CGT et FO disent "niet" à l'ouverture des magasins de bricolage le dimanche

 |   |  466  mots
FO et la CGT continuent de se battre pour éviter l'ouverture le dimanche des enseignes de bricolage
FO et la CGT continuent de se battre pour éviter l'ouverture le dimanche des enseignes de bricolage
Alors que le secteur du bricolage est temporairement autorisé à ouvrir le dimanche, la CGT et FO, majoritaires, refusent de négocier sur les contreparties offertes aux salariés, faute de confiance dans la parole patronale

Quelques jours après la publication du décret autorisant l'ouverture des enseignes de bricolage le dimanche jusqu'au 1er juillet 2015, les syndicats CGT et FO ont affirmé jeudi 2 janvier qu'ils ne signeront pas l'accord portant sur les contreparties données aux salariés pour ce travail dominical.

Les négociations sur les contreparties au travail dominical avec les partenaires sociaux de la branche doivent en effet débuter  dès le 9 janvier conformément à une demande des ministres du Travail et du Commerce, Michel Sapin et Sylvia Pinel.

FO et la CGT n'ont pas confiance dans la parole des enseignes de bricolage

"C'est assez clair, on est contre. Nous ne sommes pas dupes, les syndicats sont juste convoqués pour valider les contreparties, il n'y a eu aucune concertation préalable avec les syndicats avant la publication du décret", a déclaré à l'AFP Dominique Holle, secrétaire fédéral à la fédération CGT du commerce, premier syndicat avec 35,32% des voix.

Même discours du côté de FO (25,70%). "Nous n'allons pas signer un accord qui remet en question la convention 106 de l'Organisation internationale du travail, ratifiée par la France, sur le repos hebdomadaire dans le commerce et les bureaux", a affirmé à l'AFP Christophe Le Comte, secrétaire fédéral du syndicat.

Le doublement du salaire est prévu par les enseignes

En prévision des futures réunions de négociation, la fédération des magasins de bricolage et de l'aménagement de la maison (FMB) qui regroupe la quasi-totalité des enseignes de la profession s'est déjà engagée auprès du gouvernement sur plusieurs contreparties: le volontariat, le doublement au minimum de la rémunération, l'attribution d'un repos compensateur et des engagements en termes d'emploi et d'accès à la formation.

"Les patrons ne respectent déjà pas la convention collective. Ils peuvent toujours faire des promesses, ils ne les respectent pas", a déploré Christophe Le Comte.

Vers un imbroglio juridique?

Ceci dit, un accord peut encore être conclu avec les autres organisations syndicales du secteur, si elles représentent 30% au moins des salariés (on prend en compte les résultats des syndicats aux élections professionnelles). Dans un tel cas de figure, l'accord sera valable... sauf si la CGT et FO décident de faire opposition. Ces deux organisations représentant ensemble plus de 50% des salariés, elles ont la possibilité  d'exercer ce droit...Mais le feront-elles?  Il faudra alors recommencer la négociation. Avec le travail du dimanche, rien n'est jamais fini.

L'ouverture maintenue

En tout état de cause, le décret autorisant l'ouverture des magasins de bricolage le dimanche ne pourra pas être remis en cause. Ils pourront donc toujours ouvrir, mais avec un risque de perturbation d'origine syndicale, si les négociations achoppent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/01/2014 à 15:56 :
Que les magasins soient ouvert ou pas le dimanche ne me fait ni chaud ni froid. Quand j'ai un absolu besoin d'un article, je commande sur le net et ce quel que soit l'heure, le jour ou la période de l'année !
a écrit le 05/01/2014 à 0:12 :
Toujours boser, boser et les loisirs alors ça compte!
Réponse de le 05/01/2014 à 4:59 :
"BoSSer", ça prend 2 S, c'est comme avion, ça prend 2 L...
Réponse de le 05/01/2014 à 11:25 :
Et pour avoir des loisirs, il faut bosser non? Ou alors être un parasite de l'état et profiter du chômage ...
a écrit le 04/01/2014 à 18:44 :
La Liberté de ceux qui veulent bosser s'arrête là où les syndicats préfèrent des chômeurs !! ...de toutes façons, les chômeurs n'ont pas droit de vote aux élections professionnelles, alors ...
Réponse de le 05/01/2014 à 5:00 :
...et les retraités non plus.
a écrit le 04/01/2014 à 15:30 :
Je propose un référendum sur le travail pour TOUS le DIMANCHE
Réponse de le 04/01/2014 à 18:21 :
...le droit au... serait plus en rapport avec ce que demandent les "pro travail dominical"
Réponse de le 05/01/2014 à 11:20 :
Vous connaissez la réponse de ce référendum, le France est favorable au travail dominicale. Seul une poignée de gauchistes/syndicalistes comme vous y sont opposés! Il faut vous mettre dans le crâne que vous n'êtes qu'une minorité et que vous ne représentez strictement rien. Je sais ce n'est pas simple d'admettre qu'on est rien mais vous devriez franchir ce pas, ça vous aidera pour la suite.
Réponse de le 05/01/2014 à 22:10 :
@Jul : Quel homme ce Jul ! Il lui faudrait le prix nobel de l'intelligence supérieur. Celui qui vous parle est cadre et bosse au moins 10H par jour. Je suis effectivement un dangereux gauchiste.
a écrit le 04/01/2014 à 13:22 :
Là où la CGT passe, l'entreprise trepasse.
a écrit le 04/01/2014 à 10:10 :
il serait temps que les syndicats la aussi subventionne par nos impots et si peu par les quelques adherent sortent du 19ieme siecles et fassent un tour dans d'autre pays pour voir comment cela fonctionne( usa russie angleterre allemagne ) cela leur permettrai peut etre devoluer
a écrit le 04/01/2014 à 10:06 :
il y as ceux qui ont besoin de travailler et ceux qui ne veulent rien faire mais encaisser beaucoup du systeme
a écrit le 03/01/2014 à 20:04 :
Ils disent "Niet" ?
Ont-ils seulement idée du nombre de magasins ouverts 7/7, 24/24 en Russie, certains (les petites échoppes de marchands de gnole) y compris à l'époque soviétique ?
Je crois que ça leur ferait une grosse déprime…
a écrit le 03/01/2014 à 19:51 :
Pourquoi travailler le dimanche et le soir tard déjà 35 heures c'est pénible vivement les 32 heures, heureusement que nous avons les syndicats qui nous défendent.
Réponse de le 04/01/2014 à 18:26 :
Que tout le monde se repose le dimanche : il n'y a qu'à fermer les restos, les cinémas, mais aussi les autoroutes, les hôtels, les hôpitaux, les commissariats,... : après tout, pourquoi seraient-ils pénalisés, eux : ... parce que vous n'êtes pas dans leur situation et que seule votre petite personne compte ??
Réponse de le 05/01/2014 à 0:09 :
OH oui ma petite personne d'abord les autres après! Le reste je m'en fous!
a écrit le 03/01/2014 à 16:30 :
je ne comprends pas le pourquoi de l'ouverture des magasins de bricolage le dimanche...
et de plus, je ne vois pas qui sort gagnant à part les grands actionnaires de ces groupes qui habitent la Belgique et la suisse.
pour 1% de travailleurs qui veulent travailler le dimanche, on va embêter les 99% autres. Marre des minorités qui emportent toujours le pactole.
pour X milliards € de CA générés dans une année, on ne va pas vendre plus. les Français n'ont pas de portefeuille extensible.
Réponse de le 04/01/2014 à 18:23 :
Liberté est un mot qui ne semble pas faire partie de votre vocabulaire, on dirait !!
a écrit le 03/01/2014 à 16:22 :
eref
a écrit le 03/01/2014 à 14:42 :
On sait bien que la CGT c'est le Cancer Generalise du Travail Pourquoi ecouter ce groupe de casseurs
a écrit le 03/01/2014 à 14:07 :
C'est impressionnant de voir les réactions des gauchistes ( probablement des chômeurs ou des profiteurs d'aides quelconques ) ... on comprend mieux pourquoi la France va mal et pourquoi elle continuera à aller mal. Pitoyable
Réponse de le 03/01/2014 à 14:21 :
Je suis cadre et adhérent à la CFE-CGC. Je suis aussi contre le travail le dimanche sauf pour les secteurs liés à la sécurité et la santé. Sinon exigeons que TOUS travaille le dimanche.
Réponse de le 03/01/2014 à 19:03 :
Vous avez raison, ceux qui demandent le travail le dimanche ne sont pas concernés. C'est comme pour les mouvements sociaux il y a ceux qui font grève et les autres mais quand des acquits sont obtenus on voit ceux qui se sont planqués sortir du bois pour prendre la part du gâteau. C'est connu, pendant la guerre ce fut également le cas, le drapeau changeait de couleur selon le cas.
Réponse de le 04/01/2014 à 14:24 :
@jeanot lapin, on comprend mieux du coup ... cadre et syndicaliste c'est diamétralement opposé normalement ... où est l'erreur
a écrit le 03/01/2014 à 13:59 :
pouquoi la commission parlementaire a t elle eté annulée tellement elle etait explosive???

arretons de les subventionner comme certaines associations aux motifs tres douteux
a écrit le 03/01/2014 à 11:09 :
le Niet vient tout droit de Moscou et des bolcheviks......!
a écrit le 03/01/2014 à 10:51 :
Les syndicats sont contre l'ouverture le dimanche, et c'est bien normal !! Car en portant pliante contre les magasins, CE SONT LES SYNDICATS QUI EMPOCHENT LES AMENDES !!! Les syndicats sont là pour gagner de l'argent, pas pour protéger les salariés dont les cotisations ne représentent en France qu'à peine 4 % des ressources financières des syndicats ....
a écrit le 03/01/2014 à 9:49 :
Et si au lieu de l'invective gratuite,on parlait de l'augmentation des salaires,problème sous-jacent s'y il en ait.Regardons le gâteau divisé en trois la troisième part diminue de façon régulière,comme disait Desproges étrange non !
Réponse de le 03/01/2014 à 15:20 :
rien d'étrange : l'Etat bouffe tout en France. Modèle socialiste de redistribution (du peu de richesses qu'il reste). Donc la part restant pour les salariés comme pour l'entreprise diminue, c'est tout. L'Etat a beau faire sa gymnastique habituelle et consommatrice de fonctionnaires (je te prends d'une main et j'en redonne une partie dans l'autre main au travers de CICE et autres aides à l'innovation), à la fin il en reste moins car il faut bien payer l'AME et toutes les dépenses des collectivités locales qui s'empilent les unes sur les autres.
Réponse de le 04/01/2014 à 18:30 :
Les entreprises françaises ont les marges les plus faibles d'Europe !!... ce ne sont, contrairement à ce que vous laissez croire, pas les patrons qui se savent !!!
a écrit le 03/01/2014 à 8:34 :
c'est bien connu : les syndicalistes n'aiment pas le travail.
Réponse de le 03/01/2014 à 10:16 :
Et vous l'aimez vous n'avez même argumenté. Une petite phrase pour pas trop vous fatiguer.
a écrit le 03/01/2014 à 7:27 :
Normal qu'ils refusent cet accord, y'a qu'à voir combien de millions d'euros ils ont extorqués à ces enseignes grace à des procès juteux et un trou dans la législation. Que les employés de ces magasins quittent massivement ces pseudo-syndicats qui ne sont que des arnaqueurs afin de leur montrer que leurs intérêts ne sont pas ceux des syndicats. Ah? oui j'apprend à l'instant que justement ces syndicats ne représentent plus qu'eux même et les enseignants et autres emplyés de la Poste en France!
a écrit le 02/01/2014 à 22:52 :
syndicats gavés de subventions et de magouilles de comités d' entreprises ... et finir sur une liste électorale . Ce pays est miné par ces guignols qui ne représentent qu' eux mêmes , ont à la fois l'oreille de ministres péteux et de patrons manipulateurs .
Réponse de le 03/01/2014 à 18:50 :
En fin de compte il n'y a que vous qui êtes parfait.
Réponse de le 04/01/2014 à 11:35 :
L'exemple d'un président,qui vit au crochet des grands de ce monde,et à qui on pardonne son escapade marocaine de fin d'année,pour cause de maladie,n'est-ce pas la démo des écrits de nausée???????
a écrit le 02/01/2014 à 22:35 :
on en peut plus de ces syndicats ...
a écrit le 02/01/2014 à 22:21 :
On voit ici à l'œuvre le développement économique selon la pensée syndicale française ! Au fait : l'activité manufacturière a progressé en Europe... sauf en France ! Que ceux qui ne veulent pas y voir un rapport de cause à effet renouvellent immédiatement leur adhésion syndicale !!!
Réponse de le 04/01/2014 à 15:43 :
Le donneur de leçon qui écrit entretien avec un t, il est fort ce professeur de français.
a écrit le 02/01/2014 à 22:13 :
Ca cogne dur sur les syndicats aujourd'hui. C'est rassurant , en 2014 comme en 2013 les decerebres se font entendre. En tout cas on a A FAIRE A LA MEME BANDE D'HYPOCRITE,inculete , indiviudaliste et egoiste. Tous pret à defendre le "travail du dimanche" alors que l'idee meme de bosser le samedi voire de bosser tout cours pour certains leurs donne des palpitations. Allez y les gars continuez à defendre vos propres petits interets mesquins...envoyez vos gosses bosser les W.E. les jours feries, les nuits...vous pouvez vous le permettre la plupart d'entre vous avez profite du système pendant toute votre vie....et grace aux syndicats en plus..... bande d'ingrats .
Réponse de le 03/01/2014 à 10:32 :
Moi je serais ravi de bosser le dimanche si on me doublait mon salaire. Que mon jour de congé hebdo soit le dimanche ou le lundi, honnêtement je m'en contrefiche, et je ne suis pas le seul dans ce cas. Le travail du dimanche permet à des tas d'étudiants de se faire de l'argent de poche, c'est tout benef pour eux, alors épargne nous ton couplet (je te vois venir) sur les pôvs étudiants qui doivent travailler pour financer leurs études. Moi j'ai bossé aussi pendant que j'étudiais et ça ne m'a pas pas empêché de décrocher un DESS (Bac +5). L'hypocrite c'est toi qui l'es, et ta bande de syndicalistes névrosés complètement sclérosés. Grâce à toi et ta bande de petits magouilleurs gestionnaires de CE, les emplois quittent la France depuis plus de 10 ans, nous (les Français) sommes considérés par le reste du monde comme incapables de nous adapter au monde qui change et nous sommes condamnés à la tiers mondialisation. Je ne sais pas si tu as des gosses mais je serais curieux de savoir ce qu'ils font, si ils bossent tant mieux pour eux. Peut-être que papa a réussi à "négocier" un bon poste pour le petit ? En attendant je souhaite que les syndicalistes qui ne représentent plus rien (qui est encore syndiqué dans la distribution ? 30% des employés ? 20% ? Moins ?) soient écoutés à hauteur de ce qu'ils représentent, et pas plus ! Une réforme dans ce sens serait salvatrice pour le pays.
Réponse de le 03/01/2014 à 18:28 :
Et vous vous représentez quoi, que vous même et ça ne fait pas grand chose.
a écrit le 02/01/2014 à 21:24 :
Tu m'étonnes qu'ils disent non. L'état tue la poule aux euros pour ces syndicats qui récoltent des millions d'euros dans des procès en justice pour travail le dimanche, de nuit etc. Des syndicats qui ne représentent que 5% des salariés.
a écrit le 02/01/2014 à 20:55 :
La comparaison entre certains métiers est criante de vérité.D'un côté les professionnels de la santé qui étaient en sous nombre lors de ces fêtes de fin d'année (eux ils ne manifestent pour travailler les dimanches) ,de l'autre des salariés qui veulent travailler les dimanches.Il ne s'agit pas de blâmer les uns ou les autres.Néanmoins ,des entreprises qui se permettent de payer double leurs salariés,cela ne pourra pas être tenable dans le temps.La faute à une stagnation des pouvoirs d'achats.Ce qui est détestable ,c'est faire croire que chacun est libre ... de choisir alors qu'un contrat de travail est un contrat de subordination en défaveur du salarié ! Bref ,il s'agit d'un leurre social que de faire croire si ce n'est malhonnête !
a écrit le 02/01/2014 à 20:16 :
Pour militer utile,

la semaine il faut exiger des prix plus bas que le dimanche,

les prix plus bas la semaine sont parfaitement justifiés puisque les employés des bricolages sont pays moins cher la semaine.

Pour obtenir une remise de 20 %, il y a un client qui est passé avec un caddy plein, et au moment de payer il a exigé une remise de 20%,

20% de remise c'est encore raisonnable puisque les employés sont payés la moitié moins que le dimanche ...

c'était la remise ou le tapis roulant de la caisse restait plein débordant !

Il faut imaginer 10 clients à chaque caisse qui obtient sa bonne remise de 20 %
a écrit le 02/01/2014 à 19:49 :
C'est gauchiste feront-ils ch** jusqu'au bout? Une minorité qui emmerde une majorité c'est quand même incroyable vivement le bannissement pure et simple de ce genre de structure des entreprises ...
Réponse de le 02/01/2014 à 20:04 :
Déjà vous travaillez vous le dimanche, non car si vous arpentez les magasins de bricolage vous ne foutez rien ce jour là. Moi quand j'achète un pot de peinture le lundi je ne retourne pas le dimanche mais vous comme vous travaillez 15 heures par jour c'est vrai vous n'avez pas le te mois d'aller aux courses. Enfin les dindons ce sont les employés car vous voyez les gogos de gauche eux ils vont au resto, au cinéma ou au théâtre et avec leur famille. Pour les employés c'est la gamelle et leurs enfants c'est la télé toute la journée. Alors vous voyez vos conseils à dix balles vous pouvez vous les garder, les gagnants ce sont les patrons mais vous vous ne voyez que l'aumône que l'on vous donne, la régression sociale vous ne la voyez pas et je ne suis pas syndicaliste mais je regarde ma qualité de vie et pour vous évitez de dire n'importe quoi, je travaille et peut être plus que vous. Moi je ne passe pas comme vous vraisemblablement mes dimanches dans un magasin de bricolage mais chacun ses goûts. Battez vous plutôt pour des augmentations de salaire ça me lait être plus intelligent.
Réponse de le 02/01/2014 à 21:02 :
Pourquoi avez vous contribué à faire élire ces gens ? Vous devriez être content tout de même. c'est des socialos qui vous font une loi pour les employes et les citoyens qui travaillent dans la semaine.
a écrit le 02/01/2014 à 19:47 :
FO s'appuie soit-disant sur la convention 106 de l'Organisation internationale du travail. Or cette convention stipule simplement que "La période de repos hebdomadaire coïncidera, autant que possible, avec le jour de la semaine reconnu comme jour de repos par la tradition ou les usages du pays" . "AUTANT QUE POSSIBLE" !!! depuis 1957 (date de la signature de cette convention, le monde en dehors des syndicats français a évolué !! Cette lecture restrictive n'est PLUS POSSIBLE !!! ... voilà , c'est aussi simple que cela: la concurrence d'internet et de la mondialisation n'existait pas, il y a plus de 60 ans ! Les secteurs d'activités ont évoluer depuis !!!
Réponse de le 03/01/2014 à 10:01 :
Vous monsieur la science infuse vois travaillez le dimanche, non, alors ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas, moi je travaille le dimanche et toute la journée,le week end de ma famille est clair, c'est la maison toute la journée car je prend la voiture pour aller au boulot. Alors feignasse va travailler le dimanche et après tu pourras parler.
Réponse de le 03/01/2014 à 14:00 :
Et? Vous avez choisi de travailler le dimanche en connaissance de cause ... donc nul besoin de venir pleurnicher ici, c'est un choix. Vous pouvez très bien acheter une seconde voiture ou vous faire conduire pour que votre famille puisse sortir le dimanche.
Réponse de le 03/01/2014 à 18:37 :
Voilà encore un petit rentier aigri qui mange sa soupe à midi pile et qui est devant sa télé pour les infos et qui compte ses pièces de monnaie avant de les sortir de son porte monnaie en peau de hérisson , et en plus il veut que je pollue la planète avec une seconde voiture. Et c'est un type de ce niveau qui veut aller acheter le dimanche une vis pour sceller son armoire de peur qu'un billet ne s'envole. Vous oublier fainéant qu' aujourd'hui on a plus le loisir de choisir son boulot on prend ce qu'il y a de disponible alors vos leçons de dix balles, attention vous risquez de les perdre on s'en tape. Au boulot feignasse dimanche on vous attend.
Réponse de le 03/01/2014 à 18:58 :
Au lieu de roupiller et de donner des conseils à dix balles j'attends un chèque de 10 milles euros pour m'acheter une seconde voiture. Pas des paroles en l'air, ça tout le monde c'est le faire, on veut des actes et je crois que c'est pas dans votre nature. Merci d'avance pour l'aide financière mais je suis sûr que ça va coincer, votre porte monnaie est en peau de hérisson.
Réponse de le 04/01/2014 à 14:29 :
""Vous oublier fainéant qu' aujourd'hui on a plus le loisir de choisir son boulot on prend ce qu'il y a de disponible "" Pour vous peut être, suite à un mauvais choix d'étude ou à trop peu de qualification. Pour ma part, j'ai choisi mon job ... un CV, un entretient et hop 24h plus tard mon contrat était signé. Donc c'est tout à fait possible de choisir.
Si vous avez si peur de polluer, il vous reste le vélo ou vos jambes ... de plus, on trouve aisément des véhicules à moins de 10 000€. Nul besoin que je vous fasse un chèque.
Réponse de le 04/01/2014 à 16:44 :
Vous devez être professeur de français car vous avez passé un entretien avec un t comme vous l'avez si gentiment écrit. Je croyais qu'il n'y avait pas de t mais comme vous avez fait de belles études c'est mon dictionnaire qui doit se tromper. Donc allez manger votre soupe et laissez tomber les magasins du dimanche pour revoir vos cours, il semblerait que vous en ayez un grand besoin. Moi avec mes études loupées j'ai le droit de faire des fautes d'ortograffes, tient je viens d'en faire une belle.
Réponse de le 04/01/2014 à 19:24 :
@Lyon69
Tient on vous a remis à votre place, vous qui avez réponse à tout, ça vous fera un peu de bien.
Réponse de le 05/01/2014 à 11:17 :
Lorsqu'on est dos au mur ... on se raccroche à n'importe quoi ... comme à une petite faute de frappe ... c'est pitoyable. Pour "clos", nullement remis à ma place, une petit faute de frappe arrive à tout le monde. Mais vous ne répondez pas au problème de fond, votre aveuglement et votre gauchisme ...
a écrit le 02/01/2014 à 19:47 :
Ces syndicats crypto-communistes ne devraient même plus avoir un droit de blocage, d'autant plus qu'ils ne représentent que peu de monde ...Ils ont une logique de refus (Les a t'ont vu dire OUI à quelque chose?) pour un monde en pleine mutation et sont figés dans les années 20/30 ...
Réponse de le 02/01/2014 à 22:10 :
Les syndicats ne sont certainement pas la solution idéale, mais ils constituent la seule façon de rétablir le rapport de force entre le patron qui dispose d'un pouvoir collectif au niveau de l'entreprise et le salarié qui ne possède, et encore, qu'un pouvoir individuel. Prenez donc votre dimanche pour réfléchir au lieu d'aller consommer toujours plus....D'ailleurs il est assez cocasse de ne pas entendre parler des syndicats allemands qui sont d'une tout autre puissance que les français. Et pourtant que ne cite t'on l'Allemagne alors qu'y signer un accord demande la participation du syndicat, du land et de la boite. A côté les syndicats français sont d'aimables amusettes.
Réponse de le 03/01/2014 à 10:04 :
Vous devriez déjà commencer à faire votre mutation en allant travailler le dimanche au lieu de dire n'importe quoi. Au boulot fainéant, le travail très bon pour les autres mais surtout pas pour vous.
Réponse de le 03/01/2014 à 10:50 :
le syndicat allemand n est pas si puissant que ça, pourquoi il y a 80 pour cent d'allemand syndiqué contre 8 en France car profite des accords signé que les personne syndiqué,profite de la protection assurance maladie que les personne syndiqué il faudrait etre fou ou tres riche pour ne pas etre syndiqué.et la la question qui se pose ce sont des syndicats comme la CFDT qui ont sigé un accord qu on apelle l'ANI avec le gouvernement sur la flexibilite au travail sauf que cela doit etre negocier dans chaque branche seul les syndicat representatif doivent aller negocier ctette accord completement idiot la CFDT n est pas la sur le coups normal COMMENT FAIRE DEMI TOUR
a écrit le 02/01/2014 à 18:15 :
Les syndicats français non représentatifs continuent de faire la pluie et le beau temps.
Réponse de le 02/01/2014 à 18:22 :
Eh oui ! Puis ils vont lancer une action en justice pour se remplir les poches et ils ne redistribueront rien aux salariés qui seront les grands perdants.
A suivre
Réponse de le 02/01/2014 à 19:20 :
Stop aux syndicat de merde qui ne font que se nourrir sur le dos des salariés crédules!! c'est a cause d'eux que nous rencontrons autant de problème au niveau de l’emploi dans notre pays!! Ouvrez les yeux!!
Réponse de le 02/01/2014 à 20:23 :
Ouvrir les yeux ? Moi le Dimanche, je reste au lit...
Réponse de le 03/01/2014 à 9:54 :
Je ne suis pas syndicaliste mais moi je fais comme les patrons qui se remplissent les poches sur le dos des employés, le dimanche je reste avec la famille et je profite de cette journée bien méritée après une semaine de travail. Vous avez le droit de passer tous vos dimanches dans les magasins de bricolage moi je préfère le cinéma et la promenade dominicale. Mais au juste vous travaillez vous le dimanche, je pense que c'est non, bon pour les autres mais mauvais pour vous. N'oubliez pas votre caisse à outils près de votre lit vous gagnerez du temps dimanche matin vers 5 heures, ne prenez pas de café si vous voulez être à l'ouverture de votre enseigne. N,oubliez pas les boulons vous en avez un grand besoin.
Réponse de le 03/01/2014 à 14:10 :
@syndicats pourris , c'est drole , vous dites cinéma dominical , mais là aussi il fut des emplois pour vous ouvrir les salles et faire marcher le ciné... doncil faut un peu de tout ... tout est affaire de dosage , au lieu de dire Niet les syndicats devrainet dire oui mais reservé aux étudiants et aux jeunes ;)
Réponse de le 03/01/2014 à 18:48 :
Dites moi la différence entre les services utiles à la nation, par exemple les médecins, les pompiers, les artistes, liste trop longue et un magasin de bricolage. Si vous ne la voyez pas il est urgent de vous rendre chez l'ophtalmologique pour vous faire prescrire une paire de lunette. Vous avez peut être raison le dimanche il est indispensable d'avoir un pot de peinture,c'est une question de vie ou de mort.
a écrit le 02/01/2014 à 18:03 :
M'enfin certains ont besoin ou veulent travailler pendant cette période pour des raisons personnelles.
Réponse de le 02/01/2014 à 20:24 :
Et lesquelles ?
Réponse de le 02/01/2014 à 22:34 :
étudiant ravi de faire quelques heures en plus bien payé le dimanche matin !
Réponse de le 03/01/2014 à 9:57 :
Vous croyez que l'on a le choix c'est le travail le dimanche sinon ce sont les emmerdes. Pour les étudiants ils viennent quand ils veulent s'ils ont fait une bringue la veille on nous appelle pour les remplacer alors je ne répond plus au téléphone le dimanche matin, Alors ceux qui ne sont pas concernés qu'ils s'écrasent.
Réponse de le 04/01/2014 à 14:31 :
Votre patron vous a donc menacé avec une arme pour vous obliger à travailler le dimanche?
Réponse de le 04/01/2014 à 15:15 :
Sinon ce sont les emmerdes mais pour poser une telle question vous n'avez certainement jamais travaillé ou vous êtes embauché chez le père Noël et encore.
Réponse de le 05/01/2014 à 11:22 :
Je travaille les samedis et les dimanches lorsque nécessaire. Ça se fait sur base du volontariat et sans aucunes menaces et répression quelconque... Donc je ne vois pas où est le problème ...
a écrit le 02/01/2014 à 18:01 :
le dimanche c'est le jour ou les chefs de ventes proposent au elus et autorites le travail au black pour executer leurs projets
a écrit le 02/01/2014 à 17:49 :
Encore des empêcheurs de tourner en rond!! Les syndicats ne représentent pas la majorité des gens qui travaillent, ils feraient mieux de la fermer et d'encourager ceux qui veulent travailler, contrairement à eux.....qui préfèrent se la couler douce sur le dos de ceux qui bossent. Ils sont de la même famille que ceux qui sont au pouvoir, moins ils en font, mieux ils se portent!!
a écrit le 02/01/2014 à 17:46 :
Soyons clairs ce que peuvent dire ou faire les syndicats n' aucune valeur économique et morale leur financement est un juge qui montre la dérive de ceux qui tape dans la caisse des contribuables et de la formation au détriment des salariés . Ils sont d'un autre siècle et plus particulièrement le secrétaire de FO qui n'a jamais vu une entreprise de sa vie juste un stage de 2 ans à la Sécu et une représentativité syndicale sans commune mesure avec les actifs toutes corporations confondues. Ne parlons pas de la CGT qui a confondu démocratie et tyrannie stalinienne. Ils ont été les alliés du gouvernement contre les bonnets rouges en, Bretagne ils ont vendu leur âme depuis bien longtemps.
a écrit le 02/01/2014 à 17:41 :
Il faudra aprendre le russe pour comprendre ces syndicats.....!!!
a écrit le 02/01/2014 à 17:40 :
L ouverture du dimanche pour les grandes surfaces posent plus de problèmes pour les entreprises, elles n augmentent pas le volume d achats , elles créent des frais fixes supplémentaires pour un même chiffre d affaires, elles perturbent la vie des familles, pour une fois je donne raison à la CGT. Et à FO, pourtant je suis de l autre côté de la barriere
Réponse de le 02/01/2014 à 19:46 :
Apparemment, vous n'avez aucune idée de ce que représente (en gain) l'ouverture dominicale ... c'est bien dommage
Réponse de le 02/01/2014 à 19:49 :
l'ouverture dominicale ne crée par définition pas de frais fixes !!! eventuellement des frais variables, mais pas fixes !! Par ailleurs, l'ouverture du dimanche est une possibilité, en aucun cas une obligation !!!
Réponse de le 03/01/2014 à 10:10 :
Parce que vous quand vous allez acheter un pot de peinture le dimanche vous retournez le lundi pour en acheter un autre. C'est valable si vous en faites la collection, c'est peut être votre cas. Moi je n'achète que ce dont j'ai besoin, alors expliquez moi votre théorie, c'est juste un transfert d'achat qui se fait au Long de la semaine. Quand les patrons indiquent qu'ils on fait 25. % de leur chiffre d'affaire le dimanche c'est ce qu'ils ne feront pas la semaine mais avec les collectionneurs comme vous ils ont peut être raison.
Réponse de le 03/01/2014 à 15:34 :
Comment pouvez-vous affirmer que le volume d'achats n'augmente pas? La fermeture le dimanche fait au contraire basculer ces achats sur ce qui est "ouvert", et notamment l'internet! après faut pas pleurer si les "méchants sites internet américains" font beaucoup de chiffre en France : on fait tout pour ne pas développer notre commerce! Et surtout, fermons les magasins, de peur que nos 70 millions de touristes ne viennent dépenser trop d'argent!
Quant à la vie de famille, elle est tellement mieux le dimanche en tant que chômeur qu'en tant que travailleur.

Ma femme bosse le samedi, mais je préférerai qu'elle bosse le dimanche (sans même parler de hausse de salaire): les dimanches sont bien plus tristes...
Réponse de le 03/01/2014 à 18:42 :
Je pense que vous avez une petite copine c'est bizarre votre analyse. Pour le chômeur tous les jours sont pareils. Vous mélangez tout attention à la surdose.
a écrit le 02/01/2014 à 17:35 :
Pas de problème, comme il n'y a plus de chômage en France grâce au 35 heures, on peut fermer toutes les entreprises le dimanche, y compris les restaurants (les gens n'ont qu'à se faire des sandwichs), les entreprises de transport (suffit de partir la veille), les autoroutes (idem), les cinémas (y'a la télé), les églises en Alsace et Lorraine (les prêtres y sont salariés) pour enfin donner une juste satisfaction aux syndicats !

Et tant qu'à faire, fermons aussi Pôle Emploi définitivement, ils ne servent strictement à rien pour retrouver un emploi (expérience vécue, hélas)
Réponse de le 03/01/2014 à 10:14 :
Parce que vous vous travaillez 70 heures par semaine si c'était le cas ça se saurait. Vos exemples dont nuls, vous comparez l'ensemble des services utiles à la nation, voire les loisirs avec votre caisse à outils où il doit manquer une vis et vous devez pour votre survie aller l'acheter le dimanche.
Réponse de le 05/01/2014 à 11:41 :
Faut être cohérent: je ne vois pas en quoi acheter un ticket de cinéma le dimanche serait plus légitime qu'acheter une boite de vis.Le bricolage est un loisir au même titre que le cinéma.
Cela dit, ce n'est pas le droit d'acheter le dimanche que je défends (en fait, je m'en fiche un peu), c'est mon droit à travailler quand ça me plait. Et je n'apprécie pas du tout l'intrusion de syndicats pour qui je n'ai pas voté, et à qui je reconnais aucune légitimité, dans mon espace de liberté.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :