Le choix du quotient familial : "plus juste, plus simple et plus efficace" se défend Hollande

 |   |  282  mots
Le président de la République, François Hollande. Copyright Reuters
Le président de la République, François Hollande. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le chef de l'Etat a défendu son choix d'abaisser le plafond le quotient familial pour rétablir l'équilibre de la branche famille dans une interview au quotidien La Provence mardi.

Entre réduire les allocations familiales et diminuer le plafond du quotient familial, François Hollande a tranché hier : ce sera le quotient familial. Et s'en défend, ce mardi, dans une interview à La Provence : "j'ai préféré cette solution car elle est plus juste, plus simple et plus efficace". "Elle ne concerne que 12% des ménages, les plus aisés", a-t-il ajouté.

"Deux options possibles se présentaient: dans un cas, on revenait sur l'universalité des allocations familiales, dans l'autre, on réduisait l'avantage fiscal pour les revenus les plus aisés à travers une modification du quotient familial".

"Je suis très attaché à la politique familiale"

Comme on lui demande si, par cette mesure sur le quotient familial, la gauche s'attaque à la famille après le mariage homosexuel, le chef de l'Etat réplique: "Vous ne pouvez pas y croire ! Je suis très attaché à la politique familiale". "Elle a permis à beaucoup de parents de bien éduquer leurs enfants et d'avoir des facilités pour les faire garder", poursuit-il, rappelant que "le Premier ministre (Jean-Marc Ayrault) a annoncé 275.000 places d'accueil pour les enfants de moins de 3 ans et a relevé les prestations destinées aux familles monoparentales".

"En même temps, nous devons en finir avec le déficit de la branche famille : 2 milliards d'euros", souligne-t-il, relevant que "la sécurité sociale emprunte pour payer les prestations familiales". "Si mes prédécesseurs l'ont admis, moi, pas", tranche ainsi le président Hollande.

François Hollande sera mardi à Marseille pour l'inauguration du porte-conteneurs "Jules-Verne", le plus grand navire de ce type jamais construit et pour celle du Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/06/2013 à 8:51 :
Est ce que les Français auraient voté Hollande si ces mesures de rabotage du quotient familial et autres suppressions (frais d'études pour lycéen, étudiant) avaient été dans son programme ? Une partie de la réponse est dans mon pseudo...
a écrit le 04/06/2013 à 19:26 :
Ce sont les enfants majeurs et étudiants qui coutent le plus, vous ne touchez plus d'allocations et maintenant on augmente vos impôts ! Merci la notion de justice, tous les parents d'étudiants qui paient l?impôt sur le revenu y repenseront lors des élections futures.
Réponse de le 04/06/2013 à 19:51 :
IL faut y penser pour les municipales,qu'ils se prennent une bonne et grosse veste,ensuite les présidentielles de 2017 pour ma part je n 'ai pas voter pour eux,et cela ne risquera pas d'arriver.
Réponse de le 04/06/2013 à 20:16 :
Bravo Robert, belle découverte : faire des études à un coût. C'est marrant, parce qu'il y a 50 ans c'était déjà le cas. Pour vous aider à faire passer la pilule : le changement de plafond du quotient familial coute moins cher qu'un smartphone + abonnement.
Réponse de le 04/06/2013 à 20:34 :
Je n'ai jamais dit que j'ignorais que faire des études avait un coût, je dis seulement que les mesures prises défavorisent les parents des étudiants sans que ceux-ci ne bénéficient d'allocations familiales. D'autre part quel est le rapport avec un smartphone ???
Réponse de le 04/06/2013 à 20:59 :
@Robert : Relis Thagor et tu comprendras...L'exemple donné est pourtant clair.
a écrit le 04/06/2013 à 19:20 :
s'il continue il va nous rester les yeux pour pleurer!!!!a quand des réformes pour les ministres sénateurs ect qui nous coutent la peau des fesses.Hollande il n'en parle pas, faut surtout pas que ce beau monde fasse des efforts,par contre pour affamer le peuple ils sont doués ,pire que sous Louis XIV attention louis XVI a perdu sa tête
un grand merci Hollande vous êtes entrain de couler le bateau France,nous n'avions jamais eu un président aussi nul et incapable,on le vire quand?
Réponse de le 05/06/2013 à 7:37 :
@myrtho Vous dites "affamer le peuple". Vous y allez un peu fort ! Pour l'heure, il s'agit de rincer les familles des classes moyennes supérieures pour renflouer les caisses. Ce qui est horripilant c'est l'enrobage de novlangue socialiste pour faire passer la pilule. Le choix de la cible est opportuniste car le déficit annoncé de la branche famille est dû au siphonnage vers d'autres caisses. Le choix de la méthode est plus favorable pour la présentation des comptes et des efforts budgétaires dans le dialogue avec la commission européenne. La décision pénalisera aussi à terme les jeunes générations prometteuses dont les revenus progresseront jusqu'au seuil de plafonnement. Les mots de la novlangue socialiste n'ont pas la même définition que celle que l'on peut lire dans un dictionnaire.
a écrit le 04/06/2013 à 19:20 :
Certes les allocations familiales... mais faire des enfants à tout va en sachant qu'il n'y a plus et qu'il n'y aura plus jamais de travail pour tout le monde... est-ce bien raisonnable ?

Les démographes ont-il bien raisonné ? je suis là dubitative je vous l'avoue.
a écrit le 04/06/2013 à 19:16 :
hollande ? un guignol tout simplement qui ne nous fait pas rire du tout. Nous avons eu :
"Comment j'ai ruiné la corrèze en quatre ans seulement", nous avons aujourd'hui 'comment j'ai achevé la france en même pas un an"
Réponse de le 04/06/2013 à 19:38 :
et oui les Français l'on élu ,ils ne voulaient plus de NS l'on sait ce que l'on a et l'on ne sait pas ce que l'on aura ?le changement c'est maintenant?????tenaient bon encore 4 grosses années de galère en attendant Flamby le mou ,n'est pas mou pour ruiner la France
a écrit le 04/06/2013 à 18:28 :
les allocs existent depuis la fin de la seconde guerre. Donc pour faire court, Guy Mollet, Mendes France, Mitterand qui n'ont pas modifié le système n'étaient ni justes, ni simples, ni efficaces. Dieu merci maintenant nous avons découvert une des plus brillantes promotions de l' E N A.
a écrit le 04/06/2013 à 17:51 :
Francois, pourquoi ne pas taxer la possession d'un enfant, comme jadis les chiens, car en définitive ils coutent cher a la France. Avec la taxeon pourrait octroyer un crédit d'impôt aux retraites qui font marcher a leurs frais le secteur des pompes funebres
a écrit le 04/06/2013 à 17:27 :
belle photos de flam flam flamby le mou !
Réponse de le 04/06/2013 à 18:38 :
un an de pouvoir, il est USE
tien bon flamby, encore 4 ans ...
prends des vitamines
ah ah ah ah
a écrit le 04/06/2013 à 17:15 :
Il cherchait à taxer l argent des riches. Eh bien voilà. Sous prétexte de combler le déficit de la branche familiale de la Sécu, il va taxer de façon détournée les soit disant familles aisées. Il avait promis il y a quelques jours de ne plus alourdir les prélèvements. Ce faisant, il fait plaisir ,à son aile gauche. Mais si eux n aiment pas les riches, lui non plus.
a écrit le 04/06/2013 à 16:49 :
Le conseil de famille s'est réuni hier soir. Il a ete décide avecl'accordunanime de nos enfants de faire passer de dominical a mensuel (le premier dimanche du mois) les repas familiaux au restaurant. Cela permet une économie d'environ 6 000 euros par an
Réponse de le 04/06/2013 à 17:50 :
Votre famille a de la chance. J´ en connait beaucoup qui n´ont pas les moyens d´aller au restaurant une fois dans l´année.
Réponse de le 04/06/2013 à 17:52 :
Avec les économies que vous allez réaliser, je constate que vous faites partie des "riches" ou plutôt des nantis. Moi je ne ferai pas d'économies (c'est déjà fait)
Réponse de le 04/06/2013 à 18:03 :
Non, il veut seulement faire plaisir a sa famille et ne dépense pas dans l'inutile comme le tabac, le loto, le pmu, la voitureet la cotisation au PS
Réponse de le 04/06/2013 à 18:20 :
@Jazzies
Pour faire pleurer dans les chaumières, y'a du monde... Les pauvres qui ne peuvent pas aller au restaurant une fois dans l'année n'ont pas de chance ... Que suggérez-vous ? Une petite taxe sur les riches dans un but d'égalité sociale ? J'ai bon là ?
Réponse de le 04/06/2013 à 19:46 :
Les pauvres ne vont pas au restaurant, ils vont au Mc Do.
Réponse de le 04/06/2013 à 19:57 :
Qu'ils arrête de fumer : 1 paquet/jour = 2 500 euros par an pour une personne et 5 000 pour deux. Etc...
Réponse de le 04/06/2013 à 22:53 :
Mon (ma) pauvre Céline, vous etes d´un humanisme et d´une gentillesse á faire changer un homme en femme en une dizaine de minutes. Combien vous et votre famille, si vous en avez une, touche d´aide de l´état par an? C´est bon pour vous, mais pas pour les autres parce qu´ils ne rentrent pas dans vos critères.
a écrit le 04/06/2013 à 16:34 :
En fait Hollande demande aux familles qui ont des enfants de payer des taxes supplémentaires alors qu'elles en paient déjà plus au travers de leurs dépenses ( TVA, impôts locaux...), il instituera bientôt la règle du pas d'enfant du tout en disant encore que c'est une mesure juste et égalitaire pour faire des économies sur les crèches etc. ce qui achèvera de tuer la France et fera plaisir à tous les autres.
Réponse de le 04/06/2013 à 17:33 :
Si de son voyage en Chine il n'a rapporte que la politique de l'enfant unique, alors je ne suis pas étonne. Combien de fonctionnaires électeurs socialistes on va pouvoir embaucher avec cette nouvelle manne
Réponse de le 04/06/2013 à 21:03 :
L'allocation scolaire a été majoré de 25 % l'an dernier...J'te supprimerais tout ça moi...
a écrit le 04/06/2013 à 16:32 :
Il y avait une riche "niche fiscale": le quotient conjugal - pesant 12 milliards! ;je cite le monde : "Il aurait pu par exemple proposer de réaliser 12 milliards d'économies en supprimant le quotient conjugal : pour la même somme totale, deux personnes en couple paient moins d'impôts que deux célibataires imposés séparément. Cette imposition séparée est prédominante en Europe du nord pour ne pas inciter les femmes qui ont un salaire modeste à cesser de travailler. Du point de vue de l'égalité de traitement des citoyens et du libre choix de travailler au sein d'un couple, la mesure serait moderne." Et puis: "La politique familiale a une vocation de redistribution entre ménages sans enfants vers les ménages avec enfants. Il s'agit de faire en sorte qu'au sein de chaque catégorie de revenu modeste, moyenne ou aisée, ceux qui ont des enfants ne soient pas pénalisés par rapport à ceux qui n'en ont pas." pour conclure: "On l'a compris, une société responsable et soucieuse de son avenir doit aider les familles à avoir les enfants qu'elles désirent sans pour autant se paupériser et leur permettre de les éduquer au mieux" Je souscris à cette prise de position: http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/06/04/politique-familiale-ce-qu-il-aurait-fallu-faire_3423890_3232.html
Et je pense que Mr Hollande a encore fait preuve à ce sujet de son habituelle absence de toute considération socio-économique pour l'avenir de ce pays.
Réponse de le 04/06/2013 à 17:21 :
Je suis entièrement d'accord avec vous. Le quotient conjugual est une aberration qui dessert les femmes. Pourquoi ne revient-on pas dessus au lieu e bricoler et mal le quotient familial
Réponse de le 04/06/2013 à 17:28 :
a quoi sert le mariage si on supprime ses avantages? Alors que l'on vient de faire passer le mariage pour tous cela ferait mauvais genre !
Réponse de le 04/06/2013 à 18:05 :
Le mariage c'est la filiation. C'est pas le fisc, le pacs suffit pour ça...
Réponse de le 04/06/2013 à 19:10 :
Vue la nouvelle définition du mariage, permettez moi d'en douter...
Réponse de le 04/06/2013 à 21:05 :
@Céline : Avec le mariage pour tous, vous repasserez question filiation...
a écrit le 04/06/2013 à 15:54 :
F. Hollande vient de placer un tapis rouge destiné à l'entrée des étrangers en France. Il faut bien savoir que les familles disposant de 3 femmes et 15 enfants qui perçoivent, pour certains, 10 000 ? par mois d'aides et d'allocations ne sont pas imposables. Dès lors, ils ne sont pas concernés par la baisse du quotient familial. Ou comment tenter de se faire élire à nouveau en 2017... et achever la France..!
Réponse de le 04/06/2013 à 16:58 :
C´est votre commentaire qui est attérant! Connaissez vous des familles avec trois femmes et 15 enfants??? Ou etes vous sensible á la propagande contre les étrangers, bien de mise en France depuis quelques années?
Réponse de le 04/06/2013 à 18:00 :
Comment faire pour en cnnaitre? Il faudrait avoir le droit de pénétrer dans les cites
Réponse de le 04/06/2013 à 18:20 :
oui jazzies cela existe en frane et ils sont nombreux monsieur les futurs electeurs du partie PS en 2014, la verite vous choque mais vous ne voulez pas y croire mais c est la verité
Réponse de le 04/06/2013 à 19:12 :
D'ailleurs c'est pour cela qu'il y a des couleurs maintenant sur certains bulletins de vote : pour être sûr qu'ils ne se trompent pas.
Réponse de le 04/06/2013 à 23:02 :
Quel bonheur, ces français "de souche". Avec eux, la France a un brillant avenir de vérité vrai.
a écrit le 04/06/2013 à 15:20 :
"Equilibrés jusqu'en 2001, les comptes de la Sécu ont commencé à se dégrader à partir de 2002, pour atteindre en 2010 un record à 23,9 milliards de déficit" (source : http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/06/04/reforme-du-quotient-familial-si-vous-n-avez-rien-compris_3423206_3224.html). Autrement dit, quand Jospin a remis les clés à la droite, les comptes étaient à l'équilibre. En 10 ans, la droite a creusé un trou de 24 milliards, elle est donc mal placée pour donner des leçons de gestion...
Réponse de le 04/06/2013 à 19:39 :
Ben ça alors, je ne savais pas qu'il n'y a que les gens de droite qui utilisent la sécu et uniquement quand celle-ci est au pouvoir en plus. pareil pour la gauche. Le monde est bien fait quand même. Et ceux qui votent pour d'autres partis, ils y auront droit un jour?
a écrit le 04/06/2013 à 14:35 :
Et lui qui fait une fausse déclaration d'ISF c'est aussi plus juste, plus simple et plus efficace ? Et l'annulation du jour de carence pour les fonctionnaires c'est aussi plus juste, plus simple et plus efficace ? et ..... et .... et .....
Réponse de le 04/06/2013 à 15:03 :
+1000 !
Réponse de le 04/06/2013 à 15:40 :
Aussi, plus simple de traire les vaches à lait que d'aller lutter contre les milliards de fraudes fiscales tous les ans.
a écrit le 04/06/2013 à 14:33 :
Il fallait s'attaquer aux allocations qui dérivent vers de l'idéologisme dit de super confort. Le gouvernement flanby n'en a pas eu le courage. Il fait le mauvais choix en mentant une nouvelle fois.
a écrit le 04/06/2013 à 14:32 :
Avec le traité de Lisbonne, la loi de 73 a été remplacé par l'article 123: le coup d?état de la finance...

Le traité de Lisbonne a été adopté en France par Mr Sarkozy le 04 février 2008 alors que le référendum sur la constitution européenne avait été rejeté en 2005 par 53% des Français.

DONC ON VA CONTINUER A PAYER 200 MILLIARDS PAR AN (service de la dette)
a écrit le 04/06/2013 à 13:55 :
De toutes façons en politique, il n'y a que 2 solutions :
- soit t'as du talent
- soit t'en as pas et tu augmentes les impôts parce que tu sais rien faire d'autre...
a écrit le 04/06/2013 à 13:45 :
Reprendre 1.2 milliards d´euros á 12% de familles aisées, (cet argent sert souvent d´argent de poche pour leurs progénitures), pour les redistribuer á des familles en majorité de classe moyenne et des femmes seules avec enfants n´est pas, il me semble une si mauvaise idée. Ces familles aisées qui souvent rechignent á payer leurs impôts, mais qui n´ont aucun problème á ouvrir leurs portefeuilles pour prendre l´argent de l´état.
Réponse de le 04/06/2013 à 14:21 :
Ce 1,2 milliard ne compense même pas le supplément familial (après impôt) des fonctionnaires qui va jusqu'à 204 euros brut/mois.enfant pour les familles nombreuses les plus aisées.
Réponse de le 04/06/2013 à 14:24 :
Il a pris aux familles aisées "avec enfants" pas aux familles aisée "sans enfants", c'est là le problème. Pour être juste il suffisait d'augmenter les impôts (ex : 30% -> 31%).
Réponse de le 04/06/2013 à 14:45 :
@Jean 44, "Pour être juste" ... Les familles aisées sans enfant ne bénéficient pas du quotient familial. Souhaitez vous qu'il soit totalement supprimé "pour être juste" ? Et ce qu'il "prend" est plutôt une réduction de ce qu'il ne prend pas.
Réponse de le 04/06/2013 à 15:56 :
Les femmes seules avec enfant ne sont pas plus méritantes que d'autres. Je ne comprends pas pourquoi on encourage ce mode de vie.
Pour le reste tout dépend où on place le curseur entre classe moyenne et classe aisée.
Réponse de le 04/06/2013 à 16:48 :
Une femme seule avec enfant, ou enfants n´est pas plus méritante, mais mérite certainement plus d´aides de l´ état, sauf si elle a des moyens financiers adéquates. Qui encourage ce mode de vie??? Beaucoup d´hommes qui n´assument pas leurs devoirs de pères. Beaucoup d´hommes qui après divorces, laissent leurs femmes et enfants sans aucunes ressources. Mais il y a aussi des femmes qui choisissent d´avoir des enfants seules, et c´est leurs droits le plus stricte!
Réponse de le 04/06/2013 à 17:27 :
@Jazzies
Les droits, les droits et les devoirs ? Envers l'enfant, le père, la société ?
Pourquoi mériter plus d'aides si on n'est pas plus méritant ? Je ne comprends pas. Ensuite le choix de vie de certaines femmes ne devrait regarder qu'elles et pas la collectivité. Autrement dit, je ne souhaite pas financer le choix de vie de certaines d'avoir un enfant seule/sans moyen... Vous êtes un peu naïf de penser qu'il ne s'agit que d'accidents de la vie, ce sont bien des choix de vie de certains qui ont bien compris comment faire pleurer dans les chaumières.
Réponse de le 04/06/2013 à 18:01 :
"méritant", n´es ce pas ce mot que NS utilisait á toutes les sauces? Je comprends mieux maintenant.....
Réponse de le 04/06/2013 à 18:32 :
@ jazzies Oui que les "salauds de riches payent" et rendent l'argent de l'état qu'ils ont volé. Ah bon l'état fabrique de l'argent ? Première nouvelle !
Ces riches que vous semblez tant détester participent largement a fournir cet argent à l'état par l'ensemble des sources d'imposition auxquelles ils sont soumis.
Réponse de le 04/06/2013 à 23:08 :
Restez sur le "semblez", car tout le reste n´est juste qu´un mirage.
a écrit le 04/06/2013 à 13:39 :
...et PLUS juste, PLUS simple et PLUS efficace, à quand les réformes au sein même du gouvernement ??? Quand les poules auront des dents! on peut attendre....
a écrit le 04/06/2013 à 13:34 :
flanby passe son temps à employer des mots dont il ne comprend pas le sens : "justice" (ce n'est pas "voler" toujours les mêmes au profit de sa propre clientèle), "solidarité" (qui n'a rien à voir avec l'extorsion, fût-elle de fonds), simplicité (il faut voir l'usine à gaz du gouvernement et son "bon" fonctionnement)...
Réponse de le 04/06/2013 à 14:33 :
désolé, mais pas besoin de pencher pour un parti ou un autre mais vos observations confirment la compréhension du sujet (= 0).
a écrit le 04/06/2013 à 13:30 :
La politique française, plus particulièrement socialiste, est de récompenser la médiocrité, mais de sanctionner le travail et l?excellence. Pas de changement, la France et sa population sont tirées vers le bas.
Réponse de le 04/06/2013 à 15:59 :
Mais ce débat n´est pas sur le travail et l´excellence! Il est sur les aides allouées aux familles les plus aisées. Elles ne travaillent pas pour ces aides que je sache.
Réponse de le 04/06/2013 à 17:49 :
A votre avis qui finance si ce n?est pas le travail et la création de richesse ?
a écrit le 04/06/2013 à 13:21 :
Surtout ne pas secouer la CAF de peur d'avoir révolte syndicale et retard de paiement des subsides aux pauvres assistés. La négociation collective, selon la plupart des chefs d'administration, consiste à baisser son pantalon devant les syndicats. FH n'y échappe pas.
Réponse de le 04/06/2013 à 13:35 :
Surtout que ce n'est pas lui qui porte le pantalon...
Réponse de le 04/06/2013 à 13:59 :
c'est un faible....
a écrit le 04/06/2013 à 13:14 :
en quoi augmenter les impôts vont réduire les déficits de la branche famille ? Il ne s'agit pas du même budget, et d'ailleurs si j'ai bien compris l'argent de cette augmentation d'impôt devrait servir à ouvrir de nouvelles crèches. Quelque chose m'échappe surement !
Réponse de le 04/06/2013 à 14:30 :
ce n'est pas augmenter les impôts mais redéfinir le cadeau fiscal procuré par le quotient familial sans toucher aux allocs pour rééquilibrer un poste en déficit !( CAR LA FRANCE EST EN DEFICIT°) on ne va tout de même pas ponctionner les plus pauvres pour cela ?
Réponse de le 04/06/2013 à 16:47 :
que ce soit redéfinir le cadeau fiscal(drôle de terme) ou autre chose, là n'est pas mon problème ni même celui du déficit de la France. Relisez ma question et merci quand même d'avoir essayé de répondre.
a écrit le 04/06/2013 à 13:13 :
Moi ce qui me dérange dans tout ça, ce n'est pas le fait d'augmenter les impôts et les taxes, si ça ma dérange, vu que sur le plan personnel, je suis imposable et ça diminue mon pouvoir d'achat, mais au delà de ma personne, et sur le plan économique, on voit ce que ça donne, mais passant, le peuple a voté Hollande, et la majorité du peuple de gauche est pour les augmentations des impôts (sur les riches bien sûr), c'est pas un scoop, la majorité de mes amis sont de gauche où d?extrême gauche.
Ce qui me dérange, c'est les mots "plus juste" , "plus efficace", qui on les lisant, j'ai vraiment l'impression d?être pris pour un "attardé". Des mots mélangés pour fabriquer une potion de vaseline intellectuelle pour faire passer encore un impôts de plus.
Voyez-vous, la vie m'a appris de me méfier de quelqu'un qui vous sort un tube de vaseline intellectuelle avant de vous annoncer quelque chose.
Je sais que la situation économique est critique, mais, je n'apporterai mon aide et mon soutien que lorsqu'on arrête de me prendre pour un C.., que lorsqu'on supprimera les gaspillages, que lorsqu'on diminuera les dépenses publiques inutiles, que lorsqu'on diminue la masses des élus, des politiques, des indemnités opaques payées par nos impôts, franchement, la liste est énorme, et je pense pas être seul dans mon raisonnement, je pense que tout citoyen, de gauche comme de droite, qui ne profite pas de l'argent du contribuable, pour avoir un revenu ou des indemnités opaques, est d'accord avec moi. On peut accepter une augmentation d?impôts, lorsqu'on voit vraiment que tout le monde fait des efforts réels, il ne suffit pas d'accompagner les hausses par des mots, car, ça peut passer une ou deux fois, mais à force, la mot justice fini par perdre toute crédibilité. J'appel donc à ne plus utilisé ce mot, juste donner les arguments et les bons signes, la littérature creuse ne m?intéresse pas et ne m'influe pas.
Les caisses noires du sénat, du parlement, de l?intérieur, des syndicats, et j'en passe, les salaires des ministres qu'on a jamais entendu (des figurants), la retraite de certains régimes par rapport à d'autres, elle est ou la justice ? les frais des politiques par rapport aux citoyen lambda, elle est la justice ? Le détournement de l'argent public et aucune condamnation en prison ferme, elle est ou la justice ? De grâce, monsieur le président, n'utilisez plus ce mot.
Réponse de le 04/06/2013 à 13:40 :
+1
Et il y a aussi 2 autres mots que personnellement je ne peux plus entendre : solidarité (à remplacer par spoliation) et social. Justice sociale, sécurité sociale, impôt social, machin social, on en crève du social
Réponse de le 04/06/2013 à 13:50 :
@l'Oracle............Quoi dire de plus...........J'adhère à votre commentaire!!!!
Réponse de le 04/06/2013 à 13:54 :
+1
Réponse de le 04/06/2013 à 14:21 :
Effectivement, il vaut mieux parler de "moins pire"
Réponse de le 04/06/2013 à 14:25 :
Yes
Réponse de le 04/06/2013 à 14:32 :
Entièrement d' accord avec vous !!!! Il y en a marre de cette solidarité !!! Toujours les mêmes qu' il faut aider, ceux qui nous crachent à la figure tous les jours, qui nous agressent, qui nous volent, qui nous brûlent nos voitures, ceux là vivent comme des pachas, ils sont protégés en permanence par nos politiques d' une incompétence totale !!! Un couple qui BOSSE DUR, et qui gagne entre 3000 et 4000 euros ( pour le couple ) sont des riches !!! Mais je rève !!! Donnons à nos élus la même somme pour vivre, là ils ne tiendront pas longtemps !!! Et encore c' est très cher payé pour les conneries qu' ils nous sortent toute les minutes !!!! Pauvre France !! Vite , vite, 2017
Réponse de le 04/06/2013 à 15:11 :
+100000
Réponse de le 04/06/2013 à 16:07 :
@momo: Et un jour peut être vous aurez besoin d´aide vous aussi. Et qui sont ces gens dont vous parlez... et que vous décrivez d´une facon tellement caricaturale,qui vivent comme des pachas. Avez vous des preuves de ce que vous avancez?
Réponse de le 04/06/2013 à 16:21 :
+1 @l'Oracle Excellentissime votre commentaire. En effet, pour moi aussi, ce n'est pas financièrement mais intellectuellement que cela devient totalement insupportable. Notez que le précédent lui, ne prenait même pas la peine d'utiliser un tube de vaseline intellectuelle. De ce point de vue, c'est un réel changement !
a écrit le 04/06/2013 à 13:10 :
Il semble que la distribution des allocs en fonction du revenu, aurait été plus juste , et moins confiscatoire
et un plafonnement de l'ensemble des aides allouées au sein d'une même famille, car l'ensemble des aides constituent une source de revenus non négligeable et souvent supérieur au salaire d'un employé ou ouvrier .
Réponse de le 04/06/2013 à 13:38 :
Si vous connaissez le sens du mot "juste", vous êtes très forte !
a écrit le 04/06/2013 à 12:57 :
On privilégie les familles nombreuses à partir de trois enfants, puisque les deux premiers enfants comptent pour une 1/2 part et à partir du 3ème une part . De même pour les allocations familiales, un enfant 0 euro, deux enfants 128 euros et à partir du troisième 164 euros supplémentaire . Que doit-on en conclure ? pourquoi applique t-on encore une politique de natalité en France ? future guerre , futurs soldats ? chômage exponentiel ? ou bien être de la civilisation , nouvelle jeunesse ? délinquance ? futurs chercheurs ?
Réponse de le 04/06/2013 à 13:20 :
il serait plus logique d'encourager le premier enfant: les parents sont alors jeunes et ont souvent besoin de plus d'aide pour "sauter le pas". Quand à encourager les familles très nombreuses ce n'est pas forcément une bonne chose car souvent source de difficultés
Réponse de le 04/06/2013 à 13:20 :
Réponse : effectivement, l'idée c'est bien de privilégier les familles disposées à faire beaucoup d'enfants et de disuader celles qui font 1 ou 2 enfants. Les classes moyennes sont donc invitées à payer pour financer les enfants qu'elles n'auront pas et que d'autres feront à leur place. Le but de cette politique semble assez clair.
Réponse de le 04/06/2013 à 13:32 :
Pourquoi encore le premier enfant ? Il se fait tout seul...
Réponse de le 04/06/2013 à 13:39 :
En Allemagne, 187 euros par enfant, dés le premier. Mais ils ne font toujours pas beaucoup d´enfants. En moyenne, 1 enfant par couple.
Réponse de le 04/06/2013 à 13:58 :
Oui mais l'allemagne on s'en fout.
Réponse de le 04/06/2013 à 14:15 :
car un des problèmes actuel est la mise en route trop tardive du premier enfant qui ne se fait pas tout seul et qui en tout cas est un cout non négligeable pour un jeune couple parfois encore étudiant. Pour l'Allemagne le problème est différent: scolarisation plus tardive, peu de crèche et même culturellement les femmes qui ne s'occupent pas de leurs enfants les 4 premières années sont mal vues: résultat elles préfèrent favoriser la carrière à la procréation.
Réponse de le 04/06/2013 à 14:19 :
Il faut absolument arrêter de faire autant d'enfants. C'est une ineptie actuellement. On arrive déjà pas à trouver du travail dans ce pays et ce sera pire dans 20 ans quand ils arriveront sur le marché du travail. Il faut inciter les familles à avoir 2 enfants au maximum, et ne rien payer au delà. Cela évitera aussi certaines escroquerie.
Réponse de le 04/06/2013 à 17:47 :
çà fait longtemps qu'il n'a plus de politique cohérente de la natalité en France, les mesures opportunistes et contradictoires sont prises sans vison prospective. La motivation de chaque mesure est soit budgétaire soit clientéliste.
a écrit le 04/06/2013 à 12:55 :
vive les classes moyennes !!! plus d'impôts + les charges sociales 25 % de leurs salaires !! en prévision, la baisse de leurs remboursements sécurité sociales, c'est simple plus tu travailles, les 35 heures jamais connues, plus tu payes, les efforts ne sont pas recommencés. bin oui, faut entretenir tous les sans papiers !! les enfants d'emigrés nés sur le sol français apportent des revenus très confortables en alloc à leurs parents, il était tout de meme beaucoup plus juste de taxer ces dernières car malheureusement les célibataires sans enfant qui perçoivent entre 1000 et 1500 euros eux n'ont droit à rien. plus de 3 millions de chomeurs et des entreprises qui ne trouvent pas de salariés, on nous vraiment pour des abrutis !!! et pendant ce temps nos chers parlementaires font la goguette à 10000 euros le repas avec les fabicants de cigarettes!!! c est pire que sous le règne de nos chers rois. c est simple faisons disparaitre la classe moyenne et il faudra bien que les gens se mettent au travail !!! quant tous nos jeunes diplômés seront partis à l'étranger quid de la future classe moyenne ???
Réponse de le 04/06/2013 à 13:16 :
"Quid de la future classe moyenne ???" Et bien on la remplacera par d'autres populations moins exigentes et prêtes à faire des enfants avec les seules allocations familiales. Pas de quoi en faire un frmage, non?
a écrit le 04/06/2013 à 12:54 :
Il est malin Hollande car cette mesure ne sera en pratique qu'en 2014 , après les élections.
a écrit le 04/06/2013 à 12:41 :
Il l n y a pas de déficit de la caisse , le déficit est du au financement par la caisse des allocations familiales du supplément de retraite de 10 % pour les retraites ayant eu au moins. 3 enfants.
Deuxième remarque en plus du rabottage du quotient familial, il supprime la déduction d impôt pour la scolarité en collège et lycée
En plus il veut faire passer la pilule avec la construction de crèches, mais les crèches sont de la responsabilité des mairies et de leur budget!
EN FAIT UNE BELLE AUGMENTATION DES IMPÔTS? APRÈS LES RICHES? ON TAXÉ LES MÉNAGES AISÉS,
À QUAND LA RÉDUCTION DE LA DÉPENSE PUBLIQUE MONSIEUR LE PRÉSIDENT, LE PEUPLE N EST PAS DUPE
a écrit le 04/06/2013 à 12:12 :
Quand on aime la famille, d'abord on se marie .
a écrit le 04/06/2013 à 12:07 :
En 2011, au total, le service de la dette de l'etat représentait 173,7 milliards d'euros, ce qui équivalait à la totalité de ses ressources fiscales directes.

ET OUI 173,7 MILLIARDS D'EUROS qu'on pourrait économiser si on n'était pas obligés d'emprunter sur le marché (depuis la loi du 03/01/1973)
Réponse de le 04/06/2013 à 12:19 :
relisez la loi de 1973, elle précise juste qu'il faut l'accord du parlement pour emprunter à la banqsue de france. Donc l'état peut ne pas emprunter sur les marchés, et ne s'en est pas privé !!
C'est depuis maastricht et l'euro fort qu'il ne le fait plus.
Réponse de le 04/06/2013 à 12:24 :
@Une Solution, Une VRAIE !!!! : Il n'y a pas 36 solutions. On ne peut plus compter sur l'inflation pour "effacer" notre dette. Il va donc falloir la rembourser. Pour cela, il faut faire des économies, et augmenter les impôts. Et oui, il faut faire les 2, car les montants sont tellement énormes que l'un ou l'autre seul ne suffira pas. C'est à coup de 50 milliards par an qu'il faut gagner. Il faut d'abord que nos dépenses arrêtent de dépasser nos recettes. Mais cela ne suffit pas, à cause des intérêts de la dette. Il faut donc que nos dépenses soient bien inférieurs à nos recettes. A vous de voir ce qu'il faut supprimer : https://fr.wikipedia.org/wiki/Budget_de_l%27%C3%89tat_fran%C3%A7ais
Réponse de le 04/06/2013 à 12:32 :
Merci pour l'info!
et qu'attends notre gouvernement pour emprunter auprès de la Banque de France et économiser des DIZAINES DE MILLIARDS D'EUROS ?
Réponse de le 04/06/2013 à 12:44 :
Pourquoi l'état Français emprunte auprès de JP Morgan et de Goldmann Sachcs !? Alors que lui seul a le droit de la création monétaire « Droit régalien ».

Je vous invite à voir cette video: www.youtube.com/watch?v=8olADkBzjeE ou version Livre "Enquête sur la loi du 3 janvier 1973": http://www.amazon.fr/Enqu%C3%AAte-sur-loi-janvier-1973/dp/2914569602
Réponse de le 04/06/2013 à 13:01 :
@Mecatroid sauf qu'en augmentant les impôts sans engager simultanément les réformes nécessaires le gouvernement a cassé la confiance des particuliers et des investisseurs. Depuis peu il essaye péniblement de redonner confiance aux acteurs économiques mais il n'a toujours pas engagé sérieusement la baisse des dépenses somptuaires et il se contente de gagner du temps en imaginant chaque jour de nouvelles recettes fiscales ou des restrictions d'allocations sociales.
Réponse de le 04/06/2013 à 13:10 :
C'est vrai qu' il est anormal de laisser faire les Etats tout ce qu' ils veulent, dont ruiner les épargnants par l'inflation. Non, mais !
a écrit le 04/06/2013 à 12:06 :
Il y en a des familles qui vont avoir des surprises en 2014 lorsqu'il va falloir débourser les impots que cette mesure entraine, pour la plupart ces familles ne réalisent pas la pénalité qu'elles vont subir..
Réponse de le 04/06/2013 à 12:25 :
@castor : Ne vous inquiétez pas, les familles riches savent compter, et bien à l'avance ...
Réponse de le 04/06/2013 à 12:39 :
Ce sera en Q3 2014, juste après les municipales et les européennes, donc les veaux voteront comme d'habitude...
Réponse de le 04/06/2013 à 12:58 :
à mecatroid, c est quoi pour vous une famille riche ?????
Réponse de le 04/06/2013 à 13:10 :
@Mecatroid Les familles riches ont déjà été impactées par ce mécanisme, Castor ne parle donc pas de celles-là mais des familles des classes moyennes supérieures qui vont découvrir l'impact en 2014. Avant l'arrivée de François Hollande au pouvoir, 1,9 million de foyers avaient vu leur avantage fiscal plafonné. Dès 2013, près de 900.000 foyers fiscaux supplémentaires ont été concernés. Et, en 2014, ils seront encore 1,3 million de plus.
Réponse de le 04/06/2013 à 14:05 :
Une famille riche gagne plus de 6500 euros par mois. Et oui, j'en fait partie :)
a écrit le 04/06/2013 à 12:04 :
http://www.valeursactuelles.com/politique/allocations-familiales-l%E2%80%99incroyable-d%C3%A9cision20130514.html
a écrit le 04/06/2013 à 12:03 :
Depuis que Hollande est président il y a eu 12 hausses d'impots de façon très variée, mais pas une dépense en moins.Que chacun juge où va nous mener ce président normal.
Réponse de le 04/06/2013 à 12:28 :
Pour mettre un peu de réalité et non des idées toutes faites ou idéologiques sous la présidence de M. Sarkozy 22 taxes alors vous savez droite ou gauche les remèdes pardon les multiples de la maladie sont identiques.
L'ancien Président malgré le tapage n'a apporté aucune solution au déclin de la France on peut seulement lui mettre une étiquette pas mieux pas moins pire pas plus compétent mais tout aussi responsable de la mauvaise gestion de la France.
Réponse de le 04/06/2013 à 13:13 :
Par contre votre idole nous mène droit dans le mur. Heureusement que vous avez Sarkozy pour mieux cacher sa médiocrité latente....
a écrit le 04/06/2013 à 11:55 :
En moins de 2 ans, ce gouvernement aura double les d?nses que l UMP aura d? cumul?n 10 ans !!! force d augmenter pr?vements et imp?sans le moindre acte d assainissement ( actes pas les paroles ...)
a écrit le 04/06/2013 à 11:49 :
Voici quelques semaines, un sondage Ifop pour le magazine Enjeux Les Echos nous dévoilait le niveau moyen estimé pour être qualifié de "riche" en France. Ce niveau, encore une fois estimé par sondage, était de 6500 euros.
C'est précisément à partir de ce revenu, reçu pour un ménage "classique" composé de deux adultes et de deux enfants, que va s'exercer la réduction du plafonnement du quotient familial.
Etonnant non?
En terme de communication, la man?uvre est habile.
Réponse de le 04/06/2013 à 12:01 :
@riche ou pas : Je ne comprend pas votre propos. AU contraire, c'est logique. Si tout le monde est d'accord pour dire qu'on est riche au delà de 6500 euros, quelle meilleure bas peut-il y avoir pour établir un barème. C'est plutôt positif de voir que les lois sont faites à partir de données valables et partagées par tous. Évidement, tous ceux qui gagnent plus de 6500 ? (dont je fais partie) vont s'empresser de dire qu'ils ne sont pas riches. Et pourtant, il faut bien se rendre compte que nous sommes plus riches que les autres.
Réponse de le 04/06/2013 à 13:01 :
Je ne dis pas que c'est bien ou pas , je dis juste que le gouvernement utilise une base de revenus à partir de laquelle l'"opinion publique" considère qu'elle correspond à une population aux revenus favorisés pour taxer davantage ceux qui la dépasse. C'est la stricte corrélation entre ces deux niveaux que je note ( 6500 euros de salaire -10% de frais réels = 5850 euros de revenus imposables, revenus à partir desquels s'applique la réduction du plafonnement du quotient familial pour un couple avec deux enfants.).
Que se passe-t-il demain si l'opinion publique, à la suite d'un nouveau sondage, considère qu'on est riche à parti de 5500 euros par mois?
Réponse de le 04/06/2013 à 13:18 :
@Mecatroid Ces chiffres sont très subjectifs et ils ne prennent pas en compte la diversité des situations fiscales. Si vous êtes un élu ou un haut fonctionnaire nommé par le gouvernement, vos revenus bénéficient d'abattements et de niches fiscales qui vous permettent d'échapper à la mesure de réduction du plafond du QF.
Réponse de le 04/06/2013 à 13:50 :
En Allemagne, depuis très longtemps déjà les aides de l´état sont en fonction des revenus et des salaires. Au dessus de 5500 euros brut par mois, nous devons payer notre assurance maladie, 665 euros par mois.
a écrit le 04/06/2013 à 11:28 :
Il est manifestement incapable de baisser les dépenses! quelle ineptie!
on devine sans peine la réforme des retraites à venir : à votre bon coeur messieurs dames...
Réponse de le 04/06/2013 à 11:46 :
@titi54000 : Le gouvernement a déjà diminué le salaire de l'ensemble des ministres. Il faut continuer en diminuant le nombre de politiciens. Il faudrait aussi supprimer un niveau administratif (Région, Département, Commune). Nous savons désormais que nous avons au pouvoir un gouvernement efficace, volontaire et qui a le courage politique de faire les bonnes choses pour la France, même si elles sont impopulaires. Il doit maintenant s'attaquer fortement aux dépenses, même si les gens ne sont pas contents. Supprimons toutes les niches fiscales !
Réponse de le 04/06/2013 à 11:58 :
"Le gouvernement a déjà diminué le salaire de l'ensemble des ministres" oui mai a mulitplié par les deux les sous fifres au gouvernement, donc ECONOMIE = ZERO. Autre point comique mais en fin avec vous on a l'habitude "avons au pouvoir un gouvernement efficace, volontaire " euh. chômage explose, RECESSION, baisse du pouvoir d'achat, explosion des taxes, impôts à 46.5% record mondial BELLE EFFICACITE, enfin "Supprimons toutes les niches fiscales" pourriez développer qq niches à supprimer quelles en seraient les conséquences. Arrêtez vous un drôle on peut être fanatisé mais il faut reester sérieux, là vous êtes complètement dans l'hilarité .LES RESULTATS SONT CALAMITEUX en DOUZE MOIS, DU JAMAIS VU.
Réponse de le 04/06/2013 à 11:58 :
Mecatroid : Courageux ? M. hollande sait très bien que dans ce choix il s'attaque à une frange de la population plutôt calme, légaliste et que le discours ambiant a largement culpablisé et qui ont l'intelligence ou la bêtise se dire qu'ell doit prticiper à l'effort général. Le courage viendra lorsqu'il s'attaquera : par example aux regimes de retraites spéciaux, et qu'il envisagera des économies préjudiciables à son coeur de cible électoral.
Réponse de le 04/06/2013 à 12:00 :
@Quel courage en effet! la caisse des AF est en excédent, tout cela est facile, de la frime. Mais on ne supprime le mille-feuilles administratif qui plombe l'économie, ni les privilèges, toutes le niches y compris celles nombreuses concernant le patrimoine, important au PS. On verra le courage de ce gouvernement lorsqu'il va réformer les retraites, toutes les retraites du public et les régimes spéciaux.
Réponse de le 04/06/2013 à 12:11 :
Je viens de lire ce terme dans l'un des canaux de l'UMPS!!!

on paye entre 50 et 60 MILLIARDS d'Euros d'intérêts pour la dette (JUSTE LES INTERETS), une sacré économie pour le contribuable!
Réponse de le 04/06/2013 à 12:14 :
@@mecatroid 11:58 : Tout ce que vous indiquez, ce sont les résultats de 10 années d'UMP que vous n'assumez pas. C'est bien plus facile de dire que le gouvernement qui n'est là que depuis 12 ans est inefficace sans lui laisser du temps. Mais j'ai plaisir à vous voir vous débattre en essayant de charger des bouc émissaires. Allez courage, vous en avez encore pour 4 ans seulement. Je ne juge que sur les résultats moi. et uniquement sur les 2 points qui sont importants pour MOI : La dette publique de la France et le chômage. Et le seul à avoir obtenu des résultats concrets sur ces 2 points simultanément, en partant d'un période de crise, c'est Lionel Jospin...
Réponse de le 04/06/2013 à 12:18 :
@HLA : Oui, je dis courageux, en parlant de courage politique, le courage de faire des réformes nécessaires mais impopulaires. Là elles vont toucher les plus "calmes", c'est vrais, mais les récentes manifestations ont montré qu'il ne s'attaquait pas qu'aux plus calme. Et je vous annonce tout de suite la couleur : il va aussi s'attaquer à son c?ur de cible. Ça a commencé la semaine dernière avec la carte scolaire et ça va se poursuivre très vite avec la réforme des retraites, donc les régimes spéciaux. Du coup, attendes vous à un peu de grabuge, on a rien sans rien ...
Réponse de le 04/06/2013 à 12:28 :
@Eleonore : Vous avez raison, il faut absolument supprimer le mille-feuilles administratif et les niches (toutes). Il faut aussi supprimer les privilèges (Voir http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202805129508-henri-guaino-toutes-les-fortunes-de-france-negocient-leurs-impots-572046.php : Incroyable et sans gène).
Réponse de le 04/06/2013 à 12:30 :
@Eléonore pour les avoirs dissimulés dans les SCI vous avez raison mille fois raison , la est une niche fiscale qui rapporterait des milliards à l'état et permettrait de relancer la consommation. Pour les régimes spéciaux je ne vous suis pas , car ces régimes permettent le protection des salariés face aux prédateurs. Ce dont le régime général ne sait pas se protéger, et c'est là où est le combat . Si le simple fait est d'être satisfait de détruire les retraites des autres, vous serez détruits inexorablement avec , les prédateurs sont forts de vous faire oublier votre intérêt propre et vous utilisent contre vous même. ( Voyez 2002 et ils sont tout le temps là pour souffler à l'unissons la place est bonne même au Sénat. La CFDT continue le service de démolition .)
Réponse de le 04/06/2013 à 12:33 :
un peu d'honneur svp. l'UMP d'avant mai 2012 donnait avec le gouvernement un chômage contenu, une croissance limitée certes mais POSITIVE, une baisse des impôts notamment l'IR. Quant à Jospin, lui a eu la chance d'avoir une croissance MONDIALE en 2000.2002 exceptionnelle mais moindre en France que nos voisins pourtant, et au lieu d'abaisser la dette ce personnage a préféré embaucher entre 2000 et 2002, UN MILLION de fonctionnaires ben oui il espérait leur voix pour les présidentielles, distribuer la CMU,, l'AME pour les étrangers et enfin summum RUINER nos entreprises avec les 35 heures (coût à l'époque 110 MILLIARDS de FRANCS par an). Donc assumez l'incompétence totale de vos sbires. et admettez même des gens comme vous, que la ruine arrive, d'ailleurs l'Allemagne,l'UE, l'OCDE, la BCE exigent que hollande fasse qq chose enfin commence à travailler. Mais chez les socialos se mot TRAVAIL sent pas bon, brrr mot de droite eux c'est plutôt assistanat, RSA, etc.....des voix, des postes et du pognon.
Réponse de le 04/06/2013 à 13:00 :
C'est vous qui manquez d'honneur. Lorsque l'on rend les clefs de la France après 10 ans en ayant doublé la dette (de 850 milliards à 1700 milliards) et mis le pays dans le chaos, le minimum à faire, c'est de se taire et d'éviter de donner des leçons. "Un chômage contenu", mais au plus haut, avec des effets négatifs pour 18 mois au moins, jolie bombe à retardement qui explose actuellement. "Une croissance limitée certes mais POSITIVE", comme un bon magouillage de chiffres avant une élection. "Une baisse des impôts notamment l'IR" après 5 années d'augmentation incessantes pour les plus pauvres, et des cadeaux type bouclier fiscal aux plus riches. Vous êtes la honte de ce pays et vous n'assumez pas vos responsabilités. Normal lorsque l'on ne connait pas le sens du mot Honneur.
Réponse de le 04/06/2013 à 13:34 :
@Mecatroid
Je ne suis pas du tout d'accord avec vous, aucun de vos posts ne sonne juste. Mais celui-là est le pire de tous. Avant de parler d'honneur, vous manquez clairement d?honnêteté. Puis opposer UMP et PS est stérile tant les 2 partis pratiquent la même politique qui depuis 40 ans coule la France.
Réponse de le 04/06/2013 à 13:44 :
@Mecatroid Vos analyses manquent totalement d'objectivité et perdent en crédibilité. Vous pouvez vous faire applaudir dans un congrès du parti socialiste avec de tels discours, mais pas face à des citoyens non encartés, qui sont confrontés à la réalité et qui sont éloignés des salons dorés de la république. Puisque vous citez Jospin, faites une analyse comparative entre son gouvernement et l'actuel, et vous pourrez rapidement énumérer la liste des dysfonctionnements, des incohérences, des erreurs, des renoncements, des maladresses, des mensonges, ... de l'actuel, et évitez svp d'utiliser ceux des gouvernements de droite pour justifier ceux de l'actuel. Les citoyens sont exaspérés par cette rhétorique.
Réponse de le 04/06/2013 à 14:14 :
Désolé pour la rhétorique, mais il faut se mettre au niveau du forum pour être compris. Je n'ai vu personne ici reconnaître honnêtement et avec honneur qu'en 10 ans l'UMP a mis la France au 36eme dessous, en doublant la dette publique de la France et en laissant une bombe à retardement au niveau du chômage. Commencer déjà par admettre vos fautes et votre complète incompétence avant de venir donner des leçons. Une fois que ce sera fait, je veux bien entamer un dialogue constructif.
Réponse de le 04/06/2013 à 15:23 :
@Mecatroid En tant que citoyen, je ne vois pas pourquoi je devrais assumer les erreurs des gouvernements UMP et ce qui vous donne le droit de me coller les qualificatifs que vous leur attribuez. Peut-être considérez-vous que les citoyens doivent assumer les erreurs des politiciens pour le seul motif que ces derniers ont été élus avec une majorité de voix, même si ces citoyens n'ont pas voté pour eux ? Comme donneur de leçon, c'est la citrouille qui se moque du potiron !
Réponse de le 04/06/2013 à 16:32 :
@droite familialiste: Et la dette a augmenté de 30% en 4 ans, en partie, á cause du sauvetage de certaines banques. Elles ont apparament remboursées l´argent prêté par les contribuables, mais ces derniers paieront les intérêts encore pour longtemps. On privatise les bénéfices, on socialise les pertes.
Réponse de le 04/06/2013 à 18:25 :
@Céline ils sonnent trop juste, comme la novlangue des communicants politiques
Réponse de le 05/06/2013 à 7:58 :
@Jazzies Faux ! Les banques sont très loin d'être irréprochables mais sur ce coup là votre argument est un bel exemple de sophisme. Les banques ont remboursé les prêts avec des intérêts au Trésor Public. Les emprunts d'Etat souscrits à un moment sont compensés par la non souscription un peu plus tard. Au final, entre les intérêts perçus et payés dans l'intervalle, le solde est en faveur du Trésor Public.
a écrit le 04/06/2013 à 11:12 :
Encore une fois une politique antifamiliale notoire. Les familles paient leurs impôts comme tout le monde, elles préparent l'avenir en élevant les enfants et supportent à ce titre des dépenses supplémentaires. Mais l'égoïsme de certains, leur manque de vision du futur alors qu'ils qui ne cessent de faire des cadeaux aux petits copains est affligeant! On ne construit pas un pays sur les ruines ou sur le mensonge.
Réponse de le 04/06/2013 à 11:29 :
@Sylla : Vous dites "Les familles paient leurs impôts comme tout le monde". En fait, c'est faux justement. A cause du (ou grâce au ) quotient familial, elles en payent moins. Quand aux familles riches, c'est encore plus vrai, car elles ont bénéficié du bouclier fiscal, ce qui abaissait encore les impôts; mais elles n'ont pas remboursé la différence, en tout cas pas tout. C'est Sarkozy qui a fait des cadeaux aux gros copains bien riches. Vous dites "On ne construit pas un pays sur les ruines ou sur le mensonge.". Et bien il va bien falloir, parce que Sarko a laissé derrière lui un champ de ruines, avec un chômage catastrophique et sur une si mauvaise pente, que 12 mois après son départ, on en ressent encore les effets. C'est bien le roi du mensonge. Je ne sais pas si les gouvernants actuels pourront y faire quelque-chose, mais au moins, jusqu'ici, ils prennent les bonnes décisions, qui sont forcément les plus impopulaires.
Réponse de le 04/06/2013 à 11:52 :
Mercatroid : Décidemment le bouclier fiscal vous énerve. je vous rassure je n'en n'ai pas bénéficié faisant parti des "riches" mais pas trop Quand au quotient familial il permet justement à certains de ne pas payer d'impôts.
Réponse de le 04/06/2013 à 12:00 :
@ Mecatroid : Avec le plafonnement les famille paient plus Une famille avec 3 parts (couple 2 enfants) et 90000 Euros à un taux d'imposition supérieur à celui d'un célibataire avec 30000 Euros, pourtant ils ont le même niveau de vie (30000 Euros par part).
Réponse de le 04/06/2013 à 12:06 :
@HLA : Oui, le bouclier fiscal m'a beaucoup énervé. Je suis comme vous, un riche (> 6500 ?) mais pas trop. L'Etat me réclame à moi jusqu'au dernier centime de ce que je dois aux impôts. C'est normal si tout le monde est traité pareil. Mais le fait de savoir que les plus riches échappent à la justice, c'est un peu énervant non ? Voir Sarkozy dilapider les ressources et creuser le déficit au delà du possible, cela ne m'a pas trop amusé ...
Réponse de le 04/06/2013 à 12:08 :
Arrêtons le clivage gauche droite et analysons de façon rationnelle la situation. Sarko a été mauvais et hollande et ses amis aussi. On ne peut pas demander toujours aux mêmes personne ( qui tire la consommation vers le haut) de participer au redressement des finances. Les décidons prisent conduisent au chômage et à la réduction de la consommation. Il fallait s attaquer au fraudes aux allocations et de déficite il n y en aurait point....car beaucoup de personne bénéficie d allocations qu elle n aurait du avoir.,le gouvernement ne comprend qu il faut arrêter de taxer les français ce n est pas la solution...
Réponse de le 04/06/2013 à 12:36 :
@Houri et HLA : La où je suis d'accord avec vous, c'est qu'il devrait régler les problèmes dans l'ordre, en s'attaquant autant aux dépenses qu'aux recettes. L'officine Hadopi inutile, le mille feuilles administratif (Région, Département, Commune), les niches fiscales, les aides à l'emploi mal rentabilisées ((Aide publique au développement de 3,12 milliards, Égalité des territoires, logement et ville de 8 milliards, Solidarité, insertion et égalité des chances de 13,4 et Travail et emploi de 10,3 milliards). Il y a un système automatique pour flasher les automobilistes qui roulent à 52 km/h, mais rien contre les malversations de la finance. etc...
Réponse de le 04/06/2013 à 14:02 :
@Mecatroid Finalement, vous êtes d'accord avec les citoyens, à condition de laisser le gouvernement actuel traiter ces problèmes à son rythme et à ses conditions: en remplaçant l'Hadopi par un organisme de contrôle de l'internet au sein du CSA, en remodelant le mille-feuille à la convenance des barons locaux, en réduisant les niches fiscales de façon très ciblée pour certaines catégories, en réorientant l'aide à l'emploi par des canaux de distribution sous contrôle d'alliés politiques et en réprimant les malversations d'une partie de la finance, en particulier celle qui dérange politiquement.
a écrit le 04/06/2013 à 11:09 :
en plus utiliser le quotint familial prouve qu'on s'éloigne de la vraie économie possible en prélevant les impots à la source:
plus d'échapatoir à l'impot
possibilité de réduire les fonctionnaires des impots et de reporter les postes sur d'autres plus utiles
diminuer les couts fixes que sont les centres d'impots
faire entrer une trésorerie mensuelle

mais les politiques en premier ne pourraient plus magouiller alors on dit que c'est compliqué, notamment à cause des calculs dues au quotient familial

a écrit le 04/06/2013 à 11:08 :
Toujours la même litanie faire payer les plus riches dans le cadre de la justice sociale. Ok ! Mais jusqu'où et jusqu'à quand ? Un certain nombre de riches risque de ne plus l'être prochainement. Etape suivante : remboursement des frais de santé en fonction du salaire, alors que les plus riches payent déjà d'avantage ce service dans la mesure où leurs charges sociales sont plus importantes pour un même remboursement, double peine. Notre cher Président a sans doute encore plein d'idée pour faire participer ces "salauds" de riches.
Réponse de le 04/06/2013 à 11:20 :
HLA : Jusqu'à où. Et bien pour commencer, jusqu'à ce qu'ils aient fini de rembourser les milliards qu'on leur a donné (des chèques versés) dans le cadre du bouclier fiscal. Ce serait déjà un bon début. Vous dites "Un certain nombre de riches risque de ne plus l'être". Vous rendez vous compte qu'un certain nombre de pauvres risque de ne plus être, tout simplement, de ne plus exister, de mourir ? Vous rendez vous compte de l'énormité de vos propos ?
Réponse de le 04/06/2013 à 11:33 :
MERCATROID . L'appauvrissement des riches n'a jamais rendu les pauvres plus riches. la plus part de sriches que vous évoquaez n'ont jamais bénéficié du bouclier fiscal. Est-on riche toujours par hasard et par "chance" ?. Pas mon métier je gagne très correctement ma vie et au travers de celui-ci je participe aussi à aider les autres et notamment les plus pauvres.
Réponse de le 04/06/2013 à 11:57 :
@HLA : Je n'ai jamais dit que la situation des pauvres était liée à la situation des riches. Je vous est simplement invité à comparer les situations des 2 populations pour vous aider à déterminer laquelle était le plus à plaindre, et le plus en danger. Pour les riches, le risque est de de devenir moins riches. Pour les pauvres, le risque est de mourir. Les 12% les plus riches (puisque c'est eux qui sont concernés par cette loi) n'ont pas tous bénéficié du bouclier fiscal, mais la plupart (de 15 000 foyers en 2006/2007 à 13 000 en 2010/2011). Que l'on soit riche par hasard ou par chance n'entre pas en ligne de compte, à partir du moment où c'est légal. Tout le monde doit être traité à la même enseigne, et contribuer à l'Impôt progressif en vigueur en Europe (exponentiel donc, et non linéaire). Moi aussi, je gagne très bien ma vie, mais je ne supporte plus de payer des impôts considérables alors que des plus riches que moi n'en payent pas ...
Réponse de le 04/06/2013 à 12:08 :
C'est vrai que grâce à nos politiques de redistribution massive et d?assistanat à outrance mises en place, on a éradiqué la pauvreté, permis l'intégration réussie des immigrés, fourni une éducation de qualité à tous. Etc. Ah bah tiens, non en fait, ce sont des échecs complets. Donc prélevons encore plus, ça finira bien par marcher, c'est cela votre brillante stratégie ?
Réponse de le 04/06/2013 à 12:40 :
@claude34 : La pauvreté a beaucoup augmenté en France ces 10 dernières années seulement. Avant, c'était plutôt meilleur. L'éducation en France est l'une des meilleures, bien que perfectible. Nous n'avons pas à rougir de ce coté là, juste à maintenir le niveau. Les éléments que vous citez sont plutôt des réussites. Vous oubliez de citer nos vrais échecs : L'emploi et nos entreprises. Nos chefs d'entreprises sont incapables d'avoir des stratégie qui vont nous amener des bénéfices, du succès, et donc de l'emploi (voir PSA par exemple).
Réponse de le 04/06/2013 à 18:14 :
Revoilà la litanie étatiste et interventionniste qui désigne l'ensemble des entrepreneurs comme les responsables de tous nos malheurs. Allons donc ! Nos gentils politiciens sont blancs comme neige ! Bien sûr ! Racontez çà à vos enfants mais pas aux lecteurs de la Tribune !
a écrit le 04/06/2013 à 11:03 :
Allez, je me lache avec une petite question juridique mais incontournable et cela même si l'on fait abstraction du fait que les comptes de la CAF ne sont pas ceux du Trésor public.
En effet, Il existe en droit une règle dite de la non-affectation affirmée à l'article 18 de l'ordonnance du 2 janvier 1959.
Elle interdit l'utilisation d'une recette déterminée pour le financement d'une dépense déterminée.
En gros on ne peut pas dire, la recette X (par exemple le supplément d'impôts payé à raison de l'abaissement du quotient familial) va financer la dépense Y (les comptes des caisses d'allocations familiales).
Donc ce n'est sérieusement je voudrais qu'on m'explique comment la branche famille va être équilibrée par cette nouvelle mesure.
a écrit le 04/06/2013 à 10:58 :
le déficit de la branche famille : 2 milliards d'euros.
Mais comment ça se fait un tel déficit ?
Réponse de le 04/06/2013 à 11:11 :
La réponse est simple et bien connue : 10 années d'UMP au pouvoir.
a écrit le 04/06/2013 à 10:56 :
ce gouvernement a fini par réussir à prélever les gens qui travaillent et paye pour tous les assistanats en tout genre de ce pays AU DELA DU SUPPORTABLE. La fin sera très douloureuse... Attention, la définition d'un riche pour Hollande sera bientôt à partir du smic!
Réponse de le 04/06/2013 à 11:09 :
Quand la France était France on ne parler pas d'assistanat mais de fraternité...! Qu'est-ce qui a pu changer les choses?
Réponse de le 04/06/2013 à 12:10 :
L'évolution du monde. La fraternité c'est valable localement (le village, la famille), pas dans une économie mondialisée où "les autres" ne vous renverront jamais l'ascenseur. Les nouvelles valeurs mondiales sont "responsabilité, efficacité, respect". Au trou la liberté (tout le monde l'a), l'égalité (impossible) et la fraternité.
a écrit le 04/06/2013 à 10:53 :
J'invite chacun à s'intéresser aux dernières mesures qui ne font pas de bruit, soit disant pour lutter contre la délinquance financière ou pour moraliser la finance, destinées en fait à restreindre les libertés des citoyens et à les contrôler davantage. Demandez-vous aussi pourquoi les gouvernements successifs entretiennent à grands frais un corps de gendarmerie reparti sur tout le territoire, qui fait double emploi avec les forces de police nationale. D'ailleurs pourquoi les gendarmes sont -ils dotés d'armes de guerre et entrainés au combat ?
Réponse de le 04/06/2013 à 11:17 :
@Dictature rampante : Les gendarmes sont des militaires, pas des policiers. Ils répondent à des missions et à des menaces différentes. Ils est logique qu'ils soient dotés d'armes de guerre et entrainé au combat, seul le contraire serait étonnant. Les nouvelles menaces terroristes que nous affrontons doivent trouver en face un dispositif adapté, et en France, c'est le cas. Il y a des imperfections, mais c'est normal et nous devons travailler à améliorer cela. On peut s'étonner de voir les gendarmes faire la circulation ou traquer les excès de vitesse, mais il en va de même pour la police, qui devrait plutôt s'attaquer aux délinquants. La finance doit faire l'objet de contrôles plus poussés, que vous soyez d'accord ou pas ...
a écrit le 04/06/2013 à 10:48 :
super, toujours les mêmes qui trinquent et pendant ce temps on continue à donner aux familles qui font des enfants pour les alloc et les laissent dans la rue pour augmenter la délinquance de demain!!!
il fallait plafonner les aides à 3 ou 4 enfants maxi!
après c'est à chacun de voir!
Réponse de le 04/06/2013 à 11:33 :
Il faut effectivement limiter les abus. Nous sommes déjà beaucoup trop en France, et la politique de la natalité et de la famille à tout va est d'un autre siècle. Il serait effectivement intéressant de limiter les allocations à 2 enfants. Mais attention : Ce serait encore une mesure courageuse et donc impopulaire. Vous allez vous prendre toutes les associations cato sur le dos ...
a écrit le 04/06/2013 à 10:34 :
il nous avait dit qu'il n'aumenterait pas les impots
3 Juin : il les augmente
Hollande = Menteur
NB : et j'espère que cette fois ci la censure pro hollande laissera passer ce commentaire
Réponse de le 04/06/2013 à 10:53 :
Le roi de la petite blague a encore frappé quand il nous dit qu'il:est attaché à la poliitique familiale. On imagine ca que cela serait s'il ne l'était pas! N'étant pas un farceur je préfère lui dire que nous ne sommes pas du tout attachés à sa personne.
Réponse de le 04/06/2013 à 10:57 :
Et alors, comment vous expliquez le déficit de la branche famille ??? Où part cet argent ??
a écrit le 04/06/2013 à 10:28 :
Tu parles, c'est la trouille d'affronter encore les réacs et les néo réac de droite et le concert des cathos de droite, c'est tout. Les socialistes ont encore augmenté les impôts et les impôts des classes moyennes d'abord. Plus menteurs et faux culs que les socialos y a pas. Je dis désormais aux jeunes qui ont du talent ne restez pas en France, résidez en Europe là où les impôts sur le revenu ne sont pas confiscatoires, et travaillez partiellement en France ou résidez partiellement en France. Lamentable dirigeants politiques français. Ce qui est injuste c'est que des familles aux revenus suffisants, élevés ou très élevés touchent des allocs, ou même qu'on encourage des familles de plus de 2 enfants, ce concept est dépassé.
Réponse de le 04/06/2013 à 12:03 :
Ec?urant Plus menteur et faux culs que les socialos y a pas . Et bien si justement la droite regardez ce qu'a fait Sarko et sa bande de la France et ensuite regardez le vote rigolo pour élire Coppé à la tête de feu L'UMP !!!!
Réponse de le 04/06/2013 à 12:16 :
J'ajoute que c'est une injustice totale car les classes moyennes de la région parisienne vont s'en prendre plein la figure, cette mesure va profiter aux classes moyennes de province où on gagne moins mais où le cout de la vie est très nettement moins élevé, en plus les classes moyennes de province ne dépensent rien ou pas grand chose, elles économisent comme des rentiers pour investir dans... l'immobilier de rapport et donc pour profiter des avantages consentis à l'immobilier type Duflot. Moralité ces gens ne paient pas un radis d'impôt ou pas loin et touchent les allocs. Il y a donc une discrimination, cette mesure est purement électorale elle ne tient pas compte de ceux qui produisent et qui créé de la valeur, car majoritairement en province dans les classes moyennes comme on dit, on a principalement des fonctionnaires et des employés de banque, on roupille sauf pour gérer ses petites affaires bien rentables et pour profiter de la vie de province...avec ça la France est mal barrée au plan de la compétition mondiale..
a écrit le 04/06/2013 à 10:27 :
"Elle ne concerne que 12% des ménages, les plus aisés" => c'est un mensonge! Comment peut-il dire ça? La politique familliale touche les familles sur une période de 20 à 25ans (voir plus pour les familles nombreuses). Leurs revenus évoluent et ne sont pas figés. De nombreuses familles aujourd'hui épargnées, notamment des jeunes couples en début de carrière, seront touchés dans les années à venir. Cette mesure est beaucoup plus large que ce que les menteurs qui nous gouvernent veulent faire croire.
Réponse de le 04/06/2013 à 11:12 :
Un peu de réflexion vous aurait amené à la conclusion qu'une baisse du quotient familial à 1500 ? touche effectivement 12% des familles les plus riches. Il n'a jamais dit que la politique familiale dans son ensemble concernait12% des familles !
Réponse de le 04/06/2013 à 11:35 :
@Bobo : Je pense que "Mensonge" fait exprès de ne pas comprendre. C'est mesure est saine et logique, elle doit être appliquée au plus vite.
Réponse de le 04/06/2013 à 15:07 :
+1 @Mensonge Vous avez raison de soulignez que les 12 % annoncés correspondent à une photo instantanée et ceux qui ne sont pas concernés aujourd'hui peuvent le devenir demain, en particulier les jeunes qui débutent actuellement. Les principaux gagnants sont les plus âgés qui ont bénéficié à plein du QF par le passé et qui ne seront bientôt plus concernés du fait du départ des enfants du foyer. La vraie injustice de cette décision est d'ordre générationnel.
a écrit le 04/06/2013 à 10:23 :
Pour Hollande c'est toujours "plus juste" quand ce sont les autres qui paient. Se poser la question pourquoi doivent-ils payer plus ou meme si ce faisant cela contribue au developpement du pays, ce sont des questions qui depassent son entendement..... Mais comment est-il possible d'avoir elu un president pareil?.... Il est vrai que Sarko ne valait pas grand chose, mais Hollande c'est bien pire.
a écrit le 04/06/2013 à 10:22 :
Totalement d'accord avec vous. La branche famille n'est pas en déficit, c'est un mensonge! La vérité est que l'on met à la charge de la branche famille des dépenses qui concernent les retraites!!!
Réponse de le 04/06/2013 à 10:55 :
Exactement. Cette mesure est une augmentation d'impôt destinée à financer les retraites.
A quand de vraies réformes de fond, dont la France a tant besoin ?
a écrit le 04/06/2013 à 10:20 :
Une fois de plus le président Hollande est un menteur et enfume les français en déclarant : nous devons en finir avec le déficit de la branche famille : 2 Milliards.......la vérité est tout autre et les riches (qui travaillent plus) vont payer plus d'impôts pour réduire uniquement le déficit budgétaire de l'état, car pour l'heure Hollande et ses comparses ne se sont pas encore attaqués aux dépenses structurelles :

La vérité sur la branche famille la voilà : le déficit n'est pas dû aux aides familiales à proprement parler. Plutôt à l'obole de 4,4 milliards d'euros que verse, depuis 2011, la Caisse nationale des allocations familiales, tête de pont des CAF, aux régimes de retraite afin de financer la majoration de 10 % des pensions de retraite versées aux parents de trois enfants ou plus.
a écrit le 04/06/2013 à 10:20 :
N'était-il pas plus simple de soumettre les allocations familiales à l?impôt sur le revenu?
a écrit le 04/06/2013 à 10:06 :
Entre réduire la dépense publique ou augmenter les impôts, le choix de FH est toujours augmenter les impôts car c'est plus simple. Cela n'a absolument rien à voir avec la véritable justice! Les français commencent à souffrir de ce gouvernement mou et paresseux qui ne va pas au fond des choses, fait de la "justice" en vrac, des demi-mesures qui vont toutes dans le sens de la baisse du pouvoir d'achat. A force de prononcer ce mot 'justice", FH dévalue cette vrai valeur qui ne peut être restaurée que par une justice vraiment indépendante de l'exécutif. Ce n'est pas à FH de juger de ce qui est juste, son vrai rôle est de renforcer la cohésion sociale et établir des conditions favorables au travail et à la prospérité. Le reste est du pipeau.
Réponse de le 04/06/2013 à 11:41 :
@FHDmission : Je suis assez d'accord avec votre analyse sur certains points : Pas assez de réduction de la dépense publique, Il faut aller au fond des choses, les politiciens qui galvaudent les mots, la nécessité de renforcer la cohésion sociale et d'établir des conditions favorables au travail et à la prospérité. Il faudrait commencer par supprimer un niveau administratif (Région, Département, Commune), et supprimer l'ensemble des niches fiscales. On y verrait bien plus clair et l'argent reviendrait ...
a écrit le 04/06/2013 à 10:02 :
Pourquoi l'Etat emprunte sur les marchés à un taux très bas ? Ce n'est pas la santé de notre économie, surtout pas nos déficits publics qui les rassurent, c'est tout simplement la capacité de l'Etat à lever et à collecter de nouveaux impôts en allant piocher dans les bas de laine des Français. Un savoir faire historique qui puise ses sources dans la royauté et qui perdure sous la monarchie républicaine !!!
Réponse de le 04/06/2013 à 10:18 :
Très juste.
a écrit le 04/06/2013 à 9:56 :
Une entourloupe, voilà ce qu'est cette mesure. Hollande avait promis qu'il n'y aurait pas d'impôt supplémentaire en 2013. Effectivement, ce n'est pas un imôt nouveau, c'est une augmen,tation des impôts pour certains. Hollande trompe les Français et joue sur les mots. Mensonge et fourberie.
Réponse de le 04/06/2013 à 10:30 :
Ce n'est pas une augmentation d'impôt, c'est du rabotage de niche fiscale.
a écrit le 04/06/2013 à 9:49 :
Marrant : hier on nous montre que cette mesure va rapporter 915Millions, et aujourd'hui on nous dit qu'il faut en finir avec le déficit de la branche famille qui est de 2Milliards ... Tout en augmentant certaines dépenses !!! Comme quoi, pas besoin de savoir compter pour être chef de l'état.
a écrit le 04/06/2013 à 9:44 :
Y?en a marre de payer les inconséquences de ces personnes qui ne savent pas gérer ce pays.
Tous les mois il y a une augmentation d'impôts.
Bientôt nous seront à 100% de prélèvement!!!
Il n'y a aucune justice dans les augmentations perpétuelles des impôts.
De plus cela n'est que du bricolage, a quand de vrais reformes de l?administration (qui engloutie toutes les ressources de ce pays) comme dans les pays concurrents!!!
a écrit le 04/06/2013 à 9:40 :
s'il veut parler de JUSTICE alors toutes les aides doivent etre DECLARABLES ;
a écrit le 04/06/2013 à 9:37 :
En même temps, nous devons en finir avec le déficit de la branche famille : 2 milliards d'euros", souligne-t-il, relevant que "la sécurité sociale emprunte pour payer les prestations familiales". "Si mes prédécesseurs l'ont admis, moi, pas", tranche ainsi le président Hollande.

cela est totalement faux !!!! La CNAF paye pour les retraites qui ne sont pas de la politique familiale 3,5 Mds d'euros par an. En vrai la CNAF n'est pas en déficit !!!!

Mr Hollande vous mentez aux Français !
a écrit le 04/06/2013 à 9:33 :
au lieu d'attaquer la finance comme il l'avait promis (car il n'en a pas le courage), Hollande attaque les famille! quel lâche!
Réponse de le 04/06/2013 à 10:10 :
Ça commence aussi par un F, comme Francois et FRancais
a écrit le 04/06/2013 à 9:29 :
"Réduire l'avantage fiscal" comme il dit c'est faire payer un nouvel impôt à des familles avec 1 enfant pour financer des retraites, quel talent !
a écrit le 04/06/2013 à 9:28 :
Cela ne concerne que les " riches " de plus de 5800 Euros de revenus. on constate déjà a quel niveau le riche se situe en France. mathématiquement ne niveau des " riches " baisse au fur et a mesure des taxations nouvelles. c'est en solde net après impôts et charges de toutes sortes qu'il faudrait utiliser cet adjectif
Réponse de le 04/06/2013 à 10:30 :
A quand une étude sur le revenu net fiscal disponible des Francais. La justice c'est aussi prendre en compte la multitude d'aides et allocations diverses versées à une majorité de citoyens et qui ne sont pas imposables. La justice c'est aussi cela...
a écrit le 04/06/2013 à 9:28 :
Pauvres petits riches qui devront payer davantage d'impôts ! On voit, à lire les réactions sur la Tribune, que les mêmes riches ne sont que des gens égoïstes et rapaces. Heureusement que le PS met fin à leurs privilèges éhontés.
Réponse de le 04/06/2013 à 9:51 :
D'ailleurs on devrait taxer tout le monde de façon à ce que tous ne dispose qu'au maximum du SMIC pour vivre. Et sur ce SMIC on prélèvera encore les impôts locaux, la taxe foncière, la TVA, ...
a écrit le 04/06/2013 à 9:22 :
Vive la Justice, Vous avez raison j'ai connu cela en 1967 à 1973 , je l'ai dit deans ce journal
les salariés, même smicard (un couple 2 salaires) vont payer, mais les politiques pour
montrer aux oisifs, en citant qUE Les gros salaires vont payer plus. Faux archi faux
Attendons l'arrivée des feuilles d'impots sur les I R pour entendre les pleurs. Pour les
revenus 2013 Flamby, va-t-il laisser le calcul sur la base 2010 ? De plus on paye sur la
CSG alors que l'on ne perçois pas cette somme. Notre Président lors de la déclaration de
l'ISF a-t-il inclus le capital de Mme Trierweiller ? Car le paradoxe Français, on ne peut
inclure sa concubine comme personne à charge, pour l'ISF son capital doit être déclaré ?
a écrit le 04/06/2013 à 9:22 :
alors il faut que toutes les aides soit déclarables au revenu QUI SONT LES PAUVRES les assistés ou ceux qui paient partout se cassent le derriére à travailler mais n'ont doit à rien quand on parle de justice , il faut aller jusqu'au bout.
a écrit le 04/06/2013 à 9:20 :
il aurait pu ajouter : plus pauvre;
a écrit le 04/06/2013 à 9:18 :
les familles à enfant unique qui ne touche pas d'allocations paieront quand même plus d'impôts ! Où est la justice ?
Réponse de le 04/06/2013 à 9:53 :
La justice est une notion à dimension variable en fonction de l'individu qui l'exerce et/ou la subit.
a écrit le 04/06/2013 à 9:17 :
il aurait fallu aller plus loin en plafonnant à 1000 euros ce serait plus juste
Réponse de le 04/06/2013 à 9:34 :
on sent le célibataire endurci
Réponse de le 04/06/2013 à 10:00 :
Si tel était le cas, non seulement il aurait proposé la fin du quotient familial, mais également celle des allocations (ce qui pour le coup serait vraiment une mesure de justice). Pensez un peu à ces couples qui désirent des enfants, qui sont prêts à payer très cher ce privilège et qui entendent les autres geindre que l'état n'est pas assez gentil avec leur famille.
Réponse de le 04/06/2013 à 10:27 :
Carrément ! Bonne gestion ne revient pas à célibataire endurci. D'ailleurs la natalité forte qui est forcément un atout relève du mythe. En effet, si tous ces enfants ne deviennent pas lors de leur vie active ce que l'on appelle en éco du "capital humain productif" alors ces nouveaux nés d'aujourdhui pèseront eux aussi sur les comptes sociaux ... Or nous avons tous ici de quelle manière notre pays traite ces jeunes
a écrit le 04/06/2013 à 9:14 :
Notre flamby national devrai plutot s'attaquer a notre fiscalité complexe et faire le prelevement a la source?
a écrit le 04/06/2013 à 9:01 :
Le principe de la réduction du quotient familial ne présentant que des qualités, on peut s'attendre à un nouveau coup de rabot sous peu ! La classe moyenne est avertie...
a écrit le 04/06/2013 à 8:45 :
Je ne vois pas en quoi cette mesure est juste !
Par exemple les foyers avec 1 enfant qui ne perçoivent rien devront en plus payer...
La fiscalisation pure et simple des allocs aurait été sans doute plus en accord avec le leitmotiv de notre Président : "Justice sociale".
Et nous ne sommes sans doute pas au bout de nos surprises avec les effets pervers de cette réforme. Efficace en matière de rentrées d'argent, sans aucun doute!!!
Réponse de le 04/06/2013 à 10:10 :
A la base, sur une planète surpeuplée, une politique nataliste est suicidaire. Donc il est bien temps de mettre un terme à ces privilèges fiscaux d'un autre age (vous savez, celui ou avoir un pays surpeuplé fournissait de la chair à canon pour les guerres et servait de prétexte pour coloniser les pays voisins).
a écrit le 04/06/2013 à 8:42 :
M. Le Président avec le respect que je dois à l'homme mais pas à la fonction si celle-ci à une parole qui n'est pas avec la réalité du discours et pour cela je vous ramène au rapport du COR sur les retraites qui parlent du coût supplémentaire des retraites pour les ayants droit ayant eu 3 enfants avec une exception très française la prise en compte même si malheureusement l'enfant est mort né.
Je mets en copie pourquoi la branche famille de la CAF à un déficit cela n'est pas en relation directe avec la branche famille mais avec la retraite. Je vous pris également de noter que cela a été clairement dit par le président de la CAF sur une cha^ne économique hier.

"Le gouvernement recherche des solutions pour combler le déficit de 2,2 milliards d'euros de la branche famille de la Sécurité sociale. « En 2011, la Cnaf a dépensé 4,381 milliards d'euros au titre de la majoration de pension [...], contre 3,6 milliards d'euros en 2010 et 2,883 milliards d'euros en 2009. Cette dépense a ainsi progressé de 83,6% depuis 2008 », souligne le rapport Fragonard".
Fin 2011, on comptait, il est vrai, 8,1 millions de bénéficiaires de la majoration de pension pour enfant parmi les assurés du régime général et des régimes alignés.
M. Le Président oui vos prédecesseurs n'ont pas mais comme l'on fait tous les gouvernements et Présidents depuis 40 ans préviligiés le présent pour le bulletin de vote au détriment de l'avenir de la France.
En tant qu'homme politique sorti d'une école dont les résultats en matière politico-économique sont non pas discutables mais exclusivement négatifs vous avez participé à ce déclin de notre chère France.
Je pense que vous ne pouvez pas employer le mot juste pour la socièté française pas plus vos amis de l'UMP et autres partis du profit personnel car un seul cas résume le que la classe politqiue ne participe pas à la justice sociale si ce mot a encore un sens dans notre pays en dehors des discours politque pompeux , COMMENT POUVEZ PARLER DE JUSTICE LORSQUE LA TOTALITE DES ELUS, DONT VOUS ETES UN REPRESENTANT DEPUIS DES DECENNIeS, NE PARTICIPE PAS FINANCIEREMENT A LA JOURNEE SOLIDARITE.
Je vous propose de prendre une demi journée loin des dorures de la République devant une feuille blanche et un stylo et d'écrire ce que signifie pas sur le plan politique mais sur le plan humain: JUSTICE SOCIALE et de lister les besoins des citoyens par commencer ceux dont la vie bascule par le chômage et de mettre les moyens réels pour stopper cette grangrène dont aujourd'hui vous avez avec votre gouvernement et vos elus une part de responsabilité m^me si j'en conviens vos prédecesseurs, aussi dans le discours mais peu dans l'efficcaité, ont aussi leur responsabilité.
Le courage politique n'est pas le discours sans lendemain car demain comme tout être vous ne serez plus, le plus tard possible je vous le souhaite ,alors ne pensez pas à 2017 cela m'est insuportable d'entendre que certains de vos amis et ministres pensent à demain alors qu'aujourd'hui il ,manque du pain sur la table.
Le courage politique c'est de mettre de l'ordre dans l'Etat c'est de supprimer rapidement les étages de la politiques nationales et régionales etc etc et si vous manqnuez de courage pour effectuer ces actions alors ayez le courage de laisser votre place à ceux qui ne r^veront pas de demainà une nouvelle élection mais à ceux qui par UN SEUL MENDAT REMETTRONS LA FRANCE DANS L'ECONOMIE MONDIALE, le reste n'est que foutaise c'est à dire politico- politicienne dont notre pays subit les conséquences depuis 40 ans Avec tous mes respects.
a écrit le 04/06/2013 à 8:14 :
Je suis le "Parti de la redistribution", a certains je prends 3 et je redonne 1 et j'attends à ce que l'on me dise "merci", à d'autres, je donne 2 et j'attends à ce que l'on vote PS.
Pour combler le déficit de la branche famille, j'ai donc logiquement opté pour l'augmentation des impôts pour pouvoir continuer à avoir des électeurs.
Tant pis si dans 5 ans les comptes se retrouvent de nouveau dans le rouge... suite à un appauvrissement des classes moyennes. Mon objectif est à 4 ans. Je suis le parti de la démagogie, des bobos, des syndiqués, des étrangers, de l?insécurité et du chômage.
a écrit le 04/06/2013 à 8:13 :
Nous les classes moyenne on se fait raqueter sans cesse par ce pouvoir et pire ... on nous répète 1000 fois par jour qu c 'est juste . Qu'avez nous fait de si répréhensible pour mériter cela ?
Réponse de le 04/06/2013 à 9:17 :
@stop : ce qui répréhensible est d être riche , FH avait prévénu ! Il n aime pas les riches et être riche c est 4000e par mois.
Réponse de le 04/06/2013 à 16:09 :
Mais ces réductions ne sont pas pour les classes moyennes, elles sont pour les 12% de familles aisées!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :