Royaume-Uni : l'inflation ralentit à 1,6% sur un an

 |   |  236  mots
Sur un mois, en juillet, les prix ont diminué de 0,3% au Royaume-Uni (contre -0,2% attendu par les économistes)3
Sur un mois, en juillet, les prix ont diminué de 0,3% au Royaume-Uni (contre -0,2% attendu par les économistes)3 (Crédits : Reuters)
L'inflation s'est apaisée en juillet au Royaume-Uni, où la hausse des prix n'a atteint que 1,6% sur un an contre 1,9% en juin, a annoncé mardi l'Office national des statistiques (ONS).

Alors que la BCE craint la déflation, la Banque d'Angleterre annonce une inflation à 1,6% sur un an en juillet. Une surprise pour les économistes, qui s'attendaient en moyenne à une hausse des prix de 1,8% au Royaume-Uni, selon un consensus établi par l'agence Dow Jones Newswires.

Ce ralentissement peut faire espérer aux investisseurs que la Banque d'Angleterre (BoE) attendra davantage avant de relever son taux directeur.

Prix en baisse de 0,3% sur un mois

Sur un mois en juillet, les prix ont diminué de 0,3% (contre -0,2% attendu par les économistes). Les prix des vêtements avaient particulièrement baissé, apparemment en raison de soldes estivales tardives, selon l'Office national des statistiques (ONS).

L'institut a ajouté que l'évolution des tarifs de l'alcool, de l'alimentation et des services financiers avait aussi limité l'ampleur de l'inflation. Les prix dans le secteur des transports ont à l'inversé tiré vers le haut l'évolution globale.

Intensification des activités et salaires qui stagnent

Ces données pourraient diminuer légèrement la pression pesant sur la Banque d'Angleterre. Celle-ci est confrontée ces dernières semaines à des statistiques en apparence contradictoires, avec à la fois une intensification de l'activité et une quasi-stagnation des salaires.

L'apaisement de l'inflation, si elle se confirmait, pourrait aussi constituer une bonne nouvelle pour le gouvernement conservateur de David Cameron, confronté à l'impatience des salariés excédés de voir leur pouvoir d'achat rogné par la vigoureuse hausse des prix.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :