Allemagne : hausse du moral des investisseurs et des prix à la production

Le moral des analystes et investisseurs allemand a progressé plus qu'attendu en avril. Il ressort à 53. Les prix à la production ont eux augmenté de 0,7% en mars par rapport à février.

Bonne nouvelle en Allemagne, le moral des analystes et investisseurs allemand a progressé plus qu?attendu. Entre le 29 mars et 19 avril, l?indice est ressorti à 53 contre 44,5 en mars, selon l?enquête mensuelle de l?institut d?études économiques ZEW. Les analystes tablaient sur 45,1. Il s?agit de sa première amélioration depuis septembre dernier.

L'indice distinct sur la situation actuelle en Allemagne s'est également nettement amélioré, à -39,2, contre -51,9 en mars, alors que le consensus le donnait à -48. Les experts, signale l'institut ZEW, s'attendent à ce que l'économie allemande continue de se redresser au cours des six prochains mois.

Augmentation des prix à la production

Les prix à la production en Allemagne ont augmenté en mars par rapport à février, mais restent en forte baisse sur un an à cause de l'énergie, selon des données publiées mardi par l'Office fédéral des statistiques (Destatis).

Sur un mois, les prix à la production ont grimpé de 0,7%. Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires attendaient une hausse de 0,5%. Sur un an les prix à la production ont en revanche reculé de 1,5%, en raison du recul des prix de l'énergie sur cette période (-5,5%), notamment le gaz naturel qui coûtait le mois dernier 30,8% moins cher qu'en mars 2009.

Sans tenir compte de l'énergie, les prix à la production auraient augmenté de 0,2% sur un an et de 0,3% sur le mois, a calculé Destatis.

En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.