En 2014, l'impôt sur le revenu augmentera pour la quatrième année consécutive

 |   |  861  mots
Pause fiscale ou pas, l’impôt sur le revenu sera encore alourdi en 2014 (c) Reuters
Pause fiscale ou pas, l’impôt sur le revenu sera encore alourdi en 2014 (c) Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pause fiscale ou pas, l’impôt sur le revenu sera encore alourdi en 2014, via la suppression de niches fiscales. Une quatrième année de hausse continue

 Pas de hausse d'impôts ! Sous l'effet de la crise des déficits publics, le mot d'ordre de Nicolas Sarkozy avait fini par être quelque peu contourné, au cours de la législature précédente : il fallait entendre « pas de hausse générale d'impôt », expliquait alors l'exécutif. Mais des suppressions de niches fiscales, oui… François Fillon avait bien voulu avouer que cette politique correspondait, en réalité, à une augmentation des impôts.

"Il vaut mieux s'attaquer aux niches", affirme Bernard Cazeneuve

Trois ans plus tard, alors que François Hollande décrète la « pause » en matière d'impôts, la stratégie fiscale a-t-elle vraiment changé ? Les fameuses niches sont dans le collimateur du gouvernement, qui met la dernière main au projet de loi de finances pour 2014, transmis en fin de semaine prochaine au conseil d'Etat. Notamment celles concernant l'impôt sur le revenu.

>> Lire aussi : "Pause fiscale", retraites, Europe : Hollande précise son programme de la rentrée

« Il vaut mieux s'attaquer aux niches fiscales qu'augmenter les impôts », a ainsi déclaré ce jeudi matin, Bernard Cazeneuve, le ministre délégué au Budget. Il pense sans doute au barème de l'impôt, qui sera à nouveau indexé sur l'inflation, évitant ainsi une hausse générale. Mais il oublie de dire que, pour tout contribuable concerné, une suppression de niche revient à un alourdissement de sa facture fiscale…

Une vision extensive

Le gouvernement actuel développe une vision extensive de ces niches. Ainsi, certains conseillers ministériels sont allés jusqu'à prétendre que le quotient familial relevait de cette catégorie… Ce qui, juridiquement, n'est pas le cas : le conseil constitutionnel a tranché en ce sens, il s'agit d'un dispositif dérogatoire, certes, mais étant partie intégrante du calcul de l'impôt sur le revenu.

Quel que soit son statut, l'allègement d'impôt en faveur de familles lié à ce système de quotient va diminuer encore en 2014, alourdissant de fait la facture des classes moyennes-supérieures. En 2013, chaque demi part de quotient familial permet de réduire l'impôt jusqu'à un plafond de 2.000 euros (contre plus de 2.300 euros auparavant). En 2014, ce montant maximum sera encore abaissé, ramené à 1.500 euros, afin de combler le déficit de la branche famille de la sécurité sociale.

>> Lire aussi : La déduction fiscale pour frais de scolarité bientôt supprimée ?

Fin des réductions d'impôts pour enfant scolarisés

Pour "faire bonne mesure", le gouvernement a décidé de supprimer les réductions d'impôts accordées aux familles avec enfants scolarisés dans l'enseignement secondaire et supérieur. Pour le secondaire, l'exécutif en avait fait l'annonce dès le mois de juin. Une baisse d'impôt était prévue jusqu'à cette année 2013, de 61 euros par an pour un enfant au collège, et de 153 euros par élève au lycée. Elles disparaîtront l'année prochaine, ainsi que, selon les Echos, l'allègement accordé par enfant inscrit dans le supérieur (183 euros). Au total, via cette économie sur les dépenses fiscales, selon la terminologie officielle, les familles concernées paieront 500 millions d'euros en plus.

 Les retraités concernés?

 D'autres « niches » pourraient disparaître. Les pressions sont fortes, au sein de l'administration, en faveur de la suppression progressive de l'abattement fiscal de 10% pour frais professionnels, dont bénéficient les retraités. Cet abattement représente un manque à gagner de 3 milliards pour les caisses de l'Etat.

>> Lire aussi : Les 12 mesures phares du projet de réforme des retraites

Une hausse continuelle depuis 2011

 Cette politique ne conduira qu'à poursuivre la hausse continuelle de l'impôt sur le revenu, depuis 2011. Un impôt que les gouvernements successifs s'étaient évertués à diminuer au cours des années 1990-2000 (Juppé 1995-1997, Jospin 1997-2002-, puis Raffarin 2002-2004 et Villepin 2005-2007), jusqu'au tournant de 2011, quand il est reparti à la hausse.

En 2009, l'impôt progressif représentait 44 milliards d'euros, soit 2,3% du PIB. En 2012, c'est le seul impôt dont le rendement (59,5 milliards, ou  2,9% du PIB) a été plus élevé que prévu. En 2013, il rapportera 71,9 milliards, soit 3,4% de la richesse nationale. Une hausse de la pression fiscale de 50% en quatre ans...

Sarkozy-Hollande, même potion

Une petite partie de cette hausse est certes artificielle: elle tient à des transferts de certains prélèvements sur l'épargne, auparavant, comptés à part. Mais c'est en surtout en raison de décisions prises sous Nicolas Sarkozy (et applicables maintenant, pour 4,2 milliards d'euros) et à l'automne dernier, sous François Hollande (près de 4,5 milliards d'euros) que l'impôt augmente à ce point. Et pas seulement pour les riches. La non indexation du barème en fonction de l'inflation, décidée par l'ancien chef de l'État, c'est 1,4 milliard d'euros en plus, selon les calculs officiels de Bercy. La fin de l'exonération fiscale des heures supplémentaires, c'est 500 millions d'euros à payer pour des salariés souvent modestes et moyens. L'abaissement à 2000 euros -dès 2013, avant les 1500 euros de 2014- du plafond du quotient familial, c'est aussi 500 millions. La tranche d'impôt à 45% pour les plus aisés rapportera, elle seulement 320 millions.

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/09/2013 à 21:01 :
: Pour trouver de l'argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J?aimerais que Monsieur le Surintendant m'explique comment on s'y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu'au cou?

Mazarin : Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu'on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l'État?, lui, c?est différent. On ne peut pas jeter l'État en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça.




Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l'argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?

Mazarin : On en crée d'autres.

Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà.





Mazarin : Oui, c?est impossible.

Colbert : Alors, les riches ?

Mazarin : Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres!

Colbert : Alors, comment fait-on ?
Une conversation qui na pas pris une seule ride! suffit de remplacer Mazarin par Ayrault, et Colbert par Hollande (le fromage, lol)...


Mazarin : Colbert, tu raisonnes comme un fromage (comme un pot de chambre sous le derrière d'un malade) ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches? Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres ! c'est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser? c'est un réservoir inépuisable.
a écrit le 17/09/2013 à 15:52 :
L'abattement fiscal de 10% pour les retraités est très limité 3 660 ? par foyer fiscal et non par personne. Personne n'est choqué par l'abattement professionnel de plus de 7000 ? que bénéficie chaque journaliste en plus de l'abattement pour frais professionnels de 10 % lui limité à 10 000 ?. Certains journalistes perçoivent même la PEE
a écrit le 08/09/2013 à 20:08 :
Notre flanby qu?on a mis au pouvoir -
Que votre règne se poursuive longtemps -
Que votre injustice à ne gérer que le clan soit faite -
Donnez nous aujourd?hui nos privilèges, caisses noires, régimes spéciaux, effectifs et dépenses publics à l?infini -
Pardonnez nous nos gréves comme nous vous pardonnons de saigner le privé qui nous finance -
Ne vous laisser pas aller à la tentation de la démocratie et de la baisse de la dépense publique inutile ? mais délivrez nous du mal de la mauvaise conscience par vos discours idéologiques ?
Amen (le fric du privé)
Réponse de le 09/09/2013 à 9:42 :
pourvu que ça dure qu'ils se disent, enrichir le clan et saigné le privé, c'est tout à fait ça
a écrit le 07/09/2013 à 18:23 :
Mon commentaire vous gene t il ? Dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas
a écrit le 07/09/2013 à 18:10 :
Allons enfants de la patrie formez vos bataillons.Boutons hors de France le roi et ses princes.,Arrêtons de nous faire plumer pour financer ces gens lá ,ainsi que cette frange de la société qui profite depuis trop longtemps des avantages donnés par la France sans aucun contrôle
Réponse de le 08/09/2013 à 19:45 :
il est vrai qu'on est revenu avant 1789, une vraie monarchie politico-administrative qui se sert dans les caisses et mérpise le peuple qui n'a aucun vrai choix si ce n'est de travailler dur pour financer cette caste
a écrit le 07/09/2013 à 16:52 :
ceux qui ne payent pas d'impôts et bénéficient de tous les avantages de gratuité, transport, cantines...doivent avant tout dire merci aux voisins, car c'est forcément un autre citoyen qui paye, pas l'état, il ne fait que ponctionner et redonner en se servant grassement au passage pour financer notre armée rouge de 5 millions de fonctionnaires
Réponse de le 08/09/2013 à 12:31 :
+10000
Réponse de le 08/09/2013 à 19:48 :
+ 10 000, et en plus ce sont ceux qui profitent le plus de l'assistanat généralisé qui critiquent le plus la société, parce qu'ils n'ont pas conscience d'où vient l'argent, ni des coûts de ces aides (école, transport..). Il faut un impôt pour tous même minime pour apprendre la société, que tout n'est pas dû surtout sans aucun effort, tous les droits et aucuns devoirs
a écrit le 07/09/2013 à 10:42 :
Souvenir récent :

100 000 à 200 000 foyers français vont payer l?impôt pour la première fois cette année, affirme ce lundi matin Le Parisien.
Ces foyers, qui étaient jusqu?à présent dispensés d?impôt sur le revenu devront en septembre envoyer un chèque au fisc.En effet, en raison d'un effet domino, nombre de contribuables pourraient changer de tranche, notamment ceux qui ont gagné plus d?argent en 2011 paieront plus en 2012.

Le Parisien explique ainsi que "sans s?étendre sur les conséquences de la mesure, le gouvernement Fillon a annoncé, lors du deuxième plan de rigueur en novembre 2011, le gel du barème de l?impôt sur le revenu (IR), et ce pour deux années consécutives (2012 et 2013)".

C'est l'effet mécanique de ce gel du barème qui va conduire à une augmentation généralisée de l'impôt sur le revenu.
De plus, selon LeMonde.fr, "les familles non imposables, outre le fait de goûter pour la première fois aux joies de la feuille d'impôts, risquent ainsi de perdre les aides qui correspondaient à leur tranche ? des tarifs de cantine aux réductions dans les transports."
Le Parisien affirme par ailleurs que pour les célibataires, l'addition pourrait se révéler encore plus salée. Selon les calculs du Syndicat national unifié des impôts, la hausse atteindrait 12,5 % pour une personne seule. "Un couple gagnant chacun le SMIC sur treize mois verra son impôt sur le revenu grimper de 60 euros. Plus les revenus sont faibles, plus la hausse d'impôt est douloureuse", affirme le journal.
Réponse de le 07/09/2013 à 16:29 :
"Plus les revenus sont faibles, plus la hausse d'impôt est douloureuse" : Bien non, mon amie au SMIC a reçu un chèque... D'ailleurs, sans que ça soit merveilleux, 2 SMIC sur 13 mois, on dépasse le revenu médian des ménages... Or, le grand problème avec 2 SMIC, c'est surtout le fait qu'on vous met en concurrence avec les allocataires des APL quand vous devez vous loger dans la mesure où on a autorisé ces pauvres victimes de taxes sur l'immobilier à intégrer les aides dans les prix. En d'autres termes, on loue des studios à 700 euros quand les clients qui gagnent rarement plus de 2100 euros. Arrêtez de vous payer la tronche des travailleurs modestes : Vous vous êtes arrangé pour être libéré de l'impôt quand vous investissiez pour vivre à leur crochet et serez les premiers à voir ses impôts rétablis.
Réponse de le 08/09/2013 à 13:59 :
C EST VRAIS AVEC UNE RETRAITE MINIMOME J AVAIS UN APL EST PAS D INPOTS .AUJOURDHUI AVEC 2 RETRAITES MINIMOME ONT N A PLUS D APL EST ONT A CUMULE 2500 EUROS DE PERTE DE POUVOIR D ACHAT ??? VIVEMENT LE CHANGEMENT ???ILS Y A 170MILLIARDS D EXONERATIONS FISCALES AUX PROFIT DES GRAND PATTRONS E 50MILLIARDS DE BENEFICES DES GRANDES ENTREPRISSES POUR SAUVER LES RETRAITES PAR REPARTITION LA SOLUTION EST DE FAIRE COTISER LA TOTALITE DES REVENUES °) FINANCIERS ACTION ET PAS SEULEMENTLES REVENUES DU TRAVAIL???????? DITE A HOLLANDE QU IL CHANGE SES LUNETTES S V P ??????
Réponse de le 08/09/2013 à 19:52 :
Personnellement je suis un vieux retraité , mes impots ont subi une augmentation de 25% en 2012 , et augmenteront encore de 25% en 2013 , mon quotient familial étant passé de 1,5 part à 1 part sans que je le sache ( ça été voté à l'unanimité ) : je l'ai appris en demandant au fisc s'il n'y avait pas eu une erreur !
Réponse de le 08/09/2013 à 20:10 :
la justice c'est avant tout l'égalite :un seul régime de travail, de cotisations, de retraits. ce qui permettrait déjà d'augmenter les minimas et gérer de façon équitable et cohérente. et de ce fait 20 milliards d'économies de régimes spéciaux !!!!
a écrit le 07/09/2013 à 8:36 :
alourdissant de fait la facture des classes moyennes-supérieures. J'appelle ça équité fiscale!
Réponse de le 07/09/2013 à 16:49 :
des impo^ts pour alimenter tout le monde politique et public, la source de notre dépense démentielle qui développe la dette...il suffit de baisser ces dépenses incontroler pour baisser les impots et taxes et développer l'emploi. quand à taxer ceux qui bossent pour donner l'argent à cette caste publique et autres assistés, c'est pas de la justice fiscale c'est le découragement à travailler, ils sont déjà trés nombreux à avoir fui, quand il n'en restera plus, il vous restera la misère.
Réponse de le 07/09/2013 à 16:49 :
des impo^ts pour alimenter tout le monde politique et public, la source de notre dépense démentielle qui développe la dette...il suffit de baisser ces dépenses incontroler pour baisser les impots et taxes et développer l'emploi. quand à taxer ceux qui bossent pour donner l'argent à cette caste publique et autres assistés, c'est pas de la justice fiscale c'est le découragement à travailler, ils sont déjà trés nombreux à avoir fui, quand il n'en restera plus, il vous restera la misère.
a écrit le 07/09/2013 à 0:45 :
enfin un p résident qui n'a pas peur de s'attaquer aux familles et aux enfants ...
Réponse de le 07/09/2013 à 7:30 :
même aux femmes c'est son niveau , par contre LUI C'est certain il s'appelle DUNKERQUE et la SYRIE LES ARDENNES
Réponse de le 07/09/2013 à 12:40 :
mon colonel sincèrement et sauf votre respect dut à votre grade vous êtes à cotée de la plaque.
a écrit le 06/09/2013 à 23:34 :
A quand l'intégration des charges sociales, salariés et patrons, dans la base d'imposition? Cela permettrait de majorer l'IRPP de 25% macaniquement.
a écrit le 06/09/2013 à 20:43 :
Entre éco-taxe, suppression des abattements des réductions pour enfants scolarisés, taxation des cotisations "complémentaires santé" obligatoire en entreprises, etc... la déferlante des imposistions à la mode Hollande n'est pas prêt de s'arrêter.
Au minimum 3 ans de purgatoire fiscal pour les citoyens français.
Les socialistes accros aux pouvoirs et à la paupérisation vont jouer à la fond la montée du FN pour rempiler 5 ans de plus. C'est cela la démocratie vue de France.
a écrit le 06/09/2013 à 19:19 :
Il a promis sur l'autel de la republique que les impots n'(augmenteraient pas en 2014 Est il un menteur si oui il doit passer en justice
Réponse de le 06/09/2013 à 19:43 :
comme dit fabius (pour les milliers de morts avec le sang contaminé) responsable mais pas coupable !
Réponse de le 07/09/2013 à 10:15 :
Il s'agit de georgina Dufoix et non de Fabius , à noter qu'elle était opposante au mariage gay.
a écrit le 06/09/2013 à 16:29 :
l'impôts massif et sans réduction de notre dépense publique démentielle, un record absolu et niveau et résultats à l'inverse en berne...c'est la destruction massive des emplois, c'est le gaz sarin sur les employés, on a des destructuers de l'emploi et tout àça pour protéger le clan des fonctionnaires et des politiques qui se servent royalement dans les caisses !!
Réponse de le 06/09/2013 à 22:54 :
le propos est dur mais c'est aussi cynique parce que c'est légalisé : on envoie 12 000 travailleurs tous les mois qui sont sacrifiés alors qu'on pourrait faire autrement avec une relance financée par la baisse de la dépense publique, c'est criminel
a écrit le 06/09/2013 à 16:26 :
120 000e par député par an de caisse noire, défiscalisée, sans aucun conrtôle d'utilisation, digne d'une république bananière, 140 000 pour un sénateur + le double fond découvert grâce à la question d'un internaute !! 25 millions, plus de 12 millions poiur bartolone !! quand est ce qu'on va s'attaquer aux vraies économies et à la justice ?
Réponse de le 06/09/2013 à 22:54 :
A quand une fusion région/département? 25 milliards d'économie! A quand une réduction du nombre de parlementaires 800 en France contre 300 au Brésil où il y a 180 millions d'habitants! Ras le bol des élites Science PO ENA qui donnent des leçons depuis 30 ans!
a écrit le 06/09/2013 à 16:01 :
savez vous que la part salariale de votre cotisation mutuelle va être imposable ( comme la CSG non déductible) a vous pensiez que Hollande avait décrété la mutuelle pour tous les salariés comme un geste social? non c'est pour vous piquer un peu plus de fric! j'explique les petits salariés vont avoir une mutuelle de merde qui ne va pas leur amener grand chose au niveau remboursements et l'état va les imposer sur la part de cotisation leur revenant! style je te donne 10 euros de la main gauche et je t'en pique 15 de la main droite et tu dis merci qui?
a écrit le 06/09/2013 à 15:52 :
dans le même ordre d'idées: quand va on imposer sur le revenu la part gratuite d?électricité fournie aux agent EDF?
a écrit le 06/09/2013 à 15:42 :
Hollande commence a nous emmerder avec ses impôts. Toujours sur les memes
a écrit le 06/09/2013 à 15:36 :
Non seulement les députés échapperons à cette mesure mais aussi les journalistes qui ne l'oublions pas bénéficient de conditions avantageuses.
Selon l'article 81 du code général des impôts, les journalistes, rédacteurs, photographes, critiques d'art et directeurs de journaux peuvent déduire 7650? sur leur déclaration.

Alors ? l'équité, c'est pour quand ?
a écrit le 06/09/2013 à 15:33 :
Ce qui m'attriste c'est qu'une fois que la gauche aura redressé le Pays par le biais de ces réformes douloureuses mais nécessaire après 10 ans de paresse et de magouille de la part de la droite, on aura le droit en 2017 à Copé ou Borloo pour à nouveau se taper 10 ans d'ingérance et de grand n'importe quoi au sommet de l'état...
Réponse de le 06/09/2013 à 16:15 :
Ne retenez pas votre souffle en attendant que la gauche redresse le pays. Quelle blague. Ensuite droite gauche dans ce pays pour c que ça change, tous de socialistes.
a écrit le 06/09/2013 à 15:27 :
OH! la pâtée dans quelques mois!! vont pas en revenir !!
a écrit le 06/09/2013 à 15:20 :
tous les rapports : cours des comptes, ocde... signalent des pistes d'économies colossales dans la grande gabegie de la dépense publique, au moins 30%, ce qui permettrait de baisser les impôts et charges, augmenter fortement le pouvoir d'achat, aider massivement les pme, solution triviale de gestion de n'importe quel ménage ou pme. Mais non aucune culture de gestion dans le monde public et politique, ces mondes léthargiques, oû il n'y a aucuns arbirtrages, réorganisations, travail sur la performance, l'efficacité, d'où cette armé rouge la plus nombreuse d'europe pour une complexité de textes inouie, et des résultats en berne. et donc par lâcheté ils ne savent que dépenser, arroser de primes pour la paix sociale, taxer et imposer ceux qui créent la richesse pour la transforment en dette..1800 milliards de dette, + 12000 chomeurs par mois, la débâcle..IL FAUT ASSIGNER CES IRRESPONSABLES POUR CRIME CONTRE LA SOCIETE
a écrit le 06/09/2013 à 15:18 :
retraitee ne payant plus d'impots depuit 5 ans , cette annee avec m hollande 267 euros a payer bravo !!!
Réponse de le 06/09/2013 à 15:43 :
ce n'est que justice de mettre un peu les retraités à contribution vu tout ce qui tombe sur les actifs.un peu de décence
a écrit le 06/09/2013 à 15:13 :
Les seuls niches qui ne sont toucher sont celles qui concernent les salariés. Bien sur il est hors de question de toucher aux niches de nos ministres députés ou sénateurs ainsi que celle des dom tom.
a écrit le 06/09/2013 à 15:12 :
après avoir achevé la destruction des sources possibles de revenus et d'impôts et les saignant toujour p lus, il va faire quoi ?? vu qu'il ne baisse pas la dépense publique ! je ne vais pus être payé comme tout les fonctionnaires heuheuuu ? on m'avait dit que l'argent public était inépuisable ! mais comment qu'on fait alors ? heuheuuuu!
a écrit le 06/09/2013 à 14:58 :
Mais tout va tres bien en France, on adore l innovation et on la facilite, hier encore sur Arte sujet qui peut paraitre anodin avec une question: Pourquoi est il si cher alors qu ailleurs en Europe ou en Asie il est vendu a prix modique, pour preserver les Librairies, sauf que ces meme librairies pratiquent les prix parmi les plus haut d europe.... CQFD.... Tout est lie, on donne a Pierre en Deshabillant Paul... on met en place un impots et a cote sa petite niche pour y echapper...... Et quand la cour des comptes demontre que c est couteux, inefficace on enterre le rapport..... Le probleme c est que l espagne, le portugal, la grece ont fait pareil..... On attends quoi??? que ce soit l UE qui nous dicte le reformes???? Et certains, les meme qui bloquent toute reforme de fond viendront pleurer sur "notre perte de souverainete"????? On est au pied du mur la, si le gouvernement continue a faire la sourde oreille UMP et PS pourraient dechanter aux municipales....s ils ne se retrouvent pas avec une insurrection et la tete au bout d une pique.....De plus en plus au sein de mon entreprise (grand groupe international) j entend certains dirent de prendre exemple sur les independantiste Basques ou Corse.... Peut etre la solution pour leur faire comprendre.
Réponse de le 06/09/2013 à 15:13 :
il manque le sujet du reportage avec mes excuse: Il s agissait du cout du livre numerique en France et a l etranger.
a écrit le 06/09/2013 à 14:37 :
je suis peut-etre simpliste , mais je ne peux m'empecher de trouver une similitude entre les 2 expressions " moratoire ou gel sur sur la création de nouvelles colonies au moyen orient pendant quelques mois " , personne n'y croit et à juste raison et " pause pour l'augmentation des impots en 2014 " : on n'y croit pas non plus !
a écrit le 06/09/2013 à 13:17 :
Un ancien secrétaire d'un parti bolchévique à la tête de la France.. Non Mais vous vous attendiez à quoi ???
a écrit le 06/09/2013 à 12:18 :
Comment La Tribune peut elle dire (reprendre en fait) une betise pareille : "En 2014, ce montant maximum - de l'allègement 'împots lié au quotient familial - sera encore abaissé, ramené à 1.500 euros, afin de combler le déficit de la branche famille de la sécurité sociale".
En quoi la hausse de l'impot sur le revenu (conséquence de la diminution de l'avantage lié au quotient) réduira-t-elle un déficit qui se définit comme la différence entre les cotisation famille versées par les employeurs (qui ne sera pas impacté par cette décision) et les dépenses des caisses d'allocations familiales (qui ne sont pas concernées, aucune baisse prévue). Donc, on pourra nous resortir l'an prochain qu'il existe encore un déficit de 2 milliards de la branche famille (qui, soit dit en passant, est du au transfert de plus de 4 milliards d'euros vers les caisses de retraite).
Réponse de le 06/09/2013 à 13:16 :
Il est très facile de brancher un "tuyau" entre le budget de l'Etat et la branche famille de la sécurité sociale. Ce sera fait. Donc, les recettes liées à la baisse du quotient familial iront bien diminuer le déficit de cette branche famille. Bêtise...?
Réponse de le 06/09/2013 à 13:36 :
Ceci n'est pas certain du tout. Constitutionnellement, il n'est pas possible d'affecter des recettes de l'IR directement à des dépenses. Par contre, certaines dépenses, aujourd'hui prises en compte par la branche famille de la sécurité sociale, pourraient être affectées à d'autres organismes. Mais cela n'est pas certain, c'est une décision plus politique (d'affichage) qu'autre chose. Mais je ne suis pas du tout sur que l'état aurait intérêt (politiquement) à augmenter son déficit pour baisser celui de la Sécurité Sociale. Notamment parce que les déficits de la Sécurité Sociale viennent alimenter la Cades et sont donc (toujours en affichage bien sur) plus "indolore" que ceux du budget général de l'état.
Réponse de le 06/09/2013 à 13:43 :
La branche famille n'était pas en déficit avant qu'elle ne vole au secours de la branche vieillesse. Donc le postulat de base déjà est faux. A ce train là, elle ne sera plus jamais à l'équilibre... Et on pourra continuer la casse des familles. Après ce sera le tour des couples avec la casse du quotient conjugual.
Réponse de le 06/09/2013 à 14:15 :
On est bien d'accord.
a écrit le 06/09/2013 à 11:49 :
Le gouvernement précédent avait augmenté les impôts pour les plus riches :
assurance-vie : taxe à 25 % au delà de 900 KEUR perçus par bénéficiaire,
droits de mutation : 5 points de plus pour les tranches de 40%, suppression des réductions d'impôts pour inciter les donations de son vivant, délai du rapport fiscal : passé de 6 à 10 ans
IR : contribution exceptionnelle sur les hauts revenus de 2 et 3%,
prélèvements sociaux : hausses successives pour les porter de 10.30% à 15.50%,
plus-value de valeur mobilières et PLF : hausse portant de 16% à 21%;
Plus-value immobilière : durée d'exonération portée de 15 à 30 ans ...

Le gouvernement actuel augmente principalement les impôts des classes moyennes :
IR : suppression de la réduction pour frais de scolarité (1 couple marié avec 2 enfants percevant globalement 2600 EUR/ mois sera touché)
Droits de mutation à titre gratuit : abattement parent/enfant ramené de 160 à 100K EUR
TVA : hausse portant le taux de 19.60 à 20%
taxe dépendance : 0.30% sur les retraites
plus-value immobilière :création taxe de 2% à 6% (en contradiction avec réduction durée d'exonération de 30 à 22%)
IR : suppression abattement de 3050 EUR sur dividendes d'actions (impact plus fort pour ceux qui percevaient de 0 à 3050 que ceux qui percevaient bcp plus de dividendes).
Droit mutation à titre onéreux : hausse du % de la partie revenant aux collectivités locales
IR : taxation "bonus" de pension de retraite pour famille ayant eu 3 enfants
Retraite : hausse de 0.15% des cotisations retraites des salariés du secteur privé

Certes, les + riches sont aussi touchés :
IR : création tranche à 45%
Mutation à titre gratuit : Délai du rapport fiscal : passé de 10 à 15 ans
Plus-value mobilière, dividende, coupon obligation ... : Suppression des PLF au détriment d'une taxation à l'IR
IR : réduction du plafond du QF de 2336 à 1500 EUR (en passant par 2000 en 2013) qui touchent la classe moyenne "haute"


Prochaine étape : fin de l'exo d'impôt sur la plus-value de la cession de la résidence principale, taxation des intérêts du livret A ou LDD ...

Heureusement que notre Président a été élu sur plus de justice sociale ...
a écrit le 06/09/2013 à 11:40 :
Ce qui me dérange le plus, ce n'est pas l'augmentation des impôts, mais l'augmentation simultanée des dépenses douteuses (Ayraultport, Grand Paris, ...)
Réponse de le 06/09/2013 à 15:21 :
dépenses publics = profits privés. Ne jamais l'oublier pour avoir une bonne grille de lecture de l'actualité. Combien de grands groupes vivent de la dépense publique ?
a écrit le 06/09/2013 à 11:20 :
Hollande démontre comme Sarkozy une qualité; Celle de la constance.

Sarkozy faisait tout pour les riches.

Hollande lui tape systématiquement sur les familles.

Réponse de le 06/09/2013 à 11:53 :
+UN ! il ne les aime pas, c'est clair !
a écrit le 06/09/2013 à 10:45 :
depuis mon depart en 2007 je savoure ma nouvelle vie et regarder mon pays sombrer tous les jours un peu plus...
je suis parti pour des raison sentimentale, et j'ai gagné le bonus en ayant le bonheur fiscal. je suis passé juste avant les differentes taxation au depart... (exit tax, etc....) le bonheur est definitivement dans le prés du voisin. je vous laisse avec vos problemes et paye dorenavant mes impots sous d'autres cieux plus clements et stables.
Réponse de le 06/09/2013 à 10:56 :
On s'en fout ...
Réponse de le 06/09/2013 à 11:04 :
expatrié moi aussi depuis 10 ans je ne savoure pas ce qui me rappelle ma petite enfance en France avec la IVéme république et la honte d'être français, l'asservissement aux USA. L'immense espoir de l'élection de de Gaulle qui portait un message de fierté me fait penser que ces accumulations d'incompétence vont conduire le pays vers la même chose, un quelconque Napoléon de droite. Je vois aussi la langue française disparaitre du domaine de la connaissance (acheter un livre en France coute 3 fois le prix qu'ailleurs, bravo l'accès à la connaissance) bref oui la honte. ça ne fait quand même pas plaisir
Réponse de le 06/09/2013 à 11:27 :
Mais non moi ça m'intéresse faut pas être jaloux
Réponse de le 06/09/2013 à 11:41 :
on peut vous comprendre! la France, votre pays, le mien aussi est un pays magnifique et ça fait une peine immense, que de constater cette déliquescence due aux hommes politiques de tous polis !Notre langue, nos savoirs des Lumières, sont certainement un des plus beaux au monde....Notre pays souffre de la bêtise , de la cupidité, de l'arrogance des gouvernements successifs, tous aussi ignares les uns plus que les autres.....Ceux, dont nos politiques continuent, à tord! de se réclamer, notamment De Gaulle, ont été les derniers présidents convenables.....De Gaulle possédant un amour pour son pays, une intégrité, une honneteté sans mesure , on ne rencontrera jamais plus ce genre de personnage, l'époque étant de plus de mise pour ce genre de mentalités irréprochables (même si certains n'ont pas été d'accord avec une partie de sa politique ), que nous reste t-il, donc à présent...des polichinelles malfaisants pour le peuple et le pays, tous à la solde du fric et de Bruxelles, de l'UE, de la mondialisation nous apportant tristesse et désespérence pour nos enfants.....le travail est un droit, iln'y en a plus, ni pour les jeunes, ni pour les âges médiants, les retraités sont honteusement ponctionnés, les créateurs d'emploi, de même, on casse, on anéanti, on brade....la situation est très grave, et effectivement, je vous rejoins, ça ne fait vraiment pas plaisir..
Réponse de le 06/09/2013 à 12:40 :
On s'en contrefout et pour moi ça va très bien merci ... Pas comme pour les geignards !
a écrit le 06/09/2013 à 10:45 :
qui'ls soient de droite au de gauche, c'est toujours la même politique, ils se moquent de la popultation, l'essentiel pour c'est qu'elle raque.
Réponse de le 06/09/2013 à 11:19 :
Oui avant il y avait la droite aplatie et maintenant nous avons la gauche molle.....
Réponse de le 06/09/2013 à 11:20 :
Les Français, ce peuple progressiste, réformiste, fier de son territoire, berceau des Droits de l'Homme, n'admet les réformes que lorsqu'elles vont dans le sens du TPMG qu'il est,,ou pour défendre des "valeurs" de partage et d'écologie qui soulagent sa conscience. Vous ajoutez à cela des décisions de pseudo Homme d'Etat, nombrilistes et mégalos qui vont rarement dans le bon sens (exemple: suppression du service militaire par jacques Chirac)
ou qui ne servent à rien (autre exemple: le pathétique isolement de notre Président sur le dossier Syrien). Et vous avez une incompréhension totale entre des Français pour qui rien ne va jamais (74% contre la réforme INDISPENSABLE des retraites dans votre article du 05/09/13; Juppé jeté aux orties en 1997 pour des réformes formidables à l'époque et que Nicole Notat défendait) et un exécutif qui ne sait écouter que l'aparatchik énarque et qui ne sait pas parler à un peuple qu'il méconnait
a écrit le 06/09/2013 à 10:10 :
https://twitter.com/CapVrai/status/374967650721337344/photo/1
a écrit le 06/09/2013 à 10:06 :
http://extremecentre.org/2012/09/11/francois-hollande-yes-we-tax/
a écrit le 06/09/2013 à 9:41 :
Déjà que l'inégalité dans l'accès aux écoles de qualité ne cessent de se renforcer jusqu'à l'enseignement supérieur, supprimer la réduction d'impôts pour les enfants à charge scolarisés ne pourra qu'accroître encore un peu plus les difficultés des classes moyennes à payer à leurs enfants des études longues....les bourses étant octroyés aux faibles revenus ! Il est vrai qu'avec 4000e de revenus mensuels un couple avec 2 enfants est qualifié de 'riche' pour notre président 'normal '....Payer des impôts,avec comme résultats, médecine à plusieurs vitesses, éducation nationale idem, sécurité des biens et des personnes de mieux en mieux, entretien des routes sans commentaires etc etc etc Heureusement pour les jeunes il reste les emplois d'avenir
précaires payés par nos impôts sans oublier la rente servie aux politicards trop nombreux et souvent cumulards!
Réponse de le 06/09/2013 à 10:18 :
L'état lamentable des transports en commun de manière générale est également un frein très puissant dans l'accès aux études supérieures. Heureusement qu'on a des infrastructures en France sinon qu'est ce que ça serait.
Réponse de le 06/09/2013 à 11:42 :
ce n'est pas faux !
a écrit le 06/09/2013 à 8:04 :
Pernicieux Mr Ivan Best à vous lire toutes ces haussez d'impôts sont à mettre au compte de Sarkozy ...vous faites partie de la hollandie comme la grande majorité de votre congrégation .
Vous déshonorez votre métier mais on a l'habitude .
Parlez donc de la hausse de TVA vous serez plus honnête
a écrit le 06/09/2013 à 6:59 :
Le problème vient du fait que de nombreuses personnes hésitent à entreprendre ou à développer leur affaire car l'instabilité fiscale couplée à des impôts et taxes en perpétuelles augmentations cassent les pattes des personnes susceptibles de créer de la richesse et de l'emploi. Cet état d'esprit qui consiste à tout niveler par le bas annihile les volontés. Un auto- entrepreneur ne gagne souvent pas plus qu'un branquignole qui reste à jouer à la plat-station mais c'est l'AE qui est stigmatisé. Certains patrons de PME ne se prennent en salaire parfois pas plus que leurs meilleurs ouvriers mais il reste un "méchant patron se gavant sur le dos du prolétariat". Ce dénigrement, cet état d'esprit doublé d'un effondrement des valeurs collectives encouragé par ce gouvernement ne laisse rien présager de bon...
Réponse de le 06/09/2013 à 7:18 :
Culture de l'excuse typique du petit franchouillard qui n'a jamais rien entrepris " madame, le méchant état et ben il est pas gentil avec moi" et qui se vante en plus d'avoir été fonctionnaire...
Réponse de le 06/09/2013 à 7:51 :
Mais rien ne vous empêche de donner davantage à votre Etat parasite que vous chérissez tant. A moins que vous ne soyez un profiteur de premier ordre du système pour sortir de tels propos.
Réponse de le 06/09/2013 à 8:11 :
J'ai toujours travaillé dans le privé et j'ai crée ma boîte ! Je paye 25.000 euros d'IR par an, 120.000 d'IS mais je ne passe pas ma vie à couiner ... Il est vrai que je ne suis pas un héritier et un enrichi sans causes de la rente immobilière !
Réponse de le 06/09/2013 à 8:28 :
Alors vous n'avez qu'à faire des dons à votre Etat adoré si mal géré et gouverné par des incompétents au lieu de donner des leçons de morale à la terre entière. Ensuite, je ne vois pas bien le rapport avec les "rentiers", puisque la suppression de la réduction d'impôt liée aux enfants scolarisés dans le secondaire touchera bien davantage les classes moyennes que bourgeoises comme la vôtre.
Réponse de le 06/09/2013 à 9:32 :
Le bon petit veau ne cesse de gémir contre l'état au lieu de se retrousser les manches ...
Réponse de le 06/09/2013 à 9:51 :
L'état que vous conchiez a inventé la redistribution à l'envers où le jeune actif précaire et l'entrepreneur travaillent pour le vieux salarié au statut hyper protecteur et le rentier du public et du privé. Réfléchissez à quelle catégorie vous appartenez et retroussez-vous les manches avant de gémir ...
Réponse de le 06/09/2013 à 10:04 :
Je ne vois vraiment pas le rapport avec mes propos. Heureusement que le ridicule ne tue pas.
Réponse de le 06/09/2013 à 10:25 :
Le ridicule c'est de vomir sur l'état alors qu'on est bien content d'en profiter ... Bref le portrait type du franchouillard : râleur, va de la gueule mais petits bras et pas beaucoup de prise de risques ...
Réponse de le 06/09/2013 à 10:44 :
Il ne s'agit pas de cracher sur l'état qui remplit des fonctions aussi indispensables qu'irremplaçables. L'impôt est nécessaire et notre système de répartition nécessaire. Le problème vient du fait qu'il ne faut pas oublier que 80% de la richesse nationale est crée par le privé, son asphyxie par la fiscalité et sa stigmatisation n'encourage guère l'entreprenariat et se révélera à terme contre-productive pour l'état lui-même.
Réponse de le 06/09/2013 à 11:18 :
@pitcho: le franchouillard a en effet un parcours riche et varié (dont il est très fier): privé, fonction publique, entreprenariat, parfois un peu imbriqué... J'adore les gens aigris qui dénigrent sans connaître ni les gens, ni les parcours, ni les réalisations. Pathétique et triste...
Réponse de le 06/09/2013 à 11:44 :
il en faut pour tous les goûts !!
Réponse de le 07/09/2013 à 16:20 :
"J'ai toujours travaillé dans le privé et j'ai crée ma boîte ! Je paye 25.000 euros d'IR par an, 120.000 d'IS mais je ne passe pas ma vie à couiner ... Il est vrai que je ne suis pas un héritier et un enrichi sans causes de la rente immobilière !" : +1000!!! Merci de ne pas être dupe quand ils tentent de se planquer derrière les entrepreneurs pour continuer à vivre à leur crochet! Vous payez les infrastructures et écoles qui nourrissent leurs PV immobilières! Vous subventionnez les transports en commun quand ils gonflent les loyers autour des stations! Eux se battent pour être exonéré de toute taxe sur leur enrichissement sans cause! Le fait qu'ils aient voter pour que l'investissement dans l'immobilier soit moins risqué et plus rentable que l'investissement dans l'entreprise est encore plus grave que le fait qu'ils se gardent des CDI et statuts délirants tout en jetant les plus jeunes en CDD. La courbe du chômage évolue dans le sens inverse de celle des prix de l'immobilier : On a laissé crever des entreprises pour des problèmes de trésorerie de l'ordre de 5000 euros, on a sauvé la bulle immobilière avec des Scellier et des PTZ pour que ces braves continuent de s'enrichir par la pierre! Et ces gens veulent nous faire croire que c'était bon pour les l'économie de les libérer de l'impôt car ils font appel à un peintre pour 1000 euros tous les 5 ans???
a écrit le 06/09/2013 à 5:30 :
Il faut taxer tous le monde y compris les pauvre et les riches. Car union fait la force.
a écrit le 05/09/2013 à 23:19 :
Le dimanche 6 octobre
Tous dans la rue
Pour faire démissionner hollande
Cela provoquera de nouvelles élections
Avec peut être une émergence de non politiciens ou de ténors non préparés
Donc avec un peu plus de tripe et moins d'hypocrisie
Peut être
Hollande démission
a écrit le 05/09/2013 à 23:02 :
Normal,gestion socialo.
a écrit le 05/09/2013 à 22:40 :
Et la fameuse niche concernant les journalistes ?
Réponse de le 06/09/2013 à 8:45 :
Motus et bouche cousue ...

Les journalistes ont pour mission de nous désinformer, cela mérite bien un abattement de 7 650 ? sur leurs revenus imposables...
Sic !!!
Bonjour l'égalité fiscale !!!
Réponse de le 06/09/2013 à 10:08 :
Se fourvoyer pour si peu... 7650 sur le revenu imposable, c'est minable.
a écrit le 05/09/2013 à 22:29 :
2 poids 2 mesures: aucun effort pour les fonctionnaires, les régimes spéciaux et bien sûr nos élus, qui normalement devraient montrer l'exemple. Uniquement des efforts supplémentaires à ceux qui créent de la vraie richesse pour tous et non pas du papier et du vent ! Pauvre France qui s'enfonce dans la médiocrité. Que faire ? Fuir ce pays de fous, du moins pour les jeunes à potentiels; ... ou une révolution de printemps français ?
Réponse de le 06/09/2013 à 7:03 :
Vous oubliez les rentiers dans votre liste : ils ne créent rien à part des bulles spéculatives et pleurnichent à longueur de temps !
a écrit le 05/09/2013 à 21:50 :
Mais nous nous n'avons pas encore de vidéos de SDF bavants, avec des convulsions, cela ne saurait tarder vu le nivellement par le bas qui est opéré par François 1ier !
a écrit le 05/09/2013 à 21:00 :
Prochainement un remake de "L'entourloupe".
a écrit le 05/09/2013 à 19:43 :
Et toujours rien de nouveau sur les niches fiscales de certaines professions, pourquoi maintenir la niche fiscale des journalistes ?
a écrit le 05/09/2013 à 19:26 :
c'est une pause 'a la francaise', ca veut dire que ca va augmenter moins vite que prevu; c'est comme ' une diminution des depenses', ca veut aussi dire que ca va monter de 5% au lieu de 6 prevus... ft lire entre les lignes!
a écrit le 05/09/2013 à 19:19 :
les artisans bricolent de + en + au noir ! moins de rentrées fiscales pour l'état alors plus d'impôts . plus d'impôts alors moins de CA déclarés pour lisser tout çà ...il faut supprimer la monnaie papier et pièce mais là il y a problème car les caisses noires des politiques sont perdues .
a écrit le 05/09/2013 à 19:16 :
Toute suppression de niche comme d'ailleurs toute diminution de dépense de transfert est évidemment équivalente à une augmentation d'impôt (les gens qui utilisent les termes de dépenses fiscales ou qui croient faire des économies en plafonnant des allocations se trompent de sujet). Ce qui compte c'est de diminuer les dépenses directes des administrations (masse salariale + achats externes) sans dégrader les services rendus aux usagers (sécurité, justice, enseignement, santé). Après il faut non pas baisser mais restructurer les prélèvements pour que les dépenses puissent leur être davantage asservies en élargissant les assiettes (plus de prélèvements strictement assis sur les salaires), en préférant des redevances à l'unité d'oeuvre compensées par des transferts plutôt que la gratuité, en développant les "flat tax" automatiques à taux stables dès lors qu'elles sont redistribuées uniformément plutôt que des usines à gaz à tranches nécessitant des déclarations d'une part et d'innombrables allocations plafonnées d'autre part...Bref il faut de la stabilité, de l'efficacité et de la simplicité (ce qui au passage permettra de réutiliser plus intelligemment au service des usagers les innombrables fonctionnaires du ministère des finances et des CAF)...pas nécessairement une baisse (les suédois ont 50% de prélèvements qui servent vraiment aux usagers et sont très compétitifs et peu endettés).
a écrit le 05/09/2013 à 19:13 :
A force de s'attaquer aux niches ils pourraient bien finir par se faire mordre...???
Réponse de le 05/09/2013 à 21:36 :
Pas si on donne un bon coup de collier avant d approcher des niches.
a écrit le 05/09/2013 à 19:06 :
Notre clown a eu peur des forains?
a écrit le 05/09/2013 à 18:59 :
L'IR est le seul impôt juste. A condition de supprimer les autres...
Donc cette augmentation est injuste ! D'autant que les autres augmentent aussi pour la plupart (ma TF locale : Pas d'augmentation pour la,commune, diminution pour l'agglomération (si si !), et bien sûr... augmentation pour département !!!
Réponse de le 05/09/2013 à 19:23 :
Je ne sais pas ce que veut dire "juste". Ce que je sais c'est que l'IR fait beaucoup râler malgré les innombrables possibiltés d'y échapper (le taux réel d'imposition des 0,5% de personnes les plus riches est inférieur à celui de la classe moyenne) et que ça rapporte deux fois moins que la CSG qui occupe beaucoup moins de fonctionnaires. Par ailleurs il est plus juste d'avoir une grande CSG entièrement redistribuée en une unique allocation universelle plutôt que l'IR et une cinquantaine d'allocations différentes toujours très mal acceptées par tous les français qui sont juste au dessus des limites. Mais la France adore la complexité...
a écrit le 05/09/2013 à 18:52 :
apres la fiscalisation des 10% pour le complement retraite ,hollande envisage de supprimer les 10% de frais professionnel ,a savoir que les retraites se servent de leur voiture pour pratiquement tout les deplacements avec la fermeture des postes des hopitaux ,des cabinets de medecins ....les gens de la campagne ont un recours obligatoire a la voiture !!!!
Réponse de le 05/09/2013 à 19:33 :
Un brin de mauvaise foi, non ?
Réponse de le 05/09/2013 à 21:01 :
il faut supprimer les 10 % de réduction aux salariés AUSSI car ils ont la possibilité de prendre les transports en commun pour aller au boulot, lesquels transports sont très réduits grâce à l'état qui les subventionne . normal.....
Réponse de le 05/09/2013 à 21:08 :
vous encore un de ceux qui roule en voiture de fonction qui vous cout pas un euro par an,oui?
Réponse de le 06/09/2013 à 2:15 :
"la fermeture des postes des hopitaux" : Vous avez demandé moins de fonctionnaires pour échapper aux taxes sur l'enrichissement par l'immobilier, la poste a été privatisé et les hôpitaux se concentrent dans les grandes villes : Vous devriez dire merci! Sinon, ça vous étonne que les jeunes médecins qui ont passé quelques années dans des ruines à 700 euros par mois pendant leur internat s'installent dans les villes où ils peuvent enfin gagner du fric? Quel est l'exemple donné par cette génération où les notables sont des guignols louant des studios à des prix délirants à des étudiants et des jeunes salariés selon vous? La perte des 10%, c'est rien face à ce qui vous attend quand vous ne serez plus une cible électorale intéressante...
Réponse de le 06/09/2013 à 9:44 :
Ah oui, on est déjà au record mondial de prélêvements, ou quasiment, mais en prélevant encore 10% de PIB en plus, sans aucune conséquence sur l'activité bien sûr, on pourrait avoir des hôpitaux tous les 10km (chacun avec son service d'urgence et de chirurgie de qualité pitoyable, niveau d'activité nul oblige). Mais bien sûr ... Dans le monde réel, ce sont les 35H qui ont fait très mal à l'hôpital.
Réponse de le 07/09/2013 à 16:44 :
"Dans le monde réel, ce sont les 35H qui ont fait très mal à l'hôpital." : Faux, pour une raison simple : Ils ne sont pas aux 35h et leurs heures supplémentaires s'accumulent dans des comptes sans être récupérées! Proposez leur de transformer ces heures en euros!
Réponse de le 07/09/2013 à 16:51 :
Excusez pour les 35h, j'oubliais aussi l?écrêtage des heures supplémentaires qui frappent bien des fonctionnaires... Mais bon, j'imagine que vous travaillez surement plus qu'une infirmière et que vous êtes de ceux qui affirment que des chercheurs à 1700 euros peuvent faire plus de 50h à l'oeil sans être payé pour plus de 35h. Allez, allez, dans le monde réel : Le personnel hospitalier fuit quand il en a l'occasion! Aide soignante en suisse, c'est plus de 2500 euros, mais surtout, c'est 3 fois moins de patients qui ont plus de 10 minutes pour manger! Continuez a les enfumer, vous n'aurez que les meilleurs!
a écrit le 05/09/2013 à 18:49 :
je crois que Mr hollande vient de s'assoir sur son bâton de dynamite et il a allumé la méché , il va sauter bientôt , qu'il continue comme cela jusqu'en 2014 , il va être destituer et c'est marine qui va le remplacer , vas y François continue , tu ne finiras même pas ton quinquennat
Réponse de le 05/09/2013 à 19:25 :
Marine n'a pas beaucoup plus d'idées sur la fiscalité...
Réponse de le 05/09/2013 à 19:48 :
oui certes , mais elle va faire du nettoyage ,j espère pour elle sinon ,c'est la guerre civile en France
Réponse de le 05/09/2013 à 20:33 :
Elle va "nettoyer" quoi l'héritière de la PME familiale ?
Réponse de le 05/09/2013 à 21:02 :
Nos élus sont pire que Louis XVI, lui il souhaitais faire des réformes mais le parlement
s'y opposait ,et les gogos étaient heureux "On s'était opposait au roi" Sarko a créé des
nouveaux députés, les avantages des élus sont énormes, on ne fait rien, Actuellement la télé nous informe qu'il y a foule aux impôts à cause des hausses des IR ainsi que plus de 2 millions de nouveaux "récipiendaires" qui n'avaient payés d'IR ? MALHEUR AUX Français, qui travaillent qui ont un ou deux enfants ALLOCS ZERO diminution du
quotient, et suppression du crédit d'impot pour les enfants scolarisés et en plus pas
d'aides pour la rentrée, par contre on voit des organismes qui quêtent pour des fournitures
scolaires, ??? pour un CP, ou CM, le montant est largement suffisant? J'ai vendu en ville
pour la campagne, car en cas de VVVVVVVVV je risque de na pas crever de faim.
Tonton a écrit : aux ouvriers on leurs promet de meilleurs salaires aux exploiteurs
moins d'impôts, cela dure depuis 200 ans Pourquoi cela ne durerait pas davantage ?
Réponse de le 05/09/2013 à 21:11 :
je pense tout les matins au siege ejectable de Hollande pour 2014!!!!
Réponse de le 05/09/2013 à 21:59 :
Ben rêvez pas trop... Et pour mettre qui d'abord ? Marine le naufrage ?
Réponse de le 06/09/2013 à 11:49 :
Marine n'a pas de programme, ceci, cela! parce que Hollande EN A UN ????? à part TAVER et RE TAXER, tout le monde sait FAIRE!! par contre, ce que fera MARINE, c'est des économies en tous genres! et ça, ça va faire un é"norme bien pour commencer, ! vous voulez rester dans votre sale mouise
? continuez avec toujours les mêmes têtes à la C..N , moi et d'autres, allons tenter autre chose DE MIEUX !!!! on y croit dur comme fer!
Réponse de le 06/09/2013 à 13:15 :
Si Marine, comme elle le dit, fera l'inverse de ce que nos crétins font, alors la France se redressera.
Réponse de le 06/09/2013 à 14:48 :
d'accord avec vous ! laissons lui une chance, nous supputons, ceci, cela, mais en vérité nous ne pouvons savoir vraiment! et, si elle tient ce qu'elle dit, nous serons déjà à moitié sortis d'affaire dans un premier temps !..........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :