Mega soldes au Royaume-Uni pour réveiller la consommation

 |   |  308  mots
Jusqu'à 90% de rabais! C'est ce qu'affichent exceptionnellement certaines vitrines au Royaume-Uni alors que se déroulent depuis ce vendredi les traditionnelles soldes du lendemain de Noël appelées "Boxing Day". Avec l'espoir de redonner des couleurs à des ventes en berne.

"Malgré un rebond de dernière minute, il devient évident que, dans l'ensemble, le Noël a été mauvais pour les détaillants", a estimé Stephen Robertson, cité sur le site de la fédération des commerçants britanniques, le "British Retail Consortium". Les chiffres de décembre "ne vont pas être bons" a-t-il averti.

Conscient de ne pouvoir renverser cette tendance, la fédération espère malgré tout compenser un peu la baisse de la consommation à l'occasion de ce vendredi férié outre-Manche appelé "Boxing Day", jour de soldes traditionnelles dans le pays au lendemain de Noël. Et certaines chaînes n'ont pas hésité à donner un vrai coup de pied à la consommation avec des réductions record: 70% pour Debenhams et même 90% pour Superdrug.

Profitant d'une réglementation plus souple qu'en France en matière de démarrage de soldes, certains commerces comme John Lewis ou Marks and Spencer ont même entamé les "hostilités" dès jeudi soir sur leur site Internet.

Personne n'est dupe. Si des queues se sont formées ce matin avant l'ouverture des portes, les ventes seron bien insuffisantes pour effacer les difficultés que traverse le secteur tout entier. Elles n'effaceront pas non plus la cascade de faillites de groupes des distribution comme Woolworths, la chaîne emblématique au Royaume Uni, qui va fermer ses 800 magasins le 5 janvier prochain, supprimant 27.000 emplois. Sans oublier Zavvi (ex- Virgin Megastores) spécialisé dans les les disques et DVD placé le 24 décembre au soir sous administration judiciaire. Idem pour le détaillant Whittard connu pour ses services à thé typiquement anglais. Hélas, la série pourrait ne pas s'arrêter là à en croire les estimations du cabinet d'experts en faillite Begbies Traynor. Celui-ci prédit la disparition dans le pays de dix à quinze chaînes de détail.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tout cela etait prévisible on ne veux pas donner des vrai salaires alors les gens ne peuvent pas consommer, c'est l'agonie du système capitaliste, une poignée d'enfoirée veux s'enrichir à mort sur le travail global de la masse en jettant comme salaires des poignées de riz au bétail qui ne bouge meme pas car au pire il se contente du RMI ou RSA
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce ne sont pas les soldes de Noël qui sont appellées "Boxing Day" (comme le laisse entendre l'article), mais simplement le 26 décembre, qui est traditionnellement le jour où en Angleterre les domestiques recevaient en cadeaux leurs "boîtes" (boxes) de leurs maîtres.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Chez Amazon en GB les employés sont traités comme des esclaves, lisez le Times de ces jours-ci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :