Les Suisses disent "non" aux parachutes dorés et "oui" aux hauts salaires

 |   |  265  mots
Dans le canton de Zurich, le texte sur la limitation des hauts salaires a été rejeté à 66%, dans le canton de Genève à 51% et dans le canton de Vaud à 61%
Dans le canton de Zurich, le texte sur la limitation des hauts salaires a été rejeté à 66%, dans le canton de Genève à 51% et dans le canton de Vaud à 61% (Crédits : Reuters)
Les Suisses ont refusé de limiter les hauts salaires. Il y a huit mois il avaient voté pour la suppression pour les parachutes dorés des grands patrons.

Les Suisses sont les parachutes dorés des grands patrons. Il y a huit mois, ils avaient voté à 67% un texte les supprimant. En revanche, ils n'ont pas voulu limiter les hauts salaires. En effet, selon les premières projections, le texte sur la limitation des hauts salaires, appelé "initiative 1:12" a été rejeté à 65%, a indiqué la Télévision suisse romande, en ajoutant que la marge d'erreur est de 3%. Le texte sur les hauts salaires demandait que l'écart salarial dans une même entreprise se situe dans une fourchette de 1 à 12, autrement dit que le salaire le plus élevé ne puisse pas dépasser 12 fois le salaire le plus faible.

Salaires exorbitants

Ce texte avait en ligne de mire les salaires exorbitants des patrons de multinationales installées en Suisse, qui se chiffrent à des dizaines de millions de francs suisses et sont régulièrement dénoncés par la gauche. Dans le canton de Zurich, ce texte a été rejeté à 66%, dans le canton de Genève à 51% et dans le canton de Vaud à 61%.

Les Suisses ont aussi voté "non" à deux autres textes, soit des aides fiscales pour les familles et la hausse de la vignette autoroutière à 100 francs suisses (81 euros), contre 40 francs suisses actuellement (depuis 1995), ce qui, en revanche, est une surprise.

Selon les premiers résultats, le texte sur l'aide aux familles a été refusé à 64% dans le canton de Zurich, et à 66% dans les cantons de Genève et Vaud. La forte hausse de la vignette autoroutière, qui devait financer l'amélioration du réseau routier, a été rejetée dans ces trois cantons. 

 

X

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/11/2013 à 18:57 :
OK on va copier la suisse, on va tout privatiser : éducation, police, armée , justice. Fini les fonctionnaires et les dépenses publiques ! fini les impots ! vive la 6e république ! L'état ne va plus rien faire, débrouillez vous.
Réponse de le 24/02/2014 à 17:59 :
C'est méconnaitre la Suisse qui a une administration aussi prolifique que la française... Quant à son armée, je vous rappelle que ce n'est pas une armée de mercenaires comme en France mais de conscrits.
a écrit le 25/11/2013 à 12:55 :
Des patrons qui croulent sous les milions, stock option, retraites chapeaux, participation, avantages en nature . . .en dessous le peuple qui doit souvent se serrer la ceinture . . jusuqu'à quand cette situation
Réponse de le 25/11/2013 à 18:18 :
+100 tout à fait mais les gens ont encore de quoi manger et la tv pour les rendre encore plus débiles et dociles Donc tout va bien pour l'instant
a écrit le 24/11/2013 à 22:54 :
Il existe encore des gens de bon sens en Europe ! Ah si nous avions droit au référendum d'initiative populaire.... Comme ce devrait être en vraie démocratie !
Réponse de le 25/11/2013 à 11:32 :
Et toujours aucun parti politique français pour proposer ce type d'initiative au plan local... pays des droits de l'homme et du CITOYEN mon oeil.
a écrit le 24/11/2013 à 22:18 :
Al'inverse des Francais,les Suisses ne sont pas jaloux.Ils sont meme admiratifs pour celui qui gagne plus qu'eux.
Réponse de le 24/11/2013 à 23:53 :
C'est sur, les Suisses sont des saints, pas arrogants pour 2 sous (contrairement aux français), qui sont jalousés par la terre entière, bref l'alpha et l'oméga de l'humanité. On va juste leur dire qu'ils sont sympathiques, pas toujours faciles à comprendre et qu'on les aime bien. Voilà. Après, qu'ils s'occupent de leur pays et nous du notre et les vaches seront bien gardées.
Réponse de le 25/11/2013 à 0:22 :
@ Tarkan : mais les Suisses ne s'occupent QUE de leurs affaires et ils refusent que les autres s'en mêlent. Comme une majorité d'européens, je souhaiterais que mon pays copie la pratique démocratique suisse et les vaches seront en effet bien gardées. Mais pour beaucoup de politiciens, principalement français, tout le monde devrait copier la France... Vu de Belgique, cela ressemble soit à un guignol, soit à Ubu-roi, au choix
Réponse de le 25/11/2013 à 1:21 :
Compte tenu de la situation actuelle, je pense que les politiciens français comme vous dites, font plutôt profils bas. Et à juste titre. Pour le reste, et sans faire montre d'arrogance, je pense que la Belgique a aussi ses propres défis à relever, ses flamands et ses wallons a réconcilier, bref de beaux challenges.
a écrit le 24/11/2013 à 21:53 :
La peste socialiste n'a pas encore submergé toute l'Europe !
a écrit le 24/11/2013 à 17:40 :
Oui!!!!! vive les suisses haut salaires pour tous! quoi? pas pour tous ahhhhh!
a écrit le 24/11/2013 à 17:38 :
La Suisse est une vraie démocratie . La France est une dictature de la bien pensée gauchiste mélangée à des restes de royalistes et une dose de népotisme .
Réponse de le 24/11/2013 à 18:22 :
Les Suisses ont surtout compris que s'ils limitaient les hauts salaires ils perdraient beaucoup d'entreprises qui iraient s'installer ailleurs. Le secret bancaire et les parachutes dorés viennent d'être écornés, ils ont pensé ne pas devoir faire plus. Le sujet reviendra certainement sur la table.
a écrit le 24/11/2013 à 17:30 :
Dire non aux parachutes dorés c'est la moindre des choses . . quand aux hauts salaires il faudra bien légiférer un jour car - - que des patrons aient des gros salaires pourquoi pas mais quand celui qui est en bas n'a à peine de quoi vivre et doit demander des aides sociales il faut faire quelque chose - - D'autre part les salaires indécents de quelques patrons ne correspondent plus à rien sinon à une dérive grave du système.
Réponse de le 24/11/2013 à 18:50 :
Vous écrivez :"Dire non aux parachutes dorés c'est la moindre des choses". Qu'est ce qu'a fait la France et son gouvernement de gauche pour limiter les parachutes dorés? RIEN
Réponse de le 24/11/2013 à 19:45 :
Le parachute doré, ce n'est qu'une clause dans un contrat. Quand on veut faire venir quelqu'un à un poste important dans une entreprise, il est compréhensible de lui donner des gages. De l'autre côté, il est rassurant, quand on quitte un poste "établi" pour un poste plus "instable", d'avoir des garanties financières si l'entreprise décidait de revenir sur sa décision. Bref, sur le fond, le parachute doré ne me pose pas de problème d'éthique. Mais l'usage qui en a été fait a trop souvent été particulièrement dévoyé. On peut légitimement se questionner sur les motivations des ex-parachutés. Ont-ils cherché un challenge pour leur carrière, et échoué. Ou bien sciemment n'ont-ils pas fait trop d'effort dans l'optique de toucher à assez court terme le fameux parachute? En tous cas, le symbole a été très mauvais. On a récompensé financièrement des personnes qui n'ont montré aucun mérite. On peut même aller plus loin et se poser le choix de ces personnes. Si la short list relève du copinage, des administrateurs ont délaissé l'intérêt des actionnaires pour privilégier leurs intérêts propres.
a écrit le 24/11/2013 à 17:16 :
Un pays doté de raison loin du dogmatisme de nos paléo-socialistes....
a écrit le 24/11/2013 à 16:44 :
Une vraie démocratie, loin des partis politiques professionnels, et où le peuple décide librement en dehors des dogmes et des consignes de vote. Les Français y gagneraient si la France s'en inspirait rapidement.
Réponse de le 24/11/2013 à 17:25 :
c'est pourquoi les frontaliers travaillent en suisse mais curieusement reviennent vivre en france
Réponse de le 24/11/2013 à 17:44 :
Pour les frontaliers, il est difficile de se loger en Suisse (grave crise en zone urbaine), certains démenageraient s'ils le pouvaient. Beaucoup de suisse sont obligés de se loger en France. Cependant, des frontaliers ouvre un commerce ou deviennent des artisants indépendants en Suisse. Rappel : la communauté française reste la plus impotante à Genève.
Réponse de le 24/11/2013 à 18:49 :
Pour information: les statistiques concernant la reprise des commerces en Suisse (par exemple les restaurants, les boulangeries, etc.) montrent que plus de 60% des repreneurs dans la partie francophone de la Suisse ne sont pas suisses mais de nationalité française. Apparemment, il n'y a pas que les"vilains riches" qui veuillent quitter la France, il y a aussi les travailleurs qui en ont marre de se lever le matin pour se faire voler par un gouvernement aux poches percées...
Réponse de le 24/11/2013 à 22:19 :
Je suis français, je vis en Suisse Romande et mis à part Genève et Zurich où l'immobilier est très cher, je ne vois pas trop de quelle crise du logement vous parlez. J'ai trouvé un appartement avec ma compagne sur une seule journée de visite, notre dossier se limitait à un contrat de travail pour deux personnes: nous avons eu tous les appartements que nous désirions. J'ai vécu à Paris, où là, la crise du logement est vraiment grave, la ville où le propriétaire peut demander l'avis d'imposition N.0 et N-1 de tes parents en caution, et même la ville où un propriétaire peut exiger d'un locataire de bloquer sur un compte 40.000€ en garantie. (vécu dans mon entourage). A Paris, il faut où avoir un gros piston, ou être très, très aisé pour se payer un T2. Moralité: se loger à Genève et à Zurich est difficile, ailleurs en Suisse, pas tant que ça pour peu que l'on ait un contrat de travail.
Réponse de le 24/11/2013 à 22:52 :
Se loger ailleurs qu'à Paris c'est possible ey facile. La france ne se résume paw qu'à Paris. Ne tombez pas dans la caricatural et l'exagération à propos d'un pays qui a fait ce que vous êtes.
Si vous aimez la suisse tant mieux mais la France vous a donné une education à peu de frais. Quitter le navire quand ça va mal c'est votre choix mais gardez vos leçons pour vous dans ce cas
Réponse de le 25/11/2013 à 8:41 :
+1000
Réponse de le 25/11/2013 à 8:44 :
+1000
Réponse de le 25/11/2013 à 17:34 :
Tres bien repondu ! Qu est ce que c est que ces donneurs de lecons...
a écrit le 24/11/2013 à 16:30 :
Ouf une vrai démocratie avec un peuple intelligent qui prefere les riches aux pauvres
a écrit le 24/11/2013 à 16:25 :
les helvètes sont des gens sérieux et pragmatiques , d'ailleurs cette démocratie ancienne n'a pas survécu en Europe 600 ans par hasard...!
Réponse de le 24/11/2013 à 18:45 :
2013 - 1291: Cela fait en fait 722 ans! (et pas 600 ans!)
Réponse de le 24/11/2013 à 23:26 :
Protegez les comptes cachés des plus grands mafieux et dirigeants de la planète c'est ce a permis à la Suisse de se protéger. Car s' 'attaquer à la suisse ce serait se tirer une balle dans le pied pour ceux qui nous dirigent.
Réponse de le 25/11/2013 à 12:58 :
Pactiser avec l'occupant nazi et faire les poches des pays colonisés d'Afrique et d'Asie, est-ce que cela a permis à la France de garder sa glorieuse image de pays des droits de l'Homme?
Réponse de le 25/11/2013 à 19:06 :
Parceque la Suisse aurait fait comment si Hitler n'avaient pas eu ses compte là-bas?

Reflechissez deux minutes et voyez à quelle vitesse la Belgique "NEUTRE" a été envahie en l'espace de quelques jours, l' "armée" suisse n'aurait pas fait grand chose d'autre

Les suisses les premiers à cracher sur les français quand ceux-ci font remarquer leur travers de paradis fiscal que plus personne ne nie, parcontre quand ce sont les américains et Obama qui critiquent la suisse la on la ferme on se met au pas on lève le secret bancaire et on ne dit plus rien! Méprisable!
Réponse de le 30/11/2013 à 11:45 :
@@@@pipolino

Vous oubliez mon cher, la topographie du terrain suisse. Il existait à l'époque et il existe encore une multitude de bunker cachés et surarmés dans les Alpes. Les nazis savaient pertinemment que s'ils voulaient prendre les alpes suisses, ils perdraient bcp d'hommes. Le jeu en valait-il la chandelle??? Je ne crois pas.Et c'est ce qui a sauvé la Suissse. Une collaboration avec les nazis et les alliés et une forteresse des alpes quasi imprenable. Pour votre gouverne, la Suisse a également abattu une dizaine d'avions allemands qui tentaient de passer au-dessus du pays durant la guerre.

Venir troller sur Tribune.fr c'est bien! Se renseigner et se cultiver ailleurs que dans les médias français, à la solde de votre gouvernement, c'est mieux.

Quant au secret bancaire, si vous saviez comme le Suisse de base s'en tamponne. La Suisse, pays le plus compétitif, le plus innovant et le plus industrialisé de la planète a d'autres atouts à faire valoir.

Bien à vous

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :