Industrie : la France doit prendre exemple sur l'Allemagne

Les acteurs du secteur préconisent de prendre davantage exemple sur notre voisin d'outre-Rhin mais aussi de mieux communiquer auprès des pouvoirs publics, dont les institutions européennes.

2 mn

(Crédits : latribune)

L?industrie française souffre. C?est le constat de l?ambassadeur à l?Industrie, Yvon Jacob. "L?évolution globale est plus que préoccupante, souligne-t-il. En dix ans, le recul de la compétitivité s?est traduit par une diminution de l?emploi très significatif. Le nombre d?entreprises industrielles a baissé de plus de 10%."


Réunis à Paris, mercredi 15 décembre, pour un colloque organisé par le "think tank" Premier cercle sur la "France industrielle, leadership mondial", les acteurs du secteur industriel ont mis en avant les difficultés de leur filière : poids des charges, lenteur de l'administration, problème de formation, réglementation européenne coûteuse et contraignante?

"Avant, c?était l?Europe de la concurrence, mais elle est en train de comprendre qu?elle doit se doter d?une politique industrielle, souligne l?ambassadeur. Une réciprocité nécessaire de fair trade se fait ressentir dans tous les pays. L?UE est entrain d?en dessiner les contours."

"L?industrie est l'une des clés pour atteindre les objectifs de la stratégie Europe 2020, ajoute le délégué général de l?institut Thomas More, Jean-Thomas Lesueur. Et la France est la plus mobilisée pour la ré-industrialisation." Conscient de la nécessité de développer l'industrie, le gouvernement a créé la Conférence nationale de l'industrie (CNI) en juillet 2010.

Le modèle allemand

Pourtant, au niveau européen, le modèle reste l?Allemagne, pour sa puissance industrielle, sa compétitivité et ses méthodes. . . C'est un vrai sujet ; "Elle a très bien su tenir compte des changements au niveau mondial. Tout le monde travaille ensemble pour le développement industriel, c'est-à-dire l?Etat, les entreprises, les partenaires sociaux, l?éducation, les organismes de recherche. Ils ont tous un même objectif de développement, une politique commune", précise Yvon Jacob.

Cette perméabilité entre l?industrie, les universités ou les services de recherche et développement n?est pas assez développée dans l'Hexagone, tout comme les contacts entre entreprises.

Lire la suite de l'article Industrie : la France doit prendre exemple sur l?Allemagne

 

Retrouvez toute l'actualité européenne, avec...

Euractiv

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 24/01/2011 à 4:42
Signaler
L'Allemagne est en train d'accaparer toutes les industries intéressantes, obligeants les pays moins favorisés de la zone Euro à fermer les leurs, l'excèdent commercial énorme étant souvent investi en dehors de la zone Euro. Je pense qu'il faut décent...

à écrit le 18/01/2011 à 6:06
Signaler
Une solution serait de taxer les excédents commerciaux de tous les pays, (seulement les excédents). Cela devrait encourager les investissements dans les pays périphériques déficitaires et ainsi aider a harmoniser les économies dans la zone Euro. Les ...

le 18/01/2011 à 7:34
Signaler
Une idée à suivre; même si seulement 2% ou 3% de l'excèdent commercial étaient verses a Bruxelles, il resterai assez pour que cela ne soit pas démotivant!

à écrit le 02/01/2011 à 7:46
Signaler
Si comme conseillé dans l'article "la France doit prendre exemple sur l'Allemagne" La dette des autres pays serait encore plus grande, parce-que ces avoirs allemands à l'étranger viennent de l'excèdent commercial allemand. Si la France s'y met aussi,...

à écrit le 02/01/2011 à 7:20
Signaler
Constatons que: Selon le bureau des statistiques de la banque fédérale allemande: l'avoir des Allemands à l'étranger est passe de 67 Milliards en l'an 2000 à 809 Milliards en 2009, donc multiplié par dix. Ces avoirs augmentent chaque année grâce ou ...

à écrit le 01/01/2011 à 20:23
Signaler
Arrêtez donc de taper sur l'Allemagne et regardez comment la France est gouvernée politiquement et financièrement. Le peuple français à la tête dans le sable comme des autruches. On lui ment et on le berne continuellement en lui faisant croire qu'il...

le 02/01/2011 à 5:45
Signaler
@JCM132 Personne ne tape sur personne, c'est seulement un constat des faits! Les règles du jeu doivent être changées en faveur de l'Europe en général. Nous appliquons la loi du plus fort, sans pouvoir central et coordination des économies, mais avec ...

à écrit le 31/12/2010 à 9:43
Signaler
L' Allemagne est le pays qui a su, grâce a son industrie et son économie performante mais aussi à ses exportations, excédentaires en permanence, vers les autres pays de l' UE, le plus profiter des accords européens et de l'Euro. S'il est vrai que les...

le 31/12/2010 à 10:22
Signaler
C'est aussi la taille du marché Allemand, 100 Millions de Germanophones en Europe, combiné avec un nationalisme en effet toujours croissant, qui avantage l'économie allemande. Si déjà la France résiste mal au rouleau compresseur allemand, comment pou...

à écrit le 31/12/2010 à 9:26
Signaler
L'axe Franco-Allemand profite à long terme surtout à l'Allemagne. Je pense que la France devrait chercher des alliés qui ont les mêmes intérêts que la France. Un rapprochement avec les pays riverains méditerranéens me semble indiqué, n'en déplaise à ...

à écrit le 26/12/2010 à 8:10
Signaler
Il faut tenir compte du fait que la réussite de l'Allemagne est due à la faiblesse des autres pays Euro. L' Allemagne a simplement profité, par le biais de ses exportations, de l'endettement de certains pays importateurs. (surtout de la Grèce et ses ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.