Ce qu'il faut savoir de l'actualité internationale ce jeudi 26 avril

 |   |  526  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les discussions de la Ligue arabe sur la situation en Syrie , le procès de Charles Taylor, la question de la croissance en Europe... le tour du monde de l'actualité du jour en un clic.

Réunion de la Ligue arabe sur la Syrie

Au Caire, les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe se réunissent aujourd'hui pour discuter de la situation en Syrie où les violences n'ont pas cessé deux semaines après l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu. Mercredi, 27 civils et trois soldats ont été tués dans les violences, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Le chef de la diplomatie française et des experts ont affiché leur scepticisme sur l'efficacité de la mission de l'ONU chargée de surveiller le cessez-le-feu en Syrie.

Procès de Charles Taylor

L'ancien président libérien Charles Taylor, accusé de crimes contre l'humanité en Sierra Leone, sera fixé sur son sort à la Haye, où la justice internationale rend son premier jugement contre un ancien chef d'Etat. Taylor sera seulement déclaré coupable ou non coupable. Une éventuelle peine sera fixée plus tard. En Sierra Leone et au Liberia, on attend avec impatience le verdict.

Comment relancer la croissance en Europe ?

L'Europe s'interroge sur les moyens de relancer la croissance, alors que la politique d'austérité imposée par la crise de l'euro commence à être ressentie durement, politiquement et économiquement dans plusieurs pays. Le président de l'UE, Herman Van Rompuy, prendra la parole sur ces questions à 11h à un colloque à Bruxelles en présence du chef du gouvernement italien Mario Monti. A La Haye, la chambre basse du parlement débattra à partir de 15h de la crise politique qui secoue les Pays-Bas et de son budget de rigueur 2013, dont les grandes lignes doivent être présentées d'ici à lundi à la Commission européenne.

Et aussi...

Débuts du nouveau gouvernement malien de transition du Premier ministre de transition Cheick Modibo Diarra qui va devoir tenter de ramener la paix dans le nord du pays occupé par des groupes rebelles, islamistes et criminels.

Les chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) se réunissent à midi à Abidjan pour un sommet extraordinaire consacré aux crises au Mali et en Guinée-Bissau.

Le Soudan du Sud et le Soudan, pris dans une escalade de violences le long de leur frontière commune, sont de plus en plus sous pression pour trouver une solution négociée à leurs différends.

Le magnat des médias Rupert Murdoch comparaît pour la deuxième journée consécutive devant la commission sur les pratiques de la presse, mise en place par le gouvernement britannique à la suite du scandale dans l'un de ses journaux, News of the World.

Le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, lance l'assemblage du nouveau sarcophage du réacteur accidenté de la centrale de Tchernobyl, alors que l'on commémore aujourd'hui le 26e anniversaire de la pire catastrophe nucléaire de l'Histoire.

A Oslo, neuvième journée du procès du tueur Anders Behring Breivik.

Le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, participe à un sommet économique avec 16 dirigeants d'Europe centrale et orientale, dernière étape d'une tournée européenne.

Dernier jour d'audiences devant un juge militaire de Bradley Manning, le soldat américain accusé d'être la "taupe" de WikiLeaks.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/04/2012 à 10:29 :
Comme d'habitude vous ne racontez que des conneries car vous devez protéger vos arrières. Thchernobyl n'est pas la plus grande catastrophe nucléaire que l'on ait connu.
En Ukraine, un seul réacteur a fondu puis explosé. A Fukushima, trois réacteurs ont fondu sans exploser. Dans le temps, c'est plus grave...Nos médias qui doivent protéger notre aveuglement et notre industrie nucléaire ont mis six mois pour admettre les faits. En regardant Russia Today TV, je le savais en moins de six jours et bêtement comme un bon français moyen, je croyais que les russes mentaient...
Inutile de commenter les autres faits marquants de ce jour. Après avoir reçu les news-breaks anglophones; même en ce qui concerne uniquement la France, vous n'êtes pas crédibles...J'interviens seulement parce que je suis inquiet au sujet de ce que l'on va léguer aux générations françaises futures...Fossoyeurs politiques et médiatiques franchouillards, je vous salue... Jean-Claude Meslin

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :