Le baril de pétrole brut repasse sous la barre des 70 dollars

 |   |  169  mots
Après la nette progression de la veille, le prix du baril de pétrole perd deux dollars ce mardi, repassant sous la barre des 70 dollars.

Le baril de pétrole chute ce mardi, après la forte hausse de la veille. Les marchés réagissent aux violences qui affectent la production de brut au Nigeria et la faiblesse de la demande américaine. Ils sont également affectés par le refus des compagnies pétrolières internationales des conditions proposées par le ministère du pétrole irakien. Cela concerne l?exploitation de cinq des six champs pétroliers et de deux champs gaziers offerts à la compétition.

Par ailleurs, l'Agence internationale de l?énergie (AIE) ne table plus que sur une hausse de la demande de 540.000 barils par jour sur la période 2008-2014, et non plus d'un million comme pronostiqué en décembre

A clôture du New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de ?light sweet crude? pour livraison en août a perdu 1,60 dollar à 69,89 dollars. A Londres, le Brent de la mer du Nord cède 2,05 dollars, à 68,94 dollars le baril. Lundi, les cours avaient respectivement gagné 2,33 et 1,77 dollar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Alors, l'attaque d'il y a deux jours sur un site nigérian, qui a fait grimper les cours, ce n'est plus un problème ?
C'était donc creux !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :