Remaniement : les Pigeons volent au secours de Fleur Pellerin

 |   |  304  mots
Sur Twitter, les entrepreneurs du web se mobilisent pour que Manuel Valls conserve Fleur Pellerin au gouvernement. Certains militent même pour qu'elle s'empare d'un portefeuille Industrie et Entreprises. | REUTERS
Sur Twitter, les entrepreneurs du web se mobilisent pour que Manuel Valls conserve Fleur Pellerin au gouvernement. Certains militent même pour qu'elle s'empare d'un portefeuille Industrie et Entreprises. | REUTERS (Crédits : Reuters)
Les entrepreneurs de la French Tech se mobilisent sur Twitter pour convaincre François Hollande et Manuel Valls de garder Fleur Pellerin. Ils envoient leurs message de soutien à la ministre du développement numérique grâce au hashtag #keepfleur

Parmi les entrepreneurs, nombreux étaient ceux qui réclamaient un remaniement. Il faut dire que certains ministres - comme Sylvia Pinel, ministre de l'Artisanat ou Benoît Hamon, ministre de l'Economie solidaire, en tentant d'encadrer l'auto-entrepreneuriat ou la reprise d'entreprise - ont jeté de l'huile sur l'incendie déclenché par la loi de Finances 2013, à l'origine du mouvement des Pigeons.

#keepfleur, un message pour Manuel Valls

Ce sont ces mêmes Pigeons, Jean-David Chamboredon en tête, qui se mobilisent sur Twitter pour tenter d'éviter que la ministre de l'Economie Numérique, Fleur Pellerin, ne quitte Bercy. Le hashtag #keepfleur, lancé par @ssoumier, résonne depuis hier dans la twittosphère des startuppers et des entrepreneurs du web... ou d'ailleurs, comme Michel et Augustin : 

Fleur Pellerin, ministre de toutes les entreprises ?

Depuis son arrivée à Bercy, la ministre a su s'emparer des problématiques chères aux entrepreneurs 2.0, et proposer les réponses adéquates :  l'organisation des Assises de l'entrepreneuriat, un grand plan pour doper l'innovation, comprenant un projet de loi sur le crowdfunding ; un soutien sans faille aux startups françaises, et une ambition forte : faire de la France une nation de startup.

Une ambition et un volontarisme qui font même dire aux admirateurs de la ministre qu'elle mérite beaucoup plus que l'Economie numérique. Nous découvrirons demain si le nouveau premier Ministre y a été sensible... 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2014 à 15:29 :
Elle n'a rien fait faut la changer
a écrit le 01/04/2014 à 23:29 :
Combien de faux-pigeons ou de véritables rapaces sur Twitter au service de la communication de Fleur Pellerin dont le bilan est marqué par sa figuration plus que son action?
Réponse de le 02/04/2014 à 12:18 :
Elle a fait certainement plus en 2 ans que vous en toute une vie .. Nous avons une excellente ministre connaissant parfaitement l'e-economie. Et vous ? votre palmarès ?
a écrit le 01/04/2014 à 17:43 :
Bravo les fautes d'orthographe.
a écrit le 01/04/2014 à 17:15 :
Une belle opération de communication, dans la droite ligne de l'action de ce ministre : de la com, de la com, rien que de la com.
a écrit le 01/04/2014 à 16:22 :
Vamos manuel ...promeus la ! Elle tient la route.
a écrit le 01/04/2014 à 16:21 :
(En tant que'alministrateiur de la Fedae ... )

La Fedae se joint à la réclamation ... "un ministre compétent pour les petites entreprises : Fleur Pellerin ou rien". #keepfleur
a écrit le 01/04/2014 à 15:56 :
Franchement, je ne comprends pas. Trop compétente sans doute.
Réponse de le 02/04/2014 à 0:38 :
Vincent Feltesse aussi est très compétent. pensez.y

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :