Austérité : le roi des Belges veut donner l'exemple

 |   |  166  mots
Copyright Reuters
Albert II a annoncé ce lundi qu'il compenserait l'augmentation constitutionnelle de sa liste civile. Certes, il ne s'agit que de 250.000 euros.

Albert II prévoit de compenser l'augmentation constitutionnelle de sa liste civile. Certes, il ne s'agit que de 250.000 euros. Mais l'anecdote en dit long sur l'ambiance d'économies qui règne outre-Quiévrain.

Du reste, ce lundi, le gouvernement a annoncé qu'il gelait immédiatement et "provisoirement" 1,3 milliard d'euros de dépenses publiques, notamment dans la maintenance ferroviaire, l'aide au développement et les dépenses militaires. Ce gel aura lieu jusqu'à la mise en place d'une nouvelle série d'économies dans le budget 2012 qui devrait être annoncée en février.

En réalité, Bruxelles agit ici sous la pression de la Commission européenne qui, jeudi, avait réclamé de nouveaux efforts à la Belgique, compte tenu du ralentissement économique que connaît le pays, afin d'atteindre ses objectifs de réduction de déficits. Le gouvernement de coalition du premier ministre socialiste wallon Elio di Rupo a donc obtempéré et la Commission a jugé qu'il s'agissait là d'une "nouvelle importante et positive".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/01/2012 à 19:58 :
Il semblerait que les rois; Belges, Espagne , fassent plus de réalisme que nos Républicains des assemblées. Ou quand la royauté donne des leçons aux défenseurs du peuple. Ceci reste une tirade, mais n'enlève rien à la réflexion de nos élus, qui préfèrent légiférer sur la justice internationale.
a écrit le 10/01/2012 à 14:06 :
ça veut dire quoi l'augmentation consitutionnelle de sa liste civile?? parce que si on sait pas ce que c'est, on ne comprends rien à l'article..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :