L'Espagne et l'Italie diminuent leurs déficits commerciaux

 |   |  554  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le déficit commercial de l'Italie a presque diminué de moitié tandis que celui de l'Espagne a légèrement diminué grâce à un bond des exportations.

Le déficit commercial de l'Italie à l'égard des pays situés en dehors de l'Union européenne a été presque divisé par deux en novembre à 1,198 milliard d'euros contre un déficit de 2,062 milliards un an plus tôt, a annoncé jeudi l'Institut italien de statistiques Istat.

Ce résultat s'explique par une progression de 11,2% des exportations sur un an alors que les importations ne se sont accrues que de 3,9% sur la même période, a précisé l'Istat dans un communiqué.

Selon cet institut, si l'on exclut les produits énergétiques, la balance commerciale italienne avec les pays hors UE a été excédentaire. L'excédent a nettement progressé sur un an passant de 2,6 milliards en novembre 2010 à 4,3 milliards en novembre 2011, contribuant à la réduction du déficit global.

L'augmentation de la facture énergétique a continué de peser sur les flux commerciaux avec un déficit au niveau de l'énergie de 5,5 milliards d'euros contre 4,6 milliards en novembre 2010.
En novembre, les exportations italiennes hors UE ont été tirées en particulier par les produits intermédiaires (+18,6%) et les biens de consommation non durables (+17,9%) avec des progressions supérieures à la moyenne.

Sur le plan des importations, les principales hausses ont concerné les produits énergétiques (+16,1%) et les biens de consommation non durables (+11,9%). En revanche, les achats à l'étranger se sont fortement contractés pour les biens durables (-10,9%) et les produits intermédiaires (-10,8%).

Les exportations espagnoles à la hausse... mais les importations aussi

Le déficit commercial de l' Espagne est reparti à la baisse en octobre, de 1,9% sur un an, à 3,632 milliards d'euros, a annoncé jeudi le ministère de l'Economie.Ce déficit était reparti à la hausse en août après avoir baissé quatre mois consécutifs autour de la période estivale.

Les exportations de marchandises espagnoles ont augmenté de 11,5% par rapport à octobre 2010, pour atteindre 19,394 milliards d'euros, mais le volume des importations à également progressé de 9,2% pour atteindre 23,026 milliards d'euros, selon le communiqué.

Du côté des exportations, les plus fortes hausses ont été enregistrées du côté des biens d'équipement, qui bondit de 14,8% par rapport aux dix premiers mois de 2010 et du secteur automobile, avec une hausse de 14,3% sur un an.

Le secteur énergétique plombe le déficit commercial de l' Espagne . Il occupe la première place des importations, avec une part de 21% du total, et ses importations ont accusé une hausse de 27,5% par rapport à la même période il y a un an. En cumulé depuis le début de l'année, le pays affiche un déficit commercial de 39,115 milliards d'euros, en recul de 9,1% sur un an.

L' Espagne a enregistré un excédent commercial dans ses échanges avec l'Union européenne, de 3,043 milliards d'euros sur les dix premiers mois de l'année. Alors que la consommation nationale reste en berne, l' Espagne compte sur ses exportations pour tirer une croissance atone, mais cet élément souffre du ralentissement mondial.

Au troisième trimestre, sa reprise économique a d'ailleurs marqué un coup d'arrêt, avec une croissance nulle par rapport au deuxième trimestre, et de seulement 0,8% en rythme annuel, ce qui devrait être la croissance espagnole à la fin de l'année, selon les prévisions de l'ancien gouvernement, qui vient de céder le pouvoir, mercredi, à la nouvelle équipe du conservateur Mariano Rajoy.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/12/2011 à 19:38 :

Y aura t'il une limite aux "combinaziones"?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :