Une femme cadre gagne 8,5% de moins qu'un homme cadre

A profil identique, la rémunération des femmes cadres est inférieure de 8,5% à celle des hommes cadres, selon une enquête de l'Association pour l'emploi des cadres. Mais dans certaines fonctions (direction d'entreprise, ressources humaines, etc.), cet écart dépasse largement les 10%.
Jean-Christophe Chanut

3 mn

Selon l'enquête Apec, à profil identique, une femme cadre perçoit 8,5% de moins que son homologue masculin
Selon l'enquête Apec, à profil identique, une femme cadre perçoit 8,5% de moins que son homologue masculin (Crédits : Décideurs en région)

En matière d'inégalité salariale entre les femmes et les hommes, les cadres n'échappent pas à la règle, si l'on se réfère aux résultats de l'enquête 2015 réalisée sur le sujet par l'Association pour l'emploi des cadres (Apec) auprès de 18.000 cadres du secteur privé. Globalement, à profil identique (âge, fonction, ancienneté, etc.), le salaire fixe des hommes cadres est supérieur de 8,5% à celui des femmes cadres. Et, toujours à profil identique, les écarts de salaires cadres entre les femmes et les hommes augmentent avec l'âge et avec l'ancienneté et ce... toujours au détriment des femmes. Ainsi, l'écart est inférieur à 5% avant l'âge de 30 ans, pour approcher les 10% vers 40 ans, voire 12,5% à partir de 50 ans.


Le salaire annuel médian des hommes cadres est supérieur de 15,7% à celui des femmes

Si, cette fois, on ne prend pas en compte l'élément « profil identique », alors les hommes cadres ont un salaire brut fixe annuel moyen supérieur de 18,6% aux femmes cadres et un salaire médian supérieur de 15,7%. Mais cet écart varie en fonction de la tranche d'ancienneté. Par exemple, le salaire fixe brut annuel des hommes cadres ayant de 5 à 9 ans d'ancienneté atteint 48.000 euros, alors que celui des femmes plafonne à 43.00 euros, soit un écart de 11,6%. Pour la tranche de 10 à 19 ans d'ancienneté, le salaire médian des hommes cadres s'élève à 52.000 euros et celui des femmes à 44.500 euros, soit un écart de 16,9%.

Ces écarts calculés sur des moyennes et des médianes s'expliquent en partie par le fait que les hommes et les femmes cadres ne possèdent pas les mêmes caractéristiques individuelles (âge, formation initiale, etc.), n'occupent pas les mêmes emplois et ne travaillent pas dans les mêmes entreprises.

L'écart de salaire varie également fortement selon la fonction occupée par le cadre. A cet égard, la fonction la plus discriminante pour les femmes est la direction d'entreprise pour laquelle un écart de salaire de 14,1% est constaté entre les hommes et les femmes à caractéristiques communes identiques. A l'opposé, dans la fonction informatique, femmes et hommes cadres perçoivent un salaire plus proche avec un écart de « seulement » 5,5%... toujours au détriment des femmes. Dans la fonction « commercial » l'écart est de 12,4% et il est de 9,7% dans les fonctions « gestion, finance, administration ».

Et contrairement à ce que l'on pourrait supposer, l'importance variable des écarts ne s'explique pas par le taux de féminisation plus ou moins important au sein de chaque fonction. Autrement dit, une part importante de femmes dans une fonction n'induit pas un écart faible de salaire entre hommes et femmes. Ainsi dans la fonction « ressources humaines », qui comprend deux tiers de femmes, l'écart de salaire s'élève à 11,3%.

Plus le niveau de diplôme est élevé plus l'écart entre les femmes et les hommes diminue

L'étude relève que le degré d'écart de salaires entre hommes et femmes cadres est aussi lié à l'effectif supervisé : plus le nombre « d'encadrés » augmente, plus l'écart des salaires fixes entre femmes et hommes se creuse. Ainsi, sans responsabilité hiérarchique, les hommes gagnent 7,4% de plus que les femmes. Et lorsqu'un homme encadre une équipe d'au moins sept cadres, il gagne alors 10,8% de plus qu'une femme à la tête d'une équipe comparable.

En revanche, et toujours à caractéristiques égales, plus les cadres ont un niveau de diplôme élevé, plus l'écart de salaires entre les femmes et les hommes cadres tend à diminuer. Ainsi, au niveau Bac +2, les hommes gagnent 12,5% de plus que les femmes, cet écart tombe à 9,8% pour les Bac +3/4 et à 7,5% pour les Bac +5 et plus.

Jean-Christophe Chanut

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 26
à écrit le 11/03/2015 à 6:42
Signaler
C'est vrai je trouve ces inégalités très mauvaises et scandaleuses. Et pourtant, je préfère qu'une femme reste à la maison s'occuper des enfants et du foyer , car c'est son role primaire. Mais si elle refuse ce genre de vie, alors je suis pour l'égal...

à écrit le 05/03/2015 à 14:31
Signaler
LA TRIBUNE: Le chef de l'Etat se dit favorable à l'instauration d'actions collectives contre les discriminations. Un moyen de lutter entre autres contre les inégalités femmes/hommes au travail. Alors le sexisme va-t-il enfin être traité comme le ra...

à écrit le 05/03/2015 à 11:39
Signaler
oui mais les femmes se font souvent embauchées à l'apparence, donc ce n'est pas totalement égale non plus...

à écrit le 05/03/2015 à 10:52
Signaler
Ha ha la vieille rengaine, du temps de ménage, mais mdr, les femmes cadres embauchent des nounous, des femmes de ménage, non mais réveillez vous... ha ha

le 05/03/2015 à 13:27
Signaler
Vous confondez les aides à domicile qui effectuent des heures avec la domesticité voir l’esclavage qui est d’une époque révolue sauf pour certaines familles fortunées qui croient pouvoir tout acheter. La population des cadres est très diverse et mêm...

à écrit le 05/03/2015 à 8:02
Signaler
Il suffit de demander une augmentation!

à écrit le 05/03/2015 à 6:38
Signaler
Le taux de testostérone est-il pris en compte dans le: "à profil égal" ?

à écrit le 05/03/2015 à 1:02
Signaler
C'est encore trop bien payé eu égard au rapport salaire/poids :-))

à écrit le 04/03/2015 à 21:26
Signaler
Bonjour Je vous invite à effectuer une recherché sur Google : liste des plus grands scientifiques. Ainsi vous comprendrez pourquoi le monde tourne ainsi aujourd'hui et vous comprendrez pourquoi une difference de salaire. Bonne Soirée mes cheri...

le 05/03/2015 à 8:38
Signaler
Et comme dit aussi un de ces grands hommes : « Les africains n’ont pas marqués l’histoire du monde »…. Pour comprendre il faut surtout réfléchir aux causes qui induisent les résultats. C'est pas avec de tels propos que vous aurait un Nobel

à écrit le 04/03/2015 à 20:10
Signaler
la plupart des grosses boites ne suivent pas une grille de salaire ? Pour l'instant au vue de mes responsabilités et de mes performances, étant donné que je suis payée pareils que mes collègues féminines, à cause de cette grille, ce serait plutôt l'i...

le 05/03/2015 à 2:32
Signaler
La grille de salaires, c'est suivant le bon vouloir du patron, donc un peu comme on veut quoi, donc n'importe quoi.

à écrit le 04/03/2015 à 20:05
Signaler
Faut dire qu'elles ne font pas autant d'heures supplémentaires que les hommes quand elles veulent bien en faire, lie rarement leur honneur à la qualité de leur travail, par pure conformisme ne se mettent jamais en danger alors que la situation demand...

le 05/03/2015 à 0:33
Signaler
Votre analyse, j'imagine, n'oublie pas de prendre en compte le temps de travail domestique par rapport au temps de travail "professionnel". Le temps de travail domestique étant souvent et majoritairement réalisé par la femme (même en 2015). La dispon...

le 05/03/2015 à 10:46
Signaler
je ne l'ai pas pris en compte, je suis célibataire, pour vous un conseil, montrer du leadership et ne faite pas toujours toute seule le ménage... victime

à écrit le 04/03/2015 à 15:20
Signaler
Les hommes ne sont pas responsables de leur incapacité à se vendre correctement. Si une femme est prête à faire un travail pour un salaire moindre qu'un homme, c'est son problème.

le 04/03/2015 à 16:17
Signaler
Le problème n’est pas au recrutement, les femmes sont tout aussi performantes dans leur cursus de formation, et si le recruteur fait abstraction du genre et des préjugés associés, la mixité se fait et cette ouverture dynamise les entreprises. C’est d...

le 05/03/2015 à 2:34
Signaler
Taranis c'est malhonnete : arretez de faire des copiés collés d'autres articles et citez vos sources.

le 05/03/2015 à 8:30
Signaler
@toto: Quand on dit la vérité c'est la même partout , mes sources c'est les résultats de l'enquête je l'ai dit. Mes arguments je les puise ailleurs que dans les préjuges et les stéréotypes, je ne fait que du commentaire recherché et je ne tiens pas u...

à écrit le 04/03/2015 à 14:38
Signaler
Les Femmes doivent devenir transsexuelles afin de toucher des salaires d'hommes.

à écrit le 04/03/2015 à 12:59
Signaler
Je constate dés les premiers commentaires que dans ces temps de crise, s'il y a bien quelque chose sur lequel on ne fait pas de baisse, c'est bien la misogynie. Sous couvert d'humour, on s'en donne à cœur joie. On tape sur tout ce qui dépasse de la n...

le 04/03/2015 à 13:58
Signaler
Votre tirade est très touchante mais elle est complètement hors sujet.

le 04/03/2015 à 15:19
Signaler
Oula, on a un code rouge ici, je répète un code rouge !

le 04/03/2015 à 15:47
Signaler
Apportez des arguments au lieu d'affirmer votre supériorité. Je parle bien du sujet de l'inégalité salariale et en révèle les causes profondes basées sur le machisme

à écrit le 04/03/2015 à 11:17
Signaler
Et c'est combien en pourcentage par rapport à un sans emploi ?

à écrit le 04/03/2015 à 11:06
Signaler
C'esr encore beaucoup trop !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.