Les Croates votent pour élire leur président

 |   |  259  mots
En Croatie, le taux de chômage frôle les 20% et un jeune sur deux est sans emploi.
En Croatie, le taux de chômage frôle les 20% et un jeune sur deux est sans emploi. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le président croate sortant, le social-démocrate Ivo Josipovic, et la candidate du camp conservateur, l'ex-ministre des Affaires étrangères, Kolinda Grabar Kitarovic, s'affronteront au deuxième tour de l'élection présidentielle, le 11 janvier, selon un sondage.

Les Croates votaient ce dimanche pour élire leur chef de l'État. Finalement, le président croate sortant, le social-démocrate Ivo Josipovic, et la candidate du camp conservateur, l'ex-ministre des Affaires étrangères, Kolinda Grabar Kitarovic, s'affronteront au deuxième tour de l'élection présidentielle, le 11 janvier, selon un sondage. Ivo Josipovic est crédité de 38,9% de voix contre 38,1% pour Kolinda Grabar Kitarovic, selon ce sondage réalisé par l'agence Ipsos-Puls pour la télévision nationale, publié juste après la clôture du scrutin présidentie.

Dans cette ex-république yougoslave de 4,2 millions d'habitants, devenue en juillet 2013 le 28e et dernier en date des membres de l'Union européenne, quatre candidats briguaient la magistrature suprême.

Redresser l'économie

La Constitution croate donne au président des pouvoirs limités. Il est le commandant suprême des forces armées et gère avec le gouvernement la politique étrangère.

Dans un pays qui se prépare à célébrer les fêtes de fin d'année, durant une campagne électorale terne, les deux principaux candidats ont promis d'œuvrer pour redresser l'économie, même si ces attributions ne relèvent pas de la fonction présidentielle. La Croatie est en récession quasiment permanente depuis 2008 et la dette publique y représente presque 80% du PIB. Son adhésion en 2013 à l'UE ne l'a pas aidée à sortir du marasme économique. Son PIB devrait de nouveau reculer en 2014, d'environ 0,5%. Le taux de chômage frôle les 20% et un jeune sur deux est sans emploi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :