Zone euro : accélération de la reprise en juillet, grâce aux services

L'indice PMI s'élève à 53,8 points, selon une seconde estimation du cabinet Markit. Mais en France, où cet indice s'établit à à 49,4 points, le léger rebond des services ne parvient pas à compenser une accélération de la contraction dans le secteur manufacturier.
L'industrie manufacturière affiche également une hausse de sa production. Cependant, le taux d'expansion présente un rythme modéré au regard des sommets atteints plus tôt dans l'année, souligne Markit.
L'industrie manufacturière affiche également une hausse de sa production. Cependant, le taux d'expansion présente "un rythme modéré au regard des sommets atteints plus tôt dans l'année", souligne Markit. (Crédits : reuters.com)

La bonne tenue du secteur des services a compensé l'essoufflement du secteur manufacturier. Ainsi, globalement, la croissance a accéléré en juillet dans la zone euro, selon une seconde estimation du PMI publiée mardi par Markit.

Une donnée particulièrement encourageante selon Chris Williamson, économiste auprès du cabinet privé, cité dans un communiqué:

"L'économie de l'ensemble du secteur privé de la zone euro enregistre sa deuxième plus forte croissance depuis un peu plus de trois ans, le troisième trimestre 2014 démarrant ainsi sous de bons auspices."

L'activité dans les services atteint sa plus forte hausse depuis mai 2011

Le PMI composite (indice indiquant que l'activité progresse dès lors qu'il dépasse les 50 points), qui s'était initialement établi à 54 points, a finalement atteint 53,8 points, contre 52,8 le mois précédent. Et c'est le secteur des services, dont l'activité a enregistré sa plus forte hausse depuis mai 2011 (PMI à 54,2 points), qui tire la croissance en juillet.

Quant à l'industrie manufacturière, elle affiche également une hausse de sa production. Cependant, le taux d'expansion présente "un rythme modéré au regard des sommets atteints plus tôt dans l'année", souligne le cabinet privé. Le PMI dans ce secteur s'est élevé à 51,8 points.

L'Allemagne en tête de peloton, la France à la traîne

Pour ce qui est des divers pays de la zone euro, sans surprise, c'est la vigueur de l'économie allemande qui tire l'indice, le PMI allemand s'étant établi à 55,7 points. Mais d'autres États membres montrent aussi des signes de reprise: notamment l'Espagne, dont le PMI a atteint 55,7 points, son plus haut niveau en trois mois, et l'Italie, à 53,1 points.

Avec un PMI à 49,4 points en juillet, la France reste en revanche à la traîne, le léger rebond des services ne parvenant pas à compenser une accélération de la contraction dans le secteur manufacturier.

Le climat reste par ailleurs très incertain dans toute la zone euro, en raison notamment des tensions géopolitiques, prévient Chris Williamson:

"La crise ukrainienne engendre une inquiétude croissante quant à ses répercussions sur l'économie. Toute escalade du conflit pourrait freiner la croissance économique globale dans les prochains mois".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 05/08/2014 à 23:16
Signaler
N'oubliez pas que le PIB français est plombé par la bureaucratie +10% du pib par rapport aux allemands pour 2/3 en terme de sphère productive. C'est la jobardise du sud! Quelle croissance, les indicateurs sont négatifs!

à écrit le 05/08/2014 à 22:29
Signaler
Oui c'est une logique de boulet, comme pour les dépenses qui ont augmenté contre l'avis de la population. C'est une logique dévastatrice. Et on compte pour victimes d'un système foireux, des millions de chômeurs, surtout les jeunes... on appelle cela...

à écrit le 05/08/2014 à 22:21
Signaler
Pour la croissance, on comprend pas bien, on fait 4 de déficit pour 0, pourquoi on ne relance pas deux fois plus? Les allemands font 3,5 pour zéro déficit. Ils ont moitié moins de chômage et des hausses de salaires, nous avons une austérité devant et...

à écrit le 05/08/2014 à 22:01
Signaler
un PMI en dessous de 50 est synonyme d'une contraction de l'activité. 49,4 veut dire que la contraction est légère; après des mois de contraction plus marquée. Nous avons déjà un président qui parle depuis des années de reprise, croissance, d'invers...

à écrit le 05/08/2014 à 20:44
Signaler
Il y aurait de la croissance et je ne m'en serai pas aperçu, c'est ballot.

à écrit le 05/08/2014 à 18:24
Signaler
Il y a eu au cours des vingt dernières années une course à l'investissement à l'étranger. Ma société à par exemple concentré tous ses investissement en Asie. C’était l'eldorado ! Mais le retour sur investissement ne vient pas et les caisses de la soc...

à écrit le 05/08/2014 à 17:53
Signaler
LA REPRISE EN EUROPE SAUF EN FRANCE ! MAIS POUR LE GOURVERNEMENT HOLLANDE TOUS VA BIEN ! 2017 VITE

le 05/08/2014 à 18:56
Signaler
vous devriez demander aux grecs.

à écrit le 05/08/2014 à 16:28
Signaler
Elle se fera sans moi, je ne lâche plus un euro, sauf le stricte nécessaire, le reste je le dépense en dehors de cette zone.

à écrit le 05/08/2014 à 16:10
Signaler
Markit est une société anglaise fondée en 2003 donc leur indice PMI a eu une existence courte ne permettant pas bien de juger de sa fiabilité. N'oublions pas qu'il s'agit juste de l'indice des directeurs d'achat et que c'est un sondage effectué sur u...

le 05/08/2014 à 23:24
Signaler
Si on regarde 2 courbes, la 1ere représentant la variation de PIB d'une année sur l'autren la seconde, l'indice composite PMI, on constate que depuis 2003 ces 2 courbes se superposent, c'est dire la fiabilité de cet index alors que l'Insee dont le "...

à écrit le 05/08/2014 à 15:31
Signaler
Cet indice semble de plus en plus déconnecté de la réalaité. Il suffit de voir l'indice PMI itlien et la réalité des statistiques

à écrit le 05/08/2014 à 14:41
Signaler
Des bonnes nouvelles, merci. L'effet des sanctions contre la Russie en serait la cause ?

le 05/08/2014 à 16:26
Signaler
Les Bisounours sont de retour.

à écrit le 05/08/2014 à 14:35
Signaler
la zone euro est la zone qui a la plus faible croissance au monde depuis qu'elle existe; Heureusement un ou deux pays font 1 % de croissance. merveilleux !

le 05/08/2014 à 21:22
Signaler
Oui et c'est la zone ou il y a le plus grand nombre d'homme politique y aurait 'il un lien?

à écrit le 05/08/2014 à 13:49
Signaler
Hollande doit comprendre qu'il a paralysé la France et que quoiqu'il fasse tant qu'il ne diminuera pas les impôts et taxes la France sera a la traine. Et pas les impôts et taxes de ce qui envoie leur argent à l'étranger ou ceux qui ne consomment pas,...

le 05/08/2014 à 14:28
Signaler
La France est plombée depuis Chirac... çà date des années 90. Il n'a rien fait alors qu'en Allemagne ils bossainet de puis ce temps là...

le 05/08/2014 à 16:26
Signaler
Vous voulez dire que vous ne bossez plus depuis 80.

le 05/08/2014 à 16:56
Signaler
Oui mais depuis 2 ans la France s' ecroule litteralement, alors que jusque mai 2012 elle collait a l'Allemagne, les chiffres sont sans ambiguite Ue ce soit en matiere de chomage, deficit, dette, prelevements, etc. Et ce sans crise systemique.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.