Les Grecs appelés à faire front contre l'austérité

 |   |  199  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Journée de mobilisation en Grèce où les principaux syndicats du pays ont appelé à une grève nationale de 24 heures contre l'austérité.

Nouvelle épreuve du feu pour Antonis Samaras, le Premier ministre grec. Un appel à la grève générale a été lancé dans le pays ce mercredi. Transport maritime, aérien, commerces, hôpitaux, musées... les arrêts de travail pour protester contre l'austérité auxquels ont appelé les principaux syndicats du pays devraient toucher tous les secteurs de l'économie. Plusieurs rassemblements sont prévus à travers le pays. Et pour tenter d'éviter que ne nouvelles émeutes n'éclatent dans les grandes villes, la présence policière a été renforcée. En février dernier, des manifestations anti-rigueur avaient dégénéré.

Pendant ce temps, à Berlin, Angela Merkel et Christine Lagarde, la directrice du FMI devraient évoquer la situation du pays qui attend toujours le feu vert de la Troïka (UE-BCE-FMI) pour le versement d'un tranche d'aide internationale. Or, celle-ci est justement conditionnée à la mise en oeuvre du programme d'austérité décrié par une partie des Hellènes.

Par ailleurs, cette nouvelle journée de mobilisation en Grèce succède en outre à celle qu'on vécu les Espagnols, mardi et qui a été marquée par des affrontements avec la police.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/09/2012 à 14:51 :
Ce que les grecs doivent faire, c'est mettre en question les politiques publiques: qu'ont-ils fait de l'argent? A-t-on payé des loisirs ou bien créé des emplois?
Réponse de le 27/09/2012 à 15:07 :
@ Laurent,

"qu'ont-ils fait de l'argent?" Ils ont surtout acheté des armes à la France, l'Allemagne et Etats Unis.
a écrit le 26/09/2012 à 17:14 :
Depuis environs 18 ans l'Allemagne a un excédent de la balance commerciale de 16 Milliards PAR MOIS en moyenne. Excédent réalisé principalement en Zone Euro et grâce à l'endettement des pays importateurs de biens allemands (y compris l'armement pour la Grèce). Malheureusement les bénéfices ainsi réalisés par les grosses entreprises allemandes ont très souvent été réinvestis en dehors de la Zone Euro, avec pour conséquence le chômage des jeunes dans les pays déficitaires dont la France.
Alors mes amis les Gaulois, continuez donc à acheter du Made in Germany, même s'i vous payez plus à qualité égale, germanophiles incorrigbles que vous ètes!
a écrit le 26/09/2012 à 17:02 :
que nos amis grecs arretent leur sport national=la fraude fiscale
Réponse de le 26/09/2012 à 17:33 :
j'espère que tu n'es pas un ami de johnny et de sa clique.Nos amis grecs souffrent surtout à cause d'une classe politique européenne incompétente et complice du désastre.Qu'ils montrent ce que veut dire le mot démocratie, à ces peuplades européennes molles du bulbe (ou egoistes)
a écrit le 26/09/2012 à 15:58 :
La Grèce , vaste problème , personne ne payer rien , l' église n' en parlons pas , maintenant les chinois , les russes achètent tout ce qu' ils les intéressent , mais ou va t 'on ? Allez vous faire voir avec les grecs .
a écrit le 26/09/2012 à 14:19 :
de mal en pis ! la dépense excessive et la dette c'est le cancer de l'économie, mais comme la chimio c'est peu agréable, on va se soigner à l'aspirine, pourquoi pas ! s'ils sont contre le rétablissement des comptes qu'ils se débrouillent tous seuls, on n'a plus rien à faire avec ce laxisme . Si je suis surendettée, je réduis les dépenses pour refaire la trésorerie, surement pas en s'enettant encore plus ; ceux qui prétendent que c'est en s'endettant un peu plus veulent leur perte ! et que ceux qui sont solidaires avec la logique grecque leur donnent leur argent, ils en ont besoin ; tiens y'a plus personne !
Réponse de le 26/09/2012 à 15:08 :
Le problème est quand la chimio tue le patient avec son cancer. Mais de ça, on s'en fiche.
Réponse de le 26/09/2012 à 17:12 :
@tina : non, pas d'accord du tout, ceux qui n'ont aucun courage ne veulent pas commencer la chimio et font du prosélytisme politicien pour faire croire que l'aspirine c'est mieux, vaste désinformation inadmissible de quantité de politiciens qui n'ont strictement rein à faire dans la gestion publique, ne serait pas qualifié avec la moindre épreuve de gestion. N'importe quelle PME, ménage, réduit la voilure si la fin de mois ne boucle pas, mais ne s"'endette pas encore plus. La situation est trés critique, mais encore une fois, la finlande, le quebec... ont eu pris les dispositions courageuses et réactives, et tout va mieux, c'est un choix ! mais faire grève contre le médecin est sans issue.
Réponse de le 26/09/2012 à 17:37 :
pas sur de ce que vous dites .Si la pme casse son outil de travail et licence à tout va , elle fait faillite.J'ai pleins d'exemples d'amis qui ont subi le diktat des banques (il parait qu'il y a du boulot dans le batiment , les potes, patrons de boites dans le batients sont morts de rire avant de mourir tout seul)
a écrit le 26/09/2012 à 14:16 :
je pense qu'ils ont raison de manifester quand nous voyons que les armateurs et l'église tous deux tres riches ne paient pas d'impots ;la FRANCE EST DANS LE MEME CAS par convention consultable sur internet,le quatar qui investit beaucoup en france (hotels de luxe,psg etc ) est exonéré de plus values d'isf etc etc notre gouvernement critique l'evasion fiscale et en meme temps construit un paradis fiscal OU EST LA LOGIQUE ??????
a écrit le 26/09/2012 à 13:08 :
Grèce: Faire front et...serrer les fesses pour bloquer toute mauvaise surprise de la troïka!!!
a écrit le 26/09/2012 à 13:08 :
Grèce: Faire front et...serrer les fesses pour bloquer toute mauvaise surprise de la troïka!!!
a écrit le 26/09/2012 à 12:48 :
En tant qu'allemand je me dis qu'après tout l'Allemagne peut quitter l'UE si bon lui semble.
Pour le moment, grâce a nôtre excédent de la balance commerciale de 15 Milliards PAR MOIS et ceci depuis plus de quinze ans, nous profitons plus que quiconque de l'UE et de l'Union Monétaire, ceci aux dépens des pays moins favorisés que nous. Les quelques petits milliards que l'Allemagne doit verser à Bruxelles tous les ans ne sont rien par rapport à l'excèdent commercial que nous réalisons grâce à cette petite cotisation. Excèdent commercial énorme qui nous permet d'exporter nôtre chômage vers les pays économiquement plus faibles et qui, a cause (grâce aux) des traités imposés par l'axe franco-allemand, ne peuvent ni empêcher ni taxer l'avalanche de produits Made in Germany qui étouffe et empêche leur propres économies de se développer.
Alors pas de souci et que l'Espagne, le Portugal, la Grèce et quelques autres pays affichent un chômage des jeunes qui dépasse déjà les 50% n'intéresse ni M Weidmann ni ma pomme.
Réponse de le 26/09/2012 à 13:58 :
En tant qu'Allemande - je n'ai rien compris. On sort ou on ne sort pas? et puis les Restos du coeur, "Bruxelles" continuera alors à donner?
Réponse de le 26/09/2012 à 14:13 :
Sans compter que toute reevaluation du DM fera faire à l'Allemagne une enorme economie sur ses dettes .... libellées en Euros !
Réponse de le 26/09/2012 à 15:10 :
Faites donc!
Mais avant payez vos dettes et DECLAREZ TOUT VOTRE DÉFICIT.
On verra après.
Réponse de le 26/09/2012 à 17:05 :
@ deutscher michel= c'est un peu du national socialisme qui fait froid ds le dos(a moins que vs en soyez nostalgique) .heureusement qu apres la guerre il y a eu des pays comme la france qui vs ont tendu la main pr vs aider a vs reconstruire
Réponse de le 26/09/2012 à 17:40 :
à michel
Si vous sortez vous etes morts, car vos principaux partenaires commerciaux sont en europe, et tout seul , vous n'aurez pas les reins solides.L'allemagne a réussi grace à l'europe , elle n'a plus l'envergure du début du 20e me siècle (avant 1914, j'entends bien)
a écrit le 26/09/2012 à 12:21 :
ca tombe bien, plus personne ne veut leur preter; la porte est desormais grande ouverte, ca permettra de mettre le focus sur l'espagne...
Réponse de le 26/09/2012 à 15:13 :
Votre vrai homonyme leur avait promis qu'ils mangeraient avec des couverts en or (suite à leurs faits d'armes). On connait la suite.
Si VOTRE porte est ouverte, sortez donc.
Les autres mènent leurs propres combats, et vous en avez aucune idée.
a écrit le 26/09/2012 à 12:10 :
Les grecs sont en train de vivre un "retour vers le futur" avec un niveau de vie revenu au niveau des années 80 accompagné d'un retour virtuel à la drachme c'est à dire à la vraie valeur faciale de leur économie/monnaie par rapport à l'euro.
a écrit le 26/09/2012 à 11:13 :
La révolution c est maintenant les jours passent et la colére monte .........................
Réponse de le 26/09/2012 à 12:34 :
Taillez dans le gras, le salaire des fonctionnaires, les primes, la retraite. Pas un n'a donné sa demission. Le fromage est donc encore bon. Taillez plus. Apres la chute du communisme, on vit l'effondrement du socialisme et du modele etat providence social democrate. C'est cela la revolution
a écrit le 26/09/2012 à 10:23 :
Ils n'entendent rien ne voient rien ils sont au dessus de cela. La croissance l'austérité des mots qu'ils qu'elles répètent à loisir. Ils elles sont dans un autre monde pas sur la même planète que la majorité d'entres nous. Alors laissons les vaquer à leurs petites affaires en attendant que "ventre affamé n'a pas d'oreilles".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :