L'Islande reçoit une aide de 4,6 milliards de dollars

 |   |  525  mots
Mobilisation générale pour l'Islande ! Quatre pays nordiques ont annoncé ce jeudi l'octroi d'un prêt conjoint de 2,5 milliards de dollars (2 milliards d'euros) à ce petit pays menacé par la crise financière, qui va s'ajouter au prêt de 2,1 milliards de dollars du Fonds monétaire international (FMI) approuvé mercredi soir par son conseil d'administration.

"Dans le cadre du programme du FMI, les pays nordiques - Danemark, Finlande, Norvège et Suède - ont étroitement collaboré et décidé conjointement d'accorder en plus du prêt de 2,1 milliards de dollars du FMI, une aide additionnelle de 2,5 milliards de dollars", ont indiqué les ministres des Finances des quatre pays dans un communiqué conjoint diffusé ce jeudi. Mercredi soir, le FMI a annoncé que son conseil d'administration avait approuvé un prêt de 2,1 milliards de dollars à l'Islande, l'île nordique devenant ainsi le premier pays d'Europe de l'Ouest à obtenir un prêt de l'institution multilatérale depuis la Grande-Bretagne en 1976. (Retrouvez le communiqué du FMI).

"Nous insistons sur le fait que, comme il a été souligné dans le programme du FMI, un programme de consolidation fiscale sur plusieurs années permettra à l'Islande de stabiliser son économie, notamment le taux de change, et de réduire la dette publique sur un moyen terme", ont précisé les ministres.

Le Premier ministre islandais Geir Haarde avait officiellement sollicité l'aide de ses voisins le 27 octobre, lors d'une réunion extraordinaire à Helsinki dans le cadre du Conseil nordique. "La tâche pour appliquer le programme du FMI ne sera pas facile mais, avec les mesures appropriées, nous pensons qu'il y a une bonne base pour rééquilibrer l'économie", ont ajouté les ministres.

L'Islande estime avoir besoin d'une aide totale de 5 milliards de dollars (3,9 milliards d'euros) contre 6 milliards annoncés précédemment, pour redresser son économie terrassée par la crise. Le prêt du FMI prend la forme d'un "accord de confirmation" sur deux ans, procédure destinée à aider les pays à surmonter des difficultés temporaires de balance des paiements, avec un taux d'intérêt élevé, a précisé le FMI dans un communiqué. Quelque 827 millions de dollars sont débloqués immédiatement, le solde devant être versé en huit tranches de quelque 155 millions de dollars, conditionnées à une procédure d'examen trimestriel.

D'autres pays, dont la Pologne et la Russie devraient également octroyer une aide à l'Islande.

Par ailleurs, le gouvernement néerlandais va prêter à l'Islande 1,2 à 1,3 milliard d'euros. Cette aide doit permettre à l'Islande de financer les remboursements des épargnes garanties des clients néerlandais de la banque islandaise Icesave. La banque en ligne, filiale de l'islandaise Landsbanki qui a été nationalisée en raison de la crise financière, comptait en effet 120.000 clients aux Pays-Bas.

"Nous prêterons 1,2 à 1,3 milliard d'euros à l'Islande pour lui permettre de rembourser les épargnes aux Pays-Bas qui relèvent de la garantie des dépôts bancaires jusqu'à 20,887 euros", a indiqué à l'AFP Hendrieneke Bolhaar, porte-parole du ministère des Finances. "Dès que les conditions du prêt auront été fixées définitivement, la somme sera rapidement versée", a ajouté Hendrieneke Bolhaar, qui a précisé que la banque centrale néerlandaise DNB s'occuperait de l'opération. Au 17 novembre, cette dernière avait déjà enregistré près de 90.000 demandes de remboursement de sommes bloquées chez Icesave.

Le gouvernement islandais a estimé que le coût de la crise bancaire pourrait atteindre 85% de son PIB, soit 1.100 milliards de couronnes (7,2 milliards d'euros).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
4.6 millards pour 380 000 habitants: scandaleux
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
islande
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il y a 250 000 islandais. Alors 4.6 milliards de dollars, Cela fait 18 400 dollars par personne, en comptant les bébés... ou encore 73 600 dollars pour une famille de 4 personnes, soit près de 60 000 euros.

ramené à l'échelle francaise, c'est une aide de 1 104 milliards de dollars. J'aurais dû être islandais...

Eh béééééé !!!!!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
voilà bien des réflexions de français moyen!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce qui m'étonne pour l'Islande c'est cette montagne de prêts très élevés pour un pays très moyen comme d'habitude et encore plus par l'ex-Urss qui prête sans être touchée par l'ambiance mondiale comme les autres nations.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :