Et si le taux du chômage atteignait le triste record de 1997 ?

 |   |  470  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le record du nombre de demandeurs d'emploi sans activité, qui avait atteint 3,195 millions en janvier 1997, pourrait bien être battu jeudi avec la publication des chiffres de mars. Face à ce défi, François Hollande - qui a maintenu son objectif d'inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année - a appelé au "rassemblement du pays" autour de ce dossier "essentiel".

La courbe n'en finit pas de monter. Le record du nombre de demandeurs d'emploi sans activité qui avait atteint 3,195 millions en janvier 1997, pourrait bien être battu ce jeudi avec la publication des chiffres de mars. Fin février, après une série noire de 22 mois, Pôle emploi recensait 3,187 millions de demandeurs d'emploi n'ayant pas travaillé au cours du mois (catégorie A) en métropole, soit seulement 8.000 de moins que le record absolu. C'est dire. Depuis mai 2012, en moyenne, plus de 28.000 nouveaux chômeurs sans activité ont poussé chaque mois la porte de Pôle emploi.

Invitée sur France 2, la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem, a reconnu ce jeudi que le chiffre du mois de mars "ne devrait pas être bon". L'emploi est "notre sujet principal", a ajouté la porte-parole, en rappelant l'"engagement" du gouvernement "d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année".

L'Elysée maintient son objectif d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année

En effet, le président de la République maintient son "objectif" d'inverser "à la fin d'année" la courbe du chômage, en hausse quasi-ininterrompue depuis cinq ans. Dans son "programme de stabilité", présenté le 17 avril, le gouvernement prévoit ainsi - malgré une estimation de croissance quasi-nulle de 0,1% en 2013 - une légère reprise des créations d'emplois au second semestre et un recul du taux de chômage au dernier trimestre 2013. Et ce, alors que les économistes estiment que, pour renverser la courbe, une croissance d'au moins 1,5% est nécessaire.

L'engagement du président sera tenu "grâce notamment à la reprise progressive de l'activité et aux premiers effets des nombreux dispositifs de soutien à l'emploi mis en place depuis dix mois", affirme Bercy. Fin mars, François Hollande affirmait que "tous les outils", des outils "exceptionnels", étaient sur les rails pour mener la "bataille" contre le chômage: les emplois d'avenir, le contrat de génération, le crédit d'impôt compétitivité et emploi (CICE) et la loi sur la sécurisation de l'emploi.

Cependant, six mois après leur lancement, les emplois d'avenir semblent peiner à décoller. Fin avril, quelque 20.000 contrats devraient avoir été signés, sur l'objectif de 100.000 fin 2013. Le CICE devrait quant à lui permettre de sauver 15.000 emplois au premier semestre 2013, selon l'Insee. Pour sa part, le contrat de génération - qui vise à favoriser l'embauche des jeunes et le maintien des seniors dans l'emploi, via des incitations financières - est lui opérationnel depuis début mars. Le gouvernement en espère 500.000 embauches de jeunes en CDI en cinq ans et autant de seniors maintenus dans l'emploi. Quant à la loi sur la sécurisation de l'emploi, qui vise à fluidifier le marché du travail, elle doit passer devant le Sénat le 14 mai.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/04/2013 à 5:28 :
Vu les perspectives de croissance, aucune amélioration n'est imaginable avant 2015 ... Seule Grollande et sa clique de bouffon ose espérer un changement avant la fin 2013 !
a écrit le 25/04/2013 à 18:42 :
Moi président.... le chomage baissera, la croissance sera de 5%, il fera 25C toute l'année...et tout cela arrivera non pas parce que je vais faire quoi que ce soit, mais parce que je le veux....
a écrit le 25/04/2013 à 16:43 :
Beh c'est triste de voir que les gens n'arretent pas a critiquer... Pensez vous qui peut sauver la France du jour au lendemain? Regardons l'Europe et le Monder entier... Combien de pays est dans une situation comme nous? Faut encourager plutot que decourager! En tout cas, il faut s'avancer au lieu de freiner...
Réponse de le 25/04/2013 à 20:38 :
C'est le gouvernement qui freine en augmentant les charges sur le travail. Le seul statut viable du travail est aujourd'hui l'auto-entrepreneur. Rien ne les empêche de s'orgniser en entreprise, mais c'est un peu compliqué. L'état impose les complications.
Réponse de le 26/04/2013 à 5:29 :
Nous serions peut-être moins critique si Grollande était pragmatique (i.e. mettre en place une stratégie cohérente) plutôt que démagogue
Réponse de le 26/04/2013 à 6:04 :
"Qui peut faire mieux du jour au lendemain?" ==>Ben, "moi, président de la république je...", il l'a répété, pas moins de 15 fois ! == "" En tout cas, il faut s'avancer au lieu de freiner..."==> Nous sommes au bord du précipice et nous allons avancer, en faisant un grand pas !

a écrit le 25/04/2013 à 16:30 :
Nous sommes dans une république socialiste qui ne veut pas dire son nom ! On sait ce que sont devenu tous les collectivistes ayant eu un modèle SOCIALO-COMMUNISTE ! Tout le reste n'est que blablabla et "tmenyik" !===
@élu du ps : Vous nous avez fait beaucoup rire avec le dégraissement du mammouth, je prends cela au second degré.
a écrit le 25/04/2013 à 16:24 :
http://www.u-p-r.fr/actualite/france/communique-de-presse-a-propos-de-la-fermeture-des-hauts-fourneaux-de-florange
a écrit le 25/04/2013 à 15:20 :
On va inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année...
Réponse de le 25/04/2013 à 16:20 :
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est
a écrit le 25/04/2013 à 15:08 :
De droite comme de gauche la politique des bonimenteurs fait toujours son chemin. Les politiques n'osent pas s'attaquer aux réformes structurelles dans la fonction publique et collectivités territoriales et le mille feuille administratif préférant protégés les 5,3 millions de fonctionnaires y compris députés, sénateurs et maintenir le chômage de masse. La France poursuit son déclin...
a écrit le 25/04/2013 à 14:47 :
un coucou du maroc ou je vis comme un roi
Réponse de le 25/04/2013 à 15:40 :
@retraité Excellent choix le Maroc ! La convention fiscale avec la France est très avantageuse. Pour preuve, de nombreux politiques français ont déjà acquis une résidence secondaire dans ce beau pays ... pour s'assurer une retraite en cas de débâcle ?
a écrit le 25/04/2013 à 14:44 :
1997 était la troisième année de la crise ouverte par la bulle immobilière de 1993 et la crise de la dette privée qui s'ensuivit. 2013 est la cinquième année de la crise financière ouverte en 2008. Pour sortir de l'étouffement il faut évidemment sortir du communautarisme socialiste. Mais l'europe du sud s'y complait.
a écrit le 25/04/2013 à 14:30 :
Ne vous inquiétez pas !
Mr bricole tout va sortir sa caisse à outils et le chômage baissera.
Et puis avec l'ANI, les entreprises n'auront plus peur d'embaucher.
C'est le Medef qui l'a dit !
a écrit le 25/04/2013 à 13:39 :
Quand on sait que le premier bénéficiaire du CICE est la Poste, on a tout compris.
a écrit le 25/04/2013 à 13:30 :
Tous nos députes vociférais pour/contre le mariage gay .... et sur l'économie on ne les entends pas ? !!!!!!!
Réponse de le 25/04/2013 à 14:13 :
@pmxr Mais c'est une mesure de relance keynésienne efficace ! Plus de mariages, plus de cadeaux, plus de voyages de noces, plus de divorces, ... c'est bon pour le PIB !
a écrit le 25/04/2013 à 13:15 :
La Suisse va limiter ses permis de travail pour les ressortissants de l'UE !
La France est une décharge à ciel ouvert .
Le mur des cons au pouvoir creuse le tombeau de notre civilisation .
a écrit le 25/04/2013 à 13:07 :
Après le mariage pour tous, voici le chômage pour tous : c' est beau la HOLLANDIE !!!!!!
a écrit le 25/04/2013 à 12:56 :
Aucune surprise gestion socialo.
a écrit le 25/04/2013 à 12:45 :
Nous allons dans le mur mais, tous les jours, la France reprend de l'élan. Maintenant ce n'est plus à 300 à l'heure mais au mur du son..!
a écrit le 25/04/2013 à 12:37 :
J'aimerai que quelqu'un calcul le nombre réel de sans emplois car avec le mode de calcul qui avait était instauré il me semble par Chirac, on dépasse très largement le record de 1997.
a écrit le 25/04/2013 à 12:21 :
1997=record chômage; 1998= Champion du monde de foot
2013=Nouveau record chômage; 2014=Coupe du monde au Brésil

çà sent bon la victoire et la fête populaire...
Autre similitude, on gagne toujours sous pouvoir socialiste... Euro 84; CM98, Euro 2000!!!
Sur cette bonne nouvelle, je vais prendre l'apéro, à bientôt...
Réponse de le 25/04/2013 à 13:02 :
UP !
a écrit le 25/04/2013 à 12:14 :
qui peut encore croire que le chomage se stabilisera en fin d'année?eh bien nous le croyons,nous en sommes meme convaincus!que se passe t il?le secteur privé est simplement en train de dégraisser le mammouth,en clair il se sépare de sa mauvaise graisse,ce phénomène provisoir ralentit le pays tout entier,mais il touche a sa fin.le gouvernement l'a bien compris et s'apprete a soutenir (avec la bpi)les entreprises renaissantes qui seront nos champions de demain.Karine Berger(les 30 glorieuses sont devant nous)l'a décrit brillament.
Réponse de le 25/04/2013 à 12:29 :
L'on comprend pourquoi la France est cuite...!
Réponse de le 25/04/2013 à 12:36 :
@ élu ps: je crois en vous mais encore plus au combat de Montebourg, véritable sauveur de milliers d'emploi, c'est en fait grâce à lui que nous stabiliserons dans quelques années encore, le taux de chômage à un niveau sans précédent! Nous sommes sur la bonne voie, un peu de patience, pourtant...
Réponse de le 25/04/2013 à 12:36 :
Moi j fais ma thèse en suisse : 4000e/mois et j suis dans le pays le plus innovant du monde ..j hésite à revenir .
Réponse de le 25/04/2013 à 12:55 :
J'espère que c'est ironique. sinon vous devriez aller sur le terrain voir un peu les entreprises.
En ce moment, les entreprises ne pensent même plus à survivre. Elles pensent à partir de France (instabilité fiscale, impôt confiscatoire).
Réponse de le 25/04/2013 à 13:36 :
@élu ps Vous ne devriez pas laisser les entreprises et les riches quitter la France avec les capitaux. Je vous prie de proposer à Karine Berger - éminence économique du parti - d'instaurer une exit taxe sur tous les capitaux de 100 %. C'est une mesure progressiste de justice sociale qui sera très populaire.
Réponse de le 25/04/2013 à 13:37 :
Vous avez vu un socialiste ironique...? Celui-ci, comme les autres, y croit dur comme fer. Un socialiste ne sait pas ce qu'est une entreprise. Il pense que l'argent tombe du ciel...!
Réponse de le 25/04/2013 à 13:42 :
@élu ps : + 10000000000000 !!! trop bon le dégraissage de mamouth !!!
Réponse de le 25/04/2013 à 13:55 :
Excellent n'est-ce pas..! Suis également plié en huit... J'en peux plus...! Il n'y a qu'un socialiste pour écrire de pareilles conneries...!
Réponse de le 25/04/2013 à 14:05 :
Pour dégraisser le mammouth,je propose une liposucion de tous nos élus,de droite comme de gauche.Il n'y aura pas besoin d'aller chercher du gaz de schiste,l'énergie procurée par
le gras extrait devrait assurer l'indépendance énergétique du pays pour au moins 1an!!!
Réponse de le 25/04/2013 à 14:22 :
j'avoue, le truc du mammouth, c'est vraiment trop bon, ch'uis plié en huit de rire, merci à élu ps pour ce second degré exceptionnel et cet à propos !!!
Réponse de le 25/04/2013 à 15:31 :
certains ricanent,donc je m'explique:les entreprises privées ne dégagent plus de marge en france.pourquoi?parce que les salaires du privé sont bien trop élevés!on ne peut dépenser que ce que l'on gagne sinon c'est la faillite,cela,le secteur privé devrait le méditer....
Réponse de le 25/04/2013 à 16:08 :
@élu ps 15:31 Bravo ! Enfin un élu courageux qui réalise la synthèse entre l'ultralibéralisme et le socialisme ! La révolution idéologique est en marche !
Réponse de le 25/04/2013 à 16:24 :
@ élu ps : "on ne peut dépenser que ce que l'on gagne sinon c'est la faillite,cela le secteur privé devrait le méditer...." Excellent !! et le secteur public, il doit méditer sur quoi alors ? trop bon !!
Réponse de le 25/04/2013 à 17:06 :
L'humour est la politesse du désespoir.
a écrit le 25/04/2013 à 12:01 :
Le modèle social que le monde entier nous envie: 5 millions de chômeurs, 10 millions de pauvres ! En augmentation rapide !
Réponse de le 25/04/2013 à 12:53 :
Aux US y'a pas de modèle social et pourtant plus de pauvres et plus de chomeurs. Cela ne vous alerte pas ?
Réponse de le 25/04/2013 à 13:33 :
Les USA repartiront lorsqu'ils auront viré ce socialiste d'Obama. N'oubliez pas que les USA sont un Pays de pionniers, à l'inverse de la France...! N'oubliez pas Reagan, que tout le monde dénigrait, et qui a été le plus grand Président des États-Unis...! Un acteur de cinéma ou M. Thatcher qui a sauvé l'Angleterre, fille d'épicier. En France, l'on préfère les énarques et technocrates de tout poil, où comment plier un Pays en trois secondes..! Allons-nous un jour comprendre ? j'en doute.
"Mettez un technocrate dans le désert, six mois après il faut importer du sable..( Coluche )".
Réponse de le 25/04/2013 à 13:44 :
@@odilon : vos sources svp ? les USA ont instauré la cmu 40 ans avantl a France, alors pas de modèle social, c'est à mourir de rire et de non connaissances. Plus de pauvres et de chomeurs aux USA ? vos sources svp ? taux de chomage de 7.8 %, ps de pauvreté absolu contrairement à la France... comme disait de gaulle, "l'anti américanisme est le socialisme des imbéciles"
Réponse de le 25/04/2013 à 14:29 :
@ Les US : votre post est un avis et non pas une démonstration.
@John Galt : MDR votre commentaire. 1-/45 millions de pauvres aux US sur une population de 300 millions d'habitants soit 15% (source U.S. Department of Commerce) en 2009. Pas sur que cela ce soit amélioré depuis. 2-/Un modèle social se limite à la CMU ? A quoi correspondent les prestations de cette CMU US ?
Réponse de le 25/04/2013 à 15:54 :
Je pense que John se réfère à Medicaid l'assurance-maladie des plus démunis aux Etats-Unis. Ce système existe depuis longtemps aux USA (1965) mais beaucoup de pauvres en sont exclus c'est bien pourquoi Obama veut le réformer.
Réponse de le 25/04/2013 à 16:19 :
@@les US : les pauvres auxquels vous faites référence sont des pauvres en relatifs, cad qu'ils ont tous une maison et 2 voitures, mais par rapport à la richesse moyenne, ilssotn en dessous de 40 %. C'est tout le drame de la pauvreté relative, statistiques idiote issue de la lutte des classes. Seule la pauvreté absolue doit être retenue, sinon des pays comme la corée du nord ou cuba n'ont pas de pauvre ni de pauvreté. Voilà où mène l'absurdité de la méthode de la pauvreté relative.
Réponse de le 25/04/2013 à 16:23 :
@ Loïc : c'est parfaitement faux, tous ceux en dessous d'un certain niveau de revenu ont accès à Medicaid, aucun pauvre n'en est exclu, et Johnson a créé au même moment medicare pour les personnes agés. Les 60 millions d'américains qui n'ont pas d'assurance maladie ne sont pas des pauvres, ce sont souvent des jeunes qui commencent à travailler et qui trouvent le cout des assurances maladies bien trop élevées par rapport au risque assuré et qui veulent dépenser leur argent autrement. C'est sur ce sujet qu'Obama intervient, afin de rendre l'assurance maladie obligatoire pour tous, mais cela ne concerne absolument pas les pauvres qui sont déjà couvert par medicaid.
Réponse de le 25/04/2013 à 16:50 :
"sont des pauvres en relatifs, cad qu'ils ont tous une maison et 2 voitures" Oui maison et voitures achetés à crédit et jamais remboursés (les subprimes). Voilà en quoi l'absurdité du système libéral (au sens déréglementé) qu'on nous impose nous mène.
Réponse de le 25/04/2013 à 16:53 :
Je ne suis pas certain que ce soit tant que ça le résultat d'un libre choix comme vous le laissez entendre. Si un problème de santé survient, ces gens sont complètement démunis.
a écrit le 25/04/2013 à 11:55 :
Depuis tant d'années que ça dure, la querelle droite contre gauche est dérisoire et grotesque. Ne peut-on rien trouver de mieux que de perpétrer les mêmes constatations et attitudes ?Mais de surcroît : n'y-a-t-il pas en sus, ces dernières années, la flambée du chômage partiel, comme du travail à temps partiel, voire ces auto-entrepreneurs sans activité significative ? Financièrement, quelle différence de surcoût y-a-t-il entre les 35 heures et le chômage partiel ? la véritable différence étant entre ceux qui en décident contre ceux qui s'y soumettent ?
a écrit le 25/04/2013 à 11:50 :
Après le mariage pour tous, le chomage pour tous ...................................
Réponse de le 25/04/2013 à 12:06 :
+1 c est finalement très égalitaire
Réponse de le 25/04/2013 à 12:26 :
mais en espagne bcp plus de chomeurs nous prenons toujours modele sur les autres pays !!!!!!!
a écrit le 25/04/2013 à 11:46 :
Ces chiffres de référence ne sont plus qu'un indicateur médiatique, car il est désormais clair que les chiffres réels peuvent ètre aisément doublés..
Fin de Système...
a écrit le 25/04/2013 à 11:45 :
Le chômage va simplement doubler en France par rapport aux chiffres d'aujourd'hui.. Je prends date. Ce serait pourtant simple de repartir sur les chapeaux de roues ET DE NE PLUS AVOIR DE CHÔMEURS ET DE MALHEUREUX. CRÉONS UN PARADIS FISCAL EN FRANCE.
a écrit le 25/04/2013 à 11:41 :
2014 sera catastrophique !
Réponse de le 25/04/2013 à 12:33 :
Ainsi que 2015 2016 ..etc... A moins que d'ici là les Français se réveillent ce qui m'étonnerait beaucoup...!?
a écrit le 25/04/2013 à 11:30 :
Nous sommes bientôt en 1ere année Montebourg
a écrit le 25/04/2013 à 11:28 :
Et ce coup-ci, pas de bulle Internet pour faire de la relance. On va aller de record en record pendant de nombreux mois.
a écrit le 25/04/2013 à 11:02 :
Libre circulation des capitaux et des marchandises imposée par l'UE = délocalisation et dumping social. Le chômage est organisé afin de mieux asservir les citoyens au profit de nos "maîtres". Tout le reste n'est que littérature.
a écrit le 25/04/2013 à 10:50 :
Ne vous inquiétez pas..... MOI PRESIDENT ( 11 fois ) moi j' ai anticipé la crise.... moi président..j' ai...j' ai.... moi prési..... moi pré......... !!!
a écrit le 25/04/2013 à 10:49 :
Plus moyen de faire un pas sans avoir une main qui se tend pour vous demander de l'argent. Que faire ne pas répondre, tourner la tête, donner un peu? Je lis que deux autres pays vont entrer dans l'union européenne qu'il faudra les loger sinon c'est 75 euros d'amende par jour et par personnes que nous devrons payer que les familles "aisées" percevront moins d'allocations familiales alors qu'elles sont françaises et paient des impôts. Alors le chômage n'est qu'une plaie parmi tant d'autres.
a écrit le 25/04/2013 à 10:49 :
Eh oui ça continue !!! puisque FLORANGE ferme ses hauts fournaux dans l'indifférence totale. Encore des emplois détruits pour notre industrie... et ce n'est pas fini
a écrit le 25/04/2013 à 10:44 :
Et si le taux du chômage atteignait le triste record de 1997? ==== Qui serait assez naïf pour croire aux chiffres du pôle emploi dont "l'indépendance" n'a d'égale que celle de la magistrature, sans le mur des cons ? Allons, soyons sérieux, le nombre ABSOLU de chômeurs (toutes catégorie confondues) en France n'est pas très loin des 5 MILLIONS, chiffre connu des politiques et des médias, mais volontairement occulté pour ne pas faire peur !
a écrit le 25/04/2013 à 10:42 :
Quelque soit le président voté cela sera pareil , il faut vous le mettre dans le crane !
a écrit le 25/04/2013 à 10:31 :
Bien sûr c'est pire tous les emplois bidons du monde associatif et des Collectivités ne sont pas décomptés.
a écrit le 25/04/2013 à 10:29 :
Peut-être faut-il travailler comme en Asie 24h/24h, 7j/7j, 365j/365j et hop déja 2 millions de chômeurs en moins.
A Bangkok, je peux aller au restaurant à 4 h du matin et acheter une paire de basket le dimanche à 13h.
Pourquoi astreindre un travail permanent pour les seuls professionnels de santé, pompiers et qq gendarmes ?
Il y a de quoi faire... Réveil la France !
Réponse de le 25/04/2013 à 11:29 :
On ne peut pas parler de l'Asie en oubliant systématiquement le Japon et la Corée, dont le poids économique est énorme !!
a écrit le 25/04/2013 à 10:28 :
Je commence par une anecdote banale : en passant chez un de mes clients (le siège d'un organisme bancaire), je vois une personne qui accompli une tâche répétitive. Je propose au directeur du service d'automatiser cette tâche. Bingo ! Pour 3 jours de boulot vendus, des centaines d'heures de travail répétitif se sont envolées !
L'informatique et la robotique oeuvrent principalement à détruire du travail. Et c'est pas fini, loin s'en faut !
On le sait, mais on préfère ne pas le voir.
La pénurie de travail à l'échelle mondiale, c'est maintenant.
Et demain encore plus.
Réponse de le 25/04/2013 à 11:12 :
Justement la réduction du temps de travail et surtout la répartition qui en découle doivent s'imposer, la mécanisation nous libère petit à petit du travail pénible encore faut-il revoir notre organisation sociale. Hors c'est otu l'inverse que nous proposent les libéraux : travailler plus et plus longtemps, soit avoir encore moins de poste disponible sur le marché !
Réponse de le 25/04/2013 à 11:34 :
Et qui fabrique la machine? qui l'entretient? Vous allez détruire ces emplois avec votre vision étriquée de l'économie! Si on fait comme à l'époque de pyramides pour construire un immeuble, on ne prends plus de grue ni de camions, ça va en faire des emplois en plus dans le batiment.
Réponse de le 25/04/2013 à 11:59 :
@Bebert : donc, c'est en augmentant la productivité qu'on détruit le travail ? cette absurdité économique a été démontré fausse par Bastiat en 1850, veuillez vous y reporter. Les gens qui ne feront plus cette tache idiote, répétitive et peu productive sont maintenant libéré pour pouvoir faire autre chose et augmenter encore la richesse produite et donc l'emploi ...
a écrit le 25/04/2013 à 10:26 :
Et si le chef de l'état comprenait qu'avec toutes ses règles kafkaïennes, l'administration etouffe les PME qui sont les seuls nids d'emplois, mais qui n'embauchent pas à cause de la rigidité du marché de l'emploi ... !! Mais tant qu'on aura pas 1 ou 2 millions de chômeurs en plus, il n'y pensera même pas ... et encore, à ce moment-là, on nous affirmera que c'est la faute au gouvernement précédent !!!
Réponse de le 25/04/2013 à 10:48 :
Le gouvernement précédent de droite a eu 10 ans pour réformer le marché de l'emploi mais il préférait passer son temps a fustiger les 35 heures sans avoir le courage de les supprimer.
Réponse de le 25/04/2013 à 11:06 :
Je veux du concret, et je me fiche de savoir si c'était pire avant, si c'est la faute à Sarko, à Raffarin, à Giscard ou à Jospin !!! L'inaction, c'est Maintenant !
Réponse de le 25/04/2013 à 11:07 :
@toby: Non non soyons juste, le gouvernement precedent a eu 5 ans pour le faire, pas 10... (la strategie depend beaucoup du capitaine de l'equipe. Chirac n'etait pas du genre a prendre des risques ni a se mouiller de trop ou a incarner ses reformes...). Notez toutefois que durant cette periode, en plus de la crise financiere a gerer, il y a eu des reformes courageuses et difficiles politiquement (qu'on soit d'accord avec leur contenu ou non, on ne peut nier qu'elles etaient plutot impopulaires): RGPP, enseignement superieur, retraites notamment...
Réponse de le 25/04/2013 à 11:38 :
Pour travailler pour de grandes entreprises privées je peux vous dire :
- que les règles imposées par les services informatiques peuvent être souvent qualifiées de kafkaïennes
- que les appels d'offres sont souvent des usines à gaz

Arrêtons de nous en remettre en permanence à l'Etat ! En France, nous avons trop tendance à tout attendre du gouvernement.
Ceci dit, oui, il faut simplifier les règles, publiques comme privées.
Réponse de le 25/04/2013 à 13:00 :
"Et si le chef de l'état comprenait"... j'ai arrêté de lire. Simplet? Comprendre?
a écrit le 25/04/2013 à 10:16 :
C'est inéluctable, conséquence directe de la politique menée ces 10 dernières années.
Réponse de le 25/04/2013 à 10:39 :
@ Mecatroid, conséquence directe de la politique depuis 80 plutôt.
Réponse de le 25/04/2013 à 11:09 :
Mécatroid, vous avez la mémoie courte !! Qui c' est fait balayer par le FN aux élections de 1995 Mr JOSPIN 1er ministe, SOCIALISTE !!!! Cela veut dire que la politique menée par les socialistes sous le gouvernement Jospin était désastreuse !!! Mr Sarkozy a certainement commis des erreurs, mais lui ne c' est pas vanté de dire 11 fois MOI PRESIDENT JE FERAIS !!!! Le résultat est là, incompétence totale avec son gouvernement à gouverner !! Après 1 an au pouvoir et chute record dans les sondages, notre président normal ne sait plus quoi faire pour reconvaincre ces électeurs, alors il fait le mariage pour tous, aides à foison pour nos petits bambins des banlieues,( ceux qui brûlent nos voitures, et nous agressent quotidiennement !! ) supression de la journée de carence pour les fonctionnaires, pour la retraite augmentation de la durée , et des cotisations POUR LE PRIVE SEULEMENT !! Les fonctionnaires échapent encore à ces mesures !!! Pas étonnant, c' est son électorat, alors il les bichonne !!! Mais ne vous inquiété pas Mécadroid, la droite comme vous le dite si bien a fait des erreurs, mais aux prochaines élections vous allez avoir une très très grande surprise, et je crois que les socialistes vont partir du paysage politiques pour un très long voyage qui va durer des décennies !!! Vous devez faire partie des 25% restant c' est à dire des fonctionnaires, qui croient encore au miracle de François normal !!!
Réponse de le 25/04/2013 à 11:21 :
@Mecatroid: consequence direct du modele social francais et de l'Etat providence obese, de "l'Etat partout", des arrangements entre copains et des barrieres qui limitent la competition. Mais le modele est sur le point d'imploser, cela risque malheureusement d'avoir un coup social eleve (puisqu'aucun politique n'a eu le courage d'agir an amont, et ce n'est certainement pas Hollande qui le fera), mais les francais s'en porteront bien mieux par la suite... Et surtout, peut etre finirons nous par comprendre que non, on ne peut pas tout attendre de l'Etat, et que si il peut nous accompagner dans nos problemes, c'est avant tout a nous-memes de les regler, sinon tant pis pour nous.
Réponse de le 25/04/2013 à 12:01 :
conséquence directe de la social démocratie, socialisme "light" en oeuvre en France depuis VGE...
Réponse de le 25/04/2013 à 12:10 :
@ momo vs faites erreur c'etait le 21/04 2002 !! que jospin s'est fait balayer . et les français son bien ingrat car la derniere periode faste economiquement etait justement les 3 années precedentes ou etait au pouvoir ... mr jospin. notre elite politique n'est pas a la hauteur je vs rejoint sur ce point cependant
Réponse de le 25/04/2013 à 13:44 :
Vous avez raison, je me suis trompé c' est bien en 2002. Mais malheureusement le pire est à venir ! Nos jeunes diplomés qui quittent la France, les séniords que les industries ont poussé à partir en retraite anticipée, ces derniers auraient contribué à former dans les entreprises des jeunes sans diplômes. Nous devrions faire entrer les jeunes sans diplômes dans les entreprises à partir de 16 ans afin de les former sur le tas. Ils apprendraient certainement plus de choses qu' au lycée technique. Une fois j' ai eu un jeune avec moi en stage alternance, lui même m' a dit vous savez Mr, j' ai appris plus en 6 mois avec vous qu' en 2 ans au lycée, c' est quand même grave !! L' avenir va être très dur pour nos futurs jeunes , je parle de ceux qui se défoncent à l' école, pas les élites des banlieues, qui certains ne travailleront jamais de leur vie.
a écrit le 25/04/2013 à 10:15 :
Merci à tous les gouvernements et syndicats conservateurs et non réformistes de droite comme de gauche de nous avoir mis dans le merdier et durablement. Tant que les français voteront pour des incapables et des politicards d' un autre âge ils seront perdants !!!
a écrit le 25/04/2013 à 9:55 :
Titre absurde: sommes nous dans une crise on ne peu plus grave qu'en 1997!!!!
a écrit le 25/04/2013 à 9:23 :
Bravo françois , bien aide de Montebourg pour votre 1er anniverssaire
La France vous remercie

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :