Chômage : "nous sommes encore loin du but" prévient Jean-Marc Ayrault

 |   |  181  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pour le Premier ministre Jean-Marc-Ayrault, la bataille de l'emploi est encore loin d'être gagnée, malgré une stabilisation inattendue taux de chômage en mai.

"Nous sommes encore loin du but, c'est une accalmie mais elle doit nous conduire à nous mobiliser encore davantage", a insisté le Premier ministre Jean-Marc Ayrault en visite à Fort-de-France. Pour le locataire de Matignon, "il y a encore beaucoup trop de gens au chômage, beaucoup de jeunes, beaucoup de chômeurs de longue durée".

"Il faut continuer à se battre"

Après deux ans de hausse continue, le nombre de chômeurs a marqué une pause en mai, avec seulement 100 demandeurs d'emploi sans activité de plus en métropole, soit néanmoins un nombre toujours record de 3,26 millions. "Nous avons un défi, il faut continuer à se battre", a lancé le chef du gouvernement, pour qui il "faut continuer à mettre en oeuvre toutes les décisions qui ont été prises" comme les emplois d'avenir ou les contrats de génération. "Quels que soient les chiffres, la tendance est beaucoup trop haute. Nous sommes encore à un haut niveau de chômage, il ne faut pas se leurrer", a-t-il dit.

LIRE AUSSI Le chômage se stabilise en mai à un niveau record

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/07/2013 à 14:32 :
En tant qu'allemand et fonctionnaire je me dis que pour le moment, grâce a nôtre excédent de la balance commerciale de 16 Milliards PAR MOIS en moyenne et ceci depuis plus de 16 ans, nous profitons plus que quiconque de l'UE et de l'Union Monétaire, ceci aux dépens des pays moins favorisés que nous. Les quelques petits milliards que l'Allemagne doit verser à Bruxelles tous les ans ne sont rien par rapport à l'excèdent commercial que nous réalisons grâce à cette petite cotisation. Excèdent commercial énorme qui nous permet d'exporter nôtre chômage vers les pays de l'union monétaire économiquement plus faibles et qui, a cause des traités imposés à l'UE et surtout à l'Union Monétaire par l'axe franco-allemand, ne peuvent ni empêcher ni taxer l'avalanche de produits Made in Germany, Made in China, Made in Korea, etc., etc., qui étouffe et empêche leurs propres économies de se développer. Les bénéfices ainsi réalisés dans les pays sur-endettés, y compris la Grèce, le Portugal, l'Italie et la France étant souvent réinvestis par nos grandes entreprises hors de la Zone Euro, souvent dans les pays de l'ancien bloc soviétiques que nous sommes en train de coloniser d'ailleurs en rachetant tout ce qui est privatisé, ce qui va nous donner le contrôle économique sur ces pays. Que la Grèce, l'Espagne, le Portugal et autres affichent un chômage des jeunes qui dépasse déjà les 50% n'intéresse ni M Weidmann, ni M Sarrazin, ni ma pomme, et Merkel s'en balance, en fait cela nous arrange, nous récupérons ainsi l'élite de ces pays, puisque nous manquons de jeunes hautement qualifiés.
a écrit le 28/06/2013 à 11:28 :
No S..............!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! wao, il est fort le 1er des sinitres
a écrit le 28/06/2013 à 11:00 :
Ca va encore exploser à la rentrée se septembre avec l'arrivée de 200.000 jeunes fraîchement diplômés sur le marché du travail... Il faut plus que jamais partir. J'ai arrêté de compter le nombre de gens dans mon entourage diplômés depuis 2 ans qui ont trouvé des postes à responsabilité à l'étranger, postes qu'ils n'auraient jamais pu espérer obtenir en France avant 10 ans d'expérience, et encore. La faute à un marché du travail français trop concentré, trop segmenté et qui fait la part belle aux vieux. Une gérontocratie en somme.
a écrit le 27/06/2013 à 19:31 :
Les chiffres du chômage qui ne sont pas donnés :
Le nombre de radiations
Le nombre de seniors de plus de 57 ans
Le nombre de personnes qui sont obligés de prendre leurs retraites
Le nombre de personne qui avait un CDI et qui ont un CDD ou sont intérimaires
Le perte de salaire qui est de l ordre de 20%.
Les cas proches que je connais:
une personne de 59 ans qui a ses trimestres et qui est harcelé par Pôle emploi.
Un personne qui a retrouvé un emploi en CDD après 6mois avec une perte de salaire de 30% et qui est largement en dessous des chiffres habituel dans la région. Le même personne avait été radié soit disant pour non présentation à un rendez vous alors qu il c est présenté au pôle emploi mais sont réfèrent était absent.
À ce tarif oui le chomage baisse.

a écrit le 27/06/2013 à 16:53 :
Comme le vacancier en VW combi qui au pied du Mont Blanc dit "c'est haut" !
a écrit le 27/06/2013 à 12:12 :
Il vient de découvrir l'eau chaude...
a écrit le 27/06/2013 à 11:59 :
Le " loin " se mesure en années lumières ....? ou en kilos de désinformation socialiste...?
a écrit le 27/06/2013 à 11:33 :
si cette relative stabilité provient des contrats aidés,donc payés avec nos impôts,il n'y a pas lieu de s'en réjouir,bien au contraire,mais de craindre pour notre avenir.
a écrit le 27/06/2013 à 11:08 :
La raison de la stabilisation du chômage est très simple: radiations de masse à pôle emploi,sans la moindre explication à ce sujet ! C'est ce qui est arrivé à un de mes amis pour "non présentation a un entretien", alors qu'il n'a jamais reçu la convocation. Résultat : radié pendant deux mois avant de pouvoir se réinscrire. Dans ces conditions, évidemment qu'ils vont nous sortir une bonne stat pour les municipales de 2014 ! Vous n'avez pas l'impression qu'on nous prend pour des quiches ?
Réponse de le 27/06/2013 à 13:24 :
Parfaitement exact. De nombreuses personnes ne pointent plus car ils savent bien que c'est foutu. Ou le mensonge socialo-bolchévique pour trafiquer les statistiques... Les Français ne se rendent même pas compte qu'ils emploient les méthodes de l'ex-URSS... !
a écrit le 27/06/2013 à 11:03 :
Loin du but, pas seulement pour le chômage...pour tout!
a écrit le 27/06/2013 à 10:07 :
Quand on appelle bataille une guerre, on a peu de chance de l'emporter.
a écrit le 27/06/2013 à 10:04 :
On dirait une 'rafarinade'...mais la lumière brille au fond du tunnel!
a écrit le 27/06/2013 à 9:58 :
Il fait bien de nous prévenir, pis au lieu de s'approcher du but il ferait mieux de dégager.
a écrit le 27/06/2013 à 9:41 :
Demain, l'on réduit les prélèvements obligatoires de 57 à 30 %, l'on plafonne les taxes au même niveau. La France repart. Ce n'est pas en créant des emplois publics supplémentaires - qui auront pour effet d'augmenter les ponctions fiscales - que l'on s'en sortira. Ce n'est plus de l'incompétence mais de l' incommensurable connerie.
a écrit le 27/06/2013 à 9:38 :
... merci Jean Marc pour l'info ! Personne ne s'en était aperçu et le plus drôle, c'est qu'en créant des emplois aidés et en tentant de résorber le déficit par l'augmentation des impôts (et pas la restructuration du service public) tu vas t'éloigner de plus en plus de ton objectif ! Même en cas de reprise, l'échec est assuré ! Bravo !
a écrit le 27/06/2013 à 9:37 :
"Nous sommes encore loin du but".
Six mots! Au moins tout le monde comprend...de sept à soixante dix sept ans.
De toute façon, vous ne pouvez rien faire qu'attendre.
Politiques! Que pouvez-vous faire sur l'activité dont vous êtes concrètement si loin!
Preuve est que vous n'y êtes pas, vous constatez! En visite où vous voulez.
Position plus plaisante que "réaliser" finalement.
Mais la "Com" est si près de vous et si prépondérante à la croyance du peuple, que vous pouvez encore régner allègrement, mieux encore! Quand la crise déclinera, vous aurez les lauriers de votre auto-encensement médiatique.
a écrit le 27/06/2013 à 9:26 :
Je dirai même plus, depuis quarante ans on s'en éloigne un peu plus chaque mois, triste constat d'une misérable élite politique que seul son bien-être intéresse.

MLP peut se réjouir, nous ne voterons pas pour elle dans les prochaines élections, nous voterons contre les autres, UMPS, UDI, EELV, FG et consorts.
a écrit le 27/06/2013 à 9:25 :
C'est quoi, le but ? 20% et une bonne révolution ?
a écrit le 27/06/2013 à 9:24 :
Mais bien sûr que l'on est loin du but. Ce n'est pas avec un système de prélèvements obligatoires hallucinant, des impôts, des taxes en tout genre, des contraintes administratives, et un régime digne de l'ex URSS que le processus va s'inverser.En réponse au problème, Ils vont augmenter les dépenses publiques (éducation)...???? Il faut vraiment être socialiste pour être incompétent à ce point. Un enfant de 8 ans comprendrait, que dans ces conditions, la France est condamnée. Mais Bon Dieu, réagissons.
a écrit le 27/06/2013 à 9:23 :
Loin du but, pas tout à fait. Pour bientôt 50% de la population pauvre ou inactive. On y arrive lentement mais surement, avec leur niveau de servilité (pas envers le peuple évidemment ;)), de nullité, de traîtrise et de magouilles.
a écrit le 27/06/2013 à 9:02 :
Tous les chiffres sont en trompe ?il, ayrault qui est nul devrait savoir que cette stabilisation des chiffres truqués n'est qu'une mascarade. L'intérim propose des jobs d'été payé au lance pierres qui se termineront à la fin de la saison. Ça laisse à ces incompétents trois mois pour magouiller leurs chiffres et trouver une combine pour tricher une nouvelle fois. D'ailleurs ils ne savent que mentir comme leur cher président.
a écrit le 27/06/2013 à 8:53 :
Le chomage,c'est du travail libéré par les gains de productivité que nous procure l'énergie.D'abord,l'énergie!Le chomage et les retraites seront automatiquement règlés avec le financement des retraites par une taxe sur l'énergie!
a écrit le 27/06/2013 à 8:43 :
Hé oui Marco, encore loin du plat pour saucer comme disaient nos anciens...comme depuis 1990.... mais ça s'aggrave et je vois encore ton parti...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :