UMP : les tontons flingueurs préparent leurs armes contre Copé

 |   |  784  mots
Le président de l'UMP, Jean-François Copé, sauvera-t-il son poste lors du bureau politique du parti demain 27 mai?
Le président de l'UMP, Jean-François Copé, sauvera-t-il son poste lors du bureau politique du parti demain 27 mai? (Crédits : reuters.com)
Mardi 27 mai, l'UMP réunit son bureau politique où l'avenir de Jean-François Copé à la présidence du mouvement va se jouer, sur fond d'affaire "Bygmalion". L'UMP va être fortement tiraillée entre ceux qui veulent une alliance avec le Front national et ceux qui préfèrent se tourner vers le centre. Risque d'implosion très fort.

Demain mardi 27 mai, au bureau politique de l'UMP, on va rejouer « Règlement de compte à OK Corral " ou les "Tontons flingueurs". Le président Jean-François Copé, va ouvertement jouer son poste, les papys flingueurs et anciens premiers ministres, François Fillon, Jean-Pierre Raffarin et Alain Juppé, ne vont lui faire aucun cadeaux.

Premier reproche, bien sûr, avoir laissé le Front National arriver en tête (24,96%) aux européennes avec plus de quatre points d'avance sur l'UMP (20,80%). On ne mettra même pas à son crédit la centaine de municipalités gagnées en mars, les barons de l'UMP estimant qu'il s'agit là d'une victoire collective.

Seconde « casserole » pour Jean-François Copé, l'affaire Bygmalion. Une société chargée d'organiser des évènements internes à l'UMP, dirigées par des proches du président, et qui aurait encaissé 18 millions d'euros. Une somme colossale à propos de laquelle pèse un sérieux doute de surfacturation. Pour quel profit ? la question reste ouverte.

"Les casseroles" de Jean-François Copé

Le moins que l'on puisse dire, est que Jean-François Copé navigue un peu dans sa ligne de défense. Après avoir nié les faits, il a ensuite expliqué qu'il fallait regarder ailleurs pour voir à qui cette opération aurait éventuellement profité (la campagne de Nicolas Sarkozy ?). Enfin, il affirme maintenant qu'il ne savait rien et qu'il « n'a jamais vu les factures »… alors que ses principaux lieutenants occupent tous les postes clés à l'UMP. Peu crédible, penseront les membres du bureau politique. Pourtant, Jean-François Copé se défend en annonçant  "qu'il va porter plainte" dans le cadre de cette affaire. Une aubaine pour des juges qui vont être ravis de pouvoir un peu plus plonger leur nez dans les finances de l'UMP... D'autant plus que l'avocat de Bygmalion reconnait que l'entreprise a établi des fausses factures... au profit de la campagne de Nicolas Sarkozy. Ce qui va provoquer du grabuge.

Enfin, la cicatrice laissée par l'élection à la présidence de l'UMP en 2012, avec le combat ubuesque qui a opposé François Fillon et Jean-François Copé, est très loin d'être refermée. A cet égard, François Fillon ne s'est pas gêné dimanche soir pour évoquer « une crédibilité atteinte » et « l'honneur mis en cause ». Ca flingue dur !

Statutairement, le président de l'UMP ne peut pas être destitué. Jean-François Copé sera donc obligé - si l'on doit en arriver là - de démissionner sous « l'amicale pression » de ses pairs. Beaucoup de ses « amis » souhaitent plus ou moins ouvertement un tel scénario, Outre les anciens premiers ministres, il y a aussi Valérie Pecresse, Bruno Lemaire, Xavier Bertrand, NKM, Laurent Wauquiez. Bref, tous ceux qui ont des ambitions… … Dans un tel cas de figure, il pourrait être remplacé par une direction collégiale temporaire, en attendant l'élection d'un nouveau président.

Quid de la présidence de l'UMP?

Mais, se pose alors un problème de calendrier. C'est en effet en 2016 que l'UMP doit organiser une primaire pour désigner son candidat à l'élection présidentielle de 2017. Est-il alors opportun, avant cet évènement qui s'annonce sensible, d'organiser une campagne pour la présidence du parti ? Le risque est grand de décourager les militants, lassés par les déchirements internes.

Mais au-delà du « problème Copé », qu'il reste président ou pas, va se poser la question de la ligne à adopter par l'UMP face au Front National. Alain Juppé a été très clair dimanche soir. Il a rappelé que la vocation de l'UMP - dont il est l'un des pères fondateurs - était de rassembler la droite républicaine et le centre… et non pas d'aller chasser sur les terres du FN. D'autres, à l'inverse, notamment la mouvance « La Droite Populaire » emmenée par le député Thierry Mariani, vont sans doute vouloir franchir le Rubicon et passer une alliance avec un Front National devenu fréquentable à leurs yeux.

Vers une recomposition de la  droite et une alliance avec le FN?

Si ces deux tendances deviennent inconciliables, et c'est le risque, alors Alain Juppé n'y pourra rien mais « son » UMP implosera et la recomposition de la droite sera alors lancée avec, d'un côté, un grand parti tendance « centre droit » pro-européen, regroupant une partie de l'ex UMP avec l'UDI, et, de l'autre coté, un parti « conservateur populaire » de tendance souverainiste, regroupant certaines mouvances de l'ex UMP et, à plus ou moins long terme, le Front National… Marine Le Pen aura alors réussi ce que son père n'avait pas été capable de faire : banaliser le Front National, lui donner une image respectable... Essentiel avant l'élection présidentielle de 2017.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2014 à 14:34 :
il n'est pas parti que les remplaçants prévus sont déjà passés par la case départ....::::::::::::::::::::)
a écrit le 27/05/2014 à 21:06 :
A l'UMP, il suffit d'être patient. Copé a été vu piocher dans les caisses. Il est remplacé par d'autres veinards qui pourront recommencer pour leur propre compte (pour certains, la carte du parti est comme une carte de crédit !). Et la vie continue... Les politiques professionnels s'enrichissent années après années pendant que les Français se retrouvent au chomage et s'appauvrissent. C'est ça la DEMOCRASSIE UMPS !
a écrit le 27/05/2014 à 11:38 :
Encore une affaire montée de toute pièce par le PS pour discréditer l'UMP. Est-on toujours en démocratie ?
Réponse de le 27/05/2014 à 12:38 :
euh, pas sûr.....
Réponse de le 27/05/2014 à 21:10 :
En France, nous ne sommes pas en démocraTie mais en démocraSSie. C'est toute la nuance... Ca a l'air d'être pareil, ça sonne pareil, mais c'est très différent, en fait.
a écrit le 27/05/2014 à 10:01 :
nous comprenons très bien le mécanisme des 2000 milliards de dettes ! ils administrent leur partis de la même manière ( sauf pour eux mêmes ) et la souscription faite pour rembourser quelques 11 millions d'euros ! c'était pourquoi déjà ? les militants doivent fulminer ! il y en a un qui ne dit mot ces jours , c'est l'ex fn passé à l'ump .
a écrit le 27/05/2014 à 9:35 :
...et encore une affaire", ça commence à faire beaucoup, beaucoup pour l'UMP, Sarkozy et ses amis.( mais bon de toute façon, les uns et les autres sont tous dans des affaires qui sortiront, si ce n'est déjà divulgué, au fur et à mesure!) nous ne sommes pas au bout de nos surprises.
a écrit le 27/05/2014 à 8:40 :
Sarko et Coppé ne savaient rien.....!!!! MdR...!! A se demander si Sarko et Coppé savent qu'ils ont endetté la France de plus de 600 milliards de dettes sous leur mandat....!! Pourquoi cet endettement catastrophique???? pour ne pas prendre les bonnes mesures économiques dans le but de sa réelection.....!!
Réponse de le 27/05/2014 à 9:28 :
Gagné !
a écrit le 27/05/2014 à 8:39 :
Honte à eux! déshonneur, sans vergogne, ce sont des gangsters que nous avons au gouvernement, tous partis confondus !
a écrit le 27/05/2014 à 8:22 :
siderant , nous sommes plus dans un film mais la réalité dépasse la fiction , les voleurs de banques sont des amateurs , le sarkothon quelle farce , la morale et la vertu sont tombées a l'eau , ou est donc la bonne gestion de droite ? rassurez vous l'histoire a horreur du vide et malheureusement certains se recycleront vers des sirènes blondes , d'autres non plus que les yeux pour pleurer face a un scandale épouvantable et dire que ces gens là voulaient être au poste suprême on imagine fort aise l'état de ce pays si cela avait duré et été le cas .. fin du film ? , non le déballage risque d'être a vomir encore et encore ..
Réponse de le 27/05/2014 à 8:32 :
et après, on racle les retraites, on fait souffrir les Français, on taxe, on impose, et ces messieurs s'en foutent plein les poches! Mais c'est du BANDITISME caelà, et au gouvernement !!
a écrit le 27/05/2014 à 8:07 :
Pour certain, ça commence à bien faire, l'importance des magouilles que "certain", ont déjà aux fesses, et ça, en plus ! il n'y a pas de fumée sans feu, et là ça s'avère édifiant......
a écrit le 27/05/2014 à 7:50 :
DIREcteur de cabinet de Copé : larmoiements et DEBALLAGES ! les dessous de l'UMP! à vomir ! si les électeurs avaient su cela avant les élections, Marne aurait fait 30 à 35 % !!! PERSONNE ne nous ECOUTE ! personne! sauf Marine !! ah! Valls a décidé que le taux d'interets du livret A passait " à 1% !! autrement dire RIEN ! tous à décaniller!
a écrit le 27/05/2014 à 7:15 :
Spectacle surréaliste à la Téléboutique : le gars se met à chialer, une larme enclenche sa propre disparition degoulinante en tant que cellule fonctionnelle du grand corps malade et umpolitique auquel il appartient.
Ou si l' on veut, le petit rouage en sucre, touché par une goutte fatale, se dissout au cœur de la grosse machine...
Goutte ou larme d' eau, la pluie, l' inondation.
Histoire d' eau comme toujours.
Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark.
Comme un appel à de plus grandes eaux.
a écrit le 27/05/2014 à 6:57 :
Jean François .......... fait comme Kerviel, va, part sur les chemins de Compostelle !
Repens (d) toi mon fils !
a écrit le 26/05/2014 à 23:43 :
Sarksoy, copé, anciens ministre du budget...... veulent nous faire croire qu'ils ne savaient pas....... on se fout du monde..... 18 millions, ça ne s'évapore pas comme ça...... en 6 mois qui plus est....... sur un budget total de l'ordre de 40 millions.....
Réponse de le 27/05/2014 à 1:14 :
Vous savez c est des big boss les euros c est vulgaire lol !!!
Réponse de le 27/05/2014 à 7:53 :
ils ne savaient RIEN ! AMEN ! Sarko si pointilleux", ne savait RIEN , non plus ! on colle des lampistes pour dire " Coppé, Sarko ne savaient RIEN ! QUI VA CROIRE CELA?????Q !!!!!
Réponse de le 27/05/2014 à 9:42 :
pourtant ils ont récupéré 11 millions tout de même ! MDR
a écrit le 26/05/2014 à 22:26 :
Le garçon Cope n a pas vu que sur 18 millions de facture il y en avait 11 millions qu il ne devait pas payer

Ben je sais pas si je voterai pour qu il gère mes sous lol !!!
a écrit le 26/05/2014 à 21:56 :
Le premier fusible a sauté tout à l'heure à la TV, il n'est autre que l'ancien directeur de campagne d'un certain Nicolas...Combien de fusibles encore avant d'atteindre le vrai bénéficiaire de ce magouillage ?
Réponse de le 27/05/2014 à 7:54 :
vous ne vous en doutez PAS??
a écrit le 26/05/2014 à 21:52 :
Il ne savait pas !!!

Sarko et Cope nous prendraient pas pour des cons ???

La couleuvre risque d être dur a avaler même le dernier neuneu de la creuse doit rigoler
a écrit le 26/05/2014 à 21:18 :
J'adore les manips de bas étages pour sortir Copé au nom de ses "casseroles"... quand on connait le profil du principal des activistes à la manoeuvre, il me semble que c'est un peu gros. Non?
a écrit le 26/05/2014 à 20:45 :
- Chère madame, Maître Follas m’a fait part de quelques … Pffff …. Quelques embarras dans votre gestion, momentanés j’espère. Souhaiteriez vous nous fournir quelques explications ?
- Les explications Monsieur Fernand, y’en a deux : récession et manque de main d’œuvre. Ce n’est pas que la clientèle boude, c’est qu’elle a l’esprit ailleurs. Le furtif, par exemple, a complètement disparu.
- Le furtif ?
- Le client qui vient en voisin : bonjour mesdemoiselles, au revoir madame.
a écrit le 26/05/2014 à 20:29 :
Coppé et Sarko ne savaient rien sur les dépassements de campagne..... On se demande même si Sarko savait (ou sait) qu'il a endetté la France de plus de 600 Milliards d'Euros sous son mandat....!!
Réponse de le 26/05/2014 à 21:09 :
Soit ils ne savaient pas et ils sont inapte à gouverner; soit ils savaient et sont encore moins apte a gouverner ! Dans les deux cas, il serait temps qu'ils disparaissent de la politique !
a écrit le 26/05/2014 à 19:52 :
Trop drôle.
Des modèles de vertu.
Réponse de le 27/05/2014 à 9:38 :
j'allais vous le dire, ce sera bien poilant, si ce n'était si grave.
a écrit le 26/05/2014 à 19:20 :
Et chaque français peut et doit se demander comment l'UMP et l'UDI ont pu gouverne la France, comment de tels voyous en bandes organisées ont-ils pu faire croire qu'ils étaient fréquentables ?
Il faut bien se rappeler que c'est Copé Sarkozy raffarin Chirac qui "privatisé" les autoroutes,
mais dans quelles conditions très très obscures.
Réponse de le 26/05/2014 à 19:38 :
Le ver est dans la pomme

Réponse de le 26/05/2014 à 20:55 :
L'affaire Bigmalion qui se révèle être l'affaire Sarkozy ...Peut-être que quelques pièces jaunes peuvent sauver "l'affaire" ?
Réponse de le 26/05/2014 à 21:12 :
@2002-2012

N'oubliez pas non plus la privatisation d'EDF et de France Telecom ou disons toutes les entreprises qui par leur bénéfices étaient vendable ! C'est honteux et ce juste pour remonter un peu les finances qu'ils ont pus détourner à leur profits !
Réponse de le 27/05/2014 à 8:10 :
et après, on saque les retraites! on rogne sur ceci, sur celà ! les Français SOUFFRENT pour que ces individus s'en mettent plein les poches! comment, supporter cela?? !
Réponse de le 27/05/2014 à 8:29 :
à ce stade, ce n'est plus le ver, mais un baril d'asticots !
a écrit le 26/05/2014 à 18:29 :
..Beaucoup de politiciens sont des connaisseurs en fraude financière ,
car pas mal ont été condamnés pour cette raison .
Pourquoi sont ils toujours aux commandes ???
Réponse de le 27/05/2014 à 0:09 :
Les plus forts ces ceux qui ne se sont jamais fait prendre !
Réponse de le 27/05/2014 à 9:31 :
ils sont TOUJOURS relaxés! la justice", pour eux, c'est de passer toujours, au travers des gouttes! pas la même facture pour le petit kidam...remarquez pour le délinquant, si !
Réponse de le 30/05/2014 à 19:01 :
@ gluin Ils sont le système . Ceci explique cela ! Autrement dit, ce n'est pas une question d'habilité !
a écrit le 26/05/2014 à 18:06 :
"D'autant plus que l'avocat de Bygmalion reconnait avoir établi des fausses factures.." L'auteur de l'article devrait rapidement modifier cette phrase.
Réponse de le 26/05/2014 à 18:33 :
Les avocats sont aussi des "facturières"?
a écrit le 26/05/2014 à 17:42 :
Bygmalion met en cause l'UMP et les comptes de campagne de Sarkozy
Le Monde | 26.05.2014 à 17h19 • Mis à jour le 26.05.2014


L'avocat de la société Bygmalion, Me Maisonneuve, a déclaré, lundi 26 mai, que l'affaire Bygmalion, dans laquelle est empêtré le chef de l'UMP Jean-François Copé, c'est « l'affaire des comptes de campagne » de Nicolas Sarkozy.
Il évoque quelque 10 millions de « factures litigieuses » établies par Bygmalion sous la contrainte de l'UMP durant la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 pour masquer des dépassements de frais.
Réponse de le 26/05/2014 à 17:57 :
rien d'étonnant.
a écrit le 26/05/2014 à 17:34 :
Ça pue trop.
Mais faisons confiance à la justice pour distribuer des non lieux dans 50 ans.
a écrit le 26/05/2014 à 17:25 :
Pour une bonne gestion, l'UMP devrait s'offrir les services avisés de Cahuzac et Valls, 2 hommes compétents de droite.
a écrit le 26/05/2014 à 17:18 :
Cope est un voleur jupe est mal place pour donner des lecons il a etait condamne Sarkozy est representant de casseroles alors qui ,?fillon ,on a deja hollande! car hollande fait parti de l'ump il a meme vote la regle d'or Sarkozy Merkel
a écrit le 26/05/2014 à 17:13 :
Alliance avec le fn donc une sortie de l'union
a écrit le 26/05/2014 à 16:30 :
les anciens premiers ministres ,Juppé et Fillon qui ont démontré leur incompétence lorsqu'ils étaient à Matignon sont un peu mal venus aujourd'hui de donner les recettes et les cours d'économie.Pourquoi n'ont ils pas mis en place leurs bonnes idées en temps utile.Je rappelle que Juppé avait détenu un record d'impopularité.
Réponse de le 26/05/2014 à 17:04 :
Juppé en particulier a mis en place (ou tenté de ...) certaines de ses bonnes idées. Mais comme les Français n'acceptent que les efforts du voisin, refus de toute réforme et impopularité record, en effet. Rien ne change, le problème ce n'est pas que les politiques.
Réponse de le 26/05/2014 à 17:54 :
hum, si les politiques y mettaient du leur et montraient l'exemple, n'est ce pas, mais quel exemple ils nous montrent tous les jours ! alors, hein ... !
a écrit le 26/05/2014 à 16:22 :
Copé doit être exfiltré de l'UMP; c'est une urgence pour la survie du parti. Comme dirait Sarko," Copé c'est le Harlem Désir de l'UMP" ; on connait la suite !
a écrit le 26/05/2014 à 16:19 :
Les ennuis s'accumulent.
Réponse de le 26/05/2014 à 17:35 :
Ce serait bien. Et puis, vive le chocolat suisse.
a écrit le 26/05/2014 à 16:05 :
Il n'y a plus d'Union, Même pour le Président du parti.. c'est devenu un cadavre encombrant, n'importe quel zozo en communication comprendra vite qu'arriver aux présidentielles de 2017 avec ces 3 lettres, c'est la gamelle assurée. Il faut casser le discours 'UMPS' du FN et la première chose à faire pour y parvenir est de faire un nouveau parti. Ca aura aussi le mérite de mettre la droite dite 'forte' au pied du mur: ou elle reste avec les démocrates et baisse le ton, ou elle immigre chez la famille Lepen et fera partie de l'eau du bain quand le FN sera face à la réalité. FH ne dissoudra pas, alors autant profiter du climat pour remettre les pendules à l'heure. Seul problème, NS va-t-il s'inviter?
Réponse de le 26/05/2014 à 16:33 :
changez ump en pmu avec les mêmeset vous aurez le tiercé dans l'ordre.
a écrit le 26/05/2014 à 15:53 :
Ou sont passés les billets ?
Ou ?
Réponse de le 26/05/2014 à 17:56 :
11 millions d'euros récoltés ( ahurissant! ), ça ne s'envole pas comme ça, non ? MdR
a écrit le 26/05/2014 à 15:30 :
C'est Bygmalion.
Va chercher la prison avec les dents.
a écrit le 26/05/2014 à 15:14 :
Urgent: syndicat de défense des plus riches contribuables français, recherche en Cdd, 2 ou 3 fusibles, seniors et jeunes acceptes. Rémunération en espèces et passage a la télé garanti. Envoyez lettre de motivation au bureau politique UMP pas d expérience requise.
Réponse de le 26/05/2014 à 21:08 :
Nous remercions les différents candidats, mais nous avons trouve une solution en interne. Ce candidat bénéficie en outre de la carte immunité depuis hier, faisant de lui le candidat idéal. Toutefois la tâche qui se présente à nous pourra nécessiter l ouverture de nouveaux postes. Nous reviendrons vers vous au besoin. Françaises français merci, merci beaucoup et continuez à voter pour nous, a nous financer via vos impôts et via vos dons.
a écrit le 26/05/2014 à 15:02 :
Ou est l'honneur de ces hommes politiques qui, après s'être publiquement ridiculisés (affaire Fillon) sont au cœur d'un scandale financier, et osent encore rester en politique?!?
Le fruit est pourri dans les partis politiques "traditionnels" français et cela profite malheureusement aux extrêmes!
Mais où va la France? personne le sait, ni même nos dirigeants politiques, et c'est bien là le fond du problème...
Signé: La génération Y désabusée.
Réponse de le 27/05/2014 à 10:57 :
pourquoi n'y a t-il jamais de prison pour ces gens là??? qu'on nous parle pas de justice! ce mot là est galvaudé depuis des lustres !
a écrit le 26/05/2014 à 15:01 :
décidément cela me fait penser aux retraites, dont il faudra bien un jour ou l'autre y mettre le nez !
a écrit le 26/05/2014 à 14:46 :
Et des vices président qui ne voient pas que leur président est sourd et aveugle.
Et ça veut diriger la France ?
Au secours !
a écrit le 26/05/2014 à 14:18 :
Quelqu'elles soient. En mettant des titres de ce type. Quand les journalistes auront ils la suppression de leurs avantages fiscaux comme d'autres ?
Réponse de le 26/05/2014 à 15:59 :
Ils sont préoccupés par les services bancaires qu'autre chose.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :