Le nouveau président iranien Rohani appelle les Occidentaux à dialoguer

A l'issue de sa prestation de serment, le nouveau président iranien Hassan Rohani a délcaré à l'adresse des Occidentaux que la seule façon de communiquer avec son pays passait par le dialogue et non les sanctions, notamment économiques, qui frappent son pays en raison de sa volonté de se doter de la puissance nucléaire.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le président modéré iranien Hassan Rohani a déclaré dimanche à l'adresse des Occidentaux que la seule façon de communiquer avec son pays était le dialogue et non les sanctions, à l'issue de sa prestation de serment. "On ne peut pas faire céder le peuple iranien (sur ses droits nucléaires) par les sanctions et les menaces de guerre", a déclaré Hassan Rohani, 64 ans, lors de son discours devant le Parlement en s'adressant aux pays occidentaux qui ont imposé des sanctions économiques sans précédent qui étranglent l'économie du pays.

Appel au dialogue sur le nucléaire

"La seule solution pour parler avec l'Iran est le dialogue sur un pied d'égalité, le respect mutuel pour faire baisser les hostilités", a ajouté le septième président de la République islamique, au lendemain de son investiture. "Si vous voulez une réponse appropriée, n'utilisez pas le langage des sanctions, mais plutôt celui du respect", a-t-il encore insisté. Il a par ailleurs assuré que "la République islamique d'Iran cherche la paix et la stabilité dans la région". "L'Iran est contre tout changement des régimes politiques ou des frontières par la force ou par les interventions étrangères", a-t-il poursuivi.
"Les électeurs avaient voté pour la modération et contre l'extrémisme"

Présentation du nouveau gouvernement

Il a insisté sur le fait que le 14 juin, jour où il a été élu dès le premier tour, "les électeurs avaient voté pour la modération et contre l'extrémisme". Rohani a conclu son discours en présentant la liste de son gouvernement qui comprend des technocrates ayant déjà servi pour la plupart dans les gouvernements de l'ancien président modéré Akbar Hachémi Rafsandjani (1989-1997) et de l'ancien président réformateur Mohammad Khatami (1997-2005). Le président du Parlement Ali Larijani a affirmé que le vote de confiance interviendrait dans une semaine.

Pour la première fois, des responsables étrangers avaient été invités à assister à la cérémonie de prestation de serment. Une dizaine de présidents, en particulier ceux d'Afghanistan, du Pakistan, du Tadjikistan, du Turkménistan, du Kazakhstan, d'Arménie et du Liban, étaient présents. Mais le président soudanais Omar el-Béchir, attendu lui aussi, a dû faire demi-tour après que l'Arabie saoudite eut refusé que l'avion à bord duquel il voyageait traverse son espace aérien, selon Khartoum.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 06/08/2013 à 15:00
Signaler
Petite Parabole: Johnny "be good" a adopté 2 enfant Moshe et Ibrahim, Johnny a donné Moshe qui a beaucoup souffert a cause de son precepteur Gerard, une part du Gateau d Ibrahim.... Ibrahim ne comprend pas il n a rien fait pour meriter cela, il prend...

à écrit le 06/08/2013 à 12:26
Signaler
Bonjour, pourquoi le dialogue, cela fait 20 ans que se pays et en guerre contre nous, allons pourquoi dialoguer ... Histoire de gagnier encore du temps... Pour pouvoir avoir la bombe et mettre le paix du monde en danger.... Non merci nous ne dialogu...

le 09/08/2013 à 10:36
Signaler
Pas notre faute??? "on a pas participe" mais on a laisser faire, complice par le fait des lors.... "les armée arables nous pas été capable de gagnier une seul guerre depuis les 50 dernière Années contre les juifs...." est ce qu on les a seulement lai...

le 09/08/2013 à 10:41
Signaler
Pour memoire, malgre ce qu on peut dire, Israel n est pas un "Etat de droit" ON, nous vainqueur de la seconde guerre mondiale, cree de toute piece cet Etat pour "reparer nos crimes et apaiser notre conscience" . Et si on l a mis a cet endroit, alors ...

le 09/08/2013 à 10:48
Signaler
Parce que mine de rien oui les Etat Arabe on perdu la guerre des 6 jours, mais aujourd hui, apres les printemps arabes quand la situation interne en Tunisie, en Egypte, en Lybie, en Syrie, en Irak, au Yemen sera normalise et qu au pire on aura des e...

à écrit le 06/08/2013 à 11:47
Signaler
DU DIALOGUE NE PEUT SORTIR QUE UNE CONPREANTION ENTRE LES PEULES ,,???

à écrit le 05/08/2013 à 23:02
Signaler
Cela fait 30 ans que l'on ne dialogue plus avec l' Iran, et ca marche !

à écrit le 05/08/2013 à 11:32
Signaler
Selon certains, les sanctions n'ont eu pour résultat que de ruiner la classe moyenne, qui se développait rapidement et commençait à contrecarrer les ayatollahs. D'où la question : on en fait exprès ou quoi ? En d'autres termes : que deviendrait l'opi...

à écrit le 05/08/2013 à 4:48
Signaler
Tout candidat doit avoir l'aval du guide "suprême' une démocratie contrôlée. Ce modéré un leurre qu'aime faire passer les occidentaux afin d'éviter de montrer leur impuissance. Ce fanatique le contraire d'un modéré n'est pas plus enclin que son prédé...

le 05/08/2013 à 11:27
Signaler
Vous avez une curieuse notion de la démocratie. L'Iran, contrairement à Israël ou aux USA, n'a jamais attaqué personne, et certainement pas les occidentaux. D'autre part, et même si le nucléaire iranien reste civil, il est anormal que l'arme nucléair...

le 05/08/2013 à 12:33
Signaler
Vous avez parfaitement raison : il y a une énorme différence entre l'Iran en israël. D'un côté, l'Iran, riche d'une prestigieuse civilisation millénaire, est un état souverain qui n'a jamais attaqué personne mais qui a été obligé à plus d'une reprise...

à écrit le 04/08/2013 à 21:50
Signaler
En langage iranien ...cela veut dire pour ceux qui n'auraient pas compris... dialoguer avec son monologue ...!

le 05/08/2013 à 8:07
Signaler
Il vaut mieux monologuer que raconter des âneries à longueur de journée sur LT

à écrit le 04/08/2013 à 19:31
Signaler
cela commence déjà mal , négocier d'égal a égal avec les US , ben on reve doucement a mon avis , les iraniens ne verront pas la fin des sanctions , les faire capituler semble sans doute l'objectif , on joue avec le feu et les barils de pétrole , gare...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.