Scandale des notes de frais des élus  : après l'Angleterre, la France ?

 |   |  282  mots
Le Royaume-Uni n'en finit pas de connaître des démissions d'élus après le scandale des notes de frais révélé par la presse. En France, le Journal du Dimanche dénonce l'opacité du système.

L'affaires des notes de frais excessives des députés anglais, dévoilées une par une par le Daily Telegraph (fier de ce "scoop" quasi sans précédent mais critiqué pour avoir acheté cette information), n'en finit pas de provoquer des démissions dans la classe politique britannique.

Deux députés britanniques ont ainsi annoncé samedi qu'ils ne brigueraient pas de nouveau mandat lors des prochaines élections législatives prévues d'ici à juin 2010. Cela porte leur nombre à six.

L'affaire a surtout causé la démission sans précédent du "speaker" ( président) de la Chambre des Communes  et d'un ministre ainsi que la suspension de deux parlementaires par le parti travailliste au pouvoir.

Au total, le Daily Telegraph a déjà épinglé les noms de plus de 200 parlementaires.

Ce dimanche, le Journal du Dimanche (JDD) a eu l'idée de se pencher sur les éventuels parallèles avec le système français. Il en critique l'opacité, notamment en raison d'un système de forfait et non de frais réel. Il épingle aussi le fait de faire travailler des membres de sa famille, solution apparemment très répandue, de recevoir des cadeaux de lobbies (l'association Anticor qui lutte contre la corruption va réclamer leur restitution la semaine prochaine) ou la rémunération très élevée et peu transparente des collaborateurs de l'Elysée.

A cette occasion, le JDD a interviewé le président du Sénat, Gérard Larcher, qui estime que l'éthique sénatoriale en la matière ne se porte "pas mal" et qui déclare qu'il est "le premier président du Sénat à payer (ses) dépenses personnelles".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est aussi transparent que ce que nous mettons dans nos assiettes, les suites en moins, sauf les impots qui sont les quelques plumes qui nous restent...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est pas avec un sybarite tel que Sarkosy et ses courtisans de droite et de gauche, que l'on risque de voir une enquête sur les dérives financières de nos élus et hauts fonctionnaires.
Vous avez dit probité ?...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A QUAND en France..? Quel est le média qui aurait le courage de le publier, on se doute bien qu'en France, des cas similaires doivent exister, alors, on attend TOUS de voir. L'argent qu'ils utilisent sort de NOS poches, on a le droit de savoir comment ils dépensent NOTRE argent. A quand un système transparent comme en Suède... ??? Au lieu de réformer en permanence la périphérie du pouvoir ils devraient s'attaquer à son centre... trop de boulot ou.. trop risqué ..?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et bien vu que la France devient comme l'Italie (berlusconi = sarko) les médias français sont malheureusement tous "achetés", enfin dirigés par des amis de notre président, donc forcément entre potes on ne se balance pas mais on boit l'apéro ensemble...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les Notes de frais ? y aurait il que les notes de frais , combien de véhicules par Ministres , Combien de véhicules pour les Mairies ( Voire celles de LYON et de VILLEURBANNE ) effarant . C'est a tous les niveaux qu'il faudrait revoir ce sysrhème !!!!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
jamais de transparence en France c est trop risqué de tout dire que les gens sachent ce que font les dirigeants, la France aime jouer avec ses mots, discret trop d'information a ses citoyens la derange, trop de verité la tue.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En France, les politiciens sont purs, jamais de scandales !
Très certainement pire qu'en Angleterre, mais ils ont le pouvoir sur les journaux, donc rien ne sortira. L'affaire Boulin, on sait maintenant que toutes les instances ont menti, faux rapport d'autopsie. Officiellement, il s'est noyé en tombant dans un ruisseau de 20 cm d'eau. Mais il avait des ecchymoses et il s'est retourné après sa mort selon des révélations officielles. Donc celui qui révèlerait un scandale risque un accident regrettable. En France la peine de mort a disparu, mais pas les accidents regrettables.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
j'ai travaillé au ministère de l'intérieur de 2003 à 2006 sous l'ère sarko et j'ai déchiré ma carte d'électeur au bout de 15 jours.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Un journal qui cite la France sur les "notes de frais" fallait s'y attendre!!
Libération va se faire un plaisir de sortir des torchons, on peut lui faire confiance
cela s'appelle "la nouvelle presse"
les notes de frais ont TOUJOURS existées, ce n'est pas une nouveauté alors pourquoi crier scandale??
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et les notes de restaurant du Bristol ? Qui les paie ? Nous ? Le Président n'est pas le seul à fréquenter le restaurant 3 étoiles ... certains conseils des ministres s'y terminent également.
Ce n'est pas du "rapporté", c'est du vécu ! Y ai croisé quelques ministres un mercredi midi ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
dans les grandes villes françaises , dès qu'il devient adjoint , l' heureux élu du seigneur ne sait plus conduire , il lui faut un chauffeur , en plus de la voiture de fonction ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Même en Vendée c' est la coutume .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ou plutôt les politiques de droite comme de gauche car pensez-vous vraiment que ce qui se passe aujourd'hui en GB ne se passe pas de la même façon en France ? Je peux vous dire que ça permettrait de faire le ménage et croyez-moi, il y en a bien besoin !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
on peut compter sur G.LARCHER pour clarifier les comptes , les priorités et les projets. le personnage est sain , droit dans ses bottes, efficace et actif dans ses pratiques.
il est normal que l'on mette de l'ordre partout où il y a des abus caractérisés.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
quand es francais les sois disants nantis vont -ils se reveiller ? nous sommmes sous le regime monarchique arreté de vous leurrer , une replublique géreée par les royaliste
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pas besoin d'aller chercher bien loin : Même dans les villes de moyenne importance françaises, le fait d'être Maire ou adjoint vous permet de vous faire payer vos repas, du petit déjeuner au dîner, 6 ou 7 jours par semaine. Idem si vous allez à la terrasse d'un café l'après-midi ! Vous ne paierez plus non plus le moindre taxi ou billet de train. Ni la moindre conversation téléphonique, ni le moindre parking, ni le moindre timbre. Et j'en passe. Tout cela sans avoir à justifier que ces dépenses étaient liées à votre mandat, parce que vous saurez mettre au placard le fonctionnaire qui osera vous demander de les justifier... Pour le remplacer par une personne que vous aurez à remercier pour avoir par exemple collé vos affiches ou tracté pour vous...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Hypocrisie humaine...ouf Francaise.Pourquoi a s'obstinent ils faire elire?Malheur,desespoir.Pourtant ce sont nous qui votions et Hop ils ont tout.Jamais,jamais,jamais RIEN n'empechera,n'arretera ce systeme.Nous sommes tous responsables''Celui ou celle qui revendique,se plaint,c'est qu'il ou elle n'en fait pas partie''.Ce sont ceux qui se font prendre qui ont perdu.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
qui regle les frais de segolene qui est toujours en voyage qui n'est jamais a son poste de presidente de poitou charentes?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

Gérard Larcher est mal placé pour parler de vertu : il a essayé comme l'a révélé www.bakchich.info de s'attribuer avec son directeur de cabinet un immense appartement et sa gestion du musée du luxembourg est loin d'être claire et il fait prendre en charge selon ce site par le Sénat des frais du cabinet de dentiste de sa femme. . Si le Daily telegraph s'interesse au sénat de Larcher, ce sera pire que la chambre des communes.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
celui qui mettra le nez dans les notes de frais, les logements tous frais payés et véhicules de fontion, lieux de vacances et personnels mis à disposition et rémunéré ou entretenus par l'état, moyens de transport pour des familles entières, et j'en oublie, celui là mettra le feu aux poudres ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si un tel déballage arrivait en France peut être voterais-je à nouveau !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On nous cache tout on nous dit rien ....un sport en France ...de doite comme de gauche !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A lire les reactions des français...il faudrait toute la transparence sur les notes de frais de nos élus ? Nos prisons sont dejà pleines !!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bon alors jouons la transparence.
Publions au journal officiel la liste des députés et sénateurs, et députés européens, et pour chacun d'entre eux leurs rémunérations (deputé ou sénateur, maire, conseiller régional ou général, administrateurs de différents organsimes, les indemnités pour missions spécifiques, ...), les voitures mises à leur disposition par les collectivités territoriales dans lequelles ils oeuvrent), les noms et rémunérations de leurs attachés parlementaires, les indemnités pour frais forfaitaires, les remboursements de frais réels, les cadeaux qu'ils ont reçus sous différentes formes, ... allez chiche.
Maintenant la même chose pour les ministres français et les commissaires européens. J'arrête car je crois que je fais finri par rêver.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
cinqsous, je vous cite:
"les notes de frais ont TOUJOURS existées, ce n'est pas une nouveauté alors pourquoi crier scandale?? "
vous trouvez ça normal de se taire sur des notes de frais complètement exorbitantes, prises sur l'argent du peuple? vous ne voyez donc rien d'autre a dire que fermer les yeux et critiquer ceux qui dénoncent ? et pour quel argument? que cela a toujours existé... pauvre de nous avec des raisonnements comme ça on ira pas loin. un peu de courage, un peu de recul vous permettront de ne pas se poser en sponsor de vol organisé
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Entre les notes de frais, les indemnités, les avantages en nature, les retraites qui se cumulent, qu'attend donc la France pour ficher le pieds dans cette fourmillière , qui PILLENT les deniers publics pendant que les "petits" se tuent à la tache ??
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
GOD SAVE THE U.K POUR SA PRESSE DIGNE DE CE NOM
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les depenses de nos elus sont tres excessives et somme toute peu connues. Nous sommes les montons a tondre, toujours et encore. Notre regard pointilleux s impose desormais sur la facon dont est depensee notre argent collecte grace aux impots. Les petites et grandes magouilles de la plupart des elus deviennent de plus en plus intolerables. Oui! la transparence des comptes de chacun des elus, qui rendraient visibles leus us et coutumes depensieres et habituelles sont evidemment souhaitables ! evidemment !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
1789 la revolution.2009 pourquoi pas?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
en ces temps de crise ; il serait très opportun de jouer la transparence et que les français connaissent enfin les notes de frais des élus et ce qu'ils coutent r&ellement. Quel grand pas en avant si cela existait ce qui inciterait certains à etre plus modestes. Quel élu aura le courage de le proposer ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On veut des comptes maintenant...! que fait le canard enchainé ? encore le seul journal ou les seuls journalistes qui n'ont pas peur de deplairent a Sarkozy........ je crois...!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La France a toujours cultivé l'excès: du nombre de communes aux dépenses du roi soleil - je parle de LOUIS XIV -! Il y a quelque temps, j'avais cherché sur le WEB, le budget du Sénat...et je l'ai trouvé; quant à celui de l'Assemblée Nationale, bernique!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tous savent que c'est les lobbyistes qui fixent et qui font les voix. Environs une quinzaine par député européen, et aussi en France. Croyez vous qu'ils ne donnent rien en échanges??? Pourquoi veulent ils garder leurs fonctions et les cumulées? C'est comme les tradders et banquiers: jamais assez. En plus des privilèges liés à leurs fonctions ils se font a......... . Toute la famille en profite et leurs salaires est carrément de l'argent de poche, puisqu'ils vivent déjà aux frais du contribuables, et les vacances et autres sont payés par leurs sponsors ( il suffit de regarder les décrets des lois, pour voir qui sont les profiteurs et vous vous étonnez encore de ce systèmes. En plus tant qu'ils sont au gouvernement et en fonctions, ils ont voté les lois pour qu'ils ne risque rien... C'est vraiment à gerber, et en plus ils nous demandent de voter. Si pour une fois les français auraient le courage de ne pas aller voté???? Je compte quand même sur quelques journalistes honnêtes et intègres pour sortir quelques listings comme en Angleterre.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
M. le candidat Sarkozy réclamait de la transparence. M. le Président Sarkozy revendique la transparence. Moi je dis : à voir !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ne pas confondre notes de frais et indemnités
Les élus font ce qu'ils veulent de leur argent ..
Ceux qui abusent seront un jour ou l'autre sanctionné
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quand feront-nous réellement des économies de fonctionnement en réduisant le nombre phénoménal de députés et en supprimant le Senat?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@dodo: On a fait dire à Napoléon III, à qui on proposait - déja - la suppression du Sénat: quand votre café est trop chaud, vous le versez dans une autre tasse pour le refroidir...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Suggestion: pourquoi ne pas obliger tous ceux qui ont un mandat électif ou politique à tenir une double comptabilité: leur comptabilité personnelle comme tout un chacun, qui resterait confitielle, et une comptabilité attachée à leur mandat et qui serait rendue publique?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
c'est la France et surtout L' E U R O P E de l' e s c l a v a g e qui s'installe et le peuple GOGO ne pense qu'aux prochaines vacances
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Nous savons tous que nos hommes politiques sont droits et honnêtes, l'opacité qui entoure leurs pratiques en est la meilleure preuve;
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il y a des faits connus de journalistes , qui concernent les élus , mais pas seulement : partout où il y a un max d'argent en jeu , il y a aussi un max de personnes prêtes à "se servir" , et qui "se servent " ; les politiques peuvent s'en servir pour corrompre ; les autres pour s'enrichir personnellement . Et il y a de vrais très gros délinquants en cols blancs , très au fait de tout ce qui peut les servir à se servir ... Bizarrement , des responsables n'utilsent pas les renseignements qui leurs sont fournis , pour enquêter ; ils les "déforment" , même , quand ils ne peuvent pas faire autrement , et cela avec l'autorisation d'encore plus haut placés , beaucoup plus haut placés ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Notre problème est plus grave qu'ailleurs: nous avons 36000 communes, 577 députés et 348 sénateurs; il faut rajouter les conseillers départementaux et régionnaux, les ministres... Cela donne le vertige !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La différence entre l'Angleterre et la France, c'est qu'en France, les minsitres ne démissionnent plus, quelles que soient les indélicatesses ou les âneries commises.
L'honneur, l'honnèteté on en a plus rien à f.....
La soupe est tellement bonne. Il faut rester à tout prix, quitte à partir les pieds devants.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et le systéme de retraite aussi a revoir!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
alors les medias qu'attendez vous pour balancer ces chiffres de milliars volés, c'est le moment ! une bonne façon de nous redonner l'envie de voter et d'aider la relance de l'economie, la france a de l'argent mis les 50% sont dans les mains de nantis, et il vas falloir equilibrer tout ça
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis devenu élu pour m'en mettre plein les poches et ça marche plutôt bien. Mon truc c'est de faire acheter par des prète-noms des terrains agricoles que je rends ensuite constructible et que je revends. Je modifie aussi le coefficient d'occupation des sols pour des promoteurs. Ils construisent 10 à 20 appartements supplémentaires sur le même terrain et m'en donnent gratuitement 1 ou 2. C'est pas pour moi, c'est pour mes enfants. J'ai aussi vendu une vieille école désaffectée à un cousin, à un prix du mètre carré 80 % moins cher que le marché. Je passe sur le truc des ronds-points sur-facturés, que je mets partout dans la commune, c'est un grand classique. C'est comme le personnel municipal qui entretien à l'oeil mon jardin.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est PAREIL EN FRANCE,VOIR PIRE !
C'est le magazine économique Challenges qui annonce l'affaire. Trois magistrats de la Cour des comptes auraient repéré "quelques dépenses privées de Nicolas Sarkozy payées sur fonds publics, mais leur montant serait "modeste".Selon Challenges, le rapport des magistrats "sera remis au président de la République au mois de juillet, et devrait être rendu public."Pour la petite histoire, en 2008, (selon le règlement d'exécution du budget), les charges nettes de l'Elysée se sont élevées à 110 millions d'euros, contre 101 millions prévu dans la loi de finances, avec un dérapage des frais de fonctionnement courants.

Des fonds secrets en France,dont l?usage n?a toujours pas été éclairci ? l?explosion des frais de fonctionnement de l?Elysée ? Comment expliquer que le moindre journaliste accompagnant un déplacement officiel est copieusement rincé, a droit aux meilleures places d?avion et aux hôtels quatre étoiles ? de l?opacité du financement, colossal, de la Questure de l?Assemblée et des 340 mètres carrés du tout nouvel appartement de fonction du Président du Sénat, Gérard Larchet .Qui dénonce l?utilisation abusive de l?argent du contribuable ? En France, pas de contre pouvoir pour contrôler les dépenses réelles du pouvoir et de nos élus.
Les « défraiements » ne doivent pas, à mon sens, être bien éloignés en nature et en volume de ceux de leurs homologues britanniques.


a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
OUI,oui,oui.. il faut donner des coups de pied dans la fourmillière et vite. Assez de ces politiciens qui s'enrichissent (jusqu'à leur dernier souffle) qui ne sont jamais au chômage (ou si rarement) qui emploient épouses, progénitures, etc..Assez de festoyer aux frais du pauvre contribuable. Révoltons-nous !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si vous êtres convaincus que la France connaît une situation pire que celle de l'Angleterre, adhérez à Anticor ! (http://anticor.org/). L'omerta des politiques est étouffante. Cela dit, on a les politiques que l'on mérite. Balkany réélu à Levallois en est une preuve parmi d'autres.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Moi aussi je suis maire d'une commune et j'ai aussi mes trucs préférés pour me faire un peu d'argent. Au moment de la canicule, j'ai pu préempter les appartements de plusieurs petits vieux restés sans héritiers et les revendre à une SCI que j'avais monté avec ma femme et mon frère. Je commande aussi règulièrement des études au bureau de conseil de mon gendre. La dernière concernait "La lutte contre les pigeons en centre ville", étude de 20 pages que j'ai facturé 25000 euros à la ville. J'ai aussi fait payer 32000 euros le buffet organisé pour mes voeux du nouvel an 2009 (60 personnes invitées). Mon filleul Traiteur était aux anges.
Etre maire, c'est tellement de responsabilités, il faut bien quelques compensations. Au bout de compte, les gens m'aiment plutôt. J'offre des cafetières électriques à noël aux personnes agées de la commune et tout le monde est content.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les élus et la télé tous dans le même bain de pourriture !!! ..... Pauvre France et nous ne nous révoltons pas !!! Même pour les radars ! alors qu'il est facile de les maquiller de peinture .... Révoltons-nous !!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tiré de l'éditorial du Monde Diplomatique de Janvier 2009.Les hommes politiques les plus puissants,une fois déssaisis,vendent leurs conseils,monnayent leurs discours,redeviennent patrons de très grandes entreprises.Exemple:
----Tony Blair est maintenant conseiller,à temps partiel,de la banque JPMorgan pour 1 million de livres sterling par an.Récompense pour ne pas avoir pris des mesures contre les banques pendant son mandat?
---Gerhardt Schrôder est conseiller d'une filiale de Gazprom ,dont il avait aidé la création,pour 250 000euros/an.
---G W Bush"Je donnerai quelques dicours,rien que pour remplir mes vieux coffres.Je ne sais pas combien mon père réclame-c'est de 50 000 à 75 000 dollards par conférence".
---idem Bill Clinton dont la femmedevrait conduire la politique étrangère US de façon à enrichir les clients....de son mari.
---Thierry Breton,ministre des finances et de l'industrie 2005-2007se démena pour rendre la fiscalité des hauts revenus plus" attractive",ce qui lui servit ensuite directement au service de la banque Rotchschild(avec G Schrôder) puis à la présidence de la société Atos.
---G Schrôder est conseiller d'une filiali de Gazprom,dont il avait aidé la création,pour 250 000 euros/an
---G W Bush prévoyait de donner quelques discours,comme son papa,de 50 000 à 75 000 dollards la conférence,"pour remplir ses vieux coffres".
---Thierry Breton,ministre finances-Industrie 2005-2007,s'est démené pour que la fiscalité des hauts revenus devienne "plus attractive".Passé banque Rothschild(avec G Schrôder)depuis,président d'une très grande entreprise de services informatiques.

ET notre premier profiteur national?Lejournal LE POINT,pas très incisif pourtant,a rendu publics,en juillet
2008,les propos suivants:"Alors,moi,en 2012,j'aurai 57 ans,je ne me représente pas.Et quand je vois les milliards que gagne Clinton,moi,j'm'en mets plein les poches!Je fais çà pendant cinq ans et ensuite je pars faire du fric comme Clinton.Cent cinquante mille euros la conférence!"
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Alors tout le monde on veut faire justice ! Allez on commence par rembourser tout les appels perso du bureau, le petit plein de la voiture avec la carte essence, la ramette de papier, le petit boulot ou service au "noir", le copain qui vous trouves le super plan... . LE JDD surfe sur cette vague pour faire du pognon c'est tout... Qui que ce soit en profiterais aux "moins un peu" PIRE si on ne le fait pas l'ensemble des gens autour de vous vous ferons la peau ! La justice, l'honnêteté c'est du blabla, vous prenez les associations, il y a X% qui partent dans la "structure". Donc Oui c'est pas bien mais tout cela n'est pas nouveau et des fortunes se sont faites avec ce genre de combines. Oups c'est vrai "le média en parle" et pis de toutes manières on connais déjà la réponse "c'est la faute à sarkozy" :-)))))
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
vous comprenez mieux les 60% d'abtention!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La corruption et la malhonnêteté existent à tous les niveaux, de bas en haut. De la feuille de déclaration de revenus du simple contribuable, du passage en douanes de denrées excédentaires non déclarées, du travail illégal concernant sa résidence principale ou secondaire, de "récompenses" pour un travail bien exécuté, de voyages coûteux offerts par les laboratoires aux personnels médicaux, de la partie non imposable des salaires des parlementaires de leurs assistants et de leurs voyages, de la double vie de qui vous savez, des délits d'initiés, de l'argent des ONG détourné en frais de fonctionnement, des dons matériels détournés et revendus, des enrichissement sans cause, etc., etc.,
Toute la pyramide hiérarchique est compromise, de la simple rame de papier "empruntée " à son employeur aux différents trafics d'influence (faire sauter ses PV, obtenir un emploi avec l'aide d'un parti politique, obtenir un jugement en sa faveur grâce à l'appartenance à une même confrérie sectaire).
La nature est faible, et ceux qui tenteraient de s'attaquer sérieusement à ce problème ont du pain sur la planche. En effet, il ne s'agit pas de penser que se sont toujours les autres qui agissent mal. Faites aussi votre examen de conscience !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est pas une démission qu'il leur faut, un peu de civisme, il faut les mettre en taule c'est tout !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il est député et emploie son épouse comme assistante parlementaire. Il écrit aux gens qu'il connaît dans sa circonscription depuis l'assemblée nationale, comme ça ça impressionne et ça ne lui coûte rien. Il a perdu sa mairie en 2008 mais jalouse terriblement son tombeur, au point qu'il aimerait être constamment invité par lui pour parler à sa place en tant que député lors des inaugurations. Relégué au fond de la salle du conseil municipal, il a une stratégie de guerre d'usure contre la majorité, qui de peur d'être à nouveau manipulée, filme les débats pour montrer à la population le vrai visage de la démocratie retrouvée dans cette ville. Il n'était pas présent au vote de la loi Hadopi mais avait quand même fait une intervention en séance sur le sujet. Condamné pour favoritisme dans l'attribution d'un marché public, il clame son innocence depuis...
Les citoyens de la ville voisine, aussi dans sa circonscription se demandent quand ils vont le voir.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Que d'excellents commentaires. Merci et bravo les humains.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@BlaBlaBLa: arrêtez! Le rouge de la honte me monte au front!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Notre ami Coluche disait....Un pour Tous, Tous POURRIS
Peut etre qu'en y regardant de plus pres on a la solution au déficit programmé des caisse de retraite, entre les emplois fictifs, fausses factures, train de vie indescent, cumul de mandats et de retraites, bref le quotidien de nos élus qui nous donnent des leçons.....et aprés cela vous pensez que les Français vont depenser du carburant pour se rendre aux urnes?
Les vrais vainqueurs des derniéres elections sont les 60% de Français qui sont restés chez eux!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vu ce que ça donne chez les anglo-saxons réputés plus transparents que nous, je ne veux même pas imaginer la réalité des chiffres en France... Ce qui serai bien ici ou là-bas c'est d'avoir les noms de ceux qui ne trichent pas car il y en a surement et on pourrai voter pour eux en connaissance de cause!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :