La France 6e puissance mondiale ? "Pas un drame" pour Macron

 |   |  171  mots
On était la sixième économie mondiale je crois avant 2008, on n'avait pas le sentiment que tout allait mal en 2005, 2006, 2007, a déclaré Emmanuel Macron
"On était la sixième économie mondiale je crois avant 2008, on n'avait pas le sentiment que tout allait mal en 2005, 2006, 2007", a déclaré Emmanuel Macron (Crédits : GONZALO FUENTES)
Réagissant à une information du Figaro qui évoque une relégation de la France dans le classement des économies mondiales, le ministre de l'Économie a dit que "si c'était le cas, ce ne serait pas une transformation profonde".

Les annonces du Figaro sur une rétrogradation de la France dans le classement des puissances économiques mondiales n'ont pas troublé Emmanuel Macron. Si la France passait de la cinquième à la sixième place, "ce ne serait pas une transformation profonde ou un drame", a déclaré le ministre de l'Économie au salon d'électronique grand public International CES de Las Vegas, mercredi 7 janvier.

"On n'avait pas le sentiment que tout allait mal en 2005, 2006, 2007"

"Je n'aime pas réagir aux chiffres d'autant que ceux là n'ont pas été totalement officiellement confirmés, donc on va regarder la situation", a toutefois commenté Emmanuel Macron.

Mais il a rappelé: "On était la sixième économie mondiale je crois avant 2008 (la France était passée cette année-là devant le Royaume-Uni, Ndlr), on n'avait pas le sentiment que tout allait mal en 2005, 2006, 2007."

"C'est en tout cas, de toute façon au coeur de notre motivation d'améliorer la croissance française, la création d'emplois et le dynamisme de celles-ci", a-t-il conclu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/01/2015 à 22:35 :
A quand la république pour tous, on nous sert le régime gras fonctionnaire... On nous sert des billeversées du type, plus y a de monnaie plus y a de relance ou encore plus y a d'impôts plus y a de relance ou encore plus y a de fonctionnaires plus y a de relance! On n'est pas chez les intérimaires! Alors vive les bulles sur le logement qui rongent les salaires, les retraites non financées, la fête du boomer, l'enfer pour les jeunes... et mieux on fait péter la société par la dette et on s'enrichit à ne rien faire dans les palais départementaux à bavarder sur la croissance, à fabriquer le chômage, à baisser la monnaie donc les salaires, à fermer les raffineries, et nous perdons la 5ème place... prenons la croissance du G7... on est toujours un demi point en dessous, c'est à la française... on aime quand ça résonne et cantine couteuse mais pas de fond de retraite pour les français, comme 1 euro cotisé 3 euros de retraite! On dit plutôt : Bive la rébullebliqueyne ou vive la répuebliçonne! Les boomers sont malins ils se payent une retraite en prenant celles des jeunes, ne parlons pas de l'emploi, ils ne savent pas faire, comme la croissance. On est forts en traités, directives et rapports non appliqués!
a écrit le 09/01/2015 à 8:33 :
Bien sur ce n’est pas un drame une différence de 98 milliards sur le PIB pourraient être l’ erreur de calcul. Par contre le fait d’être dépassé ou simplement talonné par le les anglais montre le déclin économique de la France déclin qui vient d’une mauvaise gestion et d’une vision économique burlesque des politiques droite et gauche confondues pour notre pays. On peut toujours nous « régaler » avec le CICE ou le pacte de responsabilité ces deux astuces fort complexes à mettre en place, paperasse paperasse, car mijotées par la maladie français de la technocratie à laquelle appartient M. Macron ne sont pas une avancée mais seulement une remise à niveau de 2012 pour relancer l’économie il faudrait également que ce gouvernement rende le vol de 30 milliards du gouvernement précédent de M. Fillon. Cette place si elle n’est pas sur le plan économique encore une catastrophe elle pourrait le devenir si le gouvernement ne m’est pas en place au moins une vrai réforme simple compréhensible par tous, LA BAISSE DES IMPOTS AUTANT SUR L’IS QUE SUR L’IR. M. Macron est devenu un politique des petits pas qui ne suffiront pas à inverser la courbe du chômage et la dette mais lui aussi comme tous les politiques peu importe les partis attend la croissance venue d’ailleurs pour crier qu’il a réussi, les français tomberont-ils encore dans ce gros panneau?
a écrit le 09/01/2015 à 7:29 :
Pas gravé tant que tu touches pas a mes millions (toujours pas d enquête du fisc sur le devenir des 3 millions, quel manque de curiosité des inspecteurs fiscaux...), pas grave tant que tu me laisses passer ma loi pour que mes copains de chez rotschild puisse s accaparer le marche du droit (pour que je sois milliardaire ils ont demande des débouchés supplémentaires), pas gravé tant que tu me laisses passer ma loi pour que mes copains milliardaires puissent exiger de leurs salaries (les sans dents, les illettrés) le travail 7/7. Ensuite, je m attaquerai aux 35h, aux retraites, etc afin que la France soit un grand marche libéral ou mes amis et moi dirigeront tout et nous gaverons.
a écrit le 08/01/2015 à 23:47 :
Si on parle du PIB, prenez la croissance anglaise depuis les années 60, on est encore sur 2% par décennie, en France, ça diminue progressivement vers zéro avec la réduction de la productivité en parallèle... l'Etat tue la croissance et l'emploi, le batiment, l'industrie, les retraites...
La France aurait moins d'industrie que tous nos voisins... on appelle cela une grande nation industrielle?
Plus on va vers le sud et plus elle est importante...
a écrit le 08/01/2015 à 23:01 :
Alors on ne se souvient déjà plus de tous ces laissés pour compte,c'est vrai ce ne sont plus que des nuisibles que l'on cherche à éviter, et pendant ce temps là on s'inquiète du classement de la france c'est si important la richesse d'un pays,on n'en oublie tous ces gens qui subissent la dure loi de la rue,l'indifférence voire la haine ou le dégout de certains,les médias de chaque régions de france devraient faire publier le nombre de
ces malheureux qui meurent ainsi faute de soins . Bien sûr c'est ou c'était leur choix dira t'on,mais les aléas de la vie peuvent bousculer n'importe qui et rendre précaire le quotidien de la personne qui les subit il suffit de vraiment peu de choses. Ah ! j'oubliais on a pas encore eut le classement de la france en SDFs (nombre ou pourcentage)
a écrit le 08/01/2015 à 22:46 :
On nous parle du pib, mais quelle est la définition alors qu’on compte 25% de fonctionnaires. Si on prend les publications en ligne on nous sort en 1980 le PIB anglais était inférieur à celui de la France de 30%... aujourd’hui il nous dépasse. Il aurait augmenté de 1980 à 2007 de 100% outre Manche contre seulement 70% en France… on tourne au ralenti ? Ils auraient fait 590 000 emplois en 2014 et nous 180 000 chômeurs, une augmentation globale de 500 000 et on approcherait les 6 millions plus les millions qu’on fait partir et on fait 100 000 fonctionnaires, où est la justice ? Pour le chômage, à quand 6 millions de pré-retraites ? Quand à la croissance à 0,4 achetés par 4,3 de déficit, on applaudit la performance de la relance, ne faudrait-il pas relancer deux fois plus ? Et la baisse de l’euro c’est du pouvoir d’achat ? Voila une escroquerie monétaire ! On a fait un traité Lisbonne sur la population active à 75%, la croissance et l’Europe première en compétitivité avec 3% de PIB en r&d… à quoi ça sert les traités non appliqués ? Nous ne sommes plus 5ème, on nous prédit pour la fin de la décennie la douzième place… nous sommes en recul avec la zone sud ? On parle d’un déclin on oublie le déni ou les vraies fausses réformes type 35h… On fait un recul de l’emploi intérimaire, on n’est pas chez les fonctionnaires… aux promotions à l’ancienneté. On entend parler effacement des dettes, pourquoi effacerait-on la Grèce pour 100 milliards tous les deux ans et pas les 100 milliards des argentins ? Et pourquoi ne ferait-on pas des financements pour les retraites ? On entend parler de nouveaux mouvements au sud européen, y aura-t-il effacement général des dettes ou des retraites alors qu’on fait 50% de diplômés exclus… le royaume du boomer, l’enfer pour les jeunes. Et pour les bulles, on compte faire du qe spéculatif mais pas de logement à bon marché, on préfère les gens à la rue ? quelle est la définition pour développement économique ? En imaginant que les élections produisent des conseillers généreux au fn, y aura-t-il des emplois pour les diplômés français et est-ce la population qui proteste contre la crise permanente alors que l'allemagne est au plein emploi?
Réponse de le 08/01/2015 à 22:59 :
Sincèrement, je psne que vos vooous pez trop de questions. Mon avis est que apeès la xontrat 'zeoe hour" iil n'y a d'autre moyer que de sortir du système après en avoir prodité sans le dire pendant des décennies ; ça va coûter cher, très cher, mais à qui selon vous ?
a écrit le 08/01/2015 à 21:58 :
La véritable raison (comme en 2008), c'est un problème de parité entre nos deux monnaies. Depuis plus de 8 mois l'Euro est en assez forte baisse par rapport à la Livre sterling...C'est la raison pour laquelle le Royaume-Uni vient tout juste de nous passer devant ! Cependant, il devient impératif de redresser la situation économique de la France avec pour objectif : Devenir la 1ere Puissance Economique Européenne en 2030 ! Quel beau challenge...
a écrit le 08/01/2015 à 21:21 :
Il faudrait précisé que le royaume unis à une politique complètement libérale et son économie est dérégulée. Donc ça croissance plus forte. La france continue quand à elle à redistribuer énormément les richesses (30% du PIB contre 15% au UK). Les deux pays ne jouent pas la même politique et vaut mieux avoir une démocratie sociale (qui est portant entrain de s'éfondrer) qui libérale
a écrit le 08/01/2015 à 20:04 :
"La France 6e puissance mondiale ? "Pas un drame" pour Macron" => Sur ce point, et sur ce point seulement, nous sommes d'accord !
Réponse de le 08/01/2015 à 20:17 :
D'autant plus que nous serons à la 15ème place d'ici la fin du quinquennat.
Réponse de le 08/01/2015 à 22:01 :
Bien dit !
a écrit le 08/01/2015 à 19:47 :
Tout comme la courbe de satisfaction de notre président, la France dégringole il y a peut être un lien de cause à effet....
a écrit le 08/01/2015 à 19:24 :
Pour chaque français ce qui compte le plus ce n'est pas le PIB de la nation
Si on prend les revenus en tête LUXEMBOURG NORVÈGE QUATAR SUISSE et nous on pointe pas avant la vingtième place
On a du boulot devant nous
a écrit le 08/01/2015 à 19:04 :
On a du bol, ça pourrait être pire....Kiribati nous talonne...
a écrit le 08/01/2015 à 18:23 :
Il n'y a plus de fric.
Tout est bradé : aéroport, hôtel particulier, centrale, ...
Il n'y a plus d'espoir, notre présiflan a utilisé ses dernières idées en 2014.
On risque en prime l'attentat si on habite en Idf.

Je suis certain que Macron retournera dans sa banque d'investissement quand le timing sera le bon. A moins qu'il regarde du côté du FMI allez savoir.
a écrit le 08/01/2015 à 17:57 :
rien n'est important pour ces gens la... bof... oui la France s'écroule ?normal... et on peut passer 7 , 8.. cela importe peu ce qui importe se sont nos salaires nos retraites - je parle des ministres..et les impots qui eux peuvent figurer dans le haut du tableau...meme Walls le dit le risque zero n'existe pas.... génial pour quelqu'un qui doit faire assurer la sécurité des Français..
a écrit le 08/01/2015 à 17:18 :
C'est vrai que ce n'est pas très important sauf si nous rajoutons la hausse de chômage , la fuite de nos jeunes diplômes , la fuite des investisseurs , la baisse du pouvoir d'achat , la hausse des dépenses publiques , la hausse des impôts , la hausse de la précarité
Nous ne pouvons pas dire que la France va bien
Il est sur que nous pouvons que mieux faire !!
Réponse de le 08/01/2015 à 18:04 :
+1, mais pas certain du tout que nous puissions mieux faire...aucune réforme d'envergure entreprise depuis des années, aucun courage, aucune volonté, de petite lâcheté en renoncement permanent , tout cela nous entraine vers le fond...on aimerait être optimiste, mais les faits sont têtus, et la réalité est là. Tout faire pour flatter son électorat ...et tant pis si le pays s'écroule.Vous avez oublié, la suppression du sénat, le nb de communes à diviser par 4, les députés limités à 299 , oui c'est vrai tout cela peut entrer dans l'hydre à mille têtes de la hausse de la dépense publique.
a écrit le 08/01/2015 à 17:18 :
Un jour on sera 100 eme mais nous serons toujours numéro 1 concernant la nullité des politiques umps
Réponse de le 08/01/2015 à 23:04 :
Avex MArine nous sortirons du classement en quelques semaines : le moyen-âge est difficile à classer !!!!
a écrit le 08/01/2015 à 16:00 :
C'est vrai qu'il falloir s'habituer a perdre des places. Nous aurons le Brésil puis bien d'autres émergents dans les années à venir.
a écrit le 08/01/2015 à 15:08 :
en france on s ne sait faire q une chose / baisser son froc tout est dit..........................
a écrit le 08/01/2015 à 15:07 :
he bien d ici 5 ans nous serons encore depasse nous allons perdre encore des places
en 2020 la france sera numero 11

et en 2030 la france sera sortie du g20 voila ma prevision c est pas grave docteur Macron
a écrit le 08/01/2015 à 14:56 :
en continuant sur la lancée actuelle, dans quelques années, on sera à la 10 ème place. Il faudra se réveiller un jour, comme pour le terrorisme. Macron dans son monde doré fait partie des bisounours.
a écrit le 08/01/2015 à 14:11 :
commentaire indigne et indécent
a écrit le 08/01/2015 à 13:05 :
du moment qu'il remplit ses poches personnelles tout va bien.
Réponse de le 08/01/2015 à 14:22 :
Et surtout qu'il vide les nôtres pour se le mettre dans ses poches.
Et les retraites des gouvernants, personne n'en parle alors qu'elles sont d'un niveau extraordinaire et surtout avec le cumul des mandats
a écrit le 08/01/2015 à 12:43 :
la france et la GB ont des économies globalement au même niveau la différence de classement vient de la parité euro livre et de la prise en compte d'activité dans le PIB différent. globalement si le français réfléchi un peu il se rend compte que la société française est moins dure que la société anglaise et cela qui est essentiel. Si lla GB ont plus de riches que la France cela ne change rien au quotidien du citoyen moyen et c'est cela le plus important
Réponse de le 09/01/2015 à 9:20 :
tout a fait d'accord avec vous la GB en plein emploi oui mais a quel prix a 5 ou 6 livres sterling de l'heure 2 ou trois emplois pour finir le mois
etc etc ...
a écrit le 08/01/2015 à 12:37 :
Les pactes de 2014 ont échoué.

Il nous faut un pacte M. Macron.
a écrit le 08/01/2015 à 12:22 :
quand l'on va devenir 7 ème bientôt , on aura été content aussi.
Réponse de le 08/01/2015 à 12:39 :
@bainh!oui quel est l'importance de ce classement on serait 10ème cela changerait quoi. ce qui est le plus important c'est la perception qu'ont les habitants du pays de leur mode de vie.
C'est comme le classement des milliardaires cela vous donne quoi de savoir que Bernard Arnault et Liliane Bettencourt sont dans les 10 ou 20 premiers mondiaux réponse rien!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :