Légère amélioration du moral des consommateurs allemands

 |  | 186 mots
Le moral des consommateurs allemands a très légèrement progressé pour le mois d'octobre, grâce au reflux des cours du pétrole, qui apaisent les pressions inflationnistes. Mais l'embellie ne devrait pas durer en raison de l'intensification de la crise financière ces dernières semaines.

C'est un léger mieux pour la consommation allemande, mais un mieux qui ne devrait pas durer. L'indice GfK du moral des consommateurs, principal indicateur des perspectives de consommation en Allemagne, a légèrement progressé à 1,8 points en octobre, contre 1,6 en septembre. Il convient cependant de relativiser ce chiffre, la propension à consommer des Allemands était tombée à son plus bas niveau depuis trois ans ces derniers mois.

D'après l'institut de Nuremberg, "la stabilisation du climat de la consommation s'appuie actuellement exclusivement sur une légère détente des tensions inflationnistes". Une détente initiée par la chute des cours du pétrole au cours des dernières semaines.

Mais avec les derniers développements sur le front de la finance mondiale, les perspectives ne sont pas bonnes pour les mois à venir en Allemagne. L'institut GfK a même abaissé sa prévision de croissance pour l'année 2008. Il tablait auparavant sur une toute petite hausse de 0,5% et n'anticipe plus qu'une stagnation sur un an. Un coup dur pour l'Allemagne, qui comptait sur la relance de sa consommation pour compenser des exportations en baisse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :