Michel Sapin croit toujours à l'inversion de la courbe du chômage cette année...

 |   |  433  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre du Travail considère que les sombres perspectives de la Commission européenne ne tiennent pas compte de l'arsenal de mesures arrêtées par le gouvernement pour lutter contre le chômage.

Méthode Coué? Optimisme débridé?  Ou, tout simplement, confiance dans les mesures adoptées par le gouvernement pour lutter contre le chômage? En tout état de cause, tout comme le chef de l 'Etat, le ministre du Travail Michel Sapin a, une fois de plus, lors du Conseil des ministres de ce 27 février, affirmé croire dans des résultats sur le front du chômage dès 2013: "inverser la courbe du chômage à la fin de l'année 2013 est non seulement une nécessité sociale et économique, mais la France le peut".
Certes, le ministre a reconnu que les chiffres du mois de janvier étaient mauvais, même si la moitié des quelque 45.000 demandeurs d'empois supplémentaires est en vérité due à un changement des règles statistiques au sein de Pôle emploi. Il a aussi rappelé que l'augmenation du chômage ne datait pas de l'arrivée de la majorité socialiste aux affaires "Sur l'ensemble de l'année 2012, la stagnation de l'activité a conduit à une augmentation de 284. 000 du nombre de demandeurs d'emploi sans activité. Depuis l'été 2008, la progression dépasse 1,1 million".

La Commission européenne n'a pas intégré dans son scénario les nouveaux outils du gouvernement

Certes, le ministre du Travail reconnait aussi que les projections économiques de la Commission européenne pour les années 2013 et 2014, rendues publiques la semaine dernière, ne sont pas bonnes avec un taux de chômage qui pourrait atteindre 11%. Mais, selon Michel Sapin,  "ces projections n'intègrent pas la montée en charge progressive des nouveaux outils de la politique de l'emploi que le gouvernement met en place depuis 9 mois, qu'elles ignorent ou dont elles sous-estiment les effets attendus. C'est vrai pour les mesures du Pacte national pour la compétitivité, la croissance et l'emploi et en particulier le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi, ainsi que le contrat de génération dont le démarrage effectif sera possible à la mi-mars, et les différents effets de l'accord sur la sécurisation de l'emploi en cours de transposition dans la loi".

Moins de destruction d'emplois au second semestre

Pour lui, "le Gouvernement actualisera ses propres prévisions économiques dans les prochaines semaines, mais si l'on se réfère au scénario de la Commission (croissance de + 0,1 % en 2013), le secteur privé détruira sensiblement moins d'emplois au second semestre qu'au premier. Les effets de la politique de l'emploi du gouvernement devront permettre de renouer avec des créations d'emploi, dans l'ensemble de l'économie, à la fin 2013". Voilà pourquoi Michel Sapin y croit encore...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2013 à 21:14 :
Je ne comprends pas pourquoi on veut toujours inverser la courbe du chômage et pas le chômage lui-même.
C'est peut-être parce que ces gars-là ne vivent aucune réalité à part les bouts de papier qu'on fait traîner devant leurs yeux.
a écrit le 05/03/2013 à 1:56 :
Normal qu'il croit encore à l'inversion de la courbe de chômage. Un peu de mémoire : « L'Europe est la réponse d'avenir à la question du chômage. En s'appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche) Puisse qu'on vous le dit !
a écrit le 03/03/2013 à 22:29 :
euh......il doit confondre avec la courbe des indemnités des élus qui ne va pas baisser avec la décision reportée du non cumul des mandats. Pourtant, il y a un gisement d'emploi suffisamment rémunéré pour être partagé.
a écrit le 03/03/2013 à 16:57 :
c'est archi- faux cette prévision. les emplois , si créés, le seront par l'état donc artificiels et sans débouchés au bout de 5 ans. comme d'hab. Ils ne seront ni rentables ni productifs mais destinés à s'éteindre. cotter sur jambe de bois qui amplifiera la dette.
Réponse de le 07/03/2013 à 21:17 :
Parce que les emplois dans le privé sont perennes et tout productifs ?
Suffit d'aller marcher un peu dans la rue pour voir tous les emplois privés complétement absurdes en termes de productivité
a écrit le 28/02/2013 à 20:20 :
Le mal français : notre générosité qui nous mènera inéluctablement le pays à la faillite?
Notre générosité nous a incité a opéré, soigné des millions de personnes n'ayant jamais cotisé à la SS...qui devenait un peu + dans le rouge chaque année. Les cotisations ont été augmentées des dizaines de fois souvent accompagnées de diminution des remboursements (cotisation salarié = 9% en 1969 ! 27% Today! !) Aujourd'hui nous sommes au taquet soit 100% de charges sociales (employeur + salarié) = le salaire NET!
M. Michel Pébereau a cité une étude de Francis Lefèvre utilisée par Paris Europlace qui compare les sommes qu'à salaire égal, un employeur doit verser selon la localisation du salarié. Ainsi, pour un revenu de 900.000 francs nets d'impôts et de charges sociales par an, un cadre célibataire coûtera à son employeur 3,663 millions de francs s'il est employé en FRANCE, 2,095 millions de francs en ALLEMAGNE 1,584 million de francs au ROYAUME-UNI et 1,350 million de francs en SUISSE. Cet écart joue un rôle important pour les choix de localisation d'activités, telles que les salles de marché ou la banque privée internationale, les intérêts convergents des entreprises et des cadres concernés n'étant guère favorables à une implantation en France
En 1998 un club de foot français payait (surement + aujourd?hui) pour 100000 F/mensuel: 55150 F, Espagne 960 F, Allemagne 5085 F, Italie 1740 F, Angleterre 10200 F Impossible d'approcher la moyenne européenne=> 4500 F! il faudrait diviser par 12 les cotisations patronales?
Passons aux cotisations salariales pour 100000 F de salaire (en 1998) :
France : 15937F ? Espagne : 5158F ? Allemagne : 5085F ? Italie : 3610F ? Angleterre : 10200F
Moyenne Européenne : 6000 F. Impossible de réduire nos cotisations salariales de 60% !
PAUVRE FRANCE!!
Réponse de le 28/02/2013 à 22:11 :
Papymlou1, on n'est plus en franc, on est en euro. Allez il est tard Papymlou1, dors bien
Réponse de le 01/03/2013 à 0:52 :
Salut Papy, en franc ou euro un % s'il est toujours d'actualité (c'est mm pire...) reste toujours valable.
Les % de cotisations sociales depuis 15 ans ont continué d'augmenter mais + lentement compte tenu du niveau atteint UNIQUE sur la planète...
Rappel: Les charges sociales employeur + salarié sont de 28% au Luxembourg et 38% en Belgique et un peu + de 100% en France. Pour que nous retrouvions un peu de compétitivité il faudrait les diviser par 2 ou par trois mais il s'agit de centaines de Mds d'Euros...DONC MISSION IMPOSSIBLE...l'autre solution serait de baisser tous les salaires de 33% minimum afin de réduire les charges sociales d'autant...cela permettrait de baisser nos prix à la production et de regagner des marchés à l'exportation...
a écrit le 28/02/2013 à 17:16 :
révons d'un conseil d?administration citoyen : vu l'absence de toute mesure économique digne de ce nom, d'un début de gestion pour dépenser moins qu'on ne gagne, c'est le licenciement immédiat et sans indemnité de tout le gouvernement pour faite lourde..mais j'ai bien dit révons, la démocratie, c'est juste faire un choix au moment des élections parmi tous ceux qui n'en proposent pas, rien sur le dette, le chomage.. que des mesurettes clientélistes, et ensuite les portes se referment, le monde politico-administratif travaille en vase clos, sur le dos du citoyen, à financer la gabegie sur le dos du privé qui est réduit à l'esclavage pour financer le public bien payé et aux 35h......
Réponse de le 28/02/2013 à 18:21 :
... pour financer le public bien payé et aux 35h...... le secteur public qui ne cotise pas pour leurs retraites. Ce ne sont pas les fonctionnaires qui cotisent pour leur retraite, ce sont nous les contribuables. Pour les fonctionnaires, la solidarité c'est bon pour les autres, pas pour eux. Faut quand même pas rigoler ...!!!
a écrit le 28/02/2013 à 17:11 :
aucune action concrète réaliste en faveur de l'emploi, pas de baisses de charges, pas de réformes structurelles comme l'ont fait ceux qui vont bien : suéde, finlande, québec...que la gestion clientéliste de l'électorat qu'on maintient au chaud au détriement du privé qui est toujours plus saigné pour financer cette machine infernale... aucun espoir sur ce quinqénat à mettre au passif, à oublier et tener de reconstruire plus tard sur les ruines...l'emploi, la dette, la dépense publique, tout sent le sapin ...
a écrit le 28/02/2013 à 15:36 :
Mr. Sapin est le type même du bureaucrate qui raisonne en termes de réglementation, "intervention" de l'Etat, emplois subventionnés etc... toutes choses qui lui donnent l'illusion qu'il se bat pour l'emploi. Du bricolage. La réalité est que le seul créateur d'emploi c'est la croissance économique. Pas de croissance = chômage en augmentation hyperbolique. La politique du tout impôt, et bientôt l'instauration de la terreur fiscale, signifient que l'Etat se sert directement dans les poches des contribuables personnes physiques et morales pour financer de l'improductif. C'est autant de retiré à la consommation donc pas de croissance. Autrement dit l'Etat français mène une politique économique et financière qui fabrique du chômage et en fabrique de plus en plus. De 30.000 nouveaux chômeurs par mois on est passé à 45.000, bientôt ce sera 50.000 puis 60.000. Les 100.000 de plus par mois ce sera avant fin 2014. Ils sont forts, vous ne trouvez pas ?
Réponse de le 28/02/2013 à 16:15 :
Ce sont des socialistes, ils ne savent faire que ça, et en plus ils sont pris aux pièges de leur idéologie et de leurs alliances pour arriver au pouvoir. Tout faux...
a écrit le 28/02/2013 à 14:01 :
Inverser la courbe du chomage et faire baisser le chomage, ce n'est pas la même chose...
Ils se foutent vraiment de nous. Jusqu'a quand ?
Réponse de le 28/02/2013 à 18:58 :
il n'y a que lui pour le croire:c'est d'autant plus grave!
a écrit le 28/02/2013 à 13:46 :
ça sent le sapin tout ça ! la seule chose sur laquelle compte le gouvernement ce n'est pas la création d'emplois (rien n'est fait pour créer des emplois productifs mais seulement des emplois assistés) mais les départ en retraite...rien de très constructif donc pour la France de demain. Si les hommes politiques écoutaient ceux qui savent gérer des problèmes et faisaient moins de clientélisme on n'en serait pas là!
a écrit le 28/02/2013 à 13:13 :
il est sur que le chômage baissera si les socialistes au pouvoir embauchent des milliers de fonctionnaires ,le seul inconvénient c'est la dégradation de plus en plus importante des finances publiques ,le déficit ne fait qu'augmenter et ce n'est pas les nouveaux impôts et taxes qui résoudront le problème ,les contribuables français sont a saturation et les entreprises perdent le peu de compétitivité qu'elles possèdent ,pour sortir de ce cercle vicieux la solution serait de supprimer un nombre important d'élus strictement inutiles
a écrit le 28/02/2013 à 12:49 :
Le politicien est celui qui s'attaque aux symptômes mais jamais aux sources des problèmes !
a écrit le 28/02/2013 à 12:37 :
Se moquer des gens à ce point-là, c'est rare ! D'habitude, les politiciens mettent un peu les formes... Quand je pense que c'est ministre, ça ! Et donc que c'est payé avec nos impôts ! C'est dans ces moments-là qu'on a vraiment honte d'être français !
a écrit le 28/02/2013 à 12:30 :
oups, municipales pardon
a écrit le 28/02/2013 à 12:26 :
epineux problème que cette courbe du chômage...un gouvernement a pris racine pour 5 ans, il sera important d'elaguer certaines vieilles branches afin d'eviter une sèvere deconvenue lors de la tempête des prochaines legislatives...
a écrit le 28/02/2013 à 12:17 :
ce qui compte pour la croissance : les emplois du secteur productifs
ce qui plombe la croissance : le nombre de fonctionnaires et le coût de fonctionnement de l'administration alors même que ceux qui rendent un vrai service public sont mal payés ( médecins et infirmières des hôpitaux, pompiers, policiers, professeurs...)
tous les pays qui vont repartir: ceux qui ont réduit les dépenses de fonctionnement et pas les investissements (le contraire de ce que l'on fait)
a écrit le 28/02/2013 à 11:42 :
Sapin? un énarque dont je ne donnerais même pas mon potager à gérer!.
a écrit le 28/02/2013 à 11:21 :
le gouvernement est très critiqué sur le manque de croissance.Et pourtant nous sommes en tete(devant l'allemagne )pour le taux de croissance du dernier trimestre.La politique de ratrappage des traitements et embauches de fonctionnaires n'y est pas étrangère.Le secteur privé est en train de se purger de ses canards boiteux,seuls les meilleurs résisteront.Le pays est dans les starting bloks pour repartir
Réponse de le 28/02/2013 à 12:20 :
oui et on a même du cassoulet en France ce qui nous donne des flatulences qui alimenteraient les centrales thermiques verts PS.
a écrit le 28/02/2013 à 11:15 :
Qui en France, peut encore croire à ce que raconte Sapin, vieux politicard déjà ministre sous Mitterrand........Dehors messieurs les profiteurs du système français !!!!!!!!
a écrit le 28/02/2013 à 11:13 :
L'inversion de la tendance à la hausse du chômage est malheureusement une utopie de la part de ce gouvernement et en particulier de ce Monsieur. Moi avec un peu d'humour, je dirai ça sent le SAPIN.
a écrit le 28/02/2013 à 10:34 :
Ne pas se rendre compte à ce point de la réalité, cela fait vraiment peur pour la suite.
a écrit le 28/02/2013 à 10:32 :
Lamentable et inquiétant, que le ministre du travail ne se rende pas compte que ce ne sont pas les emplois aidés qui feront reculer le chomage mais le dynamime et la compétitivité des pme cela prouve la déconnexion de la réalité des hommes politiques et de ce gouvernement.
a écrit le 28/02/2013 à 10:29 :
l'espoir fait vivre !
a écrit le 28/02/2013 à 10:27 :
Il n'y a que la foi qui sauve !
a écrit le 28/02/2013 à 10:19 :
Voir comment il a endetté son département l'Indre 36.
a écrit le 28/02/2013 à 10:08 :
sapin de noël
il y a surement plus pres de 5 millions de chômeurs que de 3
il faut des spécialistes au gouvernement plus de politiques qui ne font que des compromis et cadeaux
et la rigueur c est terminer Nicolas bouzou économiste le disait encore ce matin , de la rigueur n arrange rien
a écrit le 28/02/2013 à 9:52 :
Ca fait longtemps que mes enfants ne croient plus au père noël mais ces politiciens trop gatés y croient toujours... Afficher un optimisme sans faille c'est bien mais quand c'est irréaliste, ca fini par déservir les intentions initiales. Ce gouvernement n'est pas crédible !!!
Ou alors si, quand on sera à 5millions de chomeurs et que l'on repassera à 4.9millions, ils auront inversé la courbe du chomage, CQFD !
a écrit le 28/02/2013 à 9:41 :
à les écouter, j'ai l'impression qu'ils viennent de nous pousser du haut d'un immeuble et que leur seule solution c'est : " bats des bras ça ira mieux"
a écrit le 28/02/2013 à 9:35 :
40 ans de politique conservato collectiviste et voila le résultat.Et bien sur en France c'est le libéralisme le responsable, alors que jamais il ne fut au pouvoir depuis tout ce temps.
a écrit le 28/02/2013 à 8:52 :
Au parc de la Tête d'Or à Lyon, il y a des autruches qui, la tête dans le sable, voient aussi s'inverser la courbe du chomage.
a écrit le 28/02/2013 à 8:43 :
... a Sarko ! Il l'a redit hier à l'assemblée quand il a fâché la droite la plus bête du monde ! :-)
Réponse de le 28/02/2013 à 9:30 :
C'est vrai qu'il a essayé de faire mieux que Sarko, mais il n'y est pas arrivé ! Mais avec le temps peut être qu'il arrivera aussi à 1 million de chômeurs en plus.
a écrit le 28/02/2013 à 8:41 :
je crois qu il ce fout de notre pomme ou plus grave qu il est vraiment nul
a écrit le 28/02/2013 à 8:23 :
Disons que je passe de 3 millions a 3,5 millions sur les 11 premiers mois set qu'en decembre je retombe a 3,4 millions. J'ai inverse la courbe du chomage non ?
LoL
Réponse de le 28/02/2013 à 10:34 :
Effectivement, c'est valable aussi si on arrive à 100% de chomage, et apres, on descend à 99%, le courbe est inverdée.
Ca prouve déjà que cette formule est une ruse, une arnaque d'un enarque. Mais qui passe bien aupres des citoyens qui ne cherchent pas au dela des formules.
a écrit le 28/02/2013 à 5:17 :
ils sont borné et ils ont des problèmes à gouverner le pays au lieu de faire comme Mitterrand élu pour supprimé le chômage n'ayant pas réussi il a préféré faire le concubinage avec Chirac pour gouverné le pays de toute façon hollande sera dans l'obligation de faire la même chose.
a écrit le 28/02/2013 à 4:05 :
L'inversion de la courbe du chômage signifie en réalité qu'il y aura bientôt plus de chômeurs que de gens qui travaillent. Et, cela, il a raison d'y croire, le Sapin. Je crois aussi qu'ils vont y arriver bientôt.
a écrit le 28/02/2013 à 3:23 :
Sapin croît au Père Noël...normal. Mais à force, il nous file les boules.
Réponse de le 28/02/2013 à 8:24 :
Attention tu vas te faire enguirlander ...
a écrit le 28/02/2013 à 1:22 :
Pour mémoire :« L'Europe est la réponse d'avenir à la question du chômage. En s'appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche)
Réponse de le 28/02/2013 à 3:44 :
Tous les avantages de l'Europe mangés par le socialisme. Comme en Grèce, l'Europe a surtout évité de différer la faillite du socialisme. Inéluctable quand même.
a écrit le 28/02/2013 à 0:14 :
et dire que les gens se marrent quand je leur dis que je crois encore au Père Noël :-)
Réponse de le 28/02/2013 à 18:23 :
@ Patrickb vous croyez au père noël que c'est mignon d'avoir garder un âme d'enfant
a écrit le 27/02/2013 à 23:26 :
Je pense qu'il faut ressortir la machine a récupérer les coups de pieds aux culs qui se perdent.
Réponse de le 27/02/2013 à 23:56 :
+1
a écrit le 27/02/2013 à 22:29 :
franchement !! je ne comprends plus rien a ce gouvernement .il y'a quelques temps ,j'ai écouté le discours du chef de l'etat qui à affirmé que le chomage progresserait jusqu'a la fin 2013.je me suis dit,meme si ce n'est pas marrant à entendre : enfin un chef de l'etat qui ne parle pas la langue de bois.
et patatra,certains ministres affirment à present le contraire.
comprendra qui pourra .....
il y'en n'a marre de tout ces politiques qui disent tout et le contraire .
bref ! maintenant,il n'ya plus qu'à attendre la fin de l'année,pour se faire une opinion de ce gouvernement.
Réponse de le 27/02/2013 à 23:20 :
Malheureusement, attendre la fin de l'année sera difficile pour celles et ceux qui vont perdre leur emploi avant les vacances.Apparemment toutes et tous ne craignent pas de perdre leur emploi surtout en temps que fonctionnaire ! D'autres vont perdre leur emploi avant les vacances, alors imaginez les craintes de ne plus pouvoir payer. Mais par-dessus tout, ces nobles députés ont tout de même encore passé vite fait une taxe sur la bière, entre autres, oui pour réduire l'alcoolisme ......
a écrit le 27/02/2013 à 22:23 :
ne l'appelez pas ministre du travail, c'est le ministre du chomage ! j'ai lu tous les commentaires, aucun de favorable à cet incompétent, y aurait il enfin un consensus ?
a écrit le 27/02/2013 à 21:39 :
Le tsunami est là. Le gouvernement a érigé des patés de sable comme protection. Ca rappelle juin 40.
Réponse de le 27/02/2013 à 22:13 :
qu'il reve - regardez il implore le seigneur
a écrit le 27/02/2013 à 21:17 :
1 Déroulez votre pâte dans votre moule.Percez-la avec une fourchette afin qu'elle ne gonfle pas.
2 Faites préchauffer le four thermostat 6/7.
3 Lavez les pommes et épluchez-les, coupez-les en fine tranches et disposez-les en les chevauchant très serrées. Répartissez le sucre vanillé sur toute la surface.
4 Enfournez la tarte à mi-hauteur dans la four préchauffé.Enfin faites la cuire jusqu'à ce qu'elle obtienne une couleur dorée.
Réponse de le 27/02/2013 à 22:37 :
Merci. j'ai copié-collé ta recette. Miam miam! De plus c'est beaucoup plus utile que les divagations du sapin ;)
a écrit le 27/02/2013 à 21:03 :
Lamentable. Comme si les mesures gouvernementales étaient de nature à l'inverser, cette courbe... alors qu'elles en sont la cause! Des emplois aidés dans le public et les associations ? Des impôts futurs et donc de la destruction d'emploi dans le privé. Les contrats de génération? Depuis quand suffit-il d'embaucher pour créer du chiffre d'affaires? Vision de fonctionnaires... Quand une municipalité embauche une personne supplémentaire, le conseil municipal décide la hausse du "chiffre d'affaires", les impôts, pour le financer... Les entrepreneurs ne demandent qu'une seule chose: rendre ce pays "business friendly", les embauches suivront automatiquement. Mais là, le peu de croissance qui restait a été tuée dans l'œuf, et l'horizon est tellement bouché que plus personne n'a envie de prendre le risque d'entreprendre quoi que ce soit...
a écrit le 27/02/2013 à 20:44 :
je la prévois , vraisemblablement , vers Noël !!!
Réponse de le 27/02/2013 à 21:22 :
oui sous le sapin
Réponse de le 27/02/2013 à 21:45 :
C est une blague! Ils ont de l humour en ce moment...
a écrit le 27/02/2013 à 20:18 :
et dire que ça touche des fortunes, pour dire des inepties pareilles, Seigneur" !!!
a écrit le 27/02/2013 à 20:13 :
Comme quoi il n'est pas utile d'être intelligent pour être ministre.
a écrit le 27/02/2013 à 19:58 :
tout le monde savait qu'on irait droit dans le mur! Eh bien on y est avec les enfumeurs socialos-cocos- ecolos- gauchos
a écrit le 27/02/2013 à 19:57 :
Qui à put mettre un ministre aussi incompétent, réponse le roi des incompéténts
Réponse de le 27/02/2013 à 20:39 :
A golf lorsqu'on met la balle dans le trou c'est un 'put'.
Je ne sais pas comment on peut qualifier le fait de mettre les boules du sapin dans le trou ?
Réponse de le 27/02/2013 à 21:19 :
Ça dépend sans doute du trou.
Réponse de le 28/02/2013 à 8:09 :
@ golf + trou : bien vu
a écrit le 27/02/2013 à 19:46 :
Est à virer, tellement qu'il est nul et incompétent.
Réponse de le 28/02/2013 à 0:24 :
@ce sapin: pour l'envoyer où ? les Russes ont déjà été assez gentils de prendre le cousin, tu voudrais pas qu'ils acceptent toute la famille non :-) et sais-tu au moins quelle est la différence entre l'Algérie et la France ? Ils ont le fils (FIS) et nous on a le restant de la famille :-)
Réponse de le 01/03/2013 à 18:34 :
@ patrickb : vous ne seriez pas pied noir ou d'origine algérienne, t'est d'ou de Constantine non je pense que tu est né en Algérie
a écrit le 27/02/2013 à 19:32 :
c'est le sapin qui cache la foret
Réponse de le 27/02/2013 à 19:51 :
ça me fout les boules !
a écrit le 27/02/2013 à 19:27 :
J'ai retrouvé la légende de votre photo : "et hop, il est où le chômage ?"
Réponse de le 27/02/2013 à 19:43 :
La Hollande : l'autre pays du faux mage !
a écrit le 27/02/2013 à 19:23 :
Point commun entre Hollande, Sapin, Aubry, Copé, Villepin, Royal et consorts ??? Tous des énarques qui n'ont jamais mis les pieds dans une entreprise privée, n'ont jamais pris le métro, jamais été à découvert le 15 du mois, jamais épluché les annonces d'emploi ou d'appartements à louer .... bref, des déconnectés de la VRAIE vie depuis des décennies.... Je me souviens que dans les années 70-80, Mr Michelin père avait envoyé son rejeton travailler un an à la chaine de montage de pneus, histoire de lui inculquer le métier et de côtoyer le quotidien de ses futurs employés....je pense que c'est une excellente initiative à mettre obligatoirement en place pour les futurs énarques.
Réponse de le 27/02/2013 à 21:32 :
+ 100
Réponse de le 28/02/2013 à 11:08 :
Tout à fait d'accord, rien à ajouter, combien de temps va t'on encore se laisser gouverner par ces incompétents qui ne connaissent rien à la vie et au monde de l'entreprise et s'ont comlétement déconnectés de la réalité. Qu'ils s'en aillent et laissent la place à des hommes et des femmes de la société civile qui eux ont gérés une entreprise et connaissent la vie!
a écrit le 27/02/2013 à 19:22 :
le vrai probleme c'est que c'est ceux qui devraient etre au chômage pour incompétence qui en parlent le plus.
a écrit le 27/02/2013 à 19:20 :
Une seule chose peut freiner le chômage : le retour de l'autorisation administrative des licenciements.
Réponse de le 27/02/2013 à 21:20 :
L'URSS est toujours vivante? J'ai du loupé un morceau....
a écrit le 27/02/2013 à 19:18 :
à l'ENA , l'économie est en option ?
a écrit le 27/02/2013 à 19:17 :
enfumade, ça sent le sapin !
a écrit le 27/02/2013 à 19:15 :
Il suffit de regarder les perspectives annoncées par d?autres outils, extérieurs à la France , pour comprendre qu?avec les mesures prises par Hollande et son gouvernement, la croissance est derrière nous et pour longtemps.
Avant Juin 2013 on serra à 3.500.000 de chômeurs en France, à moins de changer les statistiques !
Des vrais apprentis sorciers !
Sapin est totalement à coté de la plaque, mais doit impérativement entretenir l?espoir.

a écrit le 27/02/2013 à 19:11 :
François Hollande et sa bande de copains de l'ENA ou de régiment...avec ça on est bien partis pour rester définitivement à quai ! à moins que Ségolène qui se considère maintenant comme le ministre du redressement qui ne produit rien ne fasse des miracles. La gauche dit qu'avec le retour de Sarkozy on ne ferait pas du neuf avec du vieux...il me semble que c'est ce que l'on veut faire avec Sapin qui a déjà été ministre au siècle précédent. Tous à la retraite.
a écrit le 27/02/2013 à 19:09 :
IL croit au pere Noel alors il faut lui achetter des boules pour son sapin
Réponse de le 27/02/2013 à 19:20 :
Je le mettrai plutôt dans une housse direction la décharge.
a écrit le 27/02/2013 à 19:08 :
En fait il ressemble à son président...ça va être long 5 ans...j'ai peur...
Réponse de le 27/02/2013 à 19:38 :
4
a écrit le 27/02/2013 à 19:07 :
normal c'est un socialiste : il rêve tout debout , ne sait pas compter et nous prend pour des niais
a écrit le 27/02/2013 à 19:01 :
Il ment, tout simplement...
a écrit le 27/02/2013 à 19:00 :
Il lui reste encore 10 mois a y croire :-)
a écrit le 27/02/2013 à 18:57 :
Je fume, tu fumes, il fume, nous ne fumons pas ...
a écrit le 27/02/2013 à 18:56 :
il a fréquente le MANDAROM !!!!bah en general ils naissent avec.
a écrit le 27/02/2013 à 18:54 :
Il est trop mignon !
a écrit le 27/02/2013 à 18:51 :
Bah à la vitesse ou elle grimpe c'est évident qu'elle va s'inverser avant la fin de l'année sinon il n'y aura plus personne pour bosser dans ce pays dès la fin septembre !
Sauf peut être les élus de tous poils qui nous concocteront de nouvelles usines à gaz pour nous tondre à ras et maintenir leurs privilèges exorbitants :
Pour mémoire : La pension mensuelle moyenne de retraite d'un Sénateur, hors majoration pour enfants, était au 1er janvier 2013 de 4.608 euros net. Un député bénéficie d'un rapport de 1/6 au moment du calcul de la retraite. En clair, cela signifie que pour 1 euro cotisé, 6 euros seront perçus (contre 1,5 euros dans le régime général). Aujourd'hui, un mandat suffit pour qu'un ancien parlementaire touche une retraite de 1 553 euros par mois, à partir de ses 60 ans. Cette somme s'élève à 3 096 euros pour deux mandats, 4 644 euros pour trois mandats et augmente ainsi, proportionnellement, jusqu'à un plafond de 6 192 euros.
Quand va t'on cesser de se foutre de nous ?
Réponse de le 27/02/2013 à 19:34 :
jamais! sauf à la baïonnette.
a écrit le 27/02/2013 à 18:48 :
Moi, j'ai un âge certain et je crois aussi au Père Noel
a écrit le 27/02/2013 à 18:48 :
c'est homme d'une famille trés aisée est d'un abord sympathique sur les marchés les jours avant les elections avec lesgens qui pensent comme lui... moins avec les autres par contre c'est un homme de convictions ?? comme tous les socialistes il ne sait pas ce que detre au chomage il ne sait pas ce que touche un chomeur et ignore totalement les fins de droit.... et malgré parfois son intéret pour l'économie ses recettes sont simplistes, ne pas oub lier que c'est lui qui a fait endetter la france sur les marchés extérieurs... les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent, les faux emplois dits sociaux ne sont qye de la rédistribution et ne creent aucune richesse et là ils n'ont rien compris 100 000 jeunes qui ne savant ni lire ni écrire dans des associations cela va produire quoi a redistribuer ??? rien si des dettes du budget
a écrit le 27/02/2013 à 18:47 :
Monsieur le Ministre, un petit conseil, on ne met pas de chaussettes blanches avec un costume gris fonçé !! (vu hier soir sur tf1.) Cela en dit beaucoup sur le personnage....
a écrit le 27/02/2013 à 18:47 :
Monsieur le >Ministre, un petit conseil, on ne met pas de chaussettes blanches avec un costume gris fonçé !! (vu hier soir sur tf1.) Cela en dit beaucoup sur le personnage....
Réponse de le 27/02/2013 à 18:58 :
A genève dans les annés 90, on nommait les banquiers privés qui faisaient cette faute de goût les white socs ...
a écrit le 27/02/2013 à 18:38 :
Ce crane d'oeuf utilise la méthode Coué n'ayant rien d'autre à proposer car n'ayant jamais dirigé une entreprise
a écrit le 27/02/2013 à 18:35 :
pour qu'il soit crédible sur la baisse du chômage promise fin 2013, il devrait annoncer que si cet objectif n'est pas realisé , il démissionera ! Marre de ces promesses en l'air dont tout le monde sait qu'elles ne seront pas tenues
a écrit le 27/02/2013 à 18:28 :
ces ministres sont tous en lévitation, hors des réalités.
a écrit le 27/02/2013 à 18:26 :
Et le père Noël met les gentils chômeurs autour de son traîneau pour l'aider à distribuer les cadeaux de Noël. Merci Père Noël !
a écrit le 27/02/2013 à 18:24 :
Toutes ces longues et difficiles études pour faire partie de l'élite administrativo-politque. Tout ça pour en arriver là ???
a écrit le 27/02/2013 à 18:24 :
Il a été bercé trop près d"un mur quand il était petit, ou il est niais?
Réponse de le 02/07/2015 à 16:59 :
Fonctionnaires et administrations publiques un aspirateur sans fond. Aujourd'hui la France en grève et les entrepreneurs comme les salariés du privé sont essorés financièrement. Triste constat.
a écrit le 27/02/2013 à 18:17 :
"ai confiance crois en moi ....."
tout en battant des bras ... et le ciel t'aidera
a écrit le 27/02/2013 à 18:15 :
mais oui bien sur.
Quelles mesures concretes permettraient à un entrepreneur, qui gagne son chiffre d'affaire des clients ( ne pas confondre impots et chiffre d'affaire. Quand j'entends le maire de notre agglomération dire que la communauté urbaine est le plus gros entrepreneur du departement !!!! ) d'embaucher ?

Le crédit impot pour la productivité? surement pas. je vais embaucher (COUT CERTAIN ) et eventuellement dans un an, j'aurais une eventuelle compensation?( COMPENSATION EVENTUEL) Je n'y crois pas et mon collegues entrepreneurs non plus..
Mon budget est bien reel lui..
a écrit le 27/02/2013 à 18:13 :
Il ment plus qu'il respire c'est vraiment sa nature! Que fait-il de ses journées au gouvernement!
Réponse de le 27/02/2013 à 18:28 :
Il ne ment pas : il fait de la dialectique. C'est un ancien trotzkiste !
a écrit le 27/02/2013 à 18:10 :
Croire à la diminution du chômage c'est
Croire au Père Noël
Les entreprises sont à bout et en plus sans trésorerie , il faut d'abord relancer l'économie . Et la le gouvernement est impuissant
Réponse de le 27/02/2013 à 19:40 :
Impuissant dîtes vous plutôt incapable et sans courage.
Réponse de le 27/02/2013 à 20:15 :
le gouvernement n'est pas impuissant. c'est le problème !l'état et son organisation sont le problème .
a écrit le 27/02/2013 à 18:10 :
Cela dit, une fois qu'on aura touché le fond, on pourra pas aller plus bas. Donc vu l'augmentation du nombre de chômeurs ces derniers mois, y a effectivement un moment où ça va repartir dans l'autre sens. La question c'est "où est le fond"?
Réponse de le 27/02/2013 à 18:29 :
Bientôt, quand seuls les fonctionnaires ne travailleront pas à Pôle emploi
a écrit le 27/02/2013 à 18:09 :
SAPIN tu as mis des boules sur ton sapin ????
a écrit le 27/02/2013 à 18:07 :
Mon beau sapin,grand Vizir du plein emploi,oh vénéré chef de la méthode du Yaka et ambassadeur de
l' inversion de courbe,tu n'as me semble t'il pas bien vu le match,on s'es fait ratatiner et le pire reste encore a venir...
a écrit le 27/02/2013 à 17:57 :
Moi, j'ai la solution ! On crée 3.200.000 postes de fonctionnaires (contrat de génération ...) et on a plus de chômeurs .... facile !!!!!!!!
Réponse de le 27/02/2013 à 18:13 :
on pourrait imaginer quil fût indiférent de payer 3 200 000 fonctionnaires plûtot que 3 200 000 chömeurs, sauf que ce serait le chaos !
Réponse de le 27/02/2013 à 18:20 :
Mais tous les chômeurs ne sont pas "payés" .
2 millions de chômeurs ne touchent plus aucune indemnité....une bombe sociale !
Chômeur non indemnisé = pas de cotisation ni annuité pour la retraite...une bombe sociale
a écrit le 27/02/2013 à 17:57 :
il a raison car en définitive il n'y a que la foi qui sauve
a écrit le 27/02/2013 à 17:55 :
Il y a une mouche qui vient de se poser sur mon bureau, pendant que je lis cet article, figurez-vous, même elle, elle n'y crois pas.
Il faut arreter d'en c'o'uler les les mouches
a écrit le 27/02/2013 à 17:49 :
DANS QUEL MONDE IL VIT INCROYABLE RAZ LE BOL DE PAYER DES GENS COMME SA
Réponse de le 27/02/2013 à 18:30 :
Il vit dans le monde merveilleux des bisounours du PS
a écrit le 27/02/2013 à 17:46 :
quel doux rêveur ce Michel,dans mon entreprise on a tellement confiance en la politique du gouvernement que
l'on ne parle plus que de délocalisation depuis 10 mois. Ça sent le sapin...
a écrit le 27/02/2013 à 17:42 :
apparemment il est le seul a le croire, si on lit ses amis du PS
a écrit le 27/02/2013 à 17:39 :
Pour lui sa sent le sapin.
a écrit le 27/02/2013 à 17:39 :
y en a six autres avec lui, lui c?est simplet
a écrit le 27/02/2013 à 17:38 :
il est le seul a ycroire
a écrit le 27/02/2013 à 17:37 :
" Il nous pose un sapin " expression quebecoise qui veut dire " Ne pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages "
a écrit le 27/02/2013 à 17:36 :
dis tonton pinocchio, tu me racontes encore une histoire, svp? ses bons emplois il n'a qu'a se les creer lui meme ( au lieu de faire semblant de croire que les autres vont faire le travail a sa place...), la il verra s'il va atteindre ses objectifs
Réponse de le 27/02/2013 à 18:38 :
MAIS A QUI LA FAUTE SI CES ENERGUMENES SONT AU GOUVERNEMENT, DES INCAPABLES, LE CHOMAGE ILS NE CONNAISSENT PAS, C'EST LE POUVOIR QU'ILS VEULENT, DONC CEUX QUI ONT VOTE NORMAL 1ER , VONT PLEURER LONGTEMPS A MOINS QU'UNE REVOLUTION SE METTE EN ROUGE POUR BALAYER TOUS CES MENTEURS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 27/02/2013 à 21:01 :
ft pas crier comme ca, la colere est mauvaise conseillere!! ;-)))) ... maintenant oui ce qui interesse les politiciens... c'est l'argent... ca coute pas cher de dire n'importe quoi, y compris de le repeter quand tt le monde sait que ca va pas arriver.... ft rester optimiste, ceux qui vont le plus ramasser le savon, c'est ceux qui ont plus ft semblant de croire aux bonnes promesses... il y a une justice en ce bas monde ;-))))

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :