Après les mauvais chiffres du chômage, chacun avance sa solution

 |   |  963  mots
La patronne du Medef, Laurence Parisot a appelé à mettre en oeuvre rapidement l'accord du 11 janvier sur le marché du travail, transcrit dans un projet de loi qui doit être adopté le 14 mai. Copyright Reuters
La patronne du Medef, Laurence Parisot a appelé à mettre en oeuvre rapidement l'accord du 11 janvier sur le marché du travail, transcrit dans un projet de loi qui doit être adopté le 14 mai. Copyright Reuters
"Situation extrêmement grave", "catastrophique", "triste record", "désastre"... Gouvernement, syndicats, et patronat ont tous mis en avant ce qui, pour eux, serait le mieux pour lutter contre le chômage.

Rassembler contrats de génération et emplois d'avenir pour le gouvernement

Désormais, il faut retrousser ses manches. "Le seul sujet, seul élément qui doit nous rassembler, c'est la lutte contre le chômage et c'est comme ça que nous allons inverser la courbe", a affirmé le ministre du Travail Michel Sapin, vendredi matin sur RMC et BFM-TV. Il a estimé que l'équipe de François Hollande était dans "le premier temps du quinquennat", "ce temps toujours trop long où on met en place les outils", "le temps de l'effort et du redressement". "On a décidé mais cela n'a pas encore porté ses fruits", a-t-il fait valoir. "Plus d'une centaine de contrats de génération ont déjà été signés", a-t-il indiqué. "C'est une idée extrêmement efficace" et elle "va marcher très fort", a-t-il assuré. Quant aux emplois d'avenir, autre solution pour aider l'insertion des jeunes sur le marché du travail, "plus de 20.000" ont été signés et "il y (en) aura 100.000 cette année", "c'est en train de s'accélérer", a affirmé Michel Sapin.

François Hollande a affirmé jeudi à Pékin que son déplacement en Chine servait aussi la bataille pour l'emploi en France, appelant les Français à se mobiliser autour de cette "cause nationale" qui doit selon lui les rassembler.

De son côté, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault à lui aussi appelé à faire preuve de ténacité. "Le coup de baguette magique n'existe pas et en même temps on n'a jamais tout essayé", a-t-il lancé, paraphrasant la phrase de François Mitterrand qui avait un jour affirmé "on a tout essayé" en matière de chômage, comme l'a rapporté Georges-Marc Benamou dans Le Dernier Mitterrand. Pour l'actuel chef du gouvernement, il faudait d'"abord utiliser tous les outils (...) mis en place: les emplois d'avenir, les contrats de génération, la Banque publique d'investissement" qui, à ses yeux restent "sous-utilisés".

Mettre en oeuvre l'accord pour l'emploi pour le Medef

"La situation est catastrophique mais il faut que tout le monde comprenne que nous pouvons inverser les choses", a affirmé de son côté la patronne du Medef, Laurence Parisot sur RTL, vendredi matin. Elle a appelé à mettre en oeuvre rapidement l'accord du 11 janvier sur le marché du travail, transcrit dans un projet de loi qui doit être définitivement adopté le 14 mai. Selon la présidente du Medef, ce texte est d'"intérêt général" et "il va fondamentalement réduire la peur de l'embauche qui existe chez les chefs d'entreprise". "Cela ne suffira pas" à régler la question du chômage, mais "c'est un des éléments", a-t-elle dit. Il faut aussi "continuer à réduire les coûts de production, aussi bien les coûts du travail que les coûts de l'énergie", a ajouté Mme Parisot.

Pas de mesures efficaces pour la CGT

"Les timides mesures censées favoriser leur emploi (ndlr: emplois d'avenir, contrats de génération) ne démontrent pas leur efficacité", écrit la CGT dans un communiqué. "La loi faussement appelée 'sécurisation de l'emploi' (...) ne vise nullement la création d'emplois", poursuit la CGT. Le syndicat souligne que "le non-renouvellement des contrats à durée déterminée (CDD) et la fin des missions d'intérim pèsent de manière significative sur l'envolée du chômage, constituant ainsi plus de 50% des demandeurs d'emploi".

Relance de la consommation et de l'investissement pour FO

FO attaque également la loi sur la sécurisation de l'emploi, qui va "faciliter les ruptures de contrat" et "ne réglera pas le problème du chômage". Celle-ci doit être votée définitivement le 14 mai par le Sénat. La question "d'un changement de politique macroéconomique autour de la relance de la consommation et de l'investissement" devra être débattue lors de la prochaine conférence sociale, les 20 et 21 juin, estime FO.

Réformer la formation professionnelle pour la CFDT

"Ce n'est pas le moment, cette année, de revoir à la baisse le dispositif d'indemnisation du chômage", a estimé Véronique Descacq, secrétaire générale adjointe de la CFDT alors que les syndicats et le patronat doivent redéfinir les règles d'indemnisation du chômage en septembre. L'enjeu de la prochaine conférence sociale doit être d'"agir très rapidement" pour "réformer la formation professionnelle", a ajouté la numéro deux de la CFDT, afin de l'"orienter vers ceux qui en ont le plus besoin, à la fois les salariés qui ont besoin d'adapter leurs compétences et les demandeurs d'emploi".

Élargir les emplois d'avenir au secteur privé pour Christian Charpy

L'ancien directeur général de Pôle emploi Christian Charpy a estimé vendredi sur Europe 1 que le record des demandeurs d'emploi atteint en mars n'était "pas une surprise" et plaidé pour "élargir" les emplois d'avenir au secteur privé. Les dispositifs du gouvernement (emplois d'avenir, contrat de génération) "n'arrivent pas à embrayer sur la situation économique" et "un effort doit être fait pour augmenter le nombre d'emplois aidés et permettre d'élargir la cible". Les emplois d'avenir sont ciblés "sur les jeunes sans diplôme mais uniquement dans le secteur non marchand". "Ce qu'on voit bien, c'est que pour créer de l'emploi, il faut aller dans le secteur marchand et pas dans le non marchand", a-t-il dit. Interrogé sur l'efficacité de Pôle emploi, M. Charpy a rappelé que "ce n'est pas Pôle Emploi qui crée des emplois : c'est la croissance économique". "S'il n'y a pas de croissance, pas d'emploi, Pôle Emploi ne peut pas faire grand chose pour mettre les gens à l'emploi", a-t-il fait valoir.

(article créé à 10h29, mis à jour à 15h30)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/04/2013 à 18:09 :
Baisse des charges sociales, part salariale comme part patronale, et obligation pour les chercheurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi, d'accepter un emploi vacant ou une formation débouchant directement sur un emploi. A ce propos, remise à plat du budget de la formation professionnelle de plus de de 33 milliards d'? dont l'argent provenant des cotisations salariales et patronales est GASPILLE et utilisé par les syndicats, à leur guise, pour entretenir le somptueux train de vie de leurs dirigeants plutôt qu'à la formation professionnelle!! Honte à eux! La baisse importante des charges et la bonne gestion des fonds de la formation professionnelle permettra d'augmenter les salaires nets, donc de générer plus de rentrées fiscales, de freiner l'hémorragie des délocalisations, et grâce aux fonds de la formation professionnelle bien orientés, ce qui est loin d'être le cas actuellement, de répondre aux besoins des entreprises en matière d'embauches. Facile à comprendre et à mettre en oeuvre, non?... A moins que nos dirigeants politiques continuent d'opter pour l'augmentation de leur "cheptel" d'assistés en vue des prochaines élections?...
a écrit le 28/04/2013 à 12:43 :
la formation des jeunes doit tenir compte de 3 PARAMETRES CHERCHEURS INDUSTRIELS VENDEURS MAIS LE PLUS INPORTANT C EST DE LE VENDRE DONC LES ECOLES DE FORMATION DOIVENT SE METTRE AU TRAVAIL POUR FAIRE LA FRANCE DE DEMAIN?
a écrit le 27/04/2013 à 15:30 :
Une des causes du chômage : les dirigeants des banques plus soucieux de vendre des produits financiers que de soutenir l'économie " Les banquiers n'ont pas de patriotisme , leurs objectifs , c'est le gain . " .Bonaparte.
Réponse de le 27/04/2013 à 20:32 :
pas faux! ne pas oublier les politiques, sinon le tableau ne serait pas complet...
a écrit le 27/04/2013 à 12:06 :
Les sondages baissent, voir beaucoup, alors vite au travail pour le vote des étrangers sinon gare aux prochaines élections pour la gauche!
(Le mariage pour tous ne sera pas suffisant, il faut impérativement que Hollande active cette loi sinon il risque avoir quelques déceptions.)
Pour une belle france plurielle F. Hollande dépechez vous. Vous avez réussi, brillament, le mariage pour tous, alors nous vous encourageons de faire vite. La france est avec vous pour ces réformes primordiales.
Réponse de le 29/04/2013 à 8:03 :
faux et archifaux! la France plurielle ne fera pas reculer le chômage. Les réformes actuelles ne sont pas à la
hauteur de la crise profonde de la France !
a écrit le 27/04/2013 à 9:24 :
Prochain sujet de société, après le mariage pour tous, le vote des étrangers, l'économie attendra, la réduction des dépenses de l'état obèse, la mise en place de mesures protectionnistes au niveau Français où Européen, la fin de l'obéissance aveugle aux choix économiques imposés par l'Allemagne,la redéfinition du rôle de la banque Européenne, les privilèges injustifiés des parlementaires Français, le cumul des mandats et une politique réelle de gauche tournée vers l'emplois ce sera pour plus tard.....on continuera avec des rustines et de la communication virtuelle...
Réponse de le 27/04/2013 à 12:27 :
GROGNARD. Ne vous laissez pas influencer par ceux qu'ils ne pensent qu'à eux ils sont des égoïstes: le vote du mariage pour tous est admis par une large majorité, celui des étrangers le sera également. Ne soyez pas grognard, acceptez, légitiment, le verdict populaire.
Réponse de le 27/04/2013 à 13:57 :
L'acceptation par une majorité reste à démontrer tout comme reste à démontrer que dans l'ordre des sujets prioritaires à traiter par le gouvernement le mariage pour tous où le vote des immigrés passent avant les sujets
économiques .....
a écrit le 27/04/2013 à 7:27 :
La solution consiste à financer les retraites par une taxe sur l'énergie.Point final.
a écrit le 27/04/2013 à 2:50 :
Le chômage, certes c?est qu?on nous pôme dans l?administration ! Quand on entend le mot Etat, la réponse est vade retro satanas ! L?humanité l?a assez payé au siècle dernier et elle a le droit de vivre et de prospérer contre les tyrans qui nous oppriment !
a écrit le 27/04/2013 à 2:34 :
On devrait inventer la renaissance ! L?Etat étouffe la société, elle a le droit de vivre ! Les valeurs sont à la poubelle, La Fayette, les ménages, les entreprises ! Prélèvements obligatoires maximums, incitation à la paresse, l?entreprise en péril et le chômage le plus possible. Nous voici donc, sur le chemin des Dames? la France va-t-elle périr ou bien veut-elle vivre dans ce siècle ? On fait de la croissance à la mode Dagobert et l?administration condamne Galilée? nous en sommes à l?épitaphe : Ici git une grande nation.
a écrit le 26/04/2013 à 19:32 :
Chaque acteur économique est opportuniste, je n'arrete pas de le dire, et si c'est pour gagner 100 euros par an, c'est totalement inutile. D'autre part, en tenant compte des habitudes de consommation, que vont acheter les français ? des gadgets ou des produits fabriqués en dehors de l'UE majoritairement... donc toujours pas d'emploi... Il n'y a pas de solution autre que de soutenir la recherche fondamentale avec DES STRATÉGIES d'avenir et COHÉRENTES. Enfin, obliger les banques à distribuer les crédits aux entreprises, alors qu'elles replacent l'argent sur des obligations. Les politiques sont bien aveugles ou alors sciemment aveugles.
a écrit le 26/04/2013 à 17:33 :
Bravo! Camarade, continue comme ça. Je me régale!
a écrit le 26/04/2013 à 17:25 :
Juste pour rappeler à tous ceux qui croient reporter une citation de Churchill ou de Thatcher:
"blood, toil, tears and sweat" soit en traduction aproximative: " Du sang, DU LABEUR, des larmes et de la sueur ". Et oui, nos braves amis socialo-marxistes oublient toujours LE LABEUR, puisque c'est les autres qui le font:
Thatcher: "The problem with socialism is that eventually you run out of other people's money!" , soit en traduction aproximative: "Le problème avec le socialisme, c'est quand les autres n'ont plus d'argent!"
a écrit le 26/04/2013 à 17:02 :
En France, nous avons une classe dirigeante formidable. En général on essaie de trouver des solutions pour anticiper les problèmes. Mais nous sommes bien différents, nous constatons l'ampleur des dégâts et après, tout le monde y va de son remède miracle. On aurait du créer des commissions et des chargés de missions ainsi que des rapporteurs,etc...... L'hymne national devrait être la chanson de Richard Antony : le sirop Typhon !!!.
Trop fort cette république bananière
a écrit le 26/04/2013 à 16:54 :
Que les français restent calmes, la compétence est au gouvernement. Il lui faut juste encore environ 4 ans, cad jusqu'en 2017, pour bien appréhender toutes les conséquences économiques de la politique de Sarkozy, seul responsable de la situation actuelle de la France (et du monde). Mais en 2017, Hollande connaitra parfaitement la situation de la France et saura ainsi quoi faire, il faudra bien évidemment le reconduire 5 ans de plus pour qu'il agisse et nous sauve des problèmes liés à la politique de Sarkozy. Faisons confiance à Hollande !!!
Réponse de le 26/04/2013 à 17:08 :
à élu ps : c' est de l' humour, je suppose !!!
Réponse de le 26/04/2013 à 17:12 :
Non,dans 4ans,il aura compris le dégât,il nommera une commission de très bons experts
qui étudiera ce qu'il est éventuellement,possible d'envisager,si la conjoncture s'y prête
Pour nous sortir de l'ornière durant le prochain quinquennat ! Avec un peu de chance, nous y arriverons si nous ne sommes pas exsangues d'ici là!
Réponse de le 26/04/2013 à 17:18 :
Pourquoi me fait-on tjrs cette remarque ? :-)))
Réponse de le 27/04/2013 à 18:20 :
@ élu ps ce n'est pas la peine de vous demandez si vous avez la carte du ps, ça c'est sur, vous devez suivre toute les élocutions de Hollande peut-être allez vous à tout ces meetings chacun est libre d'avoir sa façon personnelle de voir les choses, qui le passionne, je parierais que vous avez la photo de Hollande à côté de celle de vôtre mariage, mais là vous ne trouvez pas que c'est du fanatisme vous ne parlez que de Hollande, le sauveur de l'humanité.
Réponse de le 27/04/2013 à 20:41 :
Avec vous au moins, "on reprend confiance, on se requinque, on oublie nos gros soucis....Bref,si on se laissait aller , on deviendrait des béni-oui-oui dans le pays des bisounours...merci! merci"...!
Réponse de le 28/04/2013 à 11:51 :
Bof, chacun son temps...avant, mais "c'était avant" !, il y avait "Sarko......comme sauveur de l'humanité, sur tous les fronts qu'il était le bougre! fallait le suivre, un pas en avant, 3 en arrière, ah! vous appreniez vite fait la valse avec lui...à présent, on est "Zen"....à chacun son truc ... !
Réponse de le 30/04/2013 à 17:44 :
À élu ps,je ne pense pas qu'il aura compris l'ampleur de la crise d'ici 4 ans,il ne ne nommera aucune commission,Il laissera la France dans un état pire que celui dans lequel il l'a trouvé!(et s'il n'est pas trop c..,il ne se représentera pas,bénéficiera d'une retraite de président avec tous ses avantages et surtout nous laissera dans la M....E.)
Encore faut il qu'il fasse ses 4 ans,comme c'est parti,il devrait se poser qq questions!!
a écrit le 26/04/2013 à 16:54 :
Avec Hollande : les licenciements, c' est maintenant et le chômage pour tous c' est demain avec un taux de 15% prévu pour début 2014 !!!
a écrit le 26/04/2013 à 16:32 :
Après "le mariage pour tous", voilà maintenant "le chomage pour tous". Et demain, n'en doutez pas, ce sera "les impôts pour tous"........
Réponse de le 26/04/2013 à 16:55 :
Les impôts pour tous ne passera jamais. Comment faire du clientélisme après ça ?
Réponse de le 26/04/2013 à 17:03 :
exact :-)
a écrit le 26/04/2013 à 16:29 :
Arrêtez deux minutes de nous faire de la pub pour cette femme. Qu'a-t-elle donc fait, qui représente-t-elle comme intérêts pour avoir autant d'égards et de couverture médiatique? Combien de fois sa photo viendra illustrer des articles qui n'ont au final que peu de rapport avec elle, sinon par le MEDEF dont elle est sortante?
a écrit le 26/04/2013 à 15:24 :
L'essentiel et la priorité c'était le mariage pour tous....maintenant passons aux choses sérieuses.....
Réponse de le 26/04/2013 à 16:35 :
Mais non,il y encore 4 ans avant de passer aux choses sérieuse ! Comment dire que le mariage pour tous n'était pas la priorité . Avant qu'ils aient fini de se "palucher" sur des sujets aussi primordiaux,ils auront été virés ! Pour le plus grand bien du peuple.
a écrit le 26/04/2013 à 15:01 :
et si contrairement a toutes les théories,c'était le secteur public qui entrainait le pays?l'anémie et la mauvaise gestion du secteur privé sont des boulets pour notre économie.les dirigeants du privés ne cherchent plus qu'a s'octroyer de délirants salaires mettant en danger leur propre entreprise.des dérives qu'on ne retrouve pas dans le domaine public
a écrit le 26/04/2013 à 14:51 :
"L'Etat n'est pas le problème, l'Etat est la solution" Reagan. C'est grâce à l'embauche de millions de fonctionnaires et à l'augmentation considérable des impots que Reagan a pu créer de l'emploi et relancer la croissance économique des USA, et ainsi doubler le niveau de vie des américains en 10 ans. Tout le monde le sait, inspirons nous donc de sa méthode, vive l'Etat !!
Réponse de le 26/04/2013 à 15:23 :
Jusqu'à preuve du contraire, REAGAN a été la premier président américain a avoir été élu grâce au soutien financier des majors de l'industrie. Le modèle reganien impose une croissance soutenue qui s'est opérée au détriment des autres nations. Aux premiers fléchissements, on a fait chauffer la planche à billets, et le monde s'est mis à vivre à crédit. On est tous aujourd'hui empêtré dans ce système
Réponse de le 26/04/2013 à 15:43 :
Ah bon, les majors de l'industrie ne soutenez personne avant ? "le modèle reaganien" c'est quoi ? Ah bon, la croissance des uns se fait tjrs au détriment des autres ? alors pourquoi tout le monde s'est enrichi ensemble pendant les 30 glorieuses ? C'est Reagan qui a détruit l'inflation, et c'est Bush, obama et greenspan qui ont fait chauffer la planche à billets, vous vous trompez d'époque. renseignez vous mieux sur les reaganomics...
Réponse de le 26/04/2013 à 15:44 :
Ben voyons. Et l'état s'endette davantage pour rémunérer ces nouveaux fonctionnaires !
Mais vous avez bien raison. Plus on est de fous et plus on rit.
Cette mesure salvatrice aurait un avantage énorme : nous faire percuter le mur plus rapidement.
Réponse de le 26/04/2013 à 15:46 :
@ ben voyons : "Jusqu'à preuve du contraire, REAGAN a été la premier président américain a avoir été élu grâce au soutien financier des majors de l'industrie" il est très difficile de prouver l'existence de ce qui n'existe pas. Pouvez vous donc d'abord nous prouver cette affirmation de la plus haute fantaisie ??? Le modèle reaganien, c'est la baisse des impots et des réglements, et cela a pour conséquence une croissance soutenue, n'inversez pas la relation de cause à effet, c'est ridicule. Enfin, c'est Reagan avec Summers quia vaincu l'inflation, que les précédents dirigeants socialistes avaient déclenché, avec les mêmes politiques qu'aujourd'hui à l'oeuvre partout dans le monde ... et qui ne marchent pas, comme d'habitude ...
Réponse de le 26/04/2013 à 17:11 :
@john galt : MA REPONSE AU POINT 1 : pas de fantaisie, juste la liste des soutiens de campagne Nixon, Reagan, Bush (ce sont les mêmes néo-conservateurs) en vrac, et pas forcément pour toutes les campagnes : Patrick F. Frawley, Henry Salvatori (Western Geographical), Homes Tuttle (automobiles), A.C. Rubel (Union Oil) ; le lobby miltaro-industriel "Coalition for Peace Through Strengh". D'autre part, Robert Wood (Sears), Roebuck & Co, Robert R. Mc Cormick 'Chicago tribune), co-financeurs de la "Mid-America Research Library" comptant environ 3500 entreprises "clientes". Si j'ai cité Reagan plutôt que Nixon, c'est de ce que - come vous le savez - la législation fédérale en matière d'élections a été revue plusieurs fois entre 1974 et 1979. Mais de toutes façons, on va pas en faire un fromage car l'intérêt de mon observation selon moi se trouve après... MA REPONSE AU POINT 2 : je suis d'accord avec vous sur votre description du modèle reganien et je vous invite à adresse votre critique à "elu ps" ; en revanche, je ne fais pas dans la métonymie comme l'affirmez ! Je confirme que le modèle reaganien n'est supportable qu'en croissance soutenue et rien d'autre ! Et si le modèle reaganien a été opportun pour opérer à un instant "t" le relèvement de l'économie américain, je maintiens que cela s'est fait au détriment d'autres nations. Il n'y a donc pas d'inversion dans la relation cause/effet (je mets à ma distance GIDDENS pour simplifier mon propos) MA REPONSE AU 3 : je ne vais pas vous contredire sur le fait que des nations essaient de mettre en place une telle politique, et que cela ne marche pas comme d'habitude, mais pas forcément pour les mêmes raisons... Merci en tout cas pour vos remarques stimulantes
Réponse de le 26/04/2013 à 17:22 :
@Francisco : Si, bien sûr ! Mais, les dirigeants de ces firmes ne formaient pas un front homogène que l'on a nommé depuis le néo-conservatisme. quant à la planche à billets, si je peux me permettre, ce n'est pas parce qu'on vient de vous annoncer un accident qu'il vient d'avoir lieu... Enfin pour clore sur l'inflation, cette dernière est un moteur de l'économie et non une tare ! Pour parler trivialement, l'inflation contraint les mous du genou de bouger un peu leurs fesses et de ne pas s'asseoir sur la rente ad vitam eternam. Elle doit cependant être régulée comme le reste. J'espère avoir répondu correctement à vos questions
Réponse de le 26/04/2013 à 17:24 :
@Bon voyons : vous vous contredisez vous même : Reagan n'est donc pas le premier a avoir eu des soutiens financiers. De toute façon, la démocratie américaine vit de soutiens financiers, car l'état ne finance pas les partis (et heureusement). Par exemple, tous les présidents démocrates ont été élus avec le soutien financier des syndicats, dont les syndicats de fonctionnaires. elus ps fait de l'humour, Reagan a fait l'exact inverse de ce qu'il a dit (par contre les résultats sont bien ceux décrit par élu ps). En quoi le modèle reaganien n'est supportable qu'en croissance soutenue ??? il prône l'équilibre budgétaire, quelque soit la croissance. C'est le modèle français qui n'est supportable qu'en croissance soutenue. "Au détriment d'autres nations" c'est une belle affirmation, mais qui reste une affirmation, quel est votre raisonnement économique, votre démonstration pour affirmer cela ? Le commerce enrichit tout le monde, le riche ne s'enrichit pas au détriment du pauvre, c'est un présupposé (faux) de la lutte des classes. Bien cordialement,
Réponse de le 26/04/2013 à 17:26 :
curieusement, les 10 ans précédent l'arrivée de Reagan aux USA c'était la stagflation. Regan est arrivé, a mis en place ses réformes, et la croissance a explosé. donc le modèle reaganien crée la croissance soutenue, et comme il prône l'équilibre busgétaire et la diminution du rôle de l'état, il n'a pas besoin d'une croissance soutenue. d'ailleurs, tous les pays européens et mondiaux ayant un équilibre budgétaire ont aussi de la croissance. Relation de cause à effet ?
Réponse de le 26/04/2013 à 17:35 :
@ ben voyons : "un front homogène" mais de quoi parlez vous ???? c'est ridicule. Le néo conservatisme, c'est autre chose qu'un complot de dirigeants fortunés... quand à la planche à billets, vous ne connaissez pas l'histoire monétaire des USA dans les années 70, renseignez vous avant de dire une telle bétise. "l'inflation est un moteur de l'économie" est la remarque classique de ceux qui n'appréhendent pas bien les mécanismes monétaires. Pour le faire simple, en quoi la modification de la valeur d'échange (à la baisse) de la monnaie va-t-elle permettre une hausse de la productivité ou de l'investissement ? Elle pertube juste l'information économique nécessaire aux échanges de biens dans un premier temps, mais les acteurs économiques s'ajustent de suite !!! La courbe de philips, dont votre raisonnement est issu, est fausse. Friedman l'a démontré dans les années 60, reportez vous à ses travaux. La preuve ? la stagflation des années 70 aux USA et en GB, où la politique monétaire laxiste a bien montré toutes les limites de cet exercice. Connaissez vous "l'action humaine" de Von Mises ? c'est le plus grand traité d'économie de tous les temps, téléchargeable gratuitement sur le site de l'institut Coppet. Lisez-le, il démonte (écrit en 1949) tous ces mythes (inflatino, keynésianisme, socialisme, étatisme) avec une rigueur intellectuelle fantastique et une sacré clarté. Bien sincèrement,
Réponse de le 26/04/2013 à 18:19 :
@John Galt et @francisco (le même) : continuez de ne lire que ce que vous voulez bien lire et comprendre
Réponse de le 26/04/2013 à 21:38 :
Reagan a dit cela mais certainement pas ds le sens que tu le dis! Prendre de l argent aux gens qui produisent pour exporter et le donner a des fonctionnaires, cad des services qui ne se vend pas a l etranger, c certainement pas la solution. Et c d ailleurs pas ce qu a fait reagan. Les etats-unis ont 10 fois moins de fonctionnaires et c deja bcp trop pour reduire la dette et continuer a creer de la VRAI production qui s exporte. Ce dont "a elu PS" parle c est juste une repartition de l argent differente mais en aucun cas une solution a long terme pour creer de la production est donc des emplois!
a écrit le 26/04/2013 à 14:48 :
L'être humain est altruiste. Quand on paye les gens qui sont au chomage et quand on les fait payer quand ils travaillent, il est bien évident que ceux au chomage et payés pour être inactif vont tout faire pour se mettre à travailler, car le but premier de leur existence, le sacrifice de soi pour les autres, les poussent à retrouver un travail afin de payer des impots et des charges.
Réponse de le 26/04/2013 à 15:42 :
Où vous êtes d'une naïveté insondable, ou d'un sarcasme redoutable. Dans les deux cas, vous faîtes peur ! L'être humain est individualiste et opportuniste. Il est social par nécessité, mais il peut en certaines situations et suivant son éducation faire preuve d'un certain civisme, que d'aucun pourrait d'ailleurs requérir pour mieux l'asservir. Quant à l'altruisme (ou l'allocentrage ?), je me demande si vous n'auriez pas dû entrer dans les ordres plutôt qu'en politique...
Réponse de le 26/04/2013 à 16:36 :
@ ben voyons : Le socialisme, c'est la construction de l'homme nouveau, que nous voulons altruiste et se sacrifiant pour les autres au moindre ordre de notre part. Si la morale laique de Vincent ne suffit pas à formater le français nouveau, il faudra, pour le bien des français, les faire passer par des camps de rééducation. Pol Pot était arrivé à de très bons résultats en peu de temps.
Vous même, vous mériteriez d'être rééduqué, et gratuitement en plus.
Réponse de le 26/04/2013 à 16:57 :
Je souhaiterais simplement avant de rééduquer,que l'on éduque SURTOUT NOS POLITICARDS, cela serait déjà une grande avancée!!!!
Réponse de le 26/04/2013 à 17:30 :
@elu ps : vous laissez entendre par votre pseudo que vous seriez un élu du PS (Parti Socialiste). Savez-vous ce que cela pourrait coûter de se faire passer indûment pour un élu de la République ?
a écrit le 26/04/2013 à 14:48 :
"Désormais, il faut retrousser ses manches. "Le seul sujet, seul élément qui doit nous rassembler, c'est la lutte contre le chômage et c'est comme ça que nous allons inverser la courbe", a affirmé le ministre du Travail Michel Sapin"
Il est temps de s'en rendre compte, plutot que de papillonner avec le mariage pour tous
a écrit le 26/04/2013 à 13:51 :
MAIS LA SOLUTION EST SIMPLE !

Pourquoi se compliquer la vie avec des reformes de RUGID or le remplacement de la PURIRI par la PURUE.

NON ! C'est des conneries tout ca

C'est la BASE qu'il reformer :

1) MOINS D'IMPOT POUR LES ENTREPRISES (les petites en particulier)

2) PASSER DE 35 HEURES A 45 HEURES.

3) ELININEZ TOUT LES SERVICES D'ETAT QUI EMPECHE L'EFFICACITE DES ENTREPRISES A OPERER.

4) FORMER DES JEUNES A ETRE EFFICACE. ON S'EN FOUT DES REDACTIONS. NOUS ON VEUT DU CONCRET.
FAIT MOINS UN PLAN DE RESRUCTURATION DU BUDGET D'UNE ENTREPRISE AU LIEU DE PARLER DE VOLTAIRE

Deja rien qu'avec ces 4 points, les Allemands vont souffrir, et encore un peu et meme les Chinois on va les exploser.
Réponse de le 26/04/2013 à 17:06 :
Alors là on touche le fond... Enfin ça fait bien marrer quand mème, bravo pour votre humour !
Réponse de le 26/04/2013 à 18:39 :
@Magic ... vous êtes sur que c'était de l'humour ? ...j'ai comme un doute :-)
a écrit le 26/04/2013 à 13:36 :
C'est une spirale infernale. La France n'est plus compétitive et les Français restreignent leurs achats.
Réponse de le 26/04/2013 à 13:58 :
et vous les avez élus tous ces gus de droite comme de gauche ! alors ne vous plaignez pas ! vous auriez dû faire comme moi; leur donner un carton rouge ! NE PAS VOTER tout simplement ou voter BLANC !
Réponse de le 26/04/2013 à 14:30 :
C'est ce que j'ai fait : blanc.
Réponse de le 26/04/2013 à 14:44 :
mais il faudrait qu'une majorité de gens fassent pareil ! ce qui n'est manifestement pas le cas...
Réponse de le 26/04/2013 à 15:08 :
Voter blanc ne sert strictement à rien tant qu'il ne sera pas comptabiliser pour invalider une élection. L'abstention a plus de sens pour montrer son désaccord.
Réponse de le 26/04/2013 à 15:16 :
le bulletin blanc va finir par être pris en compte par nos chers gouvernants !!! tout au moins ils y réfléchissent..hum hum...
Réponse de le 26/04/2013 à 15:48 :
Et alors ? Lorsque le vote blanc sera à 15%, et tant bien même serait-il à 50%, qu'est ce que celà changerait ? Celà fait vingt ans que l'on entend les mêmes jérémiades de nos zélites, le soir des élections "le peuple vote moins, nous allons mieux les écouter et prendre en compte leurs critiques". Et qu'est ce qui a changé ? Rien. Seuls les ors de la République, ses fastes et privilèges, indemnités non imposables et avantages en tout genres, cumul et immunité, intéressent les politiques, de tout poil. That's all.
Réponse de le 26/04/2013 à 17:05 :
Et qu'ont ils à faire du vote blanc ou autre! Avec 5% de votants ils obtiendront 51% de suffrages et se prétendront représenter le peuple.C'est cela la démocratie,je ne dois rien avoir compris à l'affaire!
Réponse de le 26/04/2013 à 17:28 :
Dans la logique des choses,je pense judicieux de nommer une commission d'au moins une vingtaine de copains (actuellement sans mandat) avec obligation de résultat sous 6ans!!
D'ici les bougres auront bien eu le temps de rebondir comme on dit pour le bas peuple!
a écrit le 26/04/2013 à 13:31 :
Quand on voit où en est l'Allemagne maintenant, qui affiche une santé éclatante malgré la crise et dicte sa loi à toute l'Europe, on se demande si nous n'avons pas eu la pire des classes politiques depuis la guerre, De Gaulle et ses gaullistes inclus.
Avoir mené le pays dans une telle impasse, c'est de la haute trahison:
- 1900 milliards d'? de dettes
- Bientôt 4 millions de chomeurs
- Plus aucune marge de manoeuvre budgétaire pour relancer l'économie.
Réponse de le 26/04/2013 à 13:45 :
Eh oui, et maintenant, les gens veulent du jour au lendemain que la France devienne une France forte, après "dix ans offerts" avec telles chiffres par Sarko .... Hollande est courageux!!!
Réponse de le 26/04/2013 à 15:01 :
C'est VGE qui a commencé le boulot et il n?était pas spécialement Gaulliste. Les années de De Gaulle et Pompidou sont les seules avec un budget de l'état en équilibre (positif en moyenne d'ailleurs), la dette était alors inexistante.
Réponse de le 26/04/2013 à 15:07 :
L'allemangne et ses fameux contrats de travail à moins de 8euros/heure ,voire beaucoup moins (jusqu'à moins de 5euros heureusement très minoritaire) je n'en veux pas de ce système qui de ce pays un pays riche avec un peuple qui galère...c'est de l'abnégation généralisée et ce n'est pas mon kiff...
Réponse de le 26/04/2013 à 16:57 :
@adrien : bien d'accord avec vous. Il est bien évident que seul notre pays peut s'en sortir car nous poursuivons une politique économique pérenne contrairement aux allemands : nous payons nos chomeurs 2000 ? par mois pendant des années alors que les allemands sont obligés de travailler pour 1 euro de l'heure. A ce rythme, l'Allemagne va s'effondrer car les allemands ne pourront pas payer assez d'impots car ils ne gagnent pas assez, tandis que nous, nos chomeurs payent bcp d'impots et donc avec cet argent nous pouvons les indemniser et ne pas les forcer à travailler. Notre système est pérenne et parfaitement sensé et équilibré.
a écrit le 26/04/2013 à 13:26 :
Puisque l'égalité est d'actualité avec le mariage pour tous, cher François, pensez déjà à mettre sur un pied d'égalité les salariés du secteur public et ceux du privé !

C'est le secteur privé qui fait tourner la France il ne faudrait pas l'oublier.

Ensuite baisse des charges sur les entreprises, par exemple l'impôt sur les sociétés est purement et simplement du vol ainsi que les charges patronales qui sont exagérées.

Mais bon on peut rêver je crois, pour droite et gauche confondus, les entreprises privées et les français qui travaillent sont des vaches à lait ...
Réponse de le 26/04/2013 à 13:39 :
"c'est le secteur privé qui fait tourner la France" et le secteur public aussi; sans les écoles, les hôpitaux, la police, les trains, les avions, les allocs etc etc pas de vie possible !!! OUI le secteur public est essentiel à la vie du pays !!!
Réponse de le 26/04/2013 à 13:48 :
Mais pas question de donner autant d'intérêt aux entreprises!!! Pensez vous que si l'Etat diminuait les charges d'entreprises que votre salaire serait augmenté? Vous avez tort!!! Les entreprises ne veulent que gagner, gagner, et encore gagner ....!!!!
Réponse de le 26/04/2013 à 14:30 :
@ Egalité pour tous ;

Déja oublié la tva à 5,5% dans la restauration.....les créations d'emplois et augmentations de salaire? . Le
compte n'y'est pas , mais le cout pour l'état là oui.....
Réponse de le 26/04/2013 à 14:46 :
Oui, enfin, c'est le principe d'une entreprise ... ça vous choque ?
Le problème a changé justement, maintenant, se sont les entreprises qui galèrent aussi !
Réponse de le 26/04/2013 à 15:52 :
@ Seb ;
qu'une entreprise gagne de l' argent quoi de plus normal..le problème c'est que la pompe marche à sens unique.
Je connais des jeunes qui fond 39" payés 35 et sans récup d'heures...et ça ont en parle peu.
Réponse de le 26/04/2013 à 17:17 :
Moi, victime exemple là! Je fais au minimum 37 et des semaines meme 40!!! Et certainement dans les démarches administratives avec les services d'Etat, mon salaire est tjrs basé sur 35h! C'est tjrs les entreprises qui gagnent sur le dos des salariés! Pas question que l'Etat baisse le bras!!!
a écrit le 26/04/2013 à 13:24 :
dire qu'il vaut mieux s 'occuper du mariage pour tous et non de l 'EMPLOI nous voyons le résultat HOLLANDE et son gouvernement envoie la FRANCE dans le GOUFFRE
a écrit le 26/04/2013 à 13:20 :
Bien peu de bon sens dans tous ces commentaires. La plupart du temps excessifs.
Oui, on peut s'en sortir, mais faut arrêter de se lamenter, tous qui que nous soyons, et retrousser nos manches pour bosser. Malheureusement, certains d'entre nous ne savent même pas ce que cela veut dire... Alors expliquons leur! Oui, expliquons que l'on peut être heureux en bossant, que les patrons ne sont pas tous des esclavagistes (même si malheureusement il en existe encore...), expliquons toute la joie de participer à du développement, de la création, du bien être....

Mais de grâce, cessons de pleurnicher et de râler... Cela n'a jamais rien produit de bon.
Réponse de le 26/04/2013 à 13:27 :
travail=tripalium=instrument de torture !
Réponse de le 26/04/2013 à 13:59 :
Donc d'après toi c'est génial qu'il y ait de moins en moins de travail en France, la fin de la torture généralisée en somme.
Tu n'es pas le seul à penser comme ça, voilà pourquoi on n'avance plus.
Réponse de le 26/04/2013 à 14:19 :
je n'ai rien inventé ! ça vient de très loin du latin plus exactement; alors tu vois! à l'époque le travail c'était déjà galère !!!
a écrit le 26/04/2013 à 13:18 :
Si c'était pas monsieur Hollande qui était élu Président, ces records seraient peut être plus pire!!!
En effet, il fait venir pas mal de commandes et contrats pour l'économie française ...
Si c'était Sarko, il ferait des visites partout dans le monde, c'est sure! Mais ce serait pour creuser du budget de l?État, pour faire voyager ses amis et ses proches et pour faire entrer l'argent dans leur poches, pas pour la France!!!!!
a écrit le 26/04/2013 à 13:16 :
Ne nous y trompons pas, c'est une très bonne nouvelle pour certains !
Réponse de le 26/04/2013 à 13:26 :
oui sans doute pour les "chômeurs professionnels"! ils ont pas de souci à se faire ! c'est pas demain qu'on leur proposera un boulot ! et vive l'ASSEDIC et les allocs !!!
Réponse de le 26/04/2013 à 14:16 :
@oui, sans doute : POURRIEZ-VOUS PRECISER CE QUE SONT LES CHOMEURS PROFESSIONNELS ?. Les seuls "chômeurs professionnels" qu'il m'ait été donné de rencontrer et encore par hasard, étaient des personnes qui travaillaient au black pour des entreprises (BTP), voire des particuliers (les fameux services à la personne mais version iintuitu personae). Et ces professionnels qui pourraient effectivement être classés parmi les "chômeurs professionnels" vivent précisément du moment présent, et plutôt bien. C'est d'ailleurs une pratique courante en Espagne, et c'est pour cette raison qu'il faut prendre avec des pincettes leur taux de chômage). En dehors de celà, les chômeurs dits de longue durée que l'on pourrait qualifier peut-être aussi de "chômeurs professionnels" ne perçoivent dans le meilleur des cas que le RSA et le plus souvent, il n'on rien car le salaire de leur conjoint dépasse généralement le plafond fatidique des 1600 euros pour avoir un revenu de remplacement. Eclairez-donc l'humble lecteur que je suis, à propos de votre expression "chômeurs professionnels", et de votre association "ASSEDIC et les allocs", et préalablementà votre réponse, faîtes-bien attention aux risques liés la calomnie.
Réponse de le 26/04/2013 à 14:37 :
oui hélas il y en a beaucoup ; des qui veulent pas travailler et qui perçoivent les allocs; pas oublier que ce sont les ACTIFS QUI PAIENT POUR LES INACTIFS! et non le contraire!!!
Réponse de le 26/04/2013 à 14:55 :
@chômeurs professionnels : vous utilisez des expressions propragandistes "chômeurs profesionnels", "il y en a beaucoup", "qui veulent pas travailler", "perçoivent des allocs". Tout ceci s'appelle de l'agit-prop, et encore de bas niveau. L'expression "beaucoup" est souvent associée à "petit", termes que l'on retrouve dans la littérature pour enfants, car ils ne savent pas encore mesurer les grandeurs avec des chiffres. Dans le registre opposé mais du même niveau, on retrouve les "patrons voyous", les "fonctionnaires corrompus", etc. Tout ce qu'il faut pour mettre le feu !
Réponse de le 26/04/2013 à 15:09 :
et oui c'est pourtant la réalité que l'on constate tous les jours ! pas de quoi s'enflammer ! simplement être lucide et pragmatique ! les profiteurs (riches, chômeurs-parasites, cassos, politiciens véreux, etc etc) devraient être les payeurs ! hélas ce sont nous issus des classes moyennes qui travaillons depuis 40 ans et plus pour un salaire de misère; et qui payons ! et qui paierons jusqu'à la mort !
Réponse de le 26/04/2013 à 15:31 :
@oui sans doute, @chomeurs professionnels, @et oui : ça y est ! J'ai compris ! Vous êtes l'homme qu'a vu l"homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours ! Attention si vous avez des aigreurs, n'attendez pas l'ulcère, consultez. !
Réponse de le 26/04/2013 à 16:10 :
c'est grave docteur ? ou c'est toi qui es grave ?
Réponse de le 26/04/2013 à 16:14 :
ça sent vraiment vraiment mauvais !!!
a écrit le 26/04/2013 à 13:15 :
A quoi sert la formation professionnelle
Un jeune qui ne trouve pas d?emploi dans l?année qui suit sa formation n?aura aucune chance de trouver du travail l?année suivante. Il va perdre tous ses acquis et son manque d?expérience ne va pas arranger les choses. De plus si sa formation n?aboutit pas c?est une dépense inutile pour l?état. Alors pourquoi ne pas le proposer un travail à mi-temps, on aurait alors la possibilité de mettre deux personnes sur un même poste (Ce mi-temps pourrait être un jour sur deux, une semaine sur deux ou un mois sur deux). Le gouvernement devrait réfléchir à cette solution et demander aux entreprises de réserver un certain nombre de poste à des emplois mi-temps, du même principe que les emplois réservées aux personnes handicapées. Cela le permettrait d?améliorer ses acquis et aussi de réduire le chômage.
Bien sur ce ne sera une solution idéale, mais par temps de crise et en attendant des jours meilleurs, cela permettrait à beaucoup de gens de rester dans le monde du travail et de garder leurs compétences intactes.
a écrit le 26/04/2013 à 13:12 :
et pendant ce temps là les salaires ne font que monter en france..........mais il ne s'agit pas du salaire net, bien trop entammés par les prelevements obligatoires
a écrit le 26/04/2013 à 12:59 :
La paresse est parfois plus efficace que l'agitation. Face au désastre et pour survivre, les corps intermédiaires finiront par faire des concessions qu'ils n'auraient jamais accepté auparavant. Il suffira alors de s'attribuer tout le mérite pour triompher. Les grands monarques savent garder une vision prospective sans s'apitoyer sur la détresse de l'instant présent.
a écrit le 26/04/2013 à 12:52 :
bas oui les gens qui ont encore du travail sont chasser sur la route du boulot et on te retire le droit de travailler il faut rien faire dans ce pays pas bouger moutons
vivement le bank run
a écrit le 26/04/2013 à 12:51 :
c'est juste voulu ..Et vive la grossen Europa.....Nos cousins ont presque gagné la guerre..
c'est dégueulasse pour toute la jeunesse de ce pays!! Les politiques s'en fouettent !! les jeunes !!! cassez vous de l'Europe il n y a que cela à faire sinon vous êtes foutus avec tous ces bandits politicards banquiers véreux !!
a écrit le 26/04/2013 à 12:49 :
1- limiter les droits des syndicats qui nous manipulent
2 - diminution des charges patronales au minimum

et la on pourra peut être embauché a nouveau
a écrit le 26/04/2013 à 12:49 :
il y a des signes encouragent nissan va denouveau produire en france ainsi que reneau si notre 1 vrp hollande ramene des contrat avec la chine tant mieux il y a des chosse a faire plein de pays ont des bessoins que la france peut produire c est au gouvernement de se bouges et d allez chercher les marches comme le dissent les verts et melanchon ils y a encore des inventions ecologique et economique a fabriquer et a inventer le gout du travail n est pas le probleme ils faut y croire est y allez ALORS AU TRAVAIL MESSIEURS LES POLIQUES ?
Réponse de le 26/04/2013 à 13:15 :
Par contre tu as du rater quelques cours de français dans ta jeunesse... Dommage, les fonctionnaires sont les "seuls" qui ont un travail stable en se moment...
Réponse de le 26/04/2013 à 13:56 :
Tout à fait d'accord. On avance, lentement, mais on avance!!!
Bon courage au gouvernement et à monsieur Hollande!
Et on verra bien le résultat! Les gens peuvent dire n'importe quoi comme ils veulent, quand le résultat est bon, ils n'auront qu'à fermer leur gueule!!!
Réponse de le 26/04/2013 à 14:07 :
hum hum quel résultat ? baisse du chômage ? on peut toujours rêver ! hausse des impôts, des prélèvements, baisse des retraites, insécurité ...oui sûrement; piètre résultat ! rideau !!!
Réponse de le 26/04/2013 à 14:19 :
en se moment????
Réponse de le 26/04/2013 à 17:21 :
Vous croyez on peut baisser le chomage du jour au lendemain??? Je vous inviterais a devenir President alors!
N'oublie pas qu'il est devenu President, c'est pas n'importe qui! C'est lui a sa place de faire son travail. Y a tjrs des "petits" qui croient pouvoir tout faire alors qu'ils sont encore tout tout bas!!! C'est comme vous etes dans un puit pour voir le monde: il fait tjrs beau!
a écrit le 26/04/2013 à 12:46 :
La politique de Hollande porte enfin ses fruits...
a écrit le 26/04/2013 à 12:38 :
Chacun y va de sa petite formule, Il n'y a pas de véritable stratégie court - moyen - long terme.
Quand le Président de la république fait le commercial pour la France, c'est qu'il y a un vrai problème
Réponse de le 26/04/2013 à 13:40 :
A chaque deplacement presidentielle depuis toujours , il y a des contrats a vendre , de droite ou de gauche le president fait toujours le commercial
a écrit le 26/04/2013 à 12:37 :
Tant que personne n'aura compris "j'ai du travail j'embauche, j'ai moins de travail je débauche" nous aurons du chômage. Je suis patron j'ai mis mes projets en veilleuse pour ne pas prendre de risque en embauchant;. Lorsque le travail sera libéré je passerai la vitesse supérieure. Pour le moment faire le dos rond.attendre et voir venir. J'ai donné des contrats à des firmes Allemandes de Manheim qui me versent une commission et je suis tranquille.
Réponse de le 26/04/2013 à 13:21 :
sûr que laisser tomber les français ça améliore le climat et ça aide le pays à sortir de la crise, vous pratiquez la politique du pire, pas sûr que votre entreprise y résiste.
Réponse de le 26/04/2013 à 13:49 :
C'est quand meme étrange d'avoir des projets de développement et de les mettre en veille au seul motif de n'être pas sur de vos embauches...peut être est-ce de votre projet dont vous n'êtes pas sur.
J'avais un projet à 2 ans pour ma boite, j'ai pris un contrat de qualif... Un jeune formé et diplomé , performant avec l'esprit de notre entreprise, un emploi crée , du business pour ma boite... Pas de risque zéro, en effet, mais j'ai la culture du risque sinon je serai rentré dans la fonction publique...
Il n'y a pas que les salariés au dire de certains qui manquent d'ambition, certains patrons n'en ont pas non plus... part peut être rouler en Q5 : culture du fric facile sans risque.

Heureusement tous ne sont pas comme vous.

a écrit le 26/04/2013 à 12:36 :
le retour au plein emploi c'est fini ! la france est condamnée au chômage de masse quel que soit le gouvernement de gauche comme de droite; dans nos vieux pays occidentaux la croissance, génératrice d'emplois, ne dépassera jamais le 1- 1,5 %; trop insuffisant pour créer des emplois durables ! la crise est durablement installée en france et dans beaucoup de pays d'europe...
a écrit le 26/04/2013 à 12:33 :
changer de Président et de gouvernement, c'est la meilleure décision.
Réponse de le 26/04/2013 à 13:58 :
n'importe quoi!! Si c'était Sarko, plus pire encore le résultat d'aujourd'hui :D
a écrit le 26/04/2013 à 12:30 :
Avec une Europe en recession, c'est la quadrature du cercle que de résoudre notre problème de chômage. Reste une solution: Partager le travail et donc les revnus en diminuant la durée du travail et les salaires. (entre-n ous c'est ce qu'a fait l'Allemagne il y a dix ans avec un recours massifs aux mini-job et aux temps partiels, partageant ainsi les revenus. avec cette solution ils onts moins de chômage mais beaucoup plus de travailleurs pauvres. C'est un choix)
Autre solution, que la politique d'austérité menée dans tous les pays d'Europe soit abandonnée et que la BCE fasse tourner la planche à billet. Cette pôlitqie est menée aux USA, et depuis peu au japon qui voit déjà apparaître les 1er résultats positifs de cette politique. Au lieu d'essayer d'assainir les finances publiques à marche forcée, il faut le faire sur une période beaucoup plus longue et ainsi éviter de casser la croissance. Si cette politqiue continue en Europe, nous aurons le chômage mais aussi l'impossibilité de réduire nos déficits et donc nos dettes. Les Merkel et compagnies doivent commencer à sortir de leur dogmatisme.
Réponse de le 26/04/2013 à 12:43 :
Mini-job mais mini-loyer aussi enfin de moins en moins paraît-il.
Réponse de le 26/04/2013 à 14:34 :
C'est comme ça dans toute l'Europe.., Et si l'Allemagne s'en sort cahin-caha, elle le paiera dans 30 ans , quand il faudra verser des retraites a ces millions de Jobbeurs (euses) qui travaillent pour 1 E/ Heure... tout ça pour éponger les dettes abyssales de nos banques et la délocalisation de nos emplois.Pour épargner les monstrueux profits d'entreprises internationales , nos gouvernants ont sacrifié au nom de l'Europe ,le travail de dizaines de millions d'Européens, Salariés et PME. Sur le grand autel de la mondialisation. Triste pour nous qui ne travaillons plus, triste pour des régions complètes et pour les PME locales .
a écrit le 26/04/2013 à 12:30 :
la montée du chômage est de la faute entière et complète du secteur privé (puisque le secteur public, lui, ne licencie pas), qui licencie sans aucune moralité pour de sombres questions de profits. L'argent aveugle les chefs d'entreprises, ces gens sans foi ni loi qui ne regardent que leurs comptes d'exploitation. Ils devraient s'inspirer de l'Etat, seul acteur économique responsable, qui ne licencie jamais et qui recrute même dans ces temps difficiles. L'Etat fait sa (large) part du travail dans la lutte contre le chomage, aux entreprises de faire de même en s'inspirant des méthodes (éprouvés) de l'Etat. La seule solution efficace et qui a tjrs fait ses preuves, est d'interdire les licenciements, ou tout du moins de pénaliser très fortement financièrement les entreprises qui licencient. La solution au problème du chômage ne dépend que d'une volonté politique !!!
Réponse de le 26/04/2013 à 12:49 :
Tout a fait d'accord.
Il faut interdire les entreprises privées.
Tout nationalisé, ou réquisitionné.
La méthode a fait ses preuve en URSS c'est dommage de ne pas s'en inspirer..
Réponse de le 26/04/2013 à 12:57 :
C'est de l'humour ?
Réponse de le 26/04/2013 à 13:02 :
"la faute du privé car le public ne licencie pas": la meilleure de l'année et en plus de la part d'un élu. J'espere pour nous tous que vous n'avez pas trop de pouvoir( de nuisance)
Réponse de le 26/04/2013 à 13:20 :
Une solution définitive pour accélérer l'étatisation et la mise en place du régime totalitaire rêvé par les français serait que l'état embauche comme fonctionnaires systématiquement tous les licenciés du privé. Ainsi nous n'aurions plus de chômage ni de clivage de la société française. Tout le monde serait fonctionnaire sauf les riches et les patrons pas encore partis à l'étranger mais qui seront finalement facile à expulser compte tenu de leur nombre restreint à court terme
Réponse de le 26/04/2013 à 14:14 :
@ Fonzie : L'URSS a été un grand succès économique, que les médias et l'éducation nationale française, noyautés par le grand capital pour mettre en avant l'idéologie ultra turbo néo libérale (méchante) ont toujours minoré. Si l'URSS a laissé les USA dominer le monde à partir de 1990, c'est dans un souci d'apaisement (les USA étaient belliqueux) et d'amour des peuples et de la Paix. On voit bien où tout cela nous a mené, il est grand temps de revenir à la gestion stalinienne, voire brejnévienne des pays, qui avait fait ses preuves à l'époque.
Réponse de le 26/04/2013 à 14:22 :
@ logique : et oui, le chomage actuel est dû au dégraissage du mammouth privé, où de nombreux emplois ne servaient à rien et étaient bien trop payés. En s'inspirant des méthodes de gestion et des résultats flamboyants des institutions publiques (éducation nationale, sncf, pôle emploi, etc ...) et surtout de la fantastique organisation étatique verticale (état, régions, métropoles, départements, communautés de communes, pays, communes, etc ...) le privé a tous les outils et les exemples pour réussir. A mon niveau, je fais tout pour voter et faire appliquer le maximum de lois et de réglements, car tout le monde sait bien que c'est en votant énormément de lois (2 à 3 par jour c'est un minimum) que la misère et la violence diminuent. La France, grâce à nous, les socialistes, est à la pointe des avancées humaines des démocraties, et seul la mauvaise volonté évidente de la nature humaine nous empéche encore de réaliser le bonheur sur Terre et pour tout le monde. Il faudra peut-être se résoudre à re-créer des camps de rééducation, camps ayant fait largement leurs preuves en URSS, Chine, Corée du Nord et Cuba : en effet, les gens sont tellement heureux dans ces pays qu'ils ne veulent plus les quitter.
a écrit le 26/04/2013 à 12:29 :
Je pense que si le gouvernement se souciait du pouvoir d'achat des Français il aurait mieux fait de s'attaquer tout de suite au chomage plutôt que de mobiliser tout le monde à propos du mariage entre gay.Ceci aurait pu être abordé d'ici quelques mois.Une idée toute simple qui redonnerait peut être le sourire à certains:puisque l'on veut mettre le gas oil et l'essence au même tarif,pourquoi ne pas diminuer l'essence.Peut être qu'avec ce carburant à un prix abordable les gens investiraient dans un véhicule essence(moi en premier).Et si on arrêtait de taxer les entreprises,ces dernieres pourraient peut être embaucher.
a écrit le 26/04/2013 à 12:21 :
il faut prendre exemple sur l AUTRICHE meme pas 5% de chomeurs pourquoi?????( routier 8 ans sur l AUTRICHE)
Réponse de le 26/04/2013 à 12:36 :
en France l'entreprise est decriée on fait passer en premier les fonctionnaires et ensuite -les salariés ........... l'entreprise c'est le coeur de l'economie tant que cela n'est pas compris on arrivera a rien ensuite les charges debat vieux de 30 ans ou personne n'a rien fait sinon augmenter et toujours augmenter ........... le resultat vous l'avez et ce n'est pas fini ...................................
Réponse de le 26/04/2013 à 12:54 :
mettez en concurrence un bulgare a 300 euros par mois dans un camion francais et un francais ! et vous saurez pourquoi le travail manque :!!! sortir de l?Europe seule issue possible malgré les douloureuses années qui en suivront.
Réponse de le 26/04/2013 à 12:59 :
je suis d accord evec toi claudus!!! ( j etais chauffeur pas patron)
Réponse de le 26/04/2013 à 13:06 :
Pour aider les routiers on vient d'ajouter une nouvelle taxe, c'est sure ils vont embaucher !
Et pour d'autres entreprises se sont des condamnations pour non équité salariale "homme-femme", c'est sure ils vont embaucher ! Et pour aider à l'embauche le financement des régimes ARCO-AGIRC est alourdi, c'est sure les employeurs vont embaucher etc.. etc...
a écrit le 26/04/2013 à 12:11 :
La seule solution: sortir du socialisme installé en France depuis 1981.
Réponse de le 26/04/2013 à 12:23 :
depuis 1974 et VGE plutôt
Réponse de le 26/04/2013 à 12:47 :
Allons, la France est socialiste depuis 1789 au moins.
Réponse de le 26/04/2013 à 12:49 :
@john galt. YES Et la finance nous dirige regardez Sarko qui se fait récompenser avec des conférenes.
Réponse de le 26/04/2013 à 13:01 :
supprimons les salaires et il n'y aura plus de chomeurs! depuis 1981 17 ans de gouvernement de droite!
Réponse de le 26/04/2013 à 13:08 :
depuis de gaule plutot non ? n'a-t-il pas fait entrer les communistes au gouvernement ? et pour répondre à "ouvrons grands les yeux", je ne vois qu'une augmentation irréguliere mais progressive des prelevements obligatoires du pays
Réponse de le 26/04/2013 à 16:39 :
@ ouvrons : Parce que DSK ne fait pas des conférences partout dans le monde e nse faisant payer grassement ?
a écrit le 26/04/2013 à 12:05 :
Et bien on se réveille après 1 an à dire que c'est l'héritage de la droite !!! A alourdir le coût du travail et à réduire le pouvoir d'achat des français comme le gouvernement fait depuis 1 an et créer des emplois de "fonctionnaire" on ne fait que creuser le déficit. Ce ne sont pas des emplois dans la fonction publique qui vont ralentir le chômage, il y a du travail à proposer il faut donc obliger les chômeurs à aller travailler et leur donner un complément afin d'avoir le smic !!! Il faut mettre la France inactive au travail au lieu de ponctionner sans arrêt ceux qui se lèvent tous les matins pour gagner le SMIC et qui ont a peine de quoi boucler leur fin de mois. En cas de refus : RADIATION Cette solution coutera moins cher à POLE EMPLOI
a écrit le 26/04/2013 à 12:01 :
En quoi les "instances représentatives" pourraient servir à quelque chose dans ce contexte? Le MEDEF ne représente que les grosses entreprises qui ont déjà transféré la majorité de leur activité à l'étranger, les syndicats de salariés les plus représentatifs (CGT, FO, CFDT..) ne représentent que moins de 9% des salariés, dont un gros pourcentage chez les fonctionnaires non vraiment concernés par le chômage, et en plus passant leur temps à se taper dessus. Donc soit le gouvernement prend des mesures fortes et non consensuelles soit on bascule dans ce qui se passe en Espagne, travail au noir à fond pour s'en sortir. Et dans ce cas, bonjour la sortie de crise...
a écrit le 26/04/2013 à 11:59 :
ce qui est plus important ,c'est la préservation de régimes de retraite.plus de chomeurs c'est moins de cotisants,il faudrait que hollande se bouge enfin,et monte le montant des cotisations une bonne fois!
Réponse de le 26/04/2013 à 12:15 :
Que repondre.... A cette façon de penser...!!!
Réponse de le 26/04/2013 à 12:50 :
J'ose espérer que tous les retraités de la Ratp ont plus de neurones que ce monsieur ... Au lieu de bouffer les oeufs, ces gens veulent bouffer la poule ....
Réponse de le 26/04/2013 à 12:57 :
moi des cotisations j en paye et dur tous les 3 mois on nous remet la tete sous l eau il ne faut pas confondre les entreprise du cac40 et les commercants artisans et les pe pour ma part j ai supprimè 2 emplois depuis six mois a cause des monté de cotisations et de charges et de loyer et de l energie et des matieres premieres ect voila le probleme du chomage on peut que diminuer nos charges en cassant des emploi a mon regret
Réponse de le 26/04/2013 à 15:54 :
retraité ratp: ou bien diviser par 2 votre retraite.
Réponse de le 26/04/2013 à 19:07 :
@boulanger56 : Malheureusement, on est dans un pays où il vaut mieux vivre aux dépens de ceux qui se lèvent tous les matins pour aller bosser ... Le gouvernement leur donne raison, puisque plus tu bosses, et plus on t'en prend ... On verra qui va leur payer la retraite le jour où ils auront écoeuré tout le monde avec leurs prélèvements...
De toute façon, pour nos retraites, faut pas rêver ... Nos chers (au sens financier) politiques ne donneront pas à ceux qui auront cotisé un maximum toute leur vie....
@retraité Ratp : "Kroutchev , SORS DE CE CORPS"
a écrit le 26/04/2013 à 11:53 :
mp

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :