Sarkozy a-t-il menacé Merkel de faire sortir la France de la zone euro ?

 |   |  189  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Selon le quotidien El Pais, le Premier ministre espagnol Jose Luis Zapatero a expliqué lors d'une réunion avec des barons de son parti que le président Français avait brandi la menace d'une sortie de la France de la zone euro pour forcer la main d'Angela Merkel lors de la réunion des chefs d'Etats pour négocier le plan de sauvetage de la Grèce. Madrid, Berlin et Paris démentent.

Saura-t-on un jour ce qui s'est réellement dit entre les chefs d'Etat durant la négociation autour du plan de sauvetage de l'euro qui a mobilisé les 27 le week-end dernier ? Ce vendredi, le quotidien El Pais, soutient que Nicolas Sarkozy aurait menacé de faire sortir la France de la zone euro pour faire plier la chancelière Angela Merkel.

Connu pour sa proximité avec les socialistes espagnols, le journal assure que Jose Luis Zapatero en aurait fait la confidence à plusieurs barons du PSOE au cours d'une réunion. Le premier ministre espagnol leur aurait affirmé qu'au plus fort de la discussion, Nicolas Sarkozy a exigé : "un engagement de tous pour que chacun aide la Grèce, en fonction de ses moyens, ou la France réexaminerait sa situation dans l'euro". Information démentie tant à Madrid, qu'à Berlin et Paris. L'entourage de Nicolas Sarkozy a fait savoir qu'il s'agissait de rumeurs totalement infondées.

Selon un autre baron socialiste cité lui aussi par El Pais, "La France, l'Italie et l'Espagne ont fait front commun face à l'Allemagne et Sarkozy en est arrivé à menacer Merkel de rompre le traditionnel axe franco-allemand".


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2010 à 10:55 :
la France a peu de poids,endettée comme elle est. Il ne lui reste que les effets de manches et la redoutable bonhommie de N Sarkosy. Quand aux alliés supposés faire front commun avec la France; l'Italie et l'Espagne pour tenir tête à la puissance hégémonique retrouvée de l'Allemagne, foin du poids de toutes leurs dettes respectives pour influer avec crédibilité et respect, et participer à la prise de décisions commune.
a écrit le 17/05/2010 à 6:12 :
Vous êtes tous tellement nuls et vous n'avez rien compris. Grace aux médias français Sarkozy (produit de la communication, du marketing et comédien machiavélique, déjà maintes fois sauveur de la planète) a commencé sa campagne de réélection, à vos frais. Les crises financières sont sciemment voulues par nos vrais maîtres. Sarkozy et Obama ne sont que les guignols qui amusent les foules (nous). Il vous faut comprendre qu'un humain qui a gagné un milliard ? en veut 2, 10, 50 etc. Il n'y a pas de retenue. Les Bill Gates qui après avoir tant gagné disent: maintenant je donne aux autres, sont uniques. La "grande finance" qui produit tout cet argent virtual et non-existant a aussi compris que les employés européens et américains sont trop coûteux.
Surtout que maintenant, les donneurs d'ordres qui sont toujours les mêmes, ont à leur disposition des millions (sinon des milliards) d'humains de plus en plus qualifiés dans les pays émergeants. Il est bien évident que pour nous (petits cons d'européens latins) ça va "barder". Je pense que l'Allemagne et les pays du Nord de l'Europe vont bientôt nous envoyer "paître". Ils s'associeront avec la grosse super-puissance qui se dessinne: USA-Canada-
Russie ou si les américains ne comprennent pas et continuent leur impérialisme, alors ily aura un BRICS renforcé. En Europe, on est gouverné par des minables (surtout en France) et l'on va souffrir (pas moi car à 71 ans, on n'a rien à craindre; mais les jeunes et ceux et celles qui les suivront. (celà se voit déjà). Merci Fossoyeurs-médias et politiques français de l'Europe.
Je suppose que vous ne publierez pas ce commentaire. Jean-Claude Meslin
a écrit le 16/05/2010 à 15:23 :
qui gouverne vraiment le monde de la finance aujourd' hui ? , je ne pense pas que cela soit encore les états unis puisque ces derniers cumulent les plus gros déficits budgétaires de la planète ! JE SUIS SURPRIS que personne ne parle d' un pays qui dans l' ombre agit et influence la politique monétaire internationale ; il s' agit de la CHINE qui s' est forgé en 15 ans un colosse financier avec ses fonds souverains qui pourraient racheter bon nombre d' entreprises clés sur les différents marchés financiers. il faut aussi savoir que si aujourd' hui le dollar américain reste encore la monnaie internationale c' est grace à la chine qui détient 70% des bons du trésor américain et qui finance indirectement son déficit. Cela ne peut durer eternellement bien que la chine ait intéret à avoir un dollar fort mais qui freinerait ses exportations. Le fait que l' euro baisse et court à sa perte est une stratégie des américains et des chinois. et je vous le demande que pouvons nous faire face à deux géants. ? la seule solution est que la chine se démocratise et arrive à un niveau social équivalent à l' europe et aux états unis cela remettrait les pendules à l' heure et serait aussi le point de départ de la création d' une nouvelle monnaie unique ou il y aurait du dollar , du yuan , du yen, de l' euro et de l' or. et pour le bénéfice de tout le monde nous arreterions définitivement l' hégémonie du dollar et une partie de la spéculation.
a écrit le 16/05/2010 à 10:22 :
cela fait un peu scène des guignols, mais je crois que Sarko a tenté de faire réagir Merkel dont l'attitude est remise en cause en Europe ! Merkel est critiquée même dans la presse suisse - qui peut croire à ce second squetche ?
a écrit le 16/05/2010 à 5:59 :
Ouais vive la SUISSE
a écrit le 15/05/2010 à 16:11 :
ecrivez ce que l on vous ecrit la democatie commence par la!!!!!!!
a écrit le 15/05/2010 à 13:38 :
Encore une rumeur que ne ferait pas un journaliste pour se vendre
a écrit le 15/05/2010 à 6:43 :
l'euro fort nous assassine, il est impossible de cohabiter dans une même monnaie unique avec des allemands qui ne jouent pas le jeu européen et pratiquent un dumping social. Il est temps d'agir !
a écrit le 14/05/2010 à 18:03 :
L'Europe n'a de toute façon apporté rien de positif à la France sauf la monaie.La CE a subvensionné la création d'entreprises dans certains pays qui ont mis la clé sous la porte en France.Sauvons la Grèce et encore d'autre pays.Mais qui va sauvé la France après SARKOZY.Les grecs rendent responsable leur gouvernement et ne veulent pas payer pour leur irresponsabilité
a écrit le 14/05/2010 à 15:59 :
pas besoin de menacer de sortir de l'euro car si cela continue sur ce train là, l'euro n'existera malheureusement plus à court terme.et on nous fera croire pas croire que personne de nos dirigeants et la commission européenne ( mr baroso)ne connaissait depuis longtemps le probleme du deficit grec.les fonctionnaires de eurostat n'ont jamais rien decouvert à ce sujet depuis des années et si c'est le cas il faut les virer car dans n'i!mporte quelle entreprise le ou les controleurs de gestion seraient deja inscrits au pôle emploi .
a écrit le 14/05/2010 à 15:16 :
Je pense queue monsieur le présidant a raison - il fo sortir de l'euro au plus to car les speculos vont nous plumait
a écrit le 14/05/2010 à 12:34 :
Et quand bien même Nicolas Sarkozy aurait réellement tenu les propos qu'on lui prête au sujet de l'euro ( et que je serais le premier à croire ), mais qu'est-ce qu'on en aurait à faire, vraiment...?

Antoine GED
a écrit le 14/05/2010 à 10:14 :
Les PIGSF surendettés, au bord de la faillite, auraient mordu la main de Mme Merkel qui leur tient la tête hors de l'eau, malgré l'opposition du peuple allemand ?
Cela ressemble à une mauvaise propagande pour regonfler leur cote
a écrit le 14/05/2010 à 9:56 :
Oui on sait où ça mène :
1)Dépréciation de 40 à 50% de la monnaie si retour au Franc.
2)Impossibilité d'emprunter pour l'état (taux d'usure).
3)Coupe drastique dans les dépenses de l'état (sécu, retraites, fonctionnaires , investissements...).
4)Inflation monstre importée sur les prix du gaz, de l'essence et toutes le matière première. (je ne parle pas des TV de 2m devenues inabordables car on peut s'en passer)
5)Appauvrissement généralisé de la population, sauf des 'happy few" qui ont pu mettre en Allemagne leurs ? juste avant le passage au Franc.
peut-être que Dergel fait partie de ceux-ci ?
a écrit le 14/05/2010 à 9:17 :
La conduite d'une nation est double : économique, c'est sur , et politique, c'est une évidence. La participation à l'Europe se fait elle aussi selon ces deux paradigmes. Le Président Sarkozy fait de la politique et c'est tant mieux.
L'entrée de la Grèce dans l'euro s'est faite en toute connaissance. Les Allemands comme les autres connaissaient l'état économique et politique du pays. L'Europe est un tout , elle a été mise en place pour remplacer la compétition voire la guerre par la coopération voire la solidarité. N'oublions jamais d'où nous venons et que sous nos pas résonne encore l'appel de nos morts et pour eux et pour les vivants, pour nos enfants oublions parfois les faits économiques pour le Politique.
a écrit le 14/05/2010 à 9:13 :
quel dommage que ce ne soit que des menaces
cet euro plombe notre pouvoir d'achat et il est temps qu'on l'abandonne pour de bon
VIVE LE FRANC

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :