La mise en examen de Sarkozy compromet ses ambitions, selon la presse étrangère

 |   |  1137  mots
La mise en examen de Sarkozy compromet son retour politique juge la presse étrangère
La mise en examen de Sarkozy compromet son retour politique juge la presse étrangère (Crédits : reuters.com)
Un ancien président de la République placé en garde à vue puis mis en examen... Il n'en fallait pas plus pour que Nicolas Sarkozy apparaisse à nouveau à "la Une" des médias, notamment économiques, du monde entier. Revue de presse.

Nicolas Sarkozy à la Une. La plupart des grands sites d'information et quotidiens étrangers placent ce mercredi la garde à vue, puis la mise en examen pour "corruption active", "trafic d'influence", "recel" et "violation du secret professionnel" parmi les informations les plus importantes de la journée. 

En guise de compte-rendu, quasiment tous dressent la liste des différentes "affaires" judiciaires auxquelles Nicolas Sarkozy est ou a été confronté: cette mise en examen à la suite des écoutes laissant supposer que Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog étaient au courant de l'avancée du dossier Bettencourt (pour lequel l'ex-chef de l'Etat a bénéficié d'un non-lieu), le jugement en faveur de Bernard Tapie dans l'affaire Adidas ou bien encore le dossier libyen. Des sujets à propos desquels le principal intéressé à clamé son innocence dans une tribune au Figaro publiée le 20 mars

Sur les conclusions politiques à tirer de cette affaires, les avis sont relativement plus partagés. Si, pour nombre d'observateurs étrangers, la mise en examen de l'ancien chef de l'Etat risque de compromettre ses potentielles prétentions présidentielles pour 2017, pour d'autres, rien n'est encore joué. 

  • Etats-Unis: "embarrassant" pour Hollande

Dans son compte rendu des événements, le New York Times (NYT) évoque un effet potentiellement "dévastateur" pour un éventuel retour politique de l'ancien chef de l'Etat. Et juge le scandale "embarrassant pour le gouvernement socialiste du président François Hollande" dans la mesure où celui-ci à cherché à prendre de la distance avec l'affaire, avant que la ministre de la Justice, Christiane Taubira reconnaisse avoir eu vent des écoutes dès le mois de février cette année. 

Comme d'autres journaux américains, le NYT rappelle qu'un autre ancien président français, en l'occurrence  Jacques Chirac, avait lui aussi été mis en examen, dans le cadre de l'enquête sur les emplois fictifs à la mairie de Paris, puis condamné avec sursis en 2011. Il évoque par ailleurs les 5 ans de prison et 500.000 euros d'amende que risque Nicolas Sarkozy en cas de condamnation. 

Le quotidien national USA Today, qui reprend dans les grandes lignes une dépêche de l'agence Associated Press, pointe l'aspect "embarrassant" de cette mise en examen au moment où "Nicolas Sarkozy songe à se lancer dans la présidentielle française en 2017". Citant Thomas Guénolé, maître de conférence à Sciences Po, il nuance cependant cette position indiquant qu'il semble trop tôt pour formuler des conclusions quant au retour politique de Nicolas Sarkozy. 

  • Royaume-Uni: "Sarkozy n'a perdu ni ses ambitions, ni son passé"

Le correspondant du Financial Times à Paris, Hugh Carnegy replace l'événement dans le contexte des divisions au sein de l'UMP avant l'élection d'un nouveau chef du parti en novembre. 

Par ailleurs, le quotidien financier en a profité pour publier un portrait décrivant un "pouvoir d'attraction déclinant" chez l'ex-président. "Le problème avec Nicolas Sarkozy, c'est qu'il n'a perdu ni ses ambitions, ni son passé", est-il écrit. Plus largement, la "régularité" des scandales politiques dans le pays "attise le mépris des Français à l'égard de la classe politique". 

Un éditorial publié par le Guardian estime que cet épisode "met en lumière le 'système Sarkozy' " celui d'un "président qui n'a jamais hésité à appeler de hauts serviteurs de l'Etat et à les cuisiner pour obtenir des informations confidentielles". Son avenir politique serait plus incertain sans être inespéré: "en politique française, trois ans, c'est une éternité". 

  • Italie: Sarkozy et Berlusconi partagent un "sentiment d'omnipuissance"

 L'hebdomadaire L'Espresso, sur son site internet, ne se prive pas d'établir un parallèle entre l'ancien président français et Silvio Berlusconi, "tous les deux, malgré quelques différences, convaincus d'être au-dessus des lois. Et puis arrêtés par la magistrature." Soulignant que les deux hommes sont ou ont été poursuivis pour des faits similaires, notamment pour corruption de magistrat, le journal va jusqu'à évoquer une "Nemesis berlusconienne qui poursuit Nicolas Sarkozy". Il est vrai que "la longue carrière politique et l'habitude du respect d'un minimum de decorum traditionnel ont interdit au Français les faux pas dignes d'une opérette" voire le "satyrisme" de Silvio Berlusconi, souligne le journal. "Mais la désinvolture dans l'exercice du pouvoir, le sentiment d'omnipuissance, le mépris des règles fondamentales ont été les mêmes", estime L'Espresso.

Comme le reste de la presse étrangère, L'Espresso ne manque d'ailleurs pas de rappeler que ce "nouvel ennui arrive au moment où se renforçaient les rumeurs d'un retour sur le terrain de jeu de cet Achille aux trop nombreux talons" pourtant attendu pour "résoudre les divisions à droite". Les six affaires judiciaires dans lesquelles Nicolas Sarkozy est impliqué sont en effet des "rochers y compris pour un combattant" comme lui, estime L'Espresso.

Le quotidien Il Corriere della Sera, qui se penche plutôt sur la bagarre déclenchée entre la droite et la gauche par la garde à vue puis la mise en examen de Nicolas Sarkozy, souligne lui aussi que la théorie selon laquelle Nicolas Sarkozy serait victime des magistrats est "exprimée avec des tons et des termes qui rappellent l'éternel débat italien sur Silvio Berlusconi et celles que le leader de Forza Italia appelle les 'toges rouges' ".

  • Espagne : après Bygmalion, l'UMP déjà en mauvaise posture

Le quotidien El Mundo se penche davantage sur les détails de la garde à vue mais évoque tout de même la situation de l'UMP, rappelant qu'après l'affaire Bygmalion qui a coûté son poste à l'ancien patron du parti, Jean-François Copé, l'Union pour un mouvement populaire a perdu en crédibilité auprès des Français et ne recueillait en mai que 31% d'opinions positives selon un sondage BVA. 

  • Allemagne "risques sérieux"

Outre-Rhin, un article publié ce mercredi par Die Welt pointe les "risques sérieux" que représentent les "affaires" pour "l'ambition à peine de dissimulée de Sarkozy" pour la présidentielle 2017. De son côté le Handelsblatt qualifie cette mise en examen de "lourd handicap" pour un éventuel retour de Nicolas Sarkozy sur la scène politique.

Das Bild, plus moqueur, cite ce tweet du député PS de Seine-Saint-Denis, Razzi Hammadi:  

Finalement la soirée après le match Algérie-Allemagne a été très calme, 1 seule garde à vue : Nicolas Sarkozy.

- Razzy Hammadi (@RHammadi) 1 Juillet 2014
  • Russie: "dans l'axe, en toute situation critique"

A l'instar de la plupart des comptes-rendus de l'événement, il dresse en outre la liste des "affaires" qu'a dû ou doit encore gérer l'ex-président. Même ton un tantinet moqueur, enfin, dans la Novaia Gazeta, qui cite les paroles d'une chanson "à clé" de Carla Bruni, l'épouse de l'ancien président:

"Mon Raymond il est complexe/ sentimental mais tactique/ Mon Raymond reste dans l'axe/ en toute situation critique"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/07/2014 à 16:41 :
Il faut dissoudre de toute urgence la 5ème république ! Recréer une vraie démocratie ! Supprimer tous les services inutiles : le CESE, le Sénat avec son escadron de gardes républicains, réduire de moitié les régions, les députés ainsi que toutes les commissions inutiles créées à longueur de journée ! Sinon la révolution arrivera !
a écrit le 03/07/2014 à 20:01 :
Il a vendu la France à l'Europe. Pour Pétain, ils ont pris moins de gants.
a écrit le 03/07/2014 à 10:58 :
LE TORCHON NE BRULE PAS FUMEE???
a écrit le 03/07/2014 à 7:37 :
Moi je me suis même pas déplacé en 2012 pour le "Sarkozy/Hollande", parce qu'un moment donné faut quand même pas déconner... Qu'on soit dirigé par des marionnettes c'est une chose, mais ils pourraient au moins nous en proposer d'autres :(
Réponse de le 03/07/2014 à 20:04 :
Pour ca il faudra qu'aucune des deux partis passe le premier tour... Autrement pourquoi ils ce feraient suer? Là la seule chose qui les préoccupe c'est qui de la gauche ou de la droite ce retrouvera contre le FN et rien de plus !
a écrit le 03/07/2014 à 7:33 :
Ses ambitions? Il a creusé la dette publique de 600 milliards, Hollande va sûrement atteindre les 1000 milliards supplémentaires au rythme actuel (46 milliards sur le seul dernier trimestre), et Sarko comptait revenir pour battre le record? Combien comptait-il faire ce coup-ci? 2000 milliards? On peut aller jusqu'à 5000 milliards, puisque les avoirs des Français le permettent, et le jour J on leur sucrera leurs assurances-vie et leurs comptes bancaires, ils sont là pur ça, non?
Réponse de le 03/07/2014 à 9:39 :
revenir ?, pourquoi faire ? ,pire ? ,on a déjà donné et dire encore oui oui a madame merkel a toutes ces inepties qui nous mènent a la catastrophe ? .. si c'est pour revenir faire cela , qu'il reste là ou il est .. mais qu'il arrette de nous faire croire qu'il est gaulliste .. cela ne marche plus .. les français ont compris .. il est du passé a présent comme un autre président élu en 1974 qui croyait revenir en 1988
a écrit le 03/07/2014 à 7:31 :
En 5 ans, il n'a fait AUCUNE réforme de structure, et pour se faire réélire, il a emprunté 600 milliards d'euros (pour que les Français n'aient pas à sentir la moindre réforme). Il pensait se faire réélire comme cela ni vu, ni connu. Ce n'est pas du tout une perte pour la France. Qu'il aille en prison et qu'il soit inéligible avec toutes les magouilles qu'il a faites !
a écrit le 02/07/2014 à 22:14 :
c est facile de dire que c est un complot pourquoi toujours sarkozy apparait dans les affaires il a beaucoup de chance il est tout puissant et personne n dse le contredire
Réponse de le 02/07/2014 à 23:01 :
oui, parce que "complot" dans 6 ou 7 affaires, si ça n'existait pas, il faudrait l'inventer ! (DSK, aussi, c'était un "complot" !)
a écrit le 02/07/2014 à 21:18 :
Je ne sais pas qui est derrière tout ça, et ça m'est égal ailleurs, mais s'il y a une manoeuvre politique derrière, je trouve que c'est dangereux... Ce n'est pas parce que la droite n'a pas de leader que je voterais pour la gauche...
Réponse de le 03/07/2014 à 14:51 :
J
a écrit le 02/07/2014 à 21:05 :
En 2017 ce sera le tour du PS et de scooter 1er. Pendant ce temps là, on endort les français puisque de toute façon, cela finira en quenelle.
Réponse de le 02/07/2014 à 21:19 :
A diffuser, largement.
a écrit le 02/07/2014 à 19:17 :
S'il n'y avait que lui...
a écrit le 02/07/2014 à 17:44 :
La comparaison BERLUSCONI / SARKOZY est juste. Ils sont atteints du syndrôme de l'omnipuissance. Ils veulent les pleins pouvoirs pour satisfaire leur égo, pas pour résoudre les problèmes du pays.
L'entourage de SARKOZY est composé de gens sans courage, incapable de lui dire non. Terrible de voir çà.
Réponse de le 02/07/2014 à 22:17 :
tout a fait d accord dieu tout puissant
a écrit le 02/07/2014 à 17:03 :
La presse italienne qui connait bien le problème des "dirigeants" qui se croient au dessus des lois a excellemment dépeint la situation dans laquelle se trouve notre petit roitelet. Le comparer à BERLUSCONI n'est pas exagéré.
Réponse de le 02/07/2014 à 17:11 :
Bien vu. Il n'y a que dans ces 2 contrées sœurs qu'on peut se taper des Berlusconi ou des Berluscozy avec leurs egos démesurés. La presse italienne connaît effectivement bien le sujet, mais la justice du pays a quand même fini par lui faire faire des TIG. Autant "abus de faiblesse ou complicité de ceci ou de cela", ça pouvait se terminer en eau de boudin, autant corruption active, c'est du sérieux. Espérons seulement que les juges ne se plantent pas dans les procédures
Réponse de le 02/07/2014 à 17:14 :
Il est plus que limite sur beaucoup de sujet
Mais il a encore le soutien des balkany tiberi alio Marie et de la poissonnière du nord lol !!!
a écrit le 02/07/2014 à 16:58 :
Après DSK en tenu orange à New York,voila nico en garde à vue,vous avez dit l'élite politique française,c'est vrai les temps changent.Il se fendait la gueule avec Angela à la vue de Berlusconi qui avait des soucis avec la justice,il doit bien rire Sylvio entre deux tournées chez les vieux pour cause de travaux d’intérêts collectifs.Elle est belle la classe politique.
a écrit le 02/07/2014 à 16:31 :
Pour ceux qui ont deux grammes de neurones et un soupçon de mémoire, me revient une phrase de Coluche : "La gauche plurielle et la droite, plus rien..."
a écrit le 02/07/2014 à 15:23 :
Nicolas Sarkozy doit revenir au commande de la France -
Réponse de le 02/07/2014 à 15:38 :
Vous plaisantez, j'espère !
Réponse de le 02/07/2014 à 16:27 :
A priori, non. Il a déjà été obligé de taper son commentaire en deux fois, ce qui montre sa difficulté à tout niveau...
Réponse de le 02/07/2014 à 17:05 :
Remarquez que les électeurs de LEVALLOIS ont réélu BALKANY, alors...
Réponse de le 02/07/2014 à 17:34 :
tout a fait d'accord avec@ ALAIN
tu doit etre aveugle????????????????????
ce serait comme de 2007 2012 un cata
Réponse de le 02/07/2014 à 17:52 :
Faisons confiance à l ' ajustice .
Réponse de le 03/07/2014 à 7:55 :
Les 40 années de trahison UMPS n'ont pas empêché 82% des inscrits de quand même aller voter pour eux au second tour de la présidentielle en 2012. Alors j'imagine qu'Alain était sérieux :/
Réponse de le 03/07/2014 à 9:42 :
le plus dur pour faire de la politique c'est faire du droit , ensuite c'est plus dur car tout va de travers .. moralité qu'il reste paul bismuth et en tournée avec sa femme
a écrit le 02/07/2014 à 15:22 :
NS s'en sortira par des fautes de procédures ou des demandes d'annulations de procédures... C'est aussi un avocat....!!!
Réponse de le 02/07/2014 à 23:04 :
bah! quand on dit que les Français ont les politiques qu'ils méritent, c'est bien vrai! sur des avis, il y en a combien qui croit encore en lui? il y en a combien qui croient en un complot?? s'il se représentait, les Français voteraient encore pour cet individu! MASOS, sont les Français !!!
Réponse de le 03/07/2014 à 9:44 :
a défaut d'avoir un président avocat , il faudrait qu'un psychiatre se présente a l'election présidentielle cela nous changerait ..
a écrit le 02/07/2014 à 15:21 :
Nicolas Sarkozy doit revenir au
Réponse de le 02/07/2014 à 16:28 :
Certes. L'effet sarko est redoutable... Comme disait mon toubib, Sarko, y dose. Sauf quand il fait un loupé.
Réponse de le 03/07/2014 à 14:56 :
D'accord avec Alain Sarkozy doit revenir justement pour embêter la Gauche et les
Juges.
a écrit le 02/07/2014 à 15:19 :
La presse etrangère n'a rien avoir ici Seuls les Français peuvent juger , personnellement je le verrai bien revenir au pouvoir . Il creerait de la croissance , lui .
Réponse de le 02/07/2014 à 15:42 :
Oui, comme les dettes faramineuses et les chômeurs supplémentaires, sans compter ses riches qui se sont encore plus enrichis, les pauvres et sans domiciles fixes qu'il devait aider, les banlieues, etc... En effet, tout cela nous a .... complètement enfoncés !!!!!!!! Et, aujourd'hui, ça continue avec la gauche. Merci, non
a écrit le 02/07/2014 à 15:18 :
Ce matin , l'Avocat de Mtre Herzog n'a pas démenti les propos tenus dans les écoutes téléphoniques....!! Il argumente sur le fait que la loi ne permettrai pas de retenir ces propos car ils ne concernaient pas le motif et l'enquête diligentés...!!! Autrement dit si au cours d'une écoute téléphonique d'un voleur on apprend qu'il a fait d'autres vols , on ne pourraient pas les retenir contre cet accusé...!!!!
Réponse de le 02/07/2014 à 17:16 :
C est de l enfumage a 2 sous pour l élite de l UMP. !!!!
a écrit le 02/07/2014 à 15:13 :
La garde à vue permet aux juges de ne pas intervenir immédiatement dans un interrogatoire; ce dernier est fait par des Policiers qui en rapportent aux Juges qui ensuite mettent ou pas en examen. Les juges ont choisi cette procédure sûrement pour se "protéger" et conforter le dossier de NS
Réponse de le 02/07/2014 à 15:21 :
Eeet... vous connaissez donc le cas d'au moins UNE personne qui a été directement auditionnée par un Juge, vous..? Faudra relire les procédures avant de faire du complot, mon gars...
Réponse de le 02/07/2014 à 16:30 :
et oui...!! les juges pouvaient convoquer NS en "témoin assisté"... c'est ce que les amis de NS demandaient....dans leurs réactions....Et oui mon gars...il faut connaître le droit au lieu de parler de complot ??? (et savoir aussi lire un commentaire)
a écrit le 02/07/2014 à 15:11 :
en France un ramasseur de fleurs protégées pris avec son butin dans le coffre de sa voiture risque , lui ........................ 9 ans de prison ! sarko lui , risque rien , c'est vrai c'est pas des fleurs ! mais quand même .
a écrit le 02/07/2014 à 14:47 :
Notre Président ne doit pas faiblir. Silvio Berlu s'en est bien tiré, lui.
Réponse de le 02/07/2014 à 15:19 :
la comparaison n'est pas flatteuse....!!!!
Réponse de le 02/07/2014 à 15:28 :
Fallait pas l'élire.
a écrit le 02/07/2014 à 14:45 :
"Finalement la soirée après le match Algérie-Allemagne a été très calme, 1 seule garde à vue : Nicolas Sarkozy." Mine de rien, c'est très bon.. :-)
Réponse de le 02/07/2014 à 15:30 :
Notes, tu rigoles, mais le foot véhicule des millions... Il est peut-être passionné, de fait...
a écrit le 02/07/2014 à 13:44 :
Les sarkolatres ressortent qu'il a bénéficié d'un non-lieu dans l'affaire Betancourt, sauf qu'il s'agissait d'un motif de mise en examen assez (même très) difficile à prouver (abus de faiblesse). Là corruption active c'est autre chose, et une tentative équivaut déjà à un délit (je suis allé lire le bout de code pénal correspondant). Je pense que les juges ne s'embarquent pas sans biscuit contrairement au juge Gentil.
De toute façon son ego démesuré lui a fait largement dépasser les limites d'autant qu'il pensait être réélu haut la main. Ca s'appelle l'hubris chez les anciens Grecs et chez Audiard ça porte un autre nom dans la bouche de Gaston Naudin
a écrit le 02/07/2014 à 12:50 :
J'espère surtout que cette mise en examen (peut-être d'autres encore ?) anéantisse définitivement ses ambitions. Quand on pense qu'en 2004 alors ministre des finances il a vendu plus de 500 tonnes d'or de la Banque de France à 420 dollars l'once.... (pour information aujourd'hui l'or est à 1320 dollars l'once)... sans compter les affaires et tout le reste.....
a écrit le 02/07/2014 à 12:29 :
Le Sarko en cabanne
a écrit le 02/07/2014 à 12:20 :
Plus vite les gens comprendront que NS est devenu une voie sans issue, plus vite on pourra espérer avoir une opposition qui ressemble à nouveau à quelque chose.
Réponse de le 02/07/2014 à 15:25 :
En fin de compte tu t'appelles Fillon.
Réponse de le 02/07/2014 à 17:47 :
@adios : figurez vous que tout le monde ne s'oblige pas à penser en répétant bêtement ce que dit un homme politique; il existe encore des français qui pensent pas eux-mêmes. Cà semble vous dépasser.
Réponse de le 03/07/2014 à 19:55 :
Une opposition à quoi ? et de quelle nature cette opposition ! Tous dans le même sac - droite - gauche - front national - Besancenot ( la blague à deux balles avec ces 1 % de riches à taxer ! ) Du bidon tout ça !
a écrit le 02/07/2014 à 12:03 :
"compromet ? simplement???? ! ils sont bougrement indulgents! avec toutes ces casseroles....c'est clair, avec les fredaines des hommes politiques, on est toujours indulgent!le simple pékin en ferait même pas un tiers, il serait poursuivi vite fait!: (excepté les voyous )! qui eux, ne vont même pas en prison !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :