux même ce que travailler veut dire, eux qui ont tant de pages de mode d'emploi...
Réponse de le 30/01/2013 à 11:56 :
Bravo c'est exactement ce que je pense marre de tous ces politiques donneur de leçons qui nous coute si chére avec tous leurs priviléges, qui n'ont jamais rien fait de leurs vies a part vivre aux crochets de la république et faire des promesses qu'ils ne tiendront pas, J'espére que les Français vont se réveiller, si un mouvement s'organise dans ce sens là, je suis hyper preneur!
Réponse de le 30/01/2013 à 12:00 :
Bravo à l'analyse de dégager, c'est vraiment ce que je pense, les hommes potitiques ont prouvé depuis des années leurs incapacité et leurs médiocrités, ils ne sont attaché qu'a une seule chose leurs priviléges qui nous coute trés chére, qu'ils dégagent et vite!
a écrit le 30/01/2013 à 10:33 :
en plus ,elle va nous allonger sur le divan !
a écrit le 30/01/2013 à 10:32 :
En tous cas au moins, grâce à cette déclaration débile et les messages qu'elle provoque, je me sens moi seul ! Ouf ! Tout le monde n'a pas encore dans ce pays pour ambition de devenir un assisté bercé par Papa-Etat. Je crois que les hommes politiques français n'ont pas bien compris qu'il nous fallait un peu d'air. Ne leur en déplaise, mais la plupart des citoyens sont aujourd'hui plus cultivés et plus au fait des réalités qu'eux mêmes. Sarkozy et l'UMP ont déjà abusé en la matière lors du dernier mandat, mais là avec le PS, on atteint l'inimaginable ! Comment peut-on être assez déconnecté des réalités pour sortir des trucs pareils ? En tous cas, je ne sais pas ce qu'ils prennent au gouvernement, mais c'est de la bonne ! Fleur tu planes très haut, bien trop haut !
Réponse de le 30/01/2013 à 10:58 :
J'espére surtout que les Français sont en train de se réveiller et de se rende compte de la médiocrité de ces hommes politiques, assez de tous ces politicards qui vivent au crochet de la république depuis tant d'années, qui n'ont jamais rien entrepris dans leurs vies et qui parlent de ce qu'ils ne connaissent pas, et oui à un gouvernement issues de la société civile.
a écrit le 30/01/2013 à 10:23 :
Pitié! laissez tranquilles ceux qui travaillent encore et ont des projets: ils ne sont pas là pour servir de psy à des fonctionnaires en mal de reconnaissance...
Réponse de le 30/01/2013 à 11:32 :
A l'évidence, elle a encore lu un pipotron d'un super conseiller stagiaire... Et elle l'a lu a l'envers. Peut-être devrait-on justement lui expliquer que l'entrepreneur aimerait justement qu'on le laisse un peu seul. Parce qu'aujourd'hui, dès qu'il immatricule son entreprise, alors pour sur, il n'est pas seul. Il découvre des tonnes de gens qui ont tout leur temps pour l?inonder de paperasse, de taxes, de contraintes, et plus vite que ca s'il vous plait. Résultat, on perd 80% de notre temps a justement ne pas être seul avec ces parasites sur le dos, et les 20% restant a faire notre métier... Donc , chère petite Fleur des Bureaux, une bonne idée : de grâce, laissez un peu les entrepreneurs seuls, mais vraiment seuls !!! débarrassez nous de tous ces gens qui ne produisent rien.
a écrit le 30/01/2013 à 10:03 :
Ils pourront toujours tenter de séduire dans les asiles de fous pour la création, pour les autres je pense que ce sera de plus en plus dur de trouver des kamikazes.
a écrit le 30/01/2013 à 9:48 :
Quelle sollicitude touchante ! On abaisse l'âge de la retraite ce qui fera augmenter les charges, on revient aux 35 heures, ce qui augmente le coût horaire, on taxe les plus values de cession ce qui freinera les investisseurs, on entend Montebourg appeler "spécluateurs" les actionnaires des PME, mais on "aime" les chefs d'entreprise ? C'est de l'hypocrisie à la limite de la provocation.
a écrit le 30/01/2013 à 9:28 :
la solitude des chefs d'entreprise est du en grande partie au fait que la plupart de nos chers hommes politiques n'ont jamais diriger une entreprise, ils viennent pour la plupart de la fonction publique, et ne comprennent absolument rien à la vie des entreprises.
a écrit le 30/01/2013 à 9:25 :
aie aie, Montebourg à décidé de se taire, c'est pas trop tot, maintenant c'est fleur pellerin qui prend le relais, il ont une similitude aussi peu crédible l'un que l'autre, on aura donc jamais la paix.
a écrit le 30/01/2013 à 9:22 :
J'aimerais beaucoup savoir ce que Madame Pellerin connait à la vie d'un chef d'entreprise et combien de temps elle à déja passé dans une entreprise.
a écrit le 30/01/2013 à 9:20 :
plus qu'assez de ces poltiques qui parle connaitre leurs sujets et qui veulent donner leurs avis sur tout.
a écrit le 30/01/2013 à 9:17 :
Tu parles ! Les socialistes commencent à se rendre compte que sans le travail acharné des entrepreneurs, la France décline comme un skieur sur une piste noire ! Après les avoir insulté, après les avoir assommé d'impôts, après les avoir méprisé, voila que maintenant nos gentils fonctionnaires au pouvoir veulent que les entrepreneurs se remettent à prendre des risques sans aucune contrepartie, se remettent à faire leurs semaines de 60 ou 70 heures sans contrepartie, se détruisent la santé pour payer la retraite de nabab des fonctionnaires... l'escalvagisme a été aboli en France, ils devraient se renseigner !!!
a écrit le 30/01/2013 à 9:13 :
Et mieux les protéger aussi. j'ai été hospitalisé en urgence deux jours. Remboursement sécurité sociale : zéro. je suis dégouté, écoeuré..... avec tout ce que je paye en taxes, impots et charges sociales pour mes salariés et les dirigeants, je suis dégouté.... je me pose la question de délocaliser une partie de mon activité. Tant pis pour la France....
a écrit le 30/01/2013 à 9:03 :
Et bla bla bla, et pendant que Madame Pellerin parle, les chefs d'entreprise travaille pour payer et payer encore toujours plus de taxes, combien de temps cela va-t-il encore pouvoir durer.
a écrit le 30/01/2013 à 8:56 :
Tout à fait d'accord avec le témoignage de mon dernier moment de solitude, les déclarations de fleur pellerin sont encore et toujours de la poudre aux yeux, nos chers ministres, montebourg en téte n'ont aucune idée de ce que veut dire étre chef d'entreprise, car comme la plupart des hommes politiques, députés, sénateurs, ils n'ont jamas rien créer mais vivent au crochet de la répiblique avec voiture de fonction et autres avantages etr pendant ce temps nous sur le terrain, chaque jour est une bataille et cntrirement à eux on ne passe pas notre temps à parler de choses que l'on ne connait pas, mais on bosse pour que l'état nous mets encore et encore des charges à payer, alors vriment une question, pourquoi le ministre des pme ne vient-il pas de la société civile ex entrepreneur par exemple, car à part visiter une entreprise en 10minutes avec toute une délégation qu'est ce qure madame pellerin connait à la vie et aux difficultés des entreprises, alors s'il vous plait madame pellerin, monsieur montebourg, un peu de décence, taisez-vous.
a écrit le 30/01/2013 à 8:24 :
Je te le dois à toi Fleur et à tes copains quand j'ai découvert mon RSI augmenté de 11 % , que ce même RSI allait s'appliquer en plus de l impot société/ la CSG à 15 ,5 % / l'impot sur le revenu aggravé sur mes dividendes 2013 prenant ainsi en otage mes futurs benefices mais aussi mes réserves patiemment gardées dans la société pendant 5 ans.
a écrit le 30/01/2013 à 7:13 :
Bien évidemment, il est préférable de favoriser la création d'entreprise pour les autres alors que soi même, on est incapable de prendre le moindre risque financier Madame Pellerin.
Car dans un pays, où le moindre euros gagné est plus que surtaxé avec une quantité de paperasse, exemple une malheureuse fiche de paie c'est 15 lignes + un calcul loi Fillon et +++ si le salarié sort de l'entreprise.
Nous sommes vraiment dans le pays où les petites entreprises sont appréciées !!!
Réponse de le 30/01/2013 à 9:01 :
C'est exactement cela, comment peux-t'on parler de ce que l'on ne connait pas, tous ces ministres n'ont jamais prit le risque financier de monter une entreprise, mais ont toujours vécu bien douilletement au crochet de la république. Pourquoi le ministre des pme n'est il pas quelqu'un de la société civile, ex chef d'entreprise par exemple?marre de ces politiques qui donnent leurs avis sur tout.
Réponse de le 30/01/2013 à 22:24 :
y'a même pas besoin de gagner un euro pour être taxé.
a écrit le 30/01/2013 à 6:55 :
Non non non ! Surtout ne nous acompagnez pas s im vous plait ! On en peux plus de vos accompagnements....
Réponse de le 30/01/2013 à 9:20 :
L?accompagnement auquel elle pense vraiment c'est: URSSAF, Fisc, etc... C'est la sueur de ton front qui l'intéresse !!
a écrit le 30/01/2013 à 6:13 :
Nous n'avons pas besoin d'un accompagnement, bien au contraire. Ce que nous nécessitons est : plus de liberté, moins de charges sociales, moins d'impôts, moins de bureaucratie, moins de lois sociales, plus de stabilité fiscal et juridique, moins de lois, laisez Oseo tel qu'il est...

Pour le reste nous trouverons le moyens de developer nos idées : projets, capitaux, marchés et collaborateurs...

Le plus loin qu'on aura les politiciens le mieux !!!
Réponse de le 30/01/2013 à 9:07 :
Exactement tout à fait d'accord, Mesdames et Messieurs les politiciens, restez dans vos bureaux avec tous vos avantages mais surtout surtout, ne nous accompagner pas on se débrouille trés bien tous seul et rester le plus possible éloigné de nous.
a écrit le 30/01/2013 à 1:46 :
Faut lui trouver une petite amie, sur site de rencontre ou au boulot ou avec les amis.
a écrit le 30/01/2013 à 1:05 :
Quand j'ai démarré, j'avais un gars, un genre de consultant qui m'a fait des camemberts en couleur. Le pauvre gars, il avait jamais rien fait de sa vie à part des camemberts. Il ressemblait un peu à Hollande, un gros tout mou. Il faisait pas de mal même s'il ne servait à rien.
a écrit le 30/01/2013 à 0:59 :
Comme si le problème était la solitude des entrepreneurs. C'est à mourrir de rire.

De toute façon, j'ai pas confiance. Je ne collabore pas avec l'ennemi.
a écrit le 30/01/2013 à 0:00 :
Non surtout pas accompagne. Pas de perte de temps ni de decouragement qu elle nous oublie...
a écrit le 29/01/2013 à 23:35 :
478 ? de CFE pour un chiffre d'affaire égal à ... zéro parce que c'était pour vendre mes dessins légalement, en plus de mon taff ! Bah on ne m'y reprendra plus !!
a écrit le 29/01/2013 à 23:11 :
Supprimez l'Etat, le Gouvernement, et tout ce qu'ils ont directement créé comme freins à l'entreprenariat (impôts, charges, réglementations, etc.) dans ce pays. Ces institutions sont devenues des poisons hautement toxiques et des boulets totalement contre productifs... Ces fonctionnaires sont devenus au fil du temps les inquisiteurs facturiers ennemis numéro 1 du peuple. Ils faussent le jeu, rendent l'avenir imprévisible, spolient tout le monde, pipent les dés, coûtent bien trop cher, ne rapportent rien, et finalement dissuadent de jouir paisiblement de la liberté d'entreprendre. Par leur omniprésence incapable et toxique, ces parasites ruinent totalement l'économie du pays. On en est arrivés à un point de tel chaos que la liberté totale et l'anarchie ne seraient pas plus préjudiciables au pays et au peuple.
Réponse de le 30/01/2013 à 10:21 :
Bravo pour votre commentaire, je suis tout ç fait d'accord, plus qu'assez de tous ces pliticiens qui viennent nous donner des leçons alors qu'il sont incapables de gérer la France, qu'ils s'en aillent tous et vite!
a écrit le 29/01/2013 à 23:10 :
L'entrepreneur n'est jamais seul
il a un associé permanent

c'est le Trésor Public...


si seulement cet associé pouvait nous lâcher un peu !!!!!!!
Réponse de le 30/01/2013 à 9:29 :
Sans oublier les gentils accompagnateurs de l'URSSAF!!
a écrit le 29/01/2013 à 22:38 :
Qu'est ce qui fait la solitude d'un entrepreneur???: La pression fiscale pardi !!! Lorsqu'on travaille 6 j/7 juste pour arriver à payer ce qui nous est réclamé, c'est sûr qu'on se sent seul!!!!
a écrit le 29/01/2013 à 22:19 :
Je n'ai aucune confiance ... Ca fait trop longtemps qu'on en parle, jamais rien est fait, à part faire grimper taxes et charges sociales ... La France n'a pas une bonne culture de l'entreprise. L'entrepreneur est seul, courageux, contre vents et marées.
.
a écrit le 29/01/2013 à 22:17 :
Peuvent pas s'en empêcher de se prendre pour le centre du monde ces gens. On n'a pas besoin de ce qu'ils viennent nous materner et créer de faux entrepreneurs en les maternant. Qu'ils s'occupent de nous laisser bosser en nous donnant ce pourquoi nous payons des impôts: la transparence et la sécurité juridique et règlementaire, la sécurité des biens et des personnes, la garantie de la propriété. Pour le reste on saura se débrouiller.
Réponse de le 29/01/2013 à 23:02 :
On n'a en effet pas besoin de couches de parasites supplémentaires sur le dos. Ce que l'on veut, c'est qu'ils nous enlèvent purement et simplement toutes ces strates inutiles, qui ne font que lester et ralentir l'activité. Ont-ils seulement la moindre idée du nombre d'organismes plus ou moins d'Etat que l'on découvre le jour de l'immatriculation de notre entreprise ? Tous ces services qui nous mettent un flingue sous le nez en nous expliquant tous nos devoirs, mais qui en retour ne nous servent jamais a rien ? Non, désolé M'dame... Vous êtes définitivement a 180° de la solution pour faire vivre entrepreneuriat français, qui n'a besoin que d'une chose, qu'on arrête de lui greffer du plomb dans les chaussures.
a écrit le 29/01/2013 à 22:08 :
La solitude de l'auto-entrepreneur se ressent quand son chiffre d'affaires est nul ! Et, pour moi la solitude, c'est d'avoir entrepris !
Réponse de le 30/01/2013 à 12:39 :
leur CA n'est pas nul nous tenons a le souligner ici
a écrit le 29/01/2013 à 21:46 :
La pauvre,elle ne sait meme pas de quoi elle parle.... Quelle tristesse !
a écrit le 29/01/2013 à 21:38 :
Dans chaque département, il y a plusieurs plateformes "initiative", des prêts d'honneur possible, il y a les chambres de commerce, les chambres de métiers,les maison de l'emploi les expert comptables, les procedures nacre, que faut il de plus?
Réponse de le 29/01/2013 à 22:14 :
Vous avez tout compris: ce qu'il faut n'est pas en plus, mais ne moins. Moins de ... je vous laisse compléter.
Réponse de le 30/01/2013 à 8:33 :
c'est le drame français: des mille-feuilles de partout qui coutent une fortune necessitant toujours plus d'impots. Il faudrait mieux choisir le niveau le plus approprié, le rendre plus efficace et supprimer les autres. Les politiques empilent et compliquent, quand il faudrait réduire et simplifier.
Réponse de le 30/01/2013 à 12:32 :
Vous n'y êtes pas du tout... Il faut créer une nouvelle commission pour les surveiller :-)
a écrit le 29/01/2013 à 21:29 :
Ben, oui. On devrait faire suivre les chefs d'entreprises par des fonctionnaires... C'est sur tout va aller mieux. Tiens, on a qu'a confier ça au agents du Pôle Emploi, ça fera gagner du temps !
a écrit le 29/01/2013 à 21:27 :
C'est vraiment n'importe quoi ! Qu'ils commencent par faire baisser la pression fiscale sur les entreprises. Pour le reste les entrepreneurs se débrouilleront ! Pourquoi avec le PS tout le monde doit-il être réduit ua statut d'assister ?
a écrit le 29/01/2013 à 21:24 :
Très simple, pas besoin d'être ministre :
1- suppression de 50% de la paperasse
2- allègement de charge réel ( quand je dis allègement c'est allègement pas je te redonne d'un coté moyennant paperasses compliquées et de toute façon je te reprends de l'autre)

De toute façon, ils faudra bien qu'ils comprennent qu'il va falloir qu'ils perdent cette tendance détestable de torpiller toute entreprise qui a moins de 3 ans d'existence.

Il faudra bien qu'ils comprennent aussi que ce n'est pas l'emploi industriel type Arcelor qui va sauver l'emploi en France mais bien l'artisanat et la débrouille individuelle!!!!
a écrit le 29/01/2013 à 21:08 :
rompre la solitude de l'entrepreneur"...un joli mot...ça sert a rien mais c'est joli!
Réponse de le 29/01/2013 à 22:10 :
encore une preuve : elle ne sait pas de quoi elle parle, . Mme Pellerein. a - t elle déjà travaillé dans la sphère privée?

Bonne soirée.
a écrit le 29/01/2013 à 20:53 :
Il faut simplifier et baisser les charges. C'est tout.
a écrit le 29/01/2013 à 20:29 :
Et si les porteurs de projets se décourageaient en découvrant le montant des charges fixes existantes avant même les premières arrivées de clients ? Et en prenant conscience des changements permanent des taxes, ce qui rend les prévisionnels très approximatifs ?
Réponse de le 29/01/2013 à 23:13 :
30 ans d'artisanat .....! conclusion.....ben si j'avais su je ne serais pas venu....
Trop de charges dans ce pays et pour une retraite inexistante.
Non, non; il faut être fonctionnaire.....enfin; ça ne va pas durer et heureusement.
A bas les proxénètes !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :