Iran : le risque de sanctions accrues fait plonger le rial

La signature, le 31 décembre, par Barack Obama d'un projet de loi visant à durcir les sanctions contre l'Iran a déclenché de nombreuses réactions. A commencer par celle de l'Iran qui, dimanche, a débuté une semaine de tests de missiles de longue et moyenne portée non loin du détroit d'Ormuz.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)

"Nous regrettons le très mauvais signal adressé à la communauté internationale par les derniers essais de missiles annoncés par l'Iran", a déclaré le Quai d'Orsay, qui soutient une ligne dure sur ce dossier. Soit un embargo sur les 3,56 millions de barils de pétrole produits chaque jour par le pays. Ainsi que des sanctions à destination des institutions financières iraniennes.

Mais le projet est loin de faire l'unanimité. Sachant que la Russie et la Chine s'opposeront à des sanctions qui seraient décidées dans le cadre du Conseil de sécurité de l'Onu, la France tente de constituer un bloc de pays qui les adopterait indépendamment.

Un embargo sur le pétrole iranien divise même en France, où le PS prône des mesures de rétorsions politiques plutôt qu'économiques. Les États-Unis ont interrompu leurs achats de pétrole iranien en 1997, sans conséquences majeures sur le régime des Mollahs. En revanche, les populations subissent l'effondrement du rial, qui s'est déprécié de 10% en une semaine pour tomber à un plus-bas historique, à 16.800 contre 1 dollar.

Cela pénalise surtout les plus démunis du régime iranien. Alors que les proches du pouvoir, qui détiennent les principales entreprises, peuvent plus facilement avoir accès à des devises.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 03/01/2012 à 12:25
Signaler
An nom de quoi les Iraniens n'auraient pas le droit de posséder la bombe atomique, c'est quoi ce délire ? A moins que les USA aient des vues sur les ressources en pétrole et gaz de ce grand pays qui je vous le rappel est la 3 ème plus grosse réserve ...

le 03/01/2012 à 13:06
Signaler
la bombe ils l ont c est pas le probleme les ogives soviétiques égarées pendant les années 90 ne l ont pas été pour tout le monde

le 03/01/2012 à 13:51
Signaler
parce que ce n'est pas une democratie . !

le 28/01/2012 à 17:31
Signaler
il y eu une ereur sur cette page je nait jamais envoyer ce texte

à écrit le 03/01/2012 à 10:48
Signaler
"la Russie et la Chine s'opposeront à des sanctions" ... je ne pense pas que les israéliens et leurs copains américains ... demanderont l'avis de l'ONU ! Vraisemblablement une attaque pour 2012 !

le 03/01/2012 à 11:59
Signaler
Ça m?étonnerait beaucoup : D?une part, les US n?ont plus les moyens d?une nouvelle guerre et d?autre part, les conséquences seraient trop importantes pour eux du fait de leur dépendance au pétrole.

le 03/01/2012 à 12:48
Signaler
@Brouzouf : justement, l'empire est au plus mal et comme pour Rome, il ne lui reste plus que son pouvoir militaire. De plus, pour l'oligarchie Américaine, il est urgent d'occuper sa population qui commence à s'énerver contre elle.

le 03/01/2012 à 13:07
Signaler
@candide c'est pas faux (si si j ai compris ce que vous avez dit)

le 03/01/2012 à 20:04
Signaler
justement la fallite des usa a commencé par les indignées de wal steet donc l éclatement des êtas usa commence et c est la seule choses qui mettra fin a se colossale empire.

le 03/01/2012 à 20:06
Signaler
donc merci la tribune de votre démocratie de liberté d expresion

le 06/01/2012 à 16:44
Signaler
@Candice : Pour apporter un peu d'eau à la discution, un élément majeur montrant qu'il n'ont plus les moyens d'une nouvelle guerre : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/228630-etats-unis-la-rigueur-budgetaire-c-est-aussi-pour-les-militaires.html...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.