Des questions sans réponses après l'incendie au Berlaymont

 |   |  373  mots
Après le début d'incendie maitrisé au siège de la Commission européenne, des doutes surgissent quant à la qualité des travaux pharaoniques de rénovation de ce bâtiment emblématique appelé Berlaymont.

Lundi 18 mai, un e-mail interne à la Commission a appelé tout le personnel du Berlaymont à travailler à domicile, si cela était possible. Le personnel du Berlaymont a reçu un "congé spécial" jusqu?à mardi 19 mai, 14h30. Pour le reste du personnel de la Commission, le bâtiment restera inaccessible pendant une période non spécifiée.

Le président de la Commission, José Manuel Barroso, et d?autres commissaires se sont rendus dans d?autres bâtiments de l?UE pour garantir que le travail continue sans interruption, d?après un porte-parole de l?UE.

Bâtiment en forme d?étoile surnommé "Berlaymonstre" par les experts, le Berlaymont est un colosse architectural des années 1960. Infesté d?amiante, il a été fermé en 1991, avant sa réouverture en 2004 après de coûteux travaux de rénovation. La décision de rénover le Berlaymont au lieu de le remplacer avait été prise dans le but de préserver le bâtiment, devenu un symbole du projet européen.

Le porte-parole du service d?incendie, Francis Boileau, a admis que les pompiers avaient connu quelques difficultés à maîtriser le feu, avant de finalement en reprendre le contrôle quatre heures après son déclenchement.

Il semble que les pompiers aient eu besoin d?un certain temps avant d?identifier l?endroit précis du brasier : un local technique sous le toit, au 13ème étage, selon les sources. Des portes de sécurité fermées auraient aussi retenu les sauveteurs. Selon certains rapports, le feu a démarré dans les archives situées au sous-sol, avant que la chaleur et les gaz ne s?engouffrent dans un puit de câbles jusqu?aux étages exécutifs.

Des témoins ont affirmé à EurActiv.com que l?alarme avait retenti environ 20 minutes après les premières odeurs de feu remarquées par le personnel (EurActiv.com 18/05/09).

Le Berlaymont était censé avoir bénéficié d?une rénovation ultra moderne. La qualité des travaux est aujourd?hui remise en question par les journalistes et l?opinion publique. La fermeture du centre de presse, lieu du "briefing de midi", ne va sans doute pas faciliter le travail de la presse.

 

Site d'EurActiv.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :