Baisse attendue des investissements directs étrangers

 |  | 134 mots
Le traditionnel rapport annuel de la Cnuced, Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement, prévoit un trou d'air dans les flux d'investissement transnationaux cette année. La faute à la crise financière.

La Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement, Cnuced, a dévoilé ce mercredi son traditionnel rapport annuel qui fait le point sur tous les grands flux internationaux. Ils sont eux aussi touchés par la crise financière actuelle.

Selon la Cnuced en effet, les investissements directs à l'étranger vont baisser de 10% en 2008 après une année record en 2007, retombant de 1833 à quelque 1600 milliards de dollars.

Si les Etats-Unis sont restés l'an passé le principal pays d'origine et de destination des IED, les pays en développement gagnent du terrain et ont généré 253 milliards d'investissement en 2007.

En pays de destination, cinq nations se taillent la part du lion, la Chine, l'Inde, les Etats-Unis, la Russie et le Brésil, ce sdeux derniers progressant à haute vitesse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :