Et si un accord transatlantique permettait de relancer le multilatéralisme ?

 |   |  496  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La ministre du Commerce extérieur a réaffirmé que la France était plutôt favorable à un partenariat transatlantique, tout en prenant soin de bien insister sur ce terme, précisant que les deux blocs devaient être sur un même pied d'égalité. Selon Nicole Bricq, un tel accord pourrait même permettre de relancer le multilatéralisme. Ce qui rendrait sa crédibilité à l'organisation mondiale du commerce (OMC).

L'un des plus gros accords bilatéraux jamais conclus serait-il en passe de donner un second souffle au multilatéralisme? C'est en substance ce qu'a déclaré la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, lors d'un point presse au Grand Palais ce mardi. Un point de vue qui peut surprendre.

Les accords bilatéraux, ennemis de l'OMC

De prime abord, l'hypothèse peut en effet sembler baroque, allant même à l'encontre du bon sens. Par définition, les accords bilatéraux sont aux antipodes du principe même de l'OMC qui prône tant bien que mal le retour au multilatéralisme, dans un monde en proie à des tensions protectionnistes. Il faut dire que depuis l'échec du cycle de Doha - entamé en 2001 mais non achevé - l'organisation, affaiblie, ne parvient pas à endiguer la prolifération des accords bilatéraux. Or, il se crée en moyenne deux accords bilatéraux d'investissement chaque semaine selon un rapport publié en 2006, qui précise que 30 % du commerce mondial sont régis par quelque 250 accords bilatéraux et régionaux de commerce.

De son côté, le candidat sud-coréen à la tête de l'OMC, Taeho Bark, s'alarmait d'ailleurs début avril qu'un tel contrat puisse voir le jour. Et pour cause, si un tel partenariat est conclu, les deux économies transatlantiques - qui pèsent à elles seules la moitié de la richesse mondiale et 40% du commerce mondial - seraient en passe de redéfinir les règles du commerce international. Le ministre du Commerce sud-coréen s'inquiétait d'autant plus que selon lui, cet accord a de grandes chances d'aboutir, contrairement à ce que laisse augurer le scepticisme de certains experts

"le multilatéralisme est un bon parapluie pour les plus faibles"

Mais pour Nicole Bricq, la raison est simple. Sachant que le partenariat - parce qu'il s'agit bien d'un "partenariat" transatlantique et "non d'un accord de libre-échange", souligne la ministre qui insiste sur le côté égalitaire du contrat - se veut (très) ambitieux, "tous ceux [les pays] qui n'en sont pas, auront intérêt à s'y rallier", assure-t-elle. Et de poursuivre: "car le multilatéralisme est un bon parapluie pour les plus faibles". Une opinion qui rejoint celle du Mexicain Herminio Blanco - qui était candidat à la tête de l'OMC - et de l'économiste Dan Ikenson, du célèbre Cato Institute, selon lesquels un tel accord pourrait peut-être créer l'étincelle nécessaire pour revitaliser certaines parties du cycle de Doha et permettre de réussir un nouveau succès multilatéral.

Ce "partenariat transatlantique" pourrait donc s'avérer favorable à la mission du nouveau directeur général de l'OMC, le Brésilien Roberto Azevedo, qui prendra la succession de Pascal Lamy le 1er septembre prochain. Avec une première échéance au calendrier: le sommet de Bali, du 3 au 6 décembre prochain.

Lire aussi: le nouveau directeur général de l'OMC saura-t-il relancer le multilatéralisme?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2013 à 22:49 :
Décidément tous les arguments seront servis par tous ceux qui veulent à tout prix nous faire accepter, de gré ou de force, la nouvelle organisation mondiale qui veut une Europe intégrée, comprenant la Turquie et demain probablement Israël et la Palestine (voire le Maghreb), le tout sous domination allemande en partenariat étroit avec les US et qui sait peut-être une intégration monétaire entre l'ALENA et l'UE après un grand marché commun (le tout facilité par l'implosion de l'euro que viendrait supplanter le dollar pour nous sortir d'embarras, qui sait)... En tout cas, au nombre de ceux qui s'expriment, ou plutôt dont les médias nous font écho (car comme pour tous les débats sur l'UE, seuls les pro-intégration ont leur mot à dire semble-t-il), et à la diversité des arguments qu'ils développent, on peut mesurer la puissance d'influence des américains sur notre continent.
a écrit le 16/05/2013 à 1:01 :
Si vous voulez savoir à quelle sauce vous allez être croquer, écoutez les conférences de Pierre Hillard ou de François Asselineau sur le sujet.
a écrit le 16/05/2013 à 0:59 :
Vous avez aimé l'U.E, vous allez adorer le marché Transatlantique :D
a écrit le 15/05/2013 à 21:20 :
Accord Bilatéraux? tiens cela me fais penser à la fusion entre égaux Alcatel Lucent.
A peine signé:
- Obligation d'utiliser la carte American Express (exit les banques européennes)
- Obligation de voyager sur American Air Line (Exit les compagnie européenne)
- Obligation de vendre les produit US (exit les produits Européen)
- Obligation de signer les accord NSA US (Exit les process Européens)
- Transfert des Serveurs Européens aux US ....
- Transfert des brevets Européens au Banques US.
- Transfert des fond Alcatel vers les fond de pension Lucent.

Accord Bilatéraux ?? Ils se moquent de qui les Aristocrates Européen ?
Réponse de le 16/05/2013 à 0:52 :
Ils ne se moquent de personnes, ils sont payés pour vendre l'Europe a la découpe aux fonds de pensions américains...
a écrit le 15/05/2013 à 20:14 :
Mais de quel droit !? Quelle est la légitimité de ces gens de négocier de tel accords sans l'aval des Français eux-même ?
C'est encore une fois inacceptable cette façon de trahir les intérêts du peuple !
a écrit le 15/05/2013 à 14:05 :
Grace a Bruxelles et aux lobbies semenciers...
chercher SANCO 11820 sur les moteurs,
et http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=COM:2013:0262:FIN:FR:PDF
a écrit le 15/05/2013 à 13:02 :
Mais qui sont tous ces gens qui prennent leurs désirs pour des réalités ? Ils tournent à quoi dans les ministères ? Jamais ils descendent au café du coin pour écouter un peu ce que la VRAIE France veut ?? Ha non, c'est vrai... dès qu'ils sont sur le trône, c'est pour s'occuper de LEURS affaires, pas de celles du peuple... La monarchie n'a donc finalement jamais été éliminée, plusieurs têtes lui ont repoussé depuis...
Réponse de le 19/05/2013 à 12:05 :
réponse à dopage:la monarchie n'a jamais fait allégeance ,elle crée notre pays souvent dans la douleur, elle a même aidé les us à conquérir leur indépendance, creusant un déficit dans le royaume, qui fut fatal à louis xvi sans contrepartie puisque les us n'ont rien remboursés et ont choisis les anglais pour développer leur commerce !!!l'histoire continue favorisée par nos carriéristes déconnectés des citoyens qui sont incapables d'avoir un objectif qui nous permettrait de conserver notre langue et notre culture tout en conservant de bonnes relations avec les autres démocraties
a écrit le 15/05/2013 à 12:53 :
notre ministre (par défaut) a des visions nocturnes.Elle sera le rélais ou la conjonction entre
les USA et l'Europe!!!!!!
a écrit le 15/05/2013 à 11:03 :
Le débat est clos depuis longtemps pour les USA,la condition sine qua non était la création d'une zone européenne monétaire unifié qui consiste à priver les états membres de tout pouvoir économique et politique au sein de la zone euro comme disait W.Bush mission accomplie.Nous allons pouvoir fusionné l'Europe et les États-Unis politiquement et économiquement .Mon dieu que c'est beau j'en suis tout ému,vive zému.
Réponse de le 15/05/2013 à 11:42 :
le combat n'es jamais perdu d'avance en 41 les allemands sont restés bloqués a 40 kms de moscou : l huile avait gelé dans les moteurs ....
Réponse de le 15/05/2013 à 17:21 :
Vous avez vu l'état d'esprit de nos généraux,je ne parle pas des militaires of course
Réponse de le 15/05/2013 à 19:39 :
@ perceval 78 ;
C' est l' essence de synthèse qui a gelé....( ERSATZ ) .
a écrit le 15/05/2013 à 10:18 :
Je ne comprendrai jamais la naïveté (ou l'incompétence) de nos politiciens. Je ne vois ce qu'il y a d'égalitaire dans un accord quand un des pays peut manipuler sa monnaie et l'autre pas.
Réponse de le 15/05/2013 à 13:11 :
Parce que vous croyez vraiment que c'est de l'incompétence ? C'est vous qui êtes très naïfs. Depuis quand croyez-vous que c'est nous qui choisissons ceux auxquels on donne les clefs de la nation ?
Réponse de le 15/05/2013 à 15:25 :
Depuis qu'on élit un président au suffrage universel, ce qui n'est pas le cas aux USA ou en Allemagne. Si la France veut une Marine ou un Mélenchon, elle peut l'avoir.
Réponse de le 16/05/2013 à 0:53 :
Vous avez vu où que celui qui se présentait n'avait pas été filtré par son parti ? Ouvrez les yeux cher ami. Tout est parfaitement orchestré et cadré...
a écrit le 15/05/2013 à 9:56 :
c'est tres simple comme un accord de libre echange ne peut passer , il suffit de lui donner un nouveau nom , et hop ni vu ni connu , par ici le bonneteau
a écrit le 15/05/2013 à 9:31 :
Ben voyons, au moment où les USA gagnent une compétitivité monstrueuse (et éphémère?) avec l'énergie (gaz de schiste), nous allons leur ouvrir nos marchés en grand, c'est extrêmement brillant... pour les USA.

Nousa vons besoin de plus de protection, assez de mondialisation, nous en payons suffisamment le prix non ?
Réponse de le 15/05/2013 à 10:34 :
Bien sur qu'il faut tout ouvrir.. Libre circulation de notre foie gras et de notre fromage vers les ricains, qui en retour vont nous envoyer de l'OGM, du poulet Javel, du brevet logiciel, et toutes les joyeusetés propres a bien éduquer le peuple. Vive l'EuroMexique !
a écrit le 15/05/2013 à 0:20 :
C'est drôle il y a quelques années ceux qui parlaient d'une fusion Europe _ Amérique étaient traités de conspirationnistes.
a écrit le 14/05/2013 à 23:56 :
L'Europe est devenue une passoire. Les protectionnismes des pays plus malins que nous, bien que discrets, sont encore très efficaces. Et les pays pauvres continuent d'être spoliés par les plus riches. Le mieux pour tous est que cette organisation inutile disparaisse totalement et que les pays s'entendent entre eux sur des bases plus honnêtes et plus lisibles !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :