Mandats : et les plus gros cumulards sont...

 |   |  251  mots
Michel Delebarre, Sénateur PS du Nord (59), Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine de Dunkerque arrive en tête du classement des plus gros cumulards.
Michel Delebarre, Sénateur PS du Nord (59), Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine de Dunkerque arrive en tête du classement des plus gros "cumulards". (Crédits : reuters.com)
Michel Delebarre, Jean Germain et Jean-Michel Baylet forment le trio de tête des parlementaires qui cumulent le plus de mandats, selon un classement établi par l'Express.

A l'heure où l'Assemblée nationale est censée adopter définitivement la réforme interdisant le cumul entre mandat parlementaire et fonction exécutive locale, La Tribune vous propose le classement des plus gros cumulards, d'après le classement publié par L'Express en septembre.

Pour réaliser son classement, L'Express a considéré les mandats électifs mais aussi les autres fonctions exercées par les parlementaires. Il a ensuite calculé un "indice" afin de mesurer le cumul. Cela donne le classement suivant:

  • Michel Delebarre, Sénateur PS du Nord (59), Maire de Dunkerque et Président de la communauté urbaine de Dunkerque
  • Jean Germain, Sénateur PS de l'Indre-et-Loire (37), Maire de Tours et Président de la communauté d'agglomération Tours Plus
  • Jean-Michel Baylet, Sénateur PRG du Tarn-et-Garonne (47), Conseiller municipal de Montjoi, Président de la communauté de communes des Deux Rives et Président du conseil général du Tarn-et-Garonne, canton de Valence d'Agen
  • Philippe Duron, Député PS du Calvados, (14), Maire de Caen et président de la communauté d'agglomération Caen la Mer
  • Christian Estrosi, Député UMP des Alpes-Maritimes (06), Maire de Nice et Président de la métropole Nice Côte d'Azur

Pour connaître la répartition des cumulards sur le territoire, le site de France Info a publié une carte interactive accessible en cliquant ici.

Enfin, si vous voulez savoir combien de mandats cumulent les parlementaires de votre région, vous pouvez utiliser le moteur de recherche de France Télévisions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2014 à 22:21 :
Ma devise : plutot crever d'indigestion que de partager le saucisson
Ma seule morale : moi d'abord et que le peuple crêve.
a écrit le 22/01/2014 à 15:53 :
et pendant ce temps là Alliot Marie se retrouve bombarder tête de liste aux Européennes après avoir été virée du gouvernement dans les circonstances que l'on connait, puis par les électeurs. Pauvre de nous, ils sont insatiables, c'est à se demander si ils attendent que l'on sorte des piques pour y mettre leurs grosses têtes tellement bien faites.
a écrit le 22/01/2014 à 15:50 :
et encore, on oublie leur présence au sein de la direction d'hôpitaux, de syndicat des eaux, des HLM etc A se demander avec des types géniaux comme ça, comment la France en est arrivé là, on devrait les exporter suis sur qu'on verrait notre balance commerciale vite se rétablir.
a écrit le 22/01/2014 à 15:24 :
Etablissons une liste de tous les cumulards et ne votons plus pour eux .. Cela fera reflechir les suivants .
a écrit le 22/01/2014 à 15:18 :
Il me semblerait pertinent d'avoir un site internet, afin que les parlementaires cumulards ou qui aimeraient le devenir puissent dire à leurs administrés quel mandat ils garderont en 2017 et sans possibilité d'attendre de voir si ils seraient réélus aux prochaines législatives ou sénatoriales. Je me prends pour Yves Tréhard, mais je dis à mon Député/Maire Mr HERBILLON (Maisons Alfort 94700), Mr le Maire répondez moi, en 2017 la Mairie ou l'Assemblée?
a écrit le 22/01/2014 à 14:23 :
Le cumul des mandats ou le cumul des rémunérations en tous genres parce que qui dit mandant dit aussi cachetonnage dans les conseils d'administrations. Beaucoup d'élus sont des escrocs car personne ne peut-être au même endroit au même moment pour travailler.
a écrit le 22/01/2014 à 10:51 :
Oui au cumul, mais avec une seule rémunération. Le problème serait vite réglé.
Réponse de le 22/01/2014 à 15:45 :
non pas d'accord un seul mandat pour tous et si cela ne leur remplit pas la journée c'est qu'il faut fusionner leur siège avec celui du voisin. Cela permettra une accélération du renouvellement politique tant au niveau de la féminisation que de la diversité des parcours de nos politiques. De l'air on étouffe!
a écrit le 22/01/2014 à 10:51 :
Toujours pas interdit le cumul des mandats? tiens il me semble pourtant que c'était prévu , mais je peux me tromper...
a écrit le 22/01/2014 à 10:29 :
Les "cumulards" sont incohérents . Quand on leur fait observer que les bancs sont vides
dans les assemblées ( sauf retransmission télévisuelle de la séance) , ils ont tous la même réponse . Nous ne nous imaginons pas ce qu'est le travail parlementaire : étude des projets et propositions de lois , rapports divers , travail en Commission , etc.) .Assez de textes votés en séances de nuit par 10 voix contre 1 , sans abstention .
Pour les citoyens , la règle de la République est "un homme une voix" . Pour leurs représentants ( aux Parlements français et européen ,dans les assemblées territoriales et dans les communes ) il faut exiger un mandat et un seul par personne . Cela évitera le pantouflage "carriériste" .
a écrit le 22/01/2014 à 10:11 :
exemplarité du PS
faites ce que je dis mais ne pas me l'appliquer à moi
et m'en mettre plein les poches en me disant proche du peuple
lamentable
Réponse de le 22/01/2014 à 12:16 :
Enfin un commentaire objectif de la réalité de ce parti. Merci
Réponse de le 22/01/2014 à 15:08 :
Le PS est donc cumulard, ok (en même temps, l'avance du peloton avec la meute des cumulards est ténue, enfin bref).

Ils font passer une loi pour limiter le cumul. Donc ils seront les premiers affectés.

Et l'UMP va voter contre.
Réponse de le 22/01/2014 à 15:41 :
curieux que je sois mieux informé qu'un élu UMP...Ca fait longtemps que les adhérents du PS ont voté la fin du cumul des mandats et donc c'est la position officiel du PS (je sais pas facile le vote à l UMP, vous êtes pas habitués à la démocratie). Maintenant il y a les individus et cela fait longtemps que l'on sait qu'il y a des malhonnêtes dans tous les partis et de la même façon il y a des profiteurs corporatistes et conservateurs partout. Je note que la loi va être votée et c'est encore grâce à la gauche, après la parité (toujours pas respecté à l'UMP) tandis que l'UMP a encore trouvé le moyen d'augmenter le nombre de députés sous Sarkosy. UMP=parti du passé
a écrit le 22/01/2014 à 10:02 :
pour bien gerer 1 seul mandat et pas plus de 2 elections pour etre pres de la realite le proverbe est bien appliqué par le ps faite ce que je dis mais ne gratté pas ce que j'ai
a écrit le 22/01/2014 à 9:31 :
Les donneurs de leçon PS et associés sont en force!
a écrit le 22/01/2014 à 9:13 :
Comme pour les augmentations de gaz, il faudrait que la loi soit rétro-active. C'est à dire que les cumulards devraient rembourser tous les revenus perçus accumulés depuis l'élection de François Hollande.
a écrit le 22/01/2014 à 8:28 :
Quelle coincidence, sur les 5 premiers nous trouvons 4 élus de la gauche au pouvoir......

J'attends avec fébrilité le résultat du vote sur le non cumul des mandats......nous verrons bien si les politiques n'ont que l'ambition de leur argent ou si la gestion des structures de la France les préoccupent......
Je ne connais pas beaucoup de chefs d'entreprises qui parviennent à gérer 2 voire 3 sociétés en même temps......CQFD
Réponse de le 22/01/2014 à 12:01 :
Si si, les très gros cumulards de tickets de présence qui sont dans la plupart des CA des sociétés du CAC 40 et qui se cooptent entre eux.
Réponse de le 22/01/2014 à 15:47 :
entièrement d'accord, c'est tout à fait choquant. Autres points communs avec les politiques, très peu de femmes, pas de diversité. Que du bon quinqua et plus bedonnant et blindé.
a écrit le 21/01/2014 à 23:39 :
inutile de faire une loi sur le non cumul des mandats, il suffit de limiter les remunerations a un seul mandat, a eux de choisir lequel.

Vous verrez les rats quitter le navire.
Réponse de le 22/01/2014 à 7:09 :
Tout à fait d'accord. Le problème n'est pas le cumul des mandats mais celui des sousous.
Eh puis le nombre de mandats?
Cette France sur administrée...
Réponse de le 22/01/2014 à 8:48 :
D'accord avec vous à conditions que cela ne leur procure pas malgré tout un cumul sur les retraites (cf le point: Ayrault est toujours officiellement prof d'allemand depuis 1973...).
Réponse de le 22/01/2014 à 10:57 :
il y a deux aspects à examiner: l'argent et le pouvoir.
Le pouvoir d'un mandat permet parfois d'en protéger un autre; par exemple être un maire aussi député ou sénateur, incite les électeurs à se dire que la commune sera ainsi mieux reconnue et 'défendue' au niveau national, que ses intérets seront mieux pris en compte; ce n'est pas hyper-rationnel mais ça marche, demandez un peu autour de vous.
Il faut bien sûr interdire le cumul des mandats; mais aussi celui des suppléants qui permet de garder toute place supplémentaire au chaud.
Réponse de le 22/01/2014 à 15:34 :
je rappelle qu'un député est officiellement député de la Nation et pas de son petit bout de France. Par ailleurs en tant que représentant de la République, il est de son devoir de se soucier de l'intérêt général et pas de favoriser par copinage les différents groupes de pression de sa circonscription. Cela éviterait les magouilles de la fameuse réserve parlementaire et j'en suis sur diminuerait la dépense publique. Pour le local, c'est le Sénat et nombreux sont ceux comme moi qui aimerait le voir à minima fusionné avec le Conseil économique sociale et environnementale voir tout simplement supprimer les 2.
a écrit le 21/01/2014 à 21:06 :
Coups de balai !!!!
Réponse de le 21/01/2014 à 22:22 :
j ai peur que tous pourris soit dans le vraie
a écrit le 21/01/2014 à 21:03 :
De la non-info, le dossier monté par l'Express il y a quelques mois était bien plus complet.
a écrit le 21/01/2014 à 20:48 :
les rats politiques ont faim.
un petit marché public assoupli à procédure assurément très adaptée
a écrit le 21/01/2014 à 20:37 :
J'aimerais voir le cumul des remunerations.

Ou est M. Copé dans la liste?
Réponse de le 22/01/2014 à 0:43 :
Il est sûrement bien place, néanmoins le trio de tête est PS, comme quoi le mot socialiste est galvaudé....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :