Les Emirats, troisième importateur d'armes après la Chine et l'Inde (étude SIPRI)

 |   |  301  mots
Les Emirats arabes unis sont devenus le troisième plus grand importateur d'armes conventionnelles dans un marché mondial en hausse de 21% en cinq ans. Les Etats-Unis sont toujours le premier exportateur de matériel militaire selon un rapport quinquennal de l'Institut international de recherche pour la paix (SIPRI).

Un changement des "plus significatifs" selon l'analyse du marché de l'armement entre 2004 et 2008. Derrière la Chine (11%) et l'Inde (7%), les Emirats arabes unis (6%) se sont glissés de la sixième à la troisième place des plus grands importateurs d'armes conventionnelles dans un marché mondial en hausse de 21% selon l'Institut international de recherche pour la paix (SIPRI), dont le siège est à Stockholm.

Leurs importations concernent près de 80 avions de combat F-16E américains et une cinquantaine de Mirage-2000-9 français, selon le rapport. Selon cette étude, vu le nombre de commandes passées en 2008 les Emirats continueront d'être un importateur significatif dans les années à venir.

Quant aux Etats-Unis, ils restent le principal exportateur de matériel militaire (31%) devant la Russie (25%) dont les ventes sont en progression de 14% par rapport à la période d'analyse précédente du SIPRI, de 1999-2003. Selon l'étude, plus d'un tiers des exportations américaines (37%) ont été destinées à cette région depuis 2004. Israël a notamment acheté 102 avions F-16I.

Suivis à la troisième place par l'Allemagne (10%), puis par la France (8%) et la Grande-Bretagne (4%), précise l'institut. Concernant, le volume des exportations allemandes augmenté de 70% ces dix dernières années et, dans la même période, sa part dans les exportations mondiales est passée de 7% à 10%.

Par ailleurs, l'institut précise que "l'Iran n'a compté que pour 5% dans les exportations vers le Moyen-Orient", selon le SIPRI. L'Iran n'est que le 27ème importateur, juste devant l'Irak.

"Les dépenses militaires mondiales en 2007 sont estimées à 1339 milliards de dollars - une augmentation en données réelles de 6% par rapport à 2006 et de 45% depuis 1998. Cela correspond à 2,5% du PIB mondial, et à 202 dollars pour chaque habitant du monde. ", selon les chercheurs de l'institut Petter Stålenheim, Catalina Perdomo et Elisabeth Sköns.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
1339 milliards de dollars...de quoi sauver la planète plutôt que d'essayer de la détruire.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Importateur ou acheteur? Il y a une nuance
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quelle est la menace contre laquelle ils se protègent tous ?
Quand on voit combien les interventions militaires des puissances occidentales un peu partout font partie du décor depuis 1991, du retour à un nationalisme armé au japon, du retour brouillon et meurtrier de la Russie à l'aggressivité depuis 1994 en Tchétchénie et en Géorgie...
Où va-t-on ? Ces armes doivent-elles servir un jour ?
On colonise les pays pauvres pour avoir des ressources alimentaires (Chine, Corée, etc...), on asservit économiquement des pays pauvres, sous couvert de relations commerciales bi-latérales pour garantir un accès exclusif à leurs ressources minières (Chine en Afrique) : ça ne durera pas éternellement. La brutalité ne dure qu'un temps et l'asservissement des populations se verra un jour.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et si Importateur -Revendeur à qui ???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :