Pointées du doigt pour leur "situation financière confortable", les CCI protestent

Les chambres de commerce et d'industrie sont prêtes à baisser leur dépense de 1,2 milliard d'euro sur quatre ans. Le rapport du gouvernement suggérait une coupe de 1,5 à 1,8 milliards d'euros sur trois ans.
Cette mission a été menée à la schlague, avec un autisme qui nous a sidérés, dénonce notamment le président de CCI France André Marcon. (Photo : Reuters)
Cette mission a été menée "à la schlague", avec un autisme qui nous a sidérés", dénonce notamment le président de CCI France André Marcon. (Photo : Reuters) (Crédits : DR)

Les chambres de commerce et d'industrie (CCI) sont extrêmement remontées. La cause ? Un rapport gouvernemental qui suggère de réduire fortement leurs moyens et leur réseau. Aussi ont-elles proposé au gouvernement de diminuer leurs dépenses mais dans des proportions moins sévères, rapporte Le Figaro.

Un effort de 1,5 à 1,8 milliard sur trois ans

Concrètement, "elles ont ainsi proposé mardi de fournir un effort de 1,2 milliard d'euros sur quatre ans", soit moins que préconisé par le prérapport de plusieurs corps d'inspection révélé la semaine dernière, "qui suggérait (...) de leur prélever entre 1,5 et 1,8 milliard sur trois ans", détaille le journal sur son site internet.

Le quotidien Les Échos avait révélé le 20 mai des éléments d'une version provisoire d'un rapport de l'Inspection générale des finances (IGF), de l'Igas (Inspection générale des affaires sociales) et du Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies (CGEIET) attendu pour l'été.

Une "situation financière confortable" pointée du doigt

Les auteurs de ce document mettent en avant la "situation financière confortable" du réseau des CCI et préconisent de sévères coupes budgétaires, avec des prélèvements sur fonds de roulement, la réduction d'un tiers de la taxe affectée... Ils prônent également une refonte radicale du réseau afin de ramener le nombre de CCI de 145 à une par région d'ici à 2017.

Le président de CCI France André Marcon, n'a de son côté livré aucun chiffre, mais s'est dit prêt à un abaissement de la taxe prélevée sur les entreprises pour financer les activités des chambres de commerce, dans un entretien aux quotidiens du groupe de presse régionale EBRA.

Une "mission menée à la schlague"

"Oui, nous sommes prêts à baisser la pression fiscale sur les entreprises, comme nous l'avons déjà fait l'année dernière. Et nous sommes prêts à un effort supplémentaire sur les fonds de roulement. Voilà nos propositions, nous n'attendons plus qu'un coup de fil de Bercy pour en discuter", a-t-il déclaré dans cet entretien.

Il a profité de cette tribune pour pourfendre de nouveau le rapport, qui avait déjà poussé les CCI à voter la semaine dernière la suspension de toute collaboration avec le gouvernement, en guise de protestation. "Cette mission a été menée "à la schlague", avec un autisme qui nous a sidérés", dénonce notamment André Marcon.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 06/06/2014 à 8:30
Signaler
Le rapport de l'IGS souligne les "salaires à la schlague" des directeurs généraux et de cadres managers. Pour l'exemple, dans ce rapport, il est noté qu'un des DG d'une Cci (donc un fonctionnaire) touche la bagatelle de 25.000 euros par MOIS de salai...

le 26/06/2014 à 14:34
Signaler
Les agents des CCI ne sont pas des fonctionnaires - Copie à revoir !

à écrit le 06/06/2014 à 7:33
Signaler
Vu leur efficacté...dotation=0 et encore elles devraient rembourser le racket exercé

à écrit le 05/06/2014 à 17:43
Signaler
qUels grands "sacrifices", elles feraient ainsi! faut les glorifier !

à écrit le 05/06/2014 à 17:02
Signaler
Merci de preciser si les économies, réduction ou autres ablations en M d'euros sur x années sont cette somme en moins dépensée sur les x années ou bien cette somme en moins dépensée tous les ans dans x années.

le 05/06/2014 à 22:53
Signaler
Actuellement les cci perçoivent environ 1,2 milliard d euros de ressource fiscale par an. La réduction de 1,2 milliard me semble être la somme des diminutions sur les 4 années

à écrit le 05/06/2014 à 15:28
Signaler
Le sort réservé au régicide Damien est encore trop doux pour ces gens là, élus, parlementaires, hommes politiques, ministres et membres des cabinets ministériels, représentants d'organismes parapublics de tout poil, etc. Viendra le jour...

à écrit le 05/06/2014 à 13:59
Signaler
Je propose un choc de simplification, et une baisse d'impots pour les entreprises art 1 : l'affiliation aux chambres consulaires, ordres professionnels, syndicats corporatistes, et autre organisation professionnelle, est désormais FACULTATIVE...

à écrit le 05/06/2014 à 13:48
Signaler
Les CCI ne servent à rien... Sauf à elles même !

le 05/06/2014 à 18:57
Signaler
exact.

à écrit le 05/06/2014 à 12:28
Signaler
Ah les petits roitelets dodus locaux et leur colonie de ronds de cuir ne veulent pas lâcher leurs cocktails savoureux et leurs gros salaires et voitures de fonction. Pour votre information, un chef de service touche plus de 6000 euros net par mois, y...

le 05/06/2014 à 15:10
Signaler
A traiteur; Vous avez raison . Tout citoyen ayant côtoyé ces Chambres,ont pu constater l'inefficacité de ces personnels Résultat,les communes,cantons,départements,régions ont leurs propres réseaux économiques ,comme en Vendée. Alors Adieu les >cc...

le 05/06/2014 à 22:58
Signaler
Votre commentaire sur les salaires fait une généralité que je ne constate pas dans mon environnement. Les 4 milliards "consommés" ne sont constitués que de 1,2 milliard de ressource fiscale. Le reste c est du chiffre d'affaires (formation, aéropor...

à écrit le 05/06/2014 à 11:14
Signaler
c'est la réforme des châteaux et palais d'or et de paillettes .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.