Montebourg prêt à "botter les fesses" des distributeurs pour les pousser à vendre "français"

 |   |  275  mots
Au début de sa campagne pour le made in France pour laquelle il s'était affiché en Une du Parisien magazine en marinière.
Au début de sa campagne pour le "made in France" pour laquelle il s'était affiché en Une du Parisien magazine en marinière. (Crédits : Le Parisien Magazine)
Le ministre du Redressement productif a dit vouloir "botter les fesses" des enseignes de grande distribution qui n'auraient pas laissé suffisamment de place aux produits "made in France" dans leurs rayons.

Un bon "coup de pied aux fesses". Voici ce que promet Arnaud Montebourg aux enseignes de grande distribution qui ne vendent pas suffisamment de produits "Made in France". Coutumier des "petites" phrases, le ministre du Redressement productif a précisé plus sérieusement qu'il comptait demander de faire montre des "actes de préférences". 

Montebourg trouve que la grande distribution ne joue pas le jeu

Le ministre a laissé entendre que la grande distribution ne jouait pas le jeu. "On ne peut pas venir dire au ministre du Redressement productif: 'on va faire des rayons made in France et dans le même temps, même si ça n'est pas le cas de toutes, dire que finalement, il ne se passera rien et que la compétition n'est toujours qu'avec des produits fabriqués dans des pays low-cost' ",s'est-il insurgé. 

Au mois d'octobre 2012, au début de sa campagne pour le "made in France" pour laquelle il s'était affiché en Une du Parisien magazine en marinière, Arnaud Montebourg avait lancé l'idée de créer des rayons spéciaux dans les supermarchés. 

>> Les trois propositions d'Arnaud Montebourg pour soutenir la production française

Des prix élevés... mais pas dissuasifs?

Problème: l'achat de ces produits fabriqués en France est jugée coûteux par les acheteurs. Consommer français ferait perdre entre 100 et 300 euros de pouvoir d'achat par mois à chaque ménage, selon le Centre d'études prospectives et d'informations internationales. Ce qui n'empêche pas les trois quarts des Français sondés par l'Ifop de se déclarer prêt à mettre la main au portefeuille... 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/03/2014 à 17:28 :
Pour faire plaisir à notre ministre je vais prochainement changer ma voiture et je pense prendre du made in Allemagne.
a écrit le 01/03/2014 à 20:46 :
Le problème du "Made in France", c'est qu'il est souvent assimilé à des produits inaccessibles en termes de prix. Or, ce n'est pas forcément le cas et il faut faire changer les mentalités. Si les produits "Made in France" devenaient la norme, leur prix baisserait sans aucun doute.
Pour ce qui est de l'alimentation, chacun peut commencer par privilégier les magasins bio car contrairement aux idées reçues, ce n'est pas plus cher! La raison est simple, vous consommez bien souvent (il faut se pencher sur les étiquettes, toutes les marques ne se valent pas) des produits locaux (donc moins de transport), parfois sans emballage (vive le vrac, adieu le coût de l'emballage et de la pub) et vous achetez ce dont vous avez vraiment besoin car vous n'êtes pas matraqué tous les 2 mètres par des pseudo promotions qui vous incitent à acheter toujours plus de produits d'une qualité discutable.
En clair, commençons par changer notre façon de consommer et cessons le gaspillage gigantesque qu'entraîne la mentalité du "tout jetable".
a écrit le 28/02/2014 à 22:25 :
Il parle encore pour ne rien dire. M. Montebourg est un «grand diseux, petit faiseux". Un ministre "taiseux, faiseux" serait préférable.
Réponse de le 02/03/2014 à 11:32 :
Bonjour,
Traduit en cht'i "Grande Geule, Petit Bras".
A remarquer que M. Montebourg a admis ne servir à rien : il a admit publiquement que la seule surcôte de l'Euro nous côute 1.2% de croissance. Dont Acte.
a écrit le 28/02/2014 à 18:42 :
Plutôt que de critiquer les distributeurs qui prétendument ne joueraient pas le jeu du "made in France", Montebourg devrait s'intéresser à ce que font ses collègues du gouvernement. M. Hamon vient de faire voter une loi qui fait passer de 6 mois à 2 ans le délai pendant lequel un produit vendu par un distributeur français est présumé "non conforme", ce qui impactera significativement la marge des distributeurs et d'eux seuls. Lors des débats ayant précédé l'adoption de ce texte, les parlementaires et le gouvernement ont refusé de permettre aux distributeurs de répercuter cette charge supplémentaire sur les fournisseurs dont les marges sont ainsi préservées. Pourtant, s'il y a bien des emplois qui ne sont pas délocalisables, ce ceux du secteur de la distribution. Les fournisseurs, eux, sont depuis bien longtemps en Chine, en Corée, à Taiwan, etc. Bref, avant de demander aux entreprises de favoriser le "made in", le gouvernement ferait bien de donner l'exemple et de favoriser, par sa politique, les entreprises qui créent des emplois en France.
a écrit le 28/02/2014 à 18:00 :
J'ai acheté un scooter chinois deux fois moins cher qu'un Peugeot et personne ne m'empêchera de récidiver. Vivement qu'ils puissent nous vendre des automobiles.
a écrit le 28/02/2014 à 17:29 :
Il choque un peu Montebourg, et il provoque un peu, mais dans le fond, il a raison !

Dans quel auto il roule au fait ?
a écrit le 28/02/2014 à 17:26 :
Lorsque M Montebourg aura mis, depuis quelques années, une part significative de ses économies dans des usines ou des entreprises françaises dont les usines sont basées en France, il deviendra crédible. Pour le reste, c'est du vent et simplement cette détestable habitude de nos politiques de vouloir obliger certains à faire ce que eux ont décidé. Cela s'appelle sans doute la loi, mais encore faut il qu'elle soit crédible.
a écrit le 28/02/2014 à 13:00 :
sansetre a 100ù% MADE in France L AVENIR reste le recentrage des consomations sur le terroir pour etre sur de la qualite des produits???
a écrit le 28/02/2014 à 12:49 :
dommage que notre ministre ne connaisse pas coluche , il disait a juste titre - comment reconnaitre un produit français ? , c'est normal c'est le plus cher .. plus sérieusement il devrait plutôt tourner ses efforts vers l'export et inciter dans ce sens que de chercher des poux a des grandes surfaces qui sont confrontés a des consommateurs ultra-tondus depuis 25 ans et qui sont obligés d'acheter made in china ou made in autre chose , enfin pour ravir notre ministre sur ses ergots , j'ai trouvé dans des grandes surfaces des produits locaux , seul hic c'est pour les fetes et on n'en mange pas toute l'année non plus ce qui démontre la limite de ses effets d'annonce , on est plus dans les années 30 ou là aussi on incitait a acheter français ( ce fut dans toute l'Europe ce genre de procédé a l'époque ) décidément on a la mémoire courte .
a écrit le 28/02/2014 à 10:17 :
On a eu un beau discourt pro-entreprises, il à duré 15 jours. Chassez le naturel, il revient au gallo. C'est reparti pour les taxes et les poncifs. Ca va faire venir les investisseurs ça c'est certain! Déjà pour leur souhaiter la bienvenue, une belle taxe sur les transaction financière est dans les tuyaux...
a écrit le 28/02/2014 à 9:41 :
Même si le discours est extrême, il serait intéressant de se poser la question de la chaine des marges en France car lorsque l'on voit la part du cout de production dans le prix final, il y a certainement de la marge pour relocaliser certaines productions et payer le produit issu d'une entreprise en France un peu plus chère. Effectivement certains intermédiaires devront être moins gourmands. Après avoir couper la branche sur laquelle la chaine de distribution était assise en paupérisant la classe ouvrière, il serait peut-être temps de penser aux ouvriers comme faisant également partis de la chaine de clientèle durable. Sauf erreur de ma part les prix de production avaient fortement diminué sans pour autant en voir l'effet sur l'étiquette finale.
a écrit le 28/02/2014 à 8:40 :
Obligation d un ticket de caisse 50 francais / 50 etranger....ou alors penalites
et si il se demandait pourquoi on consomme etranger....il n a pas les memes contraintes comme politiques hauts salaires retraites en or consomme à l oeil ...et se tape toutes les presentratrices, actrices et secretaires...francaises....jamais etrangeres....comme Hollande Sarko et les autres.... DSK etait mondialiste bien que....
a écrit le 28/02/2014 à 8:07 :
Nous avons le choix entre consommer pas cher, en exploitant les bas salaires des pays d'Asie, et le chômage (option1), ou réduire de façon drastique notre consommation (consommer "mieux" pour parler langue de bois) et relancer les productions locales..choix cornélien..
a écrit le 28/02/2014 à 4:46 :
Il est mignon fanfaron ! On sent bien qu'il est pétri de marketing, d'innovation cet homme la ! Et sa culture économique, un puits de science ! et me direz vous une vision industrielle remarquable !
Botter le cul ! Comme dirait Obelix, c'est une stratégie que je comprends !
Il sera si mignon en raye aux prochains sommets internationaux, ou le jour ou il exposera sa stratégie lors de colloques en guest star !
Je suis si fier et si rassurer par sa stratégie ! Il est beau mon visionnaire !
a écrit le 27/02/2014 à 22:29 :
Montebourg ou Malbrough? On pourrait chanter. Seulement dans les guerres des hommes, nous avons un commandeur à la première et un officier à la seconde, concernant la légion. Simplement un chevalier ensuite? Botte-t-on aux élections le cul du rat ou bien perche-t-on le chat?
a écrit le 27/02/2014 à 22:11 :
En musique républikeynes le coulage des ronds points sans technologie! On oublie le crash des zéros de croissance en virage sur l'aîle. On parle Panthéon quid des héros de la France: polytechnicien, résistant, officier de la légion d'honneur, colonel en Indochine et directeur d'usine... on oublie dans la coloniale a tracé les plans du désert... avec les serpents. Mon grand père ce héros, qui n'est pas le général Guyon de la Grande Armée!
Réponse de le 27/02/2014 à 23:31 :
Vive la tulipe noire!
a écrit le 27/02/2014 à 21:52 :
Comme si il avait du pouvoir... Qu'il demande d'abord la permissions a ces homologues du travail qui sont les ministres de l'industrie et de l'économie... Après tout ils font tout les trois un travail qui empiète les uns sur les autres. Que fait il lui qui n’appartient pas aux attributions des deux autres? N'est il pas juste leur secrétaire?
a écrit le 27/02/2014 à 21:49 :
L'indice de la production se rapproche du niveau de 1980, c'est formidable, bonnes cigales du sud chantons, à moins de faire sécession, on parle sécession de la Catalogne en Espagne. La crise est grave. Chantons en chœur de chou an meilleur, ou bien en violon soviétique? Chacun sa voix avec un bon chef d'orchestre, ce qui est une question de costume: il y aurait un petit prince qui rentrerait dans le grand costume... alors ici Londres Paris fini? On se croisait sous le Moyen Age: tuez les tous dieu reconnaitra les siens, on n'est pas sous charles 9 ni sous charles 10, mais sommes nous en démocratie ou bien en démocraSSie anti jeunes et anti croissance? Il existe pourtant des ultra...
a écrit le 27/02/2014 à 18:41 :
demontebourg qu'il commence par apprendre les rudiments de l'Economie et de la Finance.Ce gu-gus avait songer un jour à démissionner ...chiche milinable.
a écrit le 27/02/2014 à 18:26 :
Montebourg joue les aboyeurs de service, et pendant ce temps la caravane passe... C'est du discours comme les média en raffolent, du bruit, rien de plus !
a écrit le 27/02/2014 à 18:01 :
Je parie qu'il en a pas ...et qu'il osera pas.
a écrit le 27/02/2014 à 17:46 :
récemment j'ai été dans un Décathlon, impossible de trouver un seul pneu vélo fabriqué en France, que du made in china..
Faut pas s'étonner que le chômage ne cesse d'augmenter.
Réponse de le 27/02/2014 à 18:27 :
Peut-être que si c'était pas du Made in China , y'aurait pas eu de décathlon ? Non ?
Réponse de le 27/02/2014 à 18:38 :
Qu'attendez-vous pour prendre le marché aux chinois?
Réponse de le 27/02/2014 à 19:02 :
Je cherchais une pendule dans le commerce habituel. Tout vient de Chine, même Thomson. En ai trouvé Made In Germany mais hors commerce de masse.
Des vélos, il faut chercher des vendeurs de vélos et les interroger. Chercher sur internet, pour les VAE, il y a un fabricant, je crois en Bretagne. Ne pas demander ensuite que toutes les pièces soient fabriquées en France, sinon, c'est cuit (et ne pas regarder le prix non plus, on s'habitue à tout voir "pas cher", on nous a 'empoisonné' à rendre tout accessible, et donc presque 'jetable').
a écrit le 27/02/2014 à 16:40 :
C est bien gentil le made in France mais il faudrait déjà avoir des garanties que les produits soient bien fabriqués en France et non pas simplement assemblés. Qu'un véritable label soit créé et ce sera déjà un grand pas. C'est comme la restauration et le fait maison qui ne veut rien dire du tout!!! Juste un argument de vente pour beaucoup qui n ont rien de made in France si ce n'est est un beau logo. Et ne rêvons pas, qui peut consommer réellement Français de nos jours? Montebourg avec son salaire sûrement, la grande majorité des Français c'est moins sur...
a écrit le 27/02/2014 à 15:39 :
Une bonne chose : le logo " Fabrication Francaise " que l'on retrouve maintenant en évidence en grande surface. Depuis que je l'ai remarqué, que ce soit pour acheter une centrale vapeur, du liquide vaisselle, du sopalin, un couteau de cuisine ou une poelle, je privilégie systématiquement le Made in France.
Réponse de le 27/02/2014 à 18:40 :
Peu importe les logos commerciaux "Fabrication française" ou "Cheval roumain garanti", les consommateurs n'ont plus confiance dans les étiquettes.
Réponse de le 28/02/2014 à 11:25 :
scandale aprés scandale sur les produits français, médicaments, prothéses, alimentation, viande de boeuf, viande de porc, eau du robinet, fruits ou légumes, il se trouve toujours des michel pour venir nous sortir leur label made in france comme un graal.. ou piere philosophale..
a écrit le 27/02/2014 à 15:39 :
Lui, le ministre du redressement productif devrait bien se faire botter les fesses pour son incompétence à reduire le chômage
Réponse de le 28/02/2014 à 23:10 :
et pendant ce temps les producteurs de lait français sont payés les moins cher d europe !
alors que en chine ,il y a du lait uht mis en bouteille en france vendu a 2e le litre en magasin !
comprenne qui pourra ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :