Dépenses sociales : la France, pays le plus généreux de l'OCDE

Près de 32% du PIB de l'Hexagone est consacré aux dépenses sociales, contre 22% en moyenne pour les 34 pays de l'Organisation de coopération et de développement économique.
La France fait partie des 4 pays qui consacrent plus de 30% de leurs dépenses dans les aides sociales.
La France fait partie des 4 pays qui consacrent plus de 30% de leurs dépenses dans les aides sociales.

L'Hexagone est le pays le plus généreux de l'OCDE en part de PIB consacré aux dépenses sociales. La France dépense ainsi près de 32% de son PIB pour des dépenses allouées aux allocations chômage, maladie ou autres aides sociales, explique l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) dans un rapport lundi 24 novembre. Seuls 3 autres pays consacrent plus de 30% de leurs dépenses dans ce domaine: la Finlande, la Belgique et le Danemark.

  >> Diaporama : les pays de l'OCDE aux plus fortes dépenses sociales

La vieillesse en première ligne

Parmi ces prestations, le poste des retraites fait partie de ceux qui pèsent le plus lourd en France sur les comptes publics. Depuis 1980, les dépenses pour les pensions par rapport au PIB ont augmenté de 2 points en moyenne dans les pays de l'OCDE. En France, elles représentent près d'un tiers des dépenses sociales.

Le vieillissement de la population représente également un coût grandissant dans le domaine de la santé : 6% du PIB y était consacré en 2012 contre 4% en 1980 dans les pays de l'OCDE.

Baisse drastique en Grèce

Ces dernières années, les dépenses allouées aux aides sociales ont connu des baisses importantes au Canada, en Allemagne, en Islande, en Irlande ou encore au Royaume-Uni. Mais c'est la Grèce qui enregistre la baisse la plus rapide depuis 2007 (-2 points), après avoir taillé drastiquement dans les salaires des fonctionnaires, des médecins et dans les pensions de retraite, détaille Maxime Ladaique, statisticien à la division des politiques sociales de l'OCDE.

Les pays les moins généreux sont la Turquie, la Corée, le Chili et le Mexique qui accordent moins de 15% de leur PIB dans des prestations sociales.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 31
à écrit le 11/12/2014 à 11:47
Signaler
La France est un véritable pays d'assistanat !!!!!!!!!

le 28/12/2014 à 16:34
Signaler
Désolée de vous dire que ce n'est PAS POUR TOUT LE MONDE ces AIDES SOCIALES.Exemple:J'ai une fille FRANCASE d'origine,atteinte d'un grave cancer,et qui malgré ses demandes NE BENEFICIE D'AUCUNE AIDES SOCIALES,elle est obligée de travailler,pour subv...

le 24/06/2015 à 12:58
Signaler
C'est tout à fait normal qu'elle travaille, elle ne peut s'en prendre qu'à elle même si elle est femme de ménage....Elle est allée à l'école non? A tout vouloir et tout attendre de l'Etat on arrive à un pays ruiné!!!!

à écrit le 11/12/2014 à 9:05
Signaler
En France, on est completement borne nous voulons continuer a vivre comme au temps de notre splendeur, nous ne voulons pas voir que l'economie a chage et que nous ne pouvons pas continuer a accorder les memes avantages sociaux. mallhrureusement, nos ...

à écrit le 25/11/2014 à 14:44
Signaler
genereux avec les etrangers de moins en moins avec les français . exemple des etrangers n'ayant jamais cotise touchent un minimum retraite plus fort que ma voisine 410 euros

le 24/06/2015 à 13:01
Signaler
Votre voisine aurait dû plus travailler. De plus si la retraite de votre voisine est inférieure au minimum vieillesse alors elle touchera le minimum vieillesse! Avant de colporter des imbécilités renseignez vous.

à écrit le 25/11/2014 à 12:50
Signaler
ont associe allegrement aide sociale et retraite..! mais le retraité qui a cotisé 42 ans ne demande pas que l'ont tape dans la caisse sociale pour toucher sa pension..! il attend juste que le placement de c'et argent et son rendement lui permett...

à écrit le 25/11/2014 à 12:25
Signaler
Il semblerait que beaucoup de personnes envient la politique sociale des pays à faible dépense sociale, je les invite donc à quitter les enfers que sont la France, la Finlande, la Belgique... pour partir dans les paradis que sont le Mexique, la Turqu...

le 25/11/2014 à 19:38
Signaler
Complètement d accord avec vous, car les enfants français sont pour la plupart des enfants des émigres ..... le Maghreb et la Turquie. ......

le 23/12/2014 à 23:01
Signaler
Les enfants français ne sont pas pour la plupart des enfant d'émigrés....ils sont enfants de familles françaises. Arrêtez de dire n'importe quoi !

le 24/06/2015 à 13:04
Signaler
Le développement ce n'est pas tout attendre de l'Etat, Ce n'est pas entretenir des gens à ne rien faire, ce n'est pas arriver à une situation où des millions de gens vivent du travail et des impots des autres!!!!

à écrit le 25/11/2014 à 12:06
Signaler
que fait le ministre de la Ponction Publique ???

le 25/11/2014 à 14:03
Signaler
Il est inamovible il ponctionne depuis 40 ans !

à écrit le 25/11/2014 à 10:48
Signaler
faut mesurer les dépenses par rapport aux effets apportés en matière médicale . Beaucoup de pays maitrisent mieux la filière médicale et dépensent moins . C'est comme pour les retraites, beaucoup d'argents collectés mais seulement la moitié attribuée...

le 25/11/2014 à 14:07
Signaler
on peut rajouter les petits derniers ! les indemnités touchées pendant 5 ans par les ex-députés en cas de non réélection . Même le FN n'en souffle mot !

à écrit le 25/11/2014 à 10:11
Signaler
Une réalité peut en cacher une autre : le social en France a toujours été surdimensionné. Une politique "de poudre-aux-yeux" pour calmer la société pour qu'elle reste innoffensive devant ses conséquences désastreuses pour l'économie. L'Etat-mère-poul...

à écrit le 25/11/2014 à 9:37
Signaler
Les dépenses sociales doivent être liées à la préférence nationale et les retraites plafonnées

à écrit le 25/11/2014 à 8:50
Signaler
"...après avoir taillé drastiquement dans les salaires des fonctionnaires, des médecins et dans les pensions de retraite,..." Voilà une idée qu'il faut appliqué dans notre très chère fonction publique et territoriale.

le 25/11/2014 à 9:26
Signaler
effectivement les retraites des fonctionnaires sont calculées sur les huit dernières années ce qui revient excessivement ruineux pour la sécu contre 25 pour le privé

le 25/11/2014 à 12:31
Signaler
Vous semblez un peu perdu, mais on comprend bien que vous n'aimez pas les fonctionnaires! Les retraites du public sont calculées sur les 6 derniers mois (et non 8 ans)! Mais elle n'incluent pas les primes, or les policiers, les contrôleurs, et én...

le 25/11/2014 à 13:24
Signaler
Etant fonctionnaire, je suis pour que dans mon cas on prenne le système du privé, certes ma retraite sera calculée sur 25 ans mais sur la totalité de mon salaire, alors qu'actuellement, elle sera calculée sur 6 mois et non 8 ans, sur mon traitement i...

le 25/11/2014 à 14:02
Signaler
@ à réformer retraite public. Vous voulez dire 75% des 6 derniers mois pour les fonctionnaires contre 50% des "25 meilleures années" pour les autres salariés. Le temps est venu, et c'est une absolue nécessité, d'un peu d'équité harmonisatrice pour p...

à écrit le 25/11/2014 à 8:40
Signaler
Ce n'est pas le niveau des cotisations, mais le point de prélèvement. Il faut taxer la consommation et pas la production. Voyez les travaux de Coe-Rexecode sur une réforme fiscale.

le 25/11/2014 à 12:33
Signaler
COE rexecode ne fait pas de travaux, ils font de la propagande au service des entreprises qui les financent.

à écrit le 25/11/2014 à 8:33
Signaler
Généreux avec l'argent de ce qui travaillent!!!!

le 25/11/2014 à 8:43
Signaler
Il faut taxer la consommation et le bien-être que cette consommation apporte. C'est le cas de l'énergie.

à écrit le 25/11/2014 à 8:20
Signaler
au final cet argent provient des entreprises et on comprend mieux ainsi leurs difficultés et le boulet à trainer face à la concurrence. Pas assez de social c'est pas bien mais trop non plus: la france est ainsi le deuxième pays ou les immigrés sont ...

le 25/11/2014 à 12:34
Signaler
On peut aussi dire que l'argent des entreprises vient des clients qui achètent et qu'au final ce sont les ménages qui financent la protection sociale!

à écrit le 25/11/2014 à 8:10
Signaler
Le But final est ce le bien-être de la population ou la production a outrance pour les beaux yeux des économistes?

à écrit le 25/11/2014 à 8:08
Signaler
Le but final est ce justement que le français vivent "mieux" ou que l'on produise a outrance pour les beau yeux des économes?

le 11/12/2014 à 11:39
Signaler
Vous n'avez rien compris: produire plus, ce n'est pas pour les beaux yeux des economistes, c'est tout simplement pour sauver les francais de la catastrophe

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.