Allemagne : l'excédent commercial se contracte en janvier

 |   |  257  mots
D'après les chiffres dévoilés en février, le solde commercial s'est élevé à 217 milliards d'euros en 2014 et les exportations allemandes ont grimpé à 1.134 milliards d'euros l'an passé.
D'après les chiffres dévoilés en février, le solde commercial s'est élevé à 217 milliards d'euros en 2014 et les exportations allemandes ont grimpé à 1.134 milliards d'euros l'an passé. (Crédits : reuters.com)
Le repli est essentiellement dû à un recul des exportations de 2,1%, supérieur à celui des importations (-0,3%).

Après une chute des commandes industrielle bien supérieure aux prévisions, l'Allemagne enregistre aussi un excédent commercial en baisse. Celui-ci s'est contracté en janvier par rapport à décembre, atteignant 19,7 milliards d'euros, selon des chiffres en données corrigées des variations saisonnières (CVS) publiés lundi par l'Office fédéral des statistiques Destatis. En décembre, le surplus de la balance commerciale avait atteint 21,6 milliards d'euros.

La raison principale de cette contraction est un repli des exportations. En janvier, ces dernières ont reculé de 2,1% à 96,3 milliards d'euros, davantage que les importations qui ont diminué de 0,3% à 76,6 milliards d'euros.

Un excédent commercial record en 2014

En valeur absolue, l'excédent commercial de l'Allemagne s'est établi en janvier à 15,9 milliards d'euros, alors qu'il était de 18,9 milliards d'euros en décembre. Par rapport à janvier 2014, la première économie européenne a vu ses exportations reculer de 0,6% et ses importations de 2,3%.

En un an, l'Allemagne a notamment réduit ses importations (-4,5%, à 32,2 milliards d'euros) et ses exportations (-2,8% à 34,2 milliards d'euros) en provenance et à destination des autres pays de la zone euro, tandis que ses échanges avec les pays européens non membres de l'union monétaire ont progressé (+3% pour les exportations et +1,4% pour les importations).

En 2014, l'excédent commercial de l'Allemagne a atteint son plus haut niveau depuis la création de cette statistique, grâce à des exportations elles aussi record. D'après les chiffres dévoilés en février, le solde commercial s'est élevé à 217 milliards d'euros et les exportations allemandes ont grimpé à 1.134 milliards d'euros l'an passé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/03/2015 à 11:08 :
La France a encore "annuellement" une balance négative, ne parlons pas des chiffres mensuels.
Alors avec un résultat de plus € 19,7 milliards pour le seul mois de janvier, c'est exceptionnel.
Et une comparaison plus valide serait avec janvier 2014.
La France devrait se réjouir que son partenaire allemand achète toujours autant, au lieu de se " réjouir" de cette soi-disante baisse.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :