Certains Allemands vont enfin découvrir le principe... du Smic !

 |   |  321  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Un nouveau pas vient d'être franchi pour l'instauration d'un salaire minimum en Allemagne, qui n'existe toujours pas. Pour l'instant, seuls les intérimaires en bénéficieront.

Le conseil des ministres allemand a approuvé mercredi un décret instituant un salaire minimum pour les intérimaires, a annoncé le ministère de l'Emploi, un pas important dans un pays qui n'a pas de salaire minimum légal et où le recours à l'intérim est répandu.

Les quelques 900.000 salariés du secteur vont toucher 7,01 euros de l'heure à l'Est (ex-RDA) et 7,89 à l'Ouest à compter du 1er janvier 2012, puis 7,50 et 8,19 euros respectivement à partir du 1er novembre.

La fixation de ce plancher "protège de la concurrence à bas coût en provenance de l'étranger", a commenté la ministre de l'Emploi Ursula von der Leyen, citée dans un communiqué.

L'Allemagne n'a pas de salaire minimum généralisé, les partenaires sociaux négociant branche par branche des accords salariaux. Le gouvernement peut toutefois fixer par décret un plancher de salaire par secteur. Le montant de ce plancher est en général négocié par les syndicats et employeurs.

Ce dispositif légal ne s'appliquait jusqu'au printemps pas à l'intérim, mais une modification de la loi a ouvert la porte à un salaire minimum aussi dans cette branche.

L'intérim est le neuvième secteur où le gouvernement intervient de cette façon, après le BTP, les personnels d'entretien ou encore le secteur de la sécurité.

Les entreprises allemandes, notamment dans l'industrie, ont largement recours aux intérimaires, et les syndicats du pays sont partis en campagne pour un meilleur traitement de cette main d'oevre livrée aux aléas de la conjoncture.

La fixation d'un salaire minimum n'est que la première étape d'un processus qui verra ensuite les partenaires sociaux négocier une date à laquelle la rémunération des intérimaires sera alignée sur celle des autres catégories de personnel. Si un accord n'est pas trouvé d'ici fin mars 2012, le gouvernement mettra en place une commission d'experts qui déterminera elle-même cette date.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/12/2011 à 10:08 :
Licenciment abusif remplacement du personnel en CDI par du personnel intérimaire sont devenu courant en Allemagne. Le taux horaire du travailleur intérimaire coûte à l'entreprise environ 20? de l'heure. Pourquoi ne pas les enbaucher? En sachant que certains intérimaires travaillent depuis plus de 8 ans dans la même entreprise. Tout ça n'est que de l'hypocrisie. En attendant,certaines entreprises intérimaires s'enrichissent.Comment peut-on vivre avec moins de mille euros par mois? Les intérimaires ne peuvent même plus payer leurs frais de déplacement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :