Le "fonds pétrolier" norvégien a rapporté plus de 25% en 2009

 |   |  187  mots
Malgré la crise, le "fonds pétrolier", destiné à préparer "l'après-pétrole" dans le royaume nordique, a rapporté plus de 25% en 2009.

Le fonds souverain norvégien, surnommé fonds pétrolier, a enregistré l'an dernier un retour sur investissement de 25,6%, a annoncé ce vendredi la banque centrale d'Oslo. Il s'agit d'une rentabilité nettement supérieure à celle de 4,1% fixée par le ministère des Finances à partir d'un portefeuille de référence.

En valeur, le retour sur investissement représente 613 milliards de couronnes norvégiennes, soit 76 milliards d'euros. Au total, précise la banque centrale, la valeur du Fonds s'est établie à 2.640 milliards de couronnes au quatrième trimestre 2009, contre 2.549 milliards à la fin du troisième.

La rentabilité du fonds au quatrième trimestre s'est élevée à 3,2%, contre 13,5% au troisième trimestre. Plus de 60% du fonds (62%) étaient placés en actions, comme au troisième trimestre.

Connu sous le nom de "fonds pétrolier", le Fonds investit l'argent des hydrocarbures norvégiens en actions et obligations étrangères dans le but d'économiser pour les générations futures quand la Norvège n'aura plus de pétrole. C'est le deuxième fonds souverain mondial après celui des Emirats arabes unis et le premier investisseur européen en actions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :