Le Crédit Immobilier de France, c'est terminé

 |   |  167  mots
La cessation d'activité du CIF va mettre plus d'un millier de salariés sur le carreau. | REUTERS
La cessation d'activité du CIF va mettre plus d'un millier de salariés sur le carreau. | REUTERS (Crédits : <small>DR</small>)
Les actionnaires de l'établissement bancaire ont voté son plan de résolution à l'unanimité. Plus d'un millier de salariés vont perdre leur emploi.

Les actionnaires ont voté à l'unanimité la cessation d'activité du Crédit Immobilier de France (CIF) - établissement bancaire spécialisé, comme son nom l'indique, dans les crédits immobiliers, qui tire ses revenus d'obligations émises sur les marchés financiers -, selon le site Challenges.

1.500 salariés sur le carreau

Concrètement, cette annonce va mettre plus d'un millier de salariés sur le carreau. "C'est le plus gros plan social de l'année" avait prévenu le président, Yannick Borde, cité par le site économique. Sur 2.400 salariés, 700 continueront à gérer les crédits accordés par le CIF, au moins pendant quelques années. Sachant que la Banque Postale a promis de reprendre 300 salariés. Pour l'heure, l'établissement en aurait recruté une cinquantaine. 

Pour rappel, l'agence financière de notation Moody's avait placé le CIF sous surveillance négative. Mais celui-ci avait pu continuer à se financer grâce à la garantie de l'Etat. Un sursis que Bercy avait obtenu en échange d'une cessation d'activité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2018 à 10:26 :
Et les clients ne sont pas informés de la situation? C'est une blague!
Bon, cette banque est merdique, avec des pratiques limites, des frais pour les clients pour la moindre demande d'information… Mais là, les bureaux ont fermé sans qu'on en soit informé, on ne sait plus où s'adresser, le standard téléphonique est débordé…
Bon, "heureusement", des besoins médicaux me forcent à déménager, je vais enfin pouvoir solder mon prêt à taux non révisable qui commençait à me saigner le budget. C'est une dernière épreuve à passer, et pas des moins pénibles, personne ne répond au notaires, on ne sait pas où on va, ni si l'on va pouvoir solder…
Bon courage à tous ceux qui n'ont pas la possibilité de faire racheter leur crédit.
a écrit le 21/03/2017 à 14:36 :
Avec des pratiques mafieuses, qui viser à gagner le plus d'argent possible en arnaquant les clients. Pas étonnant que cette banque finissent ainsi.
C'est bien fait pour leurs gueules. Tout fini par être payé un jour ou un autre.
a écrit le 10/06/2015 à 13:57 :
j'ai fait une demande d'estimation de frais pour un rachat de credit. j'ai envoyé recommandé etc je les relancent sans arret je n'ai aucune réponse.
si vous avez des infos ou des astuces je suis preneur
a écrit le 15/12/2014 à 16:31 :
Bande d'incompétents malhonnêtes, depuis + d'un mois, je leur téléphone, pour demander des renseignements sur un prêt en cours, urgent ! A chaque appel, on me laisse en attente.
J'ai envoyé une lettre recommandée AR. Ils ont le culot de dire qu'ils n'ont rien reçu, alors que l'accusé de réception m'est revenu, le 22 novembre. De plus, très désagréables. C'est joli de se venger sur de pauvres emprunteurs ! S'ils ont des problèmes, nous n'y pouvons rien.
Réponse de le 22/03/2018 à 1:01 :
Dans ce cas, ne payez plus !

Si vous osez !!
a écrit le 13/11/2014 à 9:52 :
le crédit immobilier a eu de belle parole avec nous , et maintenant nous client du credit immobilier comment allons nous faire si le credit immobilier ferme définitivement , pourquoi le réaménagement avec eux n'est pas possible il dise et font des chose malhonnete et le pire c'est quand on les appelle il sont désagréable et n'ont aucun argument solide j'aimerais que le crédit immobilier réponde a mes question
Réponse de le 15/12/2014 à 16:37 :
Caro44, je suis dans la même situation que vous, très désagréables quand je les appelle et me laisse indéfiniment en attente . Je ne sais comment faire pour obtenir
les renseignements importants que je désire.
a écrit le 05/01/2014 à 15:11 :
la poste va recruter 300 personnes?Et celles qui sont en formation à l poste que vont elles devenir?pole emploi? j ai un crédit à cif que dois je faire? AVOIR PEUR?un nouvel aménagement de mon crédit est ce possible?
a écrit le 24/11/2013 à 17:10 :
Quand on est incompétent on plie boutique.
Le CIF est trés bien pour faire signer les crédits.
Une fois le crédit signé, ils font tout pour vous embeter,
Réponse de le 05/01/2014 à 15:14 :
tout à fait ok!!!!!et il faut se battre car quand le taux de crédit a baissé je me suis battu 6 mois pour qu ils appliquent la baisse!!!chantage de concurrence.
Réponse de le 20/09/2014 à 12:31 :
Bonjour Marie 33, pourriez vous me dire comment vous avez effectuez vos démarches car je suis dans cette position, et le CIF ne veut rien savoir.

Merci beaucoup
a écrit le 07/11/2013 à 22:29 :
Et dire que notre normal de président voulait s'attaquer à la finance !
Quelle farce ! Ses seules victimes sont 1-le CIF et 2-Delphine BATHO.
Ah oui, j'oubliais nos footballeurs aussi.
Vous pouvez faire confiance à nos fonctionnaires de Bercy pour que les footeux ne soient pas oubliés.
La prochaine fois, on prendra pas un président normal, on en prendra un extralucide. Au moins, il sera réellement capable de nous dire ce qu'il fera après son élection, et on ne sera pas déçu plusieurs fois.
Merci à Mme LIENNEMAN (messieurs les journalistes, ce nom ne vous dis certainement rien du tout puisque vous ne connaissez rien du dossier du CIF), messieurs Copé et Borloo, et enfin Messieurs Fernandez et Moscovici, ultimes fossoyeurs de la dernière "banque" des petites gens, ceux qui n'intéressent pas les hautes sphères.
Réponse de le 10/11/2013 à 22:03 :
si le CIF etait si clean que cela cher patrick, alors comment explique tu le scandale de l'affaire apolonia??
Réponse de le 22/03/2018 à 1:13 :
Ca y est !! Nous avons un vrai président qui va faire tourner la boutique "France " et Europe. Enfin ! Sachez cependant que nous serons tous acteurs. Sacrifices, non ! espoirs et responsabilités pour nos enfants et les leurs. Au fait, Nicolas S. est encore mis en examen (présomption de culpabilité ?). Il n'y a plus que VGE qui soit propre. Et EM ensuite. Vivent les banques. Au fait, pourquoi ne parle-t-on pas trop des banques de la réforme (et des gens à leurs têtes issues de ce monde ?). ? y en a vous savez. Et elles font du blé, du blé. C'est top !!
a écrit le 07/11/2013 à 21:43 :
Messieurs les journalistes, bravo ! Mille bravos pour ce relai de l'information digne d'une démocratie soviétique depuis plus d'un an. Mediapart mis à part (encore eux), aucun d'entre vous n'a osé creusé le dossier du CIF. En fait, vous ne servez qu'à donner la météo et le programme TV à vos lecteurs, sans oublier les communiqués envoyés par les ministères et les administrations. Il est fini le temps du journalisme libre d'information, maintenant c'est le journalisme pépère, voire de complaisance !
Dans quelques temps, on verra poindre un livre qui révèlera tous les rouages et les mécanismes de cette arnaque de 1ere catégorie (florange et consorts, c'est 3 fois moins de licenciements que le CIF, l'affaire Tapie, c'est bien en dessous des fonds propres du CIF, etc...), et on pourra y lire une mention spéciale pour tous les journalistes, aussi nuls les uns que les autres sur ce sujet, pour ne pas dire complices.
Quand aux hommes politiques, il faudra aussi nous expliquer à quoi ils peuvent servir parce que sur ce dossier, nombreux se sont exprimés en faveur dur CIF, mais rien n'a été fait. L'administration de Bercy règnant en maitre sur ce pays, à quoi nous servent ces pauvres sénateurs et députés si impuissants sur un tel dossier économique et social ???
La réalité, c'est que pour l'état, 2.5 milliards d'euros pour 2500 licenciements, c'est rentable. Donc, à qui le tour maintenant ?
Bon courage pour les prochains cocus.
a écrit le 07/11/2013 à 21:42 :
Messieurs les journalistes, bravo ! Mille bravos pour ce relai de l'information digne d'une démocratie soviétique depuis plus d'un an. Mediapart mis à part (encore eux), aucun d'entre vous n'a osé creusé le dossier du CIF. En fait, vous ne servez qu'à donner la météo et le programme TV à vos lecteurs, sans oublier les communiqués envoyés par les ministères et les administrations. Il est fini le temps du journalisme libre d'information, maintenant c'est le journalisme pépère, voire de complaisance !
Dans quelques temps, on verra poindre un livre qui révèlera tous les rouages et les mécanismes de cette arnaque de 1ere catégorie (florange et consorts, c'est 3 fois moins de licenciements que le CIF, l'affaire Tapie, c'est bien en dessous des fonds propres du CIF, etc...), et on pourra y lire une mention spéciale pour tous les journalistes, aussi nuls les uns que les autres sur ce sujet, pour ne pas dire complices.
Quand aux hommes politiques, il faudra aussi nous expliquer à quoi ils peuvent servir parce que sur ce dossier, nombreux se sont exprimés en faveur dur CIF, mais rien n'a été fait. L'administration de Bercy règnant en maitre sur ce pays, à quoi nous servent ces pauvres sénateurs et députés si impuissants sur un tel dossier économique et social ???
La réalité, c'est que pour l'état, 2.5 milliards d'euros pour 2500 licenciements, c'est rentable. Donc, à qui le tour maintenant ?
Bon courage pour les prochains cocus.
a écrit le 07/11/2013 à 19:05 :
Je travaille au CIF.
On s'est battu pour que la boite ne ferme pas. On a fait des manifestations dans toute la France et quasiment aucun journaliste ne nous a aidé et n'a relayé notre cause : le logement social.
Maintenant que c'est terminé on parle de nous ! elle est belle la liberté de la presse !!!!!
Réponse de le 07/11/2013 à 21:24 :
Solidaire avec vous. Nous aussi les actionnaires nous liquident.... Comme partout ailleurs avec la complicité de la racaille libérale. Patience ... Le peuple vaincra.
Réponse de le 28/08/2014 à 11:47 :
bonjour vous qui travailler au CIF, je voudrais renégocier mon contrat mais on me dit que je ne fait pas parti des critères, mais quels sont ses critères? merci par avance
a écrit le 07/11/2013 à 12:04 :
en France l'immobilier ne marche qu'a coup de niches fiscales, defiscalisations en tout genre ... le jour on l'on retirera l'échelle, le peintre ne restera pas accroché au plafond ! lol
a écrit le 07/11/2013 à 10:01 :
Aucun frémissement, aucune reprise, rien que des catastrophes.. tout se barre en c....
a écrit le 07/11/2013 à 9:46 :
c'est malheureux tous ces gens au chômage, mais quand on connait le nombre de jeunes primo accédants qui, sous les doux conseils des pros de l'immo et du crédit, se sont endettés jusqu'au coup et qui maintenant divorcent en pagaille car habitant à deux heures de leur travail et stressés par les fins de mois à boucler, on a du mal a avoir pitié de ces pauvres pros de l'immo et du crédit qui ferment boutiques et qui devront revendre leur porshe cayenne ..
Réponse de le 07/11/2013 à 14:46 :
Des employés du CIF qui roulent en Porsche Cayenne ? Tu habites sur quelle planète exactement pour dire une énormité pareille ?
Réponse de le 07/11/2013 à 14:46 :
Des employés du CIF qui roulent en Porsche Cayenne ? Tu habites sur quelle planète exactement pour dire une énormité pareille ?
Réponse de le 07/11/2013 à 19:14 :
Je ne savais que le "conseiller immo ou crédit " portait la responsabilité des divorces et des cocus en tout genre.

Elle est bonne, fallait un peu réfléchir avant de faire un gosse et se marier ...
Réponse de le 07/11/2013 à 21:32 :
Chers 'ex' employés du CIF et futurs cadres sup chez l'ami Paul Emploi, avant de traiter les autres de cocus regardez vous dans une glace, car les cocus aujourdui c'est plutot vous non?
lol

et oui toute bonne chose a un fin: elle est loin l'année 2010 ou les jeunes pigeons acheteurs arrivaient en masse par bus entiers dans vos bureaux! Et dire que certains d'entre vous disaient à l'époque haut effort que l'immobilier ne pouvait jamais baisser et que la demande ne périrait jamais... ahahhahaha


en 2011, je vous avais assez prevenu que le vent allait tourner, que, chez pr de l'imo, il fallait vous reconvertir en boulanger, à l'epoque, celle du ptz dans l'ancien, je me faisais traiter de guignol... et aujourdhui cest qui les guignols qui font la queue chez l'ami Pau Paul? ahahhaha
a écrit le 07/11/2013 à 8:53 :
Bravo Flamby il a même réussi à couler cet organisme. Montegourde on ne vous entend pas vous faites profil bas en attendant la nouvelle conn..... Pas plus d'une par jour on espère.
Réponse de le 07/11/2013 à 13:44 :
renseignez vous sur l'historique de cette affaire c'est sous l'ancien gouvernement que le cif a cessé son activité en grande partie à cause de bal3
a écrit le 07/11/2013 à 1:43 :
Jamais vu un établissement bancaire aussi calamiteux et incompétent ! Personne de joignable après 15h30 et 6 mois pour traiter ses dossiers !! Escrocs !!
Réponse de le 07/11/2013 à 22:56 :
Maurice, tu dois confondre avec le crédit Fo...r ou bien La B..que Po...ale.
Eux, ils ont ces horaires. Le CIF, c'était plutôt 9h00-19h00 non stop.
Maintenant, si tu as fait ton dossier ces derniers mois, il faudra bien comprendre que c'est compliqué de motiver des gens qu'on a oublié, trompé, et surtout qui seront bientôt licenciés pour des raisons qui n'ont rien d'économique.
Le terme d'escrocs, tu peux par contre l'utiliser pour d'autres personnes qui ont fait partie du dossier du CIF, et qui n'ont pas besoin de prêt pour acheter leur domicile principal et leur résidence secondaire.
Comprends si tu veux...
a écrit le 07/11/2013 à 1:00 :
je ne voie vraiment pas de changement, mais de la continuité au profit de certains...
a écrit le 06/11/2013 à 23:02 :
Rien de tel que le CIF pour nettoyer et décaper!
a écrit le 06/11/2013 à 22:35 :
Au rythme de 1000 licenciements par jour, cela correspond à une journée et demi de crise.
a écrit le 06/11/2013 à 22:18 :
Je croyais que cif faisait de la poudre a récurer
Réponse de le 06/11/2013 à 23:03 :
hi hi hi !
a écrit le 06/11/2013 à 22:00 :
Ce n'est pas la peine de poster avec 3 pseudos différents. Cela discrédite vos propos !
a écrit le 06/11/2013 à 20:56 :
Ah oui, le CIF, après 18 Mois de silence de presse, enfin on parle de nous, les cols blancs, sur le carreau et avec nous les foyers à revenus modestes évincés de l'accession. On ne prêtera qu'aux riches pour héberger à prix d'or les pauvres. Bon sang, en prime, on lâche au gouvernement 1Milliard 3 de nos fonds propres, et on arrose les actionnaires . "Bercy beaucoup mon trésor" Une pensée à mes collègues, et le combat continue, malgré tout. Kénavo
a écrit le 06/11/2013 à 20:50 :
Un peu de sérieux. Le CIF est bénéficiaire depuis des années, en aucun cas il ne s'agit d'un dépôt de bilan. L'état récupère 1,3 milliards par enchantement et en laissant sur le carreau, dans la plus grande discrétion et avec la complicité de tous, les 2500 salariés. Venez donc creuser un peu le dossier ! Nous, salariés du CIF en colère, en tenons de bonnes à votre disposition. Documents et éléments à l'appui qui montreront que notre mort arrangeait bien tout le monde, les uns pour l'argent facile à récupérer, les autres pour le business. Le scandale d'Etat ne sera plus étouffé bien longtemps. Enfin, si mon commentaire est publié bien sûr ! A votre dispo !
Réponse de le 08/11/2013 à 16:39 :
Bonjour, SET6974.
Je pense que bcp de gens seraient intéressés par ce que vous auriez à montrer.
Encore faut-il savoir où trouver ....
Merci.
a écrit le 06/11/2013 à 20:42 :
Tiens tiens.... On parle du CREDIT IMMOBILIER DE FRANCE maintenant ? ENFIN !.... Mais c'est trop tard. Messieurs les journalistes, maintenant que c'est fini, vos langues se délient ? Le plus gros PSE de l'année c'est avant qu'il aurait fallu en parler car il y avait des choses à faire pour éviter ce naufrage ! Je vous rappelle que ce n'est pas faute de vous avoir alertés à maintes reprises depuis 18 mois pour faire éclater ce scandale d'état ! Le CIF était largement bénéficiaire, tout le monde le savait, mais l'état à besoin de sous, et les fonds propres du CIF sont une énorme manne financière... au détriment de 2500 salariés !!!!!
a écrit le 06/11/2013 à 20:32 :
L'artcile de Challenge dit aussi que l'état s'approprie les fonds propres de l'entreprise.....Surement un oubli de votre part...
Réponse de le 25/05/2014 à 19:39 :
Bonjour j'ai une question , j'ai un crédit immobilier au CIF encore pour 20 ans et je voulais savoir se qu'il se passerai si les portes du CIF fermer définitivement ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :