Ce qu'il faut savoir de l'actualité internationale ce vendredi 13 avril

 |   |  896  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
De la Syrie à la Corée du Nord en passant par la Guinée-Bissau, le tour du monde de l'actualité du jour.

Syrie : une ONG signale les premiers combats entre soldats et déserteurs depuis le cessez-le-feu

Dans la matinée, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a signalé à l'AFP une reprise des combats dans la région d'Idleb, les premiers depuis le cessez-le-feu. "Des combats à la mitrailleuse lourde se déroulent à Khirbet al-Joz, située à la frontière turque, entre soldats du régime et déserteurs", a affirmé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, président de l'OSDH, précisant qu'il s'agissait des premiers affrontements directs entre soldats et déserteurs depuis le début du cessez-le-feu.

Le Conseil de sécurité de l'ONU pourrait adopter aujourd'hui sa première résolution sur la Syrie , autorisant l'envoi d'une équipe d'observateurs internationaux, ont indiqué des diplomates. Par ailleurs, les discussions entre le Premier ministre turc Tayyip Erdogan et le roi Abdallah d'Arabie saoudite, qui se rencontrent aujourd'hui à Ryad, seront axées sur le dossier syrien.

"Pyongyang, on a un problème"

La Corée du Nord a raté vendredi le tir d'une fusée qui devait mettre en orbite un satellite d'observation terrestre, une "provocation" dénoncée par la communauté internationale et qui a suscité la convocation en urgence du Conseil de Sécurité de l'ONU. Le tir du lanceur a été annoncé par les Etats-Unis et la Corée du Sud peu après le décollage, estimé à 7h39 locale. Séoul et Tokyo ont ensuite fait savoir que le lancement avait apparemment échoué. Citant une source au ministère de la Défense, la chaîne de télévision publique japonaise NHK a précisé que la fusée avait parcouru 120 km avant de se briser en quatre parties et de tomber en Mer Jaune, à l'ouest de la péninsule coréenne. Le Japon a dénoncé le lancement d'une fusée comme une "grave provocation" de Pyongyang violant des résolutions de l'ONU.

Guinée-Bissau : tentative de coup d'Etat juste avant la présidentielle

La Guinée-Bissau a été de nouveau secouée jeudi soir par une tentative de coup d'Etat: des militaires ont attaqué la résidence du Premier ministre sortant Carlos Gomes Junior, candidat à la présidentielle du 29 avril, bouclé le centre de la capitale et arrêté des responsables politiques. A l'issue d'une réunion de ministres à Abidjan, la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a condamné "formellement et rigoureusement" cette tentative de putsch et promis la "fermeté", quelques semaines après un coup d'Etat militaire au Mali lui aussi survenu juste avant une élection. Carlos Gomes Junior "se trouvait dans sa résidence où des militants de son parti étaient venus lui témoigner de leur fidélité, quand une première roquette RPG a percuté l'entrée principale de sa villa", a déclaré à l'AFP un agent de sécurité posté dans la résidence. Des violences étaient redoutées depuis plusieurs jours dans cette ex-colonie portugaise dont l'histoire est jalonnée de putschs, tentatives de coups d'Etat militaires et violences politiques depuis son indépendance en 1974.

Mali : Dioncounda Traoré nommé président par intérim

Au lendemain de son investiture comme président par intérim du Mali, Dioncounda Traoré poursuit ses consultations en vue de former un gouvernement d'"union nationale", alors que le Nord reste sous le contrôle de groupes armés, islamistes notamment. L'ex-junte et la classe politique ont rendez-vous ce week-end à Ouagadougou autour du médiateur, le président burkinabè Blaise Compaoré, pour arrêter les modalités de la transition.

L'Algérie commence un long hommage à Ben Bella, son héros disparu

L'Algérie a pris le deuil jeudi au lendemain de la mort de son premier président Ahmed Ben Bella dont les funérailles nationales doivent marquer l'importance de ce héros de la lutte anticolonialiste, un demi-siècle après l'indépendance. "L'Adieu à un monument de l'Histoire", comme le soulignait le quotidien francophone El-Watan, a commencé par l'exposition de sa dépouille durant 24 heures au Palais du Peuple d'Alger, demeure ottomane des gouverneurs construite au 18e siècle, pour un hommage de la population algérienne.

Et aussi...

Les présidents des deux Soudans s'accusent mutuellement d'avoir choisi la guerre, tandis que les combats et les bombardements se poursuivent à la frontière. Le Conseil de sécurité des Nations unies a "exigé" du Soudan et du Soudan du Sud qu'ils "cessent les combats totalement, immédiatement et sans conditions".

Au Yémen, poursuite des combats entre l'armée et ses supplétifs et des combattants d'Al-Qaïda qui cherchent à reprendre la ville sudiste de Loder.

Le grand argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone, a déclaré qu'il était "sûr à 200%" que le GP de Bahreïn de F1 aura bien lieu le dimanche 22 avril, alors que la tension reste vive dans ce pays du Golfe agité par une contestation chiite du régime sunnite.

En Egypte, Les Frères musulmans et les mouvements salafistes appellent à manifester aujourd'hui au Caire pour "protéger la révolution".

Le candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney s'adresse aux membres de la National Rifle Association (NRA) -le lobby défendant les possesseurs d'armes- réunis pour leur assemblée générale annuelle. Encore aux Etats-Unis, le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke prononcera un discours sur la crise financière à 19h.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/04/2012 à 9:26 :
Cessez le feu pas respecté, des coups d'Etat partout... vivement le week-end ! Même si la semaine prochaine la même musique reprendra...
a écrit le 13/04/2012 à 9:04 :
Ce site est aussi nul aujourd'hui qu'il l'était hier quand j'ai voulu remettre à sa place un ignorant qui m'a provoqué avec ses âneries. La Tribune protège ce genre d'idiots .J'ai été poli mais aussi censuré deux fois. Donc elle devra s'adresser à eux pour avoir d'autres commentaires. J'arrête et me contenterais de commenter avec LTG ou les médias anglophone...Vous êtes trop nuls.
Jean-Claude Meslin
Réponse de le 13/04/2012 à 11:44 :
mince alors vous allez nous manquer nous v'la bien punis et dans le désarrois qu est qu on va bien pouvoir devenir sans votre sapiens pour nous éclairer...et puis surtout c était marrant à lire
Pauvre anglais quand même je me demande si nos meilleurs ennemis ont mérité ce qui va leur arriver :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :