Réduction des déficits : Fitch donne un bon point au Portugal

 |   |  328  mots
Fitch conseille cependant au Portugal de conserver une ligne de crédit en guise de filet de sécurité. (Photo : Reuters)
Fitch conseille cependant au Portugal de conserver une ligne de crédit en guise de filet de sécurité. (Photo : Reuters) (Crédits : Reuters)
L'agence de notation Fitch a relevé vendredi la perspective de la note de la dette du Portugal, un des pays de la zone euro à avoir été secouru pendant la crise, de "négative" à "positive".

La bonne nouvelle de jeudi était le retour de la Grèce sur le marché à moyen terme, même si ce succès est à nuancer. Celle de ce vendredi et le relèvement de la perspective sur la dette du Portugal qui a ét relevée de "négative" à "positive" par l'agence de notation Fitch. Le Portugal fait en effet partie des pays malades de la zone euro, qui avait dû être secouru par les Européens lors de la crise des dettes souveraines.

Progrès dans "la réduction des déficits budgétaires"

La note est maintenue à BB+. Fitch justifie le relèvement de perspective par les efforts budgétaires consentis par Lisbonne et le rétablissement général de l'économie, selon son communiqué.

"Le Portugal progresse bien dans la réduction de ses déficits budgétaires", estime l'agence.

Le pays fut un des plus durement touchés par la crise des dettes souveraines de la zone euro en 2011 et a dû bénéficier d'un prêt de 78 milliards d'euros de l'UE et du FMI accordé en mai 2011.

Un filet de sécurité nécessaire

La fin des versements est prévue le 17 mai. Des dirigeants européens et portugais penchent pour une sortie sans filet de sécurité. Mais certains économistes jugent qu'il serait trop risqué de se passer d'un programme de précaution. Le Portugal avait testé avec succès son retour sur les marchés en janvier et en février.

L'agence estime à ce sujet que le pays aurait intérêt à profiter d'une ligne de crédit de sécurité. Car il pâtit d'une dette qui frôle les 130% de son PIB, le taux de chômage est à 15,3% et le gouvernement prévoit une croissance de 1,2%, après une récession de 1,4% en 2013.

Fitch a relevé sa prévision de croissance pour 2014 à 1,3%, contre 0,2% auparavant.

>> Lire Le Portugal de retour sur les marchés sans filet ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :