Plan de relance de 200 milliards d'euros au Japon

 |   |  228  mots
Le Japon va consacrer 26.900 miliards de yens pour relancer son économie face à la crise. De son côté, la Corée du Sud lance son plan de soutien aux banques de 80 milliards d'euros.

Le Premier ministre japonais Taro Aso a annoncé ce jeudi le lancement d'un nouveau plan pour redynamiser l'économie nipponne, menacée de récession, face à la crise financière et au ralentissement économique.

Le montant de ce plan s'élève à 26.900 milliards de yens soit 207 milliards d'euros. Il comprend  5.000 milliards (38 milliards d'euros) de dépenses publiques. Il se compose de réductions d'impôts, d'aides directes aux ménages et de prêts aux petites entreprises.


Taro Aso a souligné que la crise actuelle est "un événement qui ne se produit qu'une fois par siècle. Dans ce genre de situation, il est nécessaire de soulager l'insécurité que ressentent les gens. Nous ne devons pas avoir peur de cette violente tempête, et nous ne devons pas nous contenter de rester sans rien faire pendant que le typhon nous emporte".

Le Japon n'est pas le seul pays d'Asie à se mobiliser. Le parlement sud-coréen a adopté ce jeudi à la quasi unanimité un plan gouvernemental de 100 milliards de dollars soit 80 milliards d'euros pour soutenir les banques face à cette crise. Ce plan comprend une garantie gouvernementale sur les emprunts de devises étrangères par les banques commerciales sud-coréennes.

La banque centrale sud-coréenne vient déjà de procéder à la plus forte baisse des taux de son histoire, de 75 points de base, de 5% à 4,25% le 27 octobre.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :