Déficit public : "La France est un pays qui tient ses engagements" (Manuel Valls)

 |   |  293  mots
Le Premier ministre, en déplacement à Berlin pour une conférence du parti social-démocarte SPD) a affirmé que la France tiendrait ses engagements en matière de stabilité budgétaire.
Le Premier ministre, en déplacement à Berlin pour une conférence du parti social-démocarte SPD) a affirmé que la France tiendrait ses engagements en matière de stabilité budgétaire. (Crédits : Reuters)
Le Premier ministre français, en déplacement à Berlin ce lundi a affirmé que la France tiendrait ses engagements en matière de stabilité budgétaire.

"La France par ailleurs est un pays qui tient ses engagements (...) Personne ne peut mettre en doute [sa] crédibilité" en matière d'assainissement budgétaire."

Manuel Valls, en déplacement à Berlin, pour une conférence du parti social-démocrate SPD), a réaffirmé lundi l'engagement français de réduire son déficit à 3% du produit intérieur brut fin 2015. Le Premier ministre répète ainsi un engagement déjà pris par le ministre des Finances, Michel Sapin, une semaine plus tôt. 

L'exécutif a-t-il plié ?

L'an dernier, le déficit public a atteint 4,3% du PIB en 2013, légèrement supérieur aux 4,1% promis initialement. Le doute planait sur une possible nouvelle demande de délai à Bruxelles. Mais il semblerait bien que Paris se soit pliée aux exigences de la Commission. D'après des informations de la Tribune, le gouvernement aurait seulement obtenu de pouvoir rendre en retard sa copie sur son programme pour économiser 50 milliards d'euros. Au lieu du 30 avril, la remise du programme de stabilité aurait plutôt lieu le 7 mai. 

Dernier délai accordé en 2013

Plusieurs représentants des institutions européennes ont pressé le gouvernement français de tenir ses promesses. Le 1er avril, Olli Rehn, le commissaire européen aux Affaires économiques a par exemple rappelé que Paris avait déjà obtenu des délais. Dix jours plus tard, le Français Michel Barnier, commissaire européen au Marché intérieur est allé dans le sens de son collègue en appelant à la France de ne pas "casser le pacte de confiance". 

Pour préserver ses chances de retrouver un niveau de croissance suffisant, le gouvernement français a été autorisé à dépasser la limite de 3% imposée par le traité de Maastricht en mai 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/04/2014 à 11:17 :
Soyez courageux de contribuer a l'effort de la France et de son avenir... Au lieu de la demonter et de detruire l'effort de chacun... Rien n'est acquis definitivement... Soyez heureux de ce vous aviez et a aujourd'hui... Demain nous pouvons perdre d'avantages... l'espoir et surtout le courage de notre France dans cette Europe.
a écrit le 16/04/2014 à 17:08 :
Encore une fois on utilise la solution de facilité, Les retraités ne vont pas descendre dans la rue pour râler, et les syndicats ne vont surtout pas défendre cette partie de la population. M. Valls a parler d'une reforme juste, pour moi une reforme juste aurait inclus une réduction drastique des fonctionnaires On continue a embaucher les fonctionnaire et on les paye en imposant les retraité et les familles moyenne, belle justice !!!!!!!!!
On ne peut plus tondre les classe moyenne, elle réagisse alors on réduit leurs acquis sans toucher à la fonction publique, Nous sommes revenu au moyen âge avec les nobles vivant sur les impôts et les travailleurs taillable et corvéable à merci si c'est cela qu'un gouvernement de gauche appelle la justice§
Gare aux prochaine élection , les retraités n'oublieront pas je pense la justice des socialiste
a écrit le 15/04/2014 à 14:20 :
C'est vrai il a raison nos politiques sont des hommes de paroles , ils tiennent leurs engagements dans les déficits qui durent de plus en plus , ça chaque électeur peut le constater on ne peut le nier !
a écrit le 15/04/2014 à 13:25 :
Comme l'avait dit Churchill, "ils ont accepté de déshonneur pour éviter la guerre", et bien ils auront les deux.... Les 3% ne seront pas tenus car intenables et le poursuite effrénée de ce chiffre leur fera perdre la guerre économique (et politique). .
a écrit le 15/04/2014 à 12:56 :
il la dit enfin vals , face aux sbires de Bruxelles il s agenouille le petit . des grandes phrases et c est tout , je comprend que gérer un pays c est pas rien , mais ils ont tout les atouts en mains .ont continu a dégringoler
Réponse de le 15/04/2014 à 13:31 :
on ne peut avoir : les avantages, les rémunérations et retraites mirobolantes et n'avoir rien du tout à faire ! le beurre, l'argent du beurre, et le c....de la crémière!! NON, mais quand même.. !
a écrit le 15/04/2014 à 10:49 :
"ça", c'était AVANT! lorsque la France avait un certain prestige et un chef d'état intègre et honnête( De Gaulle, même si tout le monde n'était pas en emphase avec sa politique, il était des valeurs d'Homme, dont on ne peut revenir dessus ! ), maintenant elle est la risée du monde, elle est vendue dans beaucoup de domaines à qui veut acheter, elle périclite, s'efface, est mise à mal...Un e France bien à plaindre, et ses politiques à huer ! !
a écrit le 15/04/2014 à 10:37 :
Parole, parole, parole ... on attend les actes
a écrit le 15/04/2014 à 9:57 :
on va à BERLIN, tâter le poul des Allemands, et plutôt que de prendre un rateau on claironne tout haut que OUI LA FRANCE RESPECTERA SES ENGAGEMENTS ! La méthode Coué aussi pour le déficit, après les annonces sur l'inversion du chômage et la pause fiscale. On n'est plus à une ineptie près. Rdv le 25 mai dans les urnes.
a écrit le 15/04/2014 à 9:24 :
dans nos quotidien ce matin !! seita ext... les délocalisations perdurent la Pologne .un combat perdu
a écrit le 15/04/2014 à 9:03 :
Puisqu il pense arriver au 3 % de déficit, il ferait bien d annoncer les coupes budgétaires au plus vite et de prier pourque la croissance mondiale soit très vigoureuse, sinon c est un pari impossible
a écrit le 15/04/2014 à 8:53 :
C est possible avec nous comme pigeons.
a écrit le 15/04/2014 à 8:07 :
UMP et PS sont de gros menteurs : la France n'a jamais tenu ses engagements (notamment en terme de déficits publics, d'emploi et de croissance). Les entreprises et les salariés sont lessivés par les taxes et les impots (la France tient au moins ce "record" en Europe). Au pouvoir depuis 40 ans, l' UMP et le PS offrent conjointement ou alternativement : explosion de la dette nationale, désindustrialisation, paupérisation de la population, chomage de masse,corruption (et oui, il y a quand meme des gagnants en France), politique d'immigration et d'insécurité. UMP = PS = UMPS = les fossoyeurs de la France.
a écrit le 15/04/2014 à 5:43 :
M. Valls est pris en flagrant délit de mensonge, ce n'est pas spécialement lui le seul Pinocchio, un menteur ou plutôt un arrangeur de chiffres une spécialité politique de droite comme de gauche car la France politique ne tient jamais ses engagements la spécialité française LA PROMESSE, à défaut de la capacité à réaliser ses dires. La classe politique aime un seul jeu le poker menteur son pb elle ne trouve plus de partenaires auprès des français mais également auprès des institutions extérieures.
a écrit le 14/04/2014 à 22:45 :
On sait que Valls tiendra ses engagements. On va être saigné.
Au nom de la justice sociale, l'IR va karcheriser un peu plus la classe moyenne.
RDV aux élections.
a écrit le 14/04/2014 à 22:27 :
Magie du verbe creux ...
a écrit le 14/04/2014 à 21:52 :
Il me fait rire Valls.... il oublie que la France manque à ses engagements avec Bruxelles depuis très longtemps et que si il n'avait pas cet imbroglio de deux poids deux mesures notre pays serait déjà bel et bien sanctionné. ô hypocrisie quand tu nous tiens !!!
a écrit le 14/04/2014 à 21:16 :
La France n a pourtant jamais tenu un seul de ses engagements budgétaires depuis le traité de Maastricht et l'instauration des 3% , et c est le seul pays européen dans ce cas.
Alors la crédibilité de la France c est ZERO .
a écrit le 14/04/2014 à 18:25 :
La France tient tellement bien ses engagements (cf. citoyenneté française pour les "poilus" indigènes) qu'elle n'a pu bénéficier du soutien de son empire colonial pour se défendre lors de la dernière grande guerre...
a écrit le 14/04/2014 à 18:02 :
en attendant la pauvre France se fait la malle doucement , mais sûrement! les Français déprimés, déstabilisés par tout ce qui ne va plus, Marre de tout! on ne voit aucune amélioration, un petit coin de ciel bleu qui viendrait nous faire reprendre espoir....HONTE à ces hommes du gouvernement!!
Réponse de le 15/04/2014 à 11:15 :
et technocrates de Bruxelles !
a écrit le 14/04/2014 à 17:59 :
Elle les tient tellement qu'elle s'est fait rappeler à l'ordre par l'union européenne. Quant à lui, il s'en fiche des conséquences : c'est nous qui paierons les notes !
a écrit le 14/04/2014 à 17:39 :
Là ....ce n'est plus du mensonge socialiste ordinaire , destiné aux gogos français ...c'est du bluff de circonstance pour européens ...! j'ai bien peur que la machine a mensonges s'enraye rapidement.....
a écrit le 14/04/2014 à 16:56 :
Comment fais-tu pour te regarder dans le miroir tous les matins ? T'en as pas marre de mentir ?
a écrit le 14/04/2014 à 16:38 :
""La France est un pays qui tient ses engagements" (Manuel Valls)" Il voulait certainement parler de la capacité des gouvernants à mentir. Ah ça oui, pour sûr !
a écrit le 14/04/2014 à 16:35 :
On reformule: la France est un pays qui n'a pas tenu ses engagements, et va peut-être, nous le souhaitons, les tenir dorénavant... Valls a du courage, et n'est aidé que par une équipe de bras cassés....pas évident tout cela. Manuel, de gauche comme de droite, tu es soutenu par beaucoup, mais des résultats et pas de baratin..
a écrit le 14/04/2014 à 16:32 :
Les engagements de Michel SAPIN on sait ce que ça vaut, il avait déjà promis avec Hollande l'inversion de la courbe du chômage avant la fin 2013 je crois. Allez, ouste, dehors, les menteurs ! Dégagez ! Laissez la France libre !
a écrit le 14/04/2014 à 16:30 :
15 jours de gouvernance VALLS. Des promesses. TOUJOURS RIEN DANS LES FAITS.
a écrit le 14/04/2014 à 16:29 :
Ce que Valls et Hollande n'ont pas compris, c'est que la crise continue. Ces gens représentent le contraire de l'espoir. Ils sèment la dépression chez le peuple. RAS LE BOL. Qu'ils dégagent !
Réponse de le 14/04/2014 à 22:12 :
IL faut bien que les socialistes prospèrent : la misère (y compris intellectuelle) les sert...
a écrit le 14/04/2014 à 16:28 :
C'EST FAUX : la politique socialocommuniste de HOLLANDE et VALLS va augmenter la dette. Ils ne sortiront pas le pays du rouge. Ce n'est pas vrai. Valls ment effrontément.
a écrit le 14/04/2014 à 16:27 :
Que fait ce mec au poste de 1er ministre, lui qui n'a eu que des résultats négatifs...
a écrit le 14/04/2014 à 16:26 :
VALLS promet encore et encore. Après son discours sans aucun élément factuel présenté devant l'assemblée, le voici à promettre devant les Allemands. Quand va-t-il arrêter son petit jeu des promesses et du blabla ? ET SE METTRE A BOSSER ? RAS LE BOL DES SOCIALISTES.
Réponse de le 14/04/2014 à 18:03 :
on est plus à ça près! on est la risée de tous "grâce " à eux !
a écrit le 14/04/2014 à 16:19 :
Sans parler d avant le 6 mai 2017 et de la capacité des gens d alors à tenir les leurs, nous sommes édifiés de la façon avec laquelle Hollande, Ayrault et la clique ont tenus leurs promesses électorales. Alors l espoir est permis.
a écrit le 14/04/2014 à 16:11 :
du contraire a été apporté: la France ne tient pas ses engagements: Valls est déjà un menteur avant qu'il ne puisse ne pas tenir ses engagements!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :