Suisse : un salarié sur deux gagne plus de 5.100 euros par mois

 |   |  451  mots
En dix ans, le niveau du salaire médian pour l'ensemble du secteur privé a augmenté de 13,4% en termes nominaux, mais les écarts se sont creusés.
En dix ans, le niveau du salaire médian pour l'ensemble du secteur privé a augmenté de 13,4% en termes nominaux, mais les écarts se sont creusés. (Crédits : Reuters)
Dans trois semaines les Suisses devront se prononcer pour ou contre un salaire brut minimum de... 3.280 euros, une somme pas si démesurée pour le pays.

6.118 francs suisses (l'équivalent de 5.100 euros): le salaire médian des salariés suisses a de quoi faire rêver les Français, dont la moitié gagne moins de 1.675 euros bruts par mois. Il a augmenté de 3,2%, par rapport à 2010, d'après une enquête publiée lundi par l'Office fédéral de la statistique, à 3 semaines d'un référendum pour un salaire brut minimum (de 4.000 CHF soit 3.280 euros par mois).

Notons au passage que les salaires mensuels français et suisse ne peuvent être comparés, tant le coût de la vie, la durée du travail, la répartition du 13e mois, le système de sécurité sociale diffèrent d'un pays à l'autre.

Les écarts se sont creusés...

Quoi qu'il en soit, d'après cette étude, en dix ans, le niveau du salaire médian pour l'ensemble du secteur privé a augmenté de 13,4% en termes nominaux, mais les écarts se sont creusés. Ainsi, de 2002 à 2012, les 10% des personnes les mieux payées ont vu leur rémunération croître de 22,5%. Pour les salariés les moins bien lotis, la hausse s'est limitée à 9,5%.

Au niveau du pouvoir d'achat, l'écart est encore plus flagrant. Les salaires des mieux rémunérés ont progressé de 7,1%, alors que les moins payés ont subi une baisse de 0,6%.

En Suisse, les quelque 268.000 personnes qui gagnent moins travaillent principalement dans les services à la personne, comme la coiffure ou l'entretien (près de 52%), l'hôtellerie et la restauration (38%) et la vente (20%).

...notamment entre hommes et femmes

La différence salariale entre hommes et femmes, qui s'était légèrement réduite au fil du temps, a augmenté de 0,5% en deux ans, passant à 18,9%.

Les salariées de 40 à 49 ans exerçant une fonction à haut niveau de responsabilité touchent en moyenne 25,1% de moins que les hommes présentant le même profil.

Les étrangers sont aussi moins bien servis que les Suisses, sauf dans les postes de direction. Les cadres internationaux ont ainsi gagné en moyenne 11.250 CHF par mois, contre 9.683 CHF pour leurs équivalents suisses. En revanche, les Suisses occupant des postes moins qualifiés ont obtenu un salaire plus élevé (5.729 CHF) que les étrangers (5.226 CHF).

Des meilleurs salaires dans les banques et les assurances

L'enquête montre aussi que ce sont les banques et les assurances qui payent le plus leurs cadres dirigeants, avec respectivement 52.151 francs suisses et 43.281 francs suisses par mois, loin devant l'hôtellerie (11.827 francs) et la construction (16.025 francs).

L'enquête, menée tous les deux ans, est basée sur les données de quelque 35.000 entreprises comptant environ 1,5 million de salariés.

_____

>>> VIDEO 120 secondes - L'initiative sur les salaires minimums séduit 52% des citoyens

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/05/2014 à 11:24 :
En France le patron des patrons propose un baisse du SMIC (env. 1 100 € net/mois) pour rendre les entreprises plus compétitives. Au vu du salaire moyen des Suisses comment peut-on croire qu'ils soient les plus compétitifs au monde ?
J'attends une explication crédible.
a écrit le 29/04/2014 à 21:15 :
Il y a erreur, le ce n'est pas 5000euros, mais 5000 chf. Si vous enlevez 18 % d'impôt et vous faites la conversion vers les euros ...
Réponse de le 29/04/2014 à 21:35 :
Vous avez tort, le calcul indique qu'un salarié suisse sur deux gagne plus de 6.220 francs suisses par mois. L'auteur du papier a donc converti les francs suisses en euros (autour de 5'100 €).
a écrit le 29/04/2014 à 20:39 :
En parité de pouvoir d'achat le Suisse gagne 144 quand le Français en gagne 100 (chiffre Eurostat 2012). La Suisse de moins de 10 millions d'habitants gagne énormément à être au centre d'une Europe de 500 millions d'habitants, zone la plus puissante économiquement de la planète, la plus commerçante de la planète, sans en avoir les désavantages et les contraintes.
a écrit le 29/04/2014 à 14:55 :
même la nourriture a le même prix qu'à paris et les banques suisses prêtent plus facilement sur 30 ans en taux variables avec des prêts hypothécaires et avec le troisième pilier il a 48% de charges patronales contre 52 % en France . donc allez y car les suisses sont 160000 en france contre 130000 frontaliers
a écrit le 29/04/2014 à 13:51 :
Les salaire sont a comparer en tenant compte du cout de la vie mais pas que 5100 € brut en Suisse en font 4 000€ en France, charge patronales deduites, et plus les annees passent, plus la part de charges augment en France.
Ca reste plus qu'en France bien sur mais tenez compte de ceci aussi : 4 semaines de conge paye sauf cas-par-cas, beaucoup moins de jours feries ... pour gagner plus il faut inevitablement bosser plus !
Réponse de le 29/04/2014 à 20:55 :
"Ca reste plus qu'en France bien sur mais tenez compte de ceci aussi : 4 semaines de conge paye sauf cas-par-cas, beaucoup moins de jours feries ..." : Et aussi 42h payées 42h... quand en France, 50 payées 35 n'est pas rare...
a écrit le 29/04/2014 à 13:39 :
oui mais .... ils ont la vignette a 33 euros pour alles acheter leur bouffe en France, allemagne, ou en Autriche...
La ville de Konstanz vient de fermer le passage frontiere urbain à cause des bouchons occasionés par les Suisses veant faire leurs emplettes en Allemagne ..
Et avec une retraite de 5000 euto en moyenne (donc 2000 eur,. pour la AVS = retraite de base payée a tout le monde sans avoir cotisé ) ils n ont pas a se plaindre !!!
a écrit le 29/04/2014 à 13:02 :
les suisses ne vont pas à Berlin pour Faire valider le budget de leur pays.
Réponse de le 29/04/2014 à 13:42 :
Vous avez tout à fait raison.
Réponse de le 29/04/2014 à 14:11 :
bien u
a écrit le 29/04/2014 à 12:50 :
Oui mais: le cout de la vie est souvent du simple au double, les Suisses travaillent de 45 á 50 heures par semaine, il faut payer une assurance maladie de base de 250 euros par personne., pas suffisant pour couvrir tous les soins, donc beaucoup de Suisses doivent payés une ou deux mutuelles en supplément. L´herbe est toujours plus verte dans le pré du voisin.
Réponse de le 29/04/2014 à 13:02 :
Eh oui, on y gagne bien mais le coût de vie y est assez cher, en plus, il y a un tas d'assurances obligatoires, des contrôles annuels et bi-annuels des voitures, les tarifs en Suisse sont souvent plus élevés qu'en Europe, en France..... il vaut mieux rester chez vous, dans votre train de vie plus tranquille, c'est moins cher.
Réponse de le 29/04/2014 à 13:28 :
chez nous, aussi y a pas mal de choses à payer, et de plus/plus ! ce n'est pas pour ça qu'on a un salaire qui nous permet de faire face !!!
Réponse de le 29/04/2014 à 14:15 :
+1
a écrit le 29/04/2014 à 12:27 :
La Suisse est un pays bien géré, la France est un pays où l'on fait de la politique! Cherchez
l'erreur...
Réponse de le 29/04/2014 à 13:29 :
la France, c'est plutôt le Souk !"
Réponse de le 29/04/2014 à 13:40 :
Oui et la Suisse n'est pas dans l'UERSS, la France si (malheureusement).
a écrit le 29/04/2014 à 11:38 :
l'ouvrier suisse arrive juste a vivre chez lui,mais pas en France voisine,vu le change.
a écrit le 29/04/2014 à 11:24 :
Il faudrait aussi preciser si la comparaison se fait a temps de travail egal ou seulement sur la feuille de salaire...
En prenant la base des grandes entreprises, ce qui permettra notamment a bon nombre de lecteurs de la Tribune travaillant dans de grandes institutions Francaises (Compagnies d'assurances, Banques principalement) de comparer avec leur situation personnelle, il convient de rappeler que les 35 heures n'existent pas en Suisse...
la duree hebdomadaire du travail est en general de 42 heures, et la duree legale oblgatoire des conges de 4 semaines (toutefois bon nombre de grandes entreprises accordent gracieusement 5 semaines),
Le nombre de jours feries est bien moindre,
La part des assurances privees (et pour les frontaliers l'extorsion de plus de 8% du salaire pour s'affilier a la CMU sous peu) est largement plus important qu'en France,
Certes les salaires restent plus eleves, mais il ne faut pas chercher a comparer les salaires en Suisse avec l'integralite des salaires Francais, les comparer peut etre a la moyenne des salaires de la region Parisienne serait peut etre un peu plus juste!
ah oui, pour acheter un bien immobilier en Suisse dont les couts valent largement ceux de Paris, il faut aussi maintenant disposer de 30% d'apport personnel...
bref, comparons seulement ce qui est comparable (certaines etudes sont beaucoup plus parlantes que la comparaison de deux chiffres bruts en bas a droite d'un fiche de salaire...)
a écrit le 29/04/2014 à 10:21 :
très drôle l'article mais vivre en suisse avec 3000 FF suisse c'est juste un peu mieux que le smic français , c'est comme un roumain qui envie le smicard français payé en euro , ils pensent tous qu'ils vivent bien .. erreur c'est le cours de la monnaie qui fait rêver les gens mais le vivre c'est autre chose , enfin c'est pour cela que certains sont aujourd'hui en crise en europe , ils ont quittés leurs monnaies faibles ( comme la grece et l'Espagne , l'Italie) pour avoir un euro fort et ils ont pensés a tort qu'ils devenaient riches .. ce fut archi faux et maintenant ils paient la note au prix fort de leurs illusions , pour la suisse c'est pareil un paradis virtuel qui peut par contre il est vrai profiter a des expatriés proches des frontières avec des monnaies chez eux qui sont moins élevées que le franc suisse , eux s'enrichissent réellement mais ils sont pas si nombreux .. idem les pays voisins de l'euro qui sont en monnaies faibles .. ah l'utopie de l'enrichissement ..
Réponse de le 29/04/2014 à 10:45 :
Vous avez raison, il faudrait comparer la vie effective de différentes personnes dans chaque pays. Malgré tout , de ce que j'y observe quand j'y vais parfois, les Suisses ont l'air de vivre matériellement mieux que nous!
Réponse de le 29/04/2014 à 11:19 :
Surtout un menu bigmac coûte + de 20chf alors un suisse qui touche 4000 c'est comme un français qui touche 1200€ et c'est tout
Réponse de le 29/04/2014 à 11:29 :
"un peu, mon n'veu " !!! c'est pas l'air, qu'ils ont, c'est la "chanson"!, ce n'est en effet, pas pareil!
Réponse de le 29/04/2014 à 16:00 :
Oui la TVA n'est que de 5%.... par contre la nourriture est beaucoup plus chère... en suisse, un célibataire ne vit pas avec 3000 euros...
a écrit le 29/04/2014 à 10:06 :
On comprend pourquoi ils ne tiennent pas à entrer dans l'Europe.
Réponse de le 29/04/2014 à 12:59 :
Non, on ne comprend pas grand chose surtout si l'on ne réfléchit pas. Comparer les revenus n'a absolument aucun sens ni aucun intérêt autre qu'un article provocateur pour déclencher du clic. Ce qui a du sens est de comparer les niveaux de vie en prenant en compte notamment les dépenses de biens publics (santé, éducation, etc). Mais il faut effectivement sortir du café du commerce et vraiment réfléchir à ce que l'on lit, pour le comprendre.
Réponse de le 29/04/2014 à 18:28 :
C'est clair qu'en comparaison le vrai niveau de vie, on pleure de la situation suisse, ils sont tous à soupe populaire avec 5000 euro de salaire!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :